Nikon D3 revolution et succes

Le
atawad
Revue Le Photographe numéro 1655 octobre 2007 :

Page 42, entretien avec Bernard Papon, photographe de l'Équipe.

Nikon D3.

Et quelles sont vos premières impressions par rapport au D3 ?

" Franchement, c'est une bombe. Par rapport au D2Hs, c'est le jour et la
nuit. J'ai fait des essais jusqu'à 4000 ISO, et la qualité d'image tient
encore bien la route..

Sur quel aspect le D3 vous semble-t-il réaliser le plus gros progrès ?

Sans aucun doute la gestion des hautes sensibilités. Avec mon D2Hs, pour les
matches en nocturne, j'étais obligé de me limiter à 1000 ISO pour conserver
une qualité d'image satisfaisante. Du coup, je ne pouvais pas dépasser le
couple 1/500e de seconde à f/2,8. alors qu'avec le D3, je travaille au moins
à 1600 ISO, ce qui me permet d'attraper le 1/1000e de seconde.

..Par rapport à l'autofocus, il faudra aussi voir sa fiabilité dans la
durée. J'ai en effet remarqué que la performance des autofocus décroissait
au fil du temps, sans que je n'aie jamais réussi à me l'expliquer. C'est d
'ailleurs pareil pour les autres systèmes de mesure de lumière et de balance
des blancs qui ont régulièrement besoin d'être réajustés. "

Frédéric Prat, cofondateur du magazine XV Rugby.

" Je me sers du D2X pour la photo de jour ou en studio, car le bruit dans l'image
devient gênant dès 400 ISO, surtout dans les ombres.

Justement qu'avez-vous pensé de l'autofocus ?

Pour tout dire, je crois qu'il va m-être difficile de revenir à mes D2..
Pour donner une idée du progrès de l'autofocus du D3, j'ai obtenu 90% de
photos nettes là où j'en réussis habituellement 50% avec mes D2.

Et que pensez-vous des autres systèmes de mesure ?

.Sur les 3 matches que j'ai couverts, j'ai eu des conditions de lumière très
différentes, et j'ai obtenu quasiment 100% de bonnes expositions.

Tout en rappelant que vous avez testé un modèle de présérie dont les
performances sont encore susceptibles d'évoluer, que pensez-vous de la
qualité des images délivrées par le D3 ?

Tant mieux si Nikon peut encore mieux faire, mais déjà, il y a un monde
entre la génération D2 et le D3. au-delà du fait que le D3 résout 90% des
défauts de ses prédécesseurs, notamment en ce qui concerne la performance de
l'autofocus, il les laisse très loin derrière en qualité d'image. J'ai
notamment été bluffé par la qualité des images obtenue sur le march
France-Argentine prises à 1600 ISO. On est meilleur que sur le D2X à 400
ISO.

Conclusion du lecteur : le Nikon D2X c'était bien de la merde de même que le
D2Hs. En langage diplomatique le comportement des Nikon D2 n'était pas
approprié à une bonne production photographique. Le Nikon D3 règle 90% des
problèmes et apparaît déjà comme un tueur redoutable pour la marque rouge.
Vive le Nikon D3.

Au salon de la photo, porte de Versailles, Nikon en a emmené de très
nombreux exemplaires. Venez les découvrir. Le D3 est, il est vrai, très
ergonomique.

Les tarifs des Nikon D3 et D300 sont revus à la hausse. Désormais, il faudra
débourser 1899 euros pour un D300 et 4999 euros pour un D3. Une augmentation
très importante (presque 400 euros par rapport au prix annoncé lors de la
présentation) pour le boîtier professionnel D3.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Philippe Laval
Le #1838888
Sur les forums de dpreview, des personnes ont pu tester le D300 au salon
de Paris.Il semble mieux que le D200 au niveau bruit : gain de 1 IV.
Tu semble dire que le D3 gangne au moins 2 IV.
On aura donc les pros non fortunés calés à 800 iso (sans trop de bruit)
et les pro fortunés callés à 1600 iso (sans trop de bruit).
L'autre avantage du D3 c'est de retrouver des objectifs grands angles
lumineux...
Je vais devoir revendre ma voiture ou gagner au loto ;-)

Philippe
Joel
Le #1838878
atawad vient de nous annoncer :
Revue Le Photographe numéro 1655 octobre 2007 :


Ben à chaque nouvel appareil on se demande comment on faisait
avant...Rien de nouveau sous le soleil quoi.

Philippe Laval
Le #1838875
atawad vient de nous annoncer :
Revue Le Photographe numéro 1655 octobre 2007 :


Ben à chaque nouvel appareil on se demande comment on faisait
avant...Rien de nouveau sous le soleil quoi.


Souvent on ne faisait pas ;-)

Ton passage au 5D et 16 mm a bousté ta production de panoramas.
Personne ne s'en pleindra ;-)


Joel
Le #1838873
Philippe Laval a présenté l'énoncé suivant :


Ton passage au 5D et 16 mm a bousté ta production de panoramas.


15 mm Philippe, pas 16 mm LOL

Philippe Laval
Le #1838869
Philippe Laval a présenté l'énoncé suivant :


Ton passage au 5D et 16 mm a bousté ta production de panoramas.


15 mm Philippe, pas 16 mm LOL


Je me prends pour monsieur + :-)

vroum vroum... suite au prochain post :-)


Stephane Legras-Decussy
Le #1838864
"atawad" 4706b3b3$0$27369$
Du coup, je ne pouvais pas dépasser le couple 1/500e de seconde à f/2,8.
alors qu'avec le D3, je travaille au moins à 1600 ISO, ce qui me permet
d'attraper le 1/1000e de seconde.


encore un charlot...

le taille du bougé divisé par 2, tu parles d'une
revolution....

faut 2 ou 3 IL pour sentir un vrai plus...

Publicité
Poster une réponse
Anonyme