Nokia & Qt

Le
visiteur
- Nokia est maintenant le département Téléphone qui coule de Microsoft
- Nokia s'en fou de Symbian, maemo/meego/etc
- Qt n'est plus sous la tutelle de Nokia

Alors on s'en fou de Nokia ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pehache
Le #24696812
Le 11/08/12 12:29, visiteur a écrit :
- Nokia est maintenant le département Téléphone qui coule de Microsoft
- Nokia s'en fou de Symbian, maemo/meego/etc
- Qt n'est plus sous la tutelle de Nokia

Alors on s'en fou de Nokia ?



Tu n'inverserais pas un peu les causes et les conséquences, toi ?

Et c'est quoi le rapport avec Linux ?
visiteur
Le #24696802
On 11/08/2012 13:09, pehache wrote:
Le 11/08/12 12:29, visiteur a écrit :
- Nokia est maintenant le département Téléphone qui coule de Microsoft
- Nokia s'en fou de Symbian, maemo/meego/etc
- Qt n'est plus sous la tutelle de Nokia

Alors on s'en fou de Nokia ?



Tu n'inverserais pas un peu les causes et les conséquences, toi ?



Je n'ai pas l'impression. Soit effectivement j'inverse cause/conséquence
mais je ne vois pas pourquoi, soit tu n'as pas compris correctement mon
message (éventuellement par ma faute).
Quelles causes et quelles conséquences tu vois dans ce message ?

Et c'est quoi le rapport avec Linux ?



C'est Qt, qui est quand même important dans l'écosystème du libre.
J'avais une image encore pas trop mal de Nokia avec leurs systèmes pour
téléphones plus ou moins libres, dont certains basés sous linux, et avec Qt.
Maintenant, je n'ai plus de raison d'avoir une bonne image d'eux.
Qu'est-ce qu'ils apportent maintenant ?
pehache
Le #24696982
Le 11/08/12 13:17, visiteur a écrit :
On 11/08/2012 13:09, pehache wrote:
Le 11/08/12 12:29, visiteur a écrit :
- Nokia est maintenant le département Téléphone qui coule de Microsoft
- Nokia s'en fou de Symbian, maemo/meego/etc
- Qt n'est plus sous la tutelle de Nokia

Alors on s'en fou de Nokia ?



Tu n'inverserais pas un peu les causes et les conséquences, toi ?



Je n'ai pas l'impression. Soit effectivement j'inverse cause/conséquence
mais je ne vois pas pourquoi, soit tu n'as pas compris correctement mon
message (éventuellement par ma faute).
Quelles causes et quelles conséquences tu vois dans ce message ?



Nokia se fout de Symbian, donc on s'en fout de Nokia.

En réalité c'est parce que "on" s'en fout de Nokia que Nokia se fout de
Symbian : si "on" avait acheté du Nokia/Symbian au lieu de manger de
l'iOS et de l'Android, Nokia aurait continué à développer Symbian.


Et c'est quoi le rapport avec Linux ?



C'est Qt, qui est quand même important dans l'écosystème du libre.
J'avais une image encore pas trop mal de Nokia avec leurs systèmes pour
téléphones plus ou moins libres, dont certains basés sous linux,et avec
Qt.
Maintenant, je n'ai plus de raison d'avoir une bonne image d'eux.
Qu'est-ce qu'ils apportent maintenant ?



Ils tentent de sauver les meubles pour survivre. Tu leur reproches ?
visiteur
Le #24697542
On 11/08/2012 13:44, pehache wrote:
Le 11/08/12 13:17, visiteur a écrit :
On 11/08/2012 13:09, pehache wrote:
Le 11/08/12 12:29, visiteur a écrit :
- Nokia est maintenant le département Téléphone qui coule de Microsoft
- Nokia s'en fou de Symbian, maemo/meego/etc
- Qt n'est plus sous la tutelle de Nokia

Alors on s'en fou de Nokia ?



Tu n'inverserais pas un peu les causes et les conséquences, toi ?



Je n'ai pas l'impression. Soit effectivement j'inverse cause/conséquence
mais je ne vois pas pourquoi, soit tu n'as pas compris correctement mon
message (éventuellement par ma faute).
Quelles causes et quelles conséquences tu vois dans ce message ?



Nokia se fout de Symbian, donc on s'en fout de Nokia.

En réalité c'est parce que "on" s'en fout de Nokia que Nokia se fout de
Symbian : si "on" avait acheté du Nokia/Symbian au lieu de manger de
l'iOS et de l'Android, Nokia aurait continué à développer Symbian.



Je vois.

Peut-être que si Nokia avait mis un peu plus en avant Symbian dans leur
com' et fait en sorte de créer un écosystème comme Google l'a fait pour
Android, peut-être que plus de monde aurait acheter du Symbian.

On ne s'en foutait pas de Nokia, qui avait (a?) une bonne part de marché
dans le secteur des téléphones non smartphones, seulement question
smartphone ils on l'air de s'y être pris mal ou trop tard.



Et c'est quoi le rapport avec Linux ?



C'est Qt, qui est quand même important dans l'écosystème du libre.
J'avais une image encore pas trop mal de Nokia avec leurs systèmes pour
téléphones plus ou moins libres, dont certains basés sous linux,et avec
Qt.
Maintenant, je n'ai plus de raison d'avoir une bonne image d'eux.
Qu'est-ce qu'ils apportent maintenant ?



Ils tentent de sauver les meubles pour survivre. Tu leur reproches ?



En sachant qu'Android fonctionnait, il suffisait de faire Lumia avec
Android dessus plutôt que Windows Phone (qui était déjà connu pour ne
pas avoir eu de succès). Ça aurait peut-être été un peu plus efficace
pour sauver les meubles, non ?

Mais s'en foutre != reprocher.
pehache
Le #24697922
Le 11/08/12 16:50, visiteur a écrit :

Ils tentent de sauver les meubles pour survivre. Tu leur reproches ?



En sachant qu'Android fonctionnait, il suffisait de faire Lumia avec
Android dessus plutôt que Windows Phone (qui était déjà connu pour ne
pas avoir eu de succès). Ça aurait peut-être été un peu plus efficace
pour sauver les meubles, non ?



Ca, difficile de savoir.

Faire un smartphone android de plus, au milieu de centaines d'autres
smartphones android, ça n'aurait pas forcément attiré l'attention. Alors
qu'avec Windows Phone ils peuvent espérer se démarquer (même si à mon
avis c'est mal parti).
Yliur
Le #24698582
Le Sat, 11 Aug 2012 13:44:06 +0200
pehache
Le 11/08/12 13:17, visiteur a écrit :
> On 11/08/2012 13:09, pehache wrote:
>> Le 11/08/12 12:29, visiteur a écrit :
>>> - Nokia est maintenant le département Téléphone qui coule de
>>> Microsoft
>>> - Nokia s'en fou de Symbian, maemo/meego/etc
>>> - Qt n'est plus sous la tutelle de Nokia
>>>
>>> Alors on s'en fou de Nokia ?
>>
>> Tu n'inverserais pas un peu les causes et les conséquences, toi ?
>
> Je n'ai pas l'impression. Soit effectivement j'inverse
> cause/conséquence mais je ne vois pas pourquoi, soit tu n'as pas
> compris correctement mon message (éventuellement par ma faute).
> Quelles causes et quelles conséquences tu vois dans ce message ?

Nokia se fout de Symbian, donc on s'en fout de Nokia.

En réalité c'est parce que "on" s'en fout de Nokia que Nokia se fout
de Symbian : si "on" avait acheté du Nokia/Symbian au lieu de manger
de l'iOS et de l'Android, Nokia aurait continué à développer Symbian.

>
>> Et c'est quoi le rapport avec Linux ?
>
> C'est Qt, qui est quand même important dans l'écosystème du libre.
> J'avais une image encore pas trop mal de Nokia avec leurs systèmes
> pour téléphones plus ou moins libres, dont certains basés sous
> linux,et avec Qt.
> Maintenant, je n'ai plus de raison d'avoir une bonne image d'eux.
> Qu'est-ce qu'ils apportent maintenant ?

Ils tentent de sauver les meubles pour survivre. Tu leur reproches ?



Disons que l'arrivée à la direction de Nokia d'un ancien de Microsoft
suivi de près par un accord avec Microsoft pour utiliser Windows Phone
au lieu des systèmes dans lesquels Nokia investissait amène à se
demander s'il s'agissait vraiment de "sauver les meubles" à cette
époque ou s'il ont choisi une orientation contestable (ce qui est
subjectif bien sûr, mais on peut critiquer leur choix de Microsoft,
pour des raisons stratégiques ou idéologiques (ce qui n'est pas un
gros mot ; on peut très bien s'en désintéresser parce qu'ils sont
choisi le côté obscur de la farce)).

Il semble qu'il y ait eu chez Nokia des conflits entre les gens qui
développaient Symbian et ceux qui développaient les ordiphones à base
de Linux. Et que ces derniers n'aient pas été mis en avant (voire
presque masqués) au profit de l'activité traditionnelle de Nokia (des
téléphones plus simples, qui constituaient (constituent encore ?) sa
principale source d'activité, bien qu'avec beaucoup moins de marge). Il
semble donc que les difficultés de Nokia concernent pas mal la manière
dont ils ont abordé le tournant des ordiphones, ce qui permet de
discuter leur stratégie.

Si on considère que les applications disponibles comptent autant que le
système tel qu'il est proposé, le choix de Windows phone est une
question discutable (pas grand chose actuellement comme applis, même
si l'éventuelle compatibilité (dans quelle mesure d'ailleurs ?) avec le
Windows classique pourrait changer cet état des choses). Et si j'ai bien
compris l'idée de reprendre Qt était de proposer une interface unique
pour Symbian et ses système à base de Linux, afin de rapprocher les
deux systèmes et de simplifier la création d'application qui tournent
sur les deux systèmes (donc offrir un marché plus large (qui inclue les
téléphones Symbian) aux développeurs d'applications), même si ça
signifiaient aussi changer l'interface de Symbian, ce qui était un coût
à court terme pour les développeurs (voire pouvait augmenter leur
incertitude sur la stabilité des choix de Nokia) et qu'il restait des
différences entre les deux systèmes. Le choix de Windows amène à
changer encore une fois la plate-forme utilisée par Nokia, ce manque de
stabilité pourrait finir par coûter cher (en termes de nombre de
développeurs qui s'intéressent aux produits de Nokia à titre personnel
et pour y écrire des applis).

Je pense qu'on n'est donc pas juste à "Nokia qui est pris à la gorge
mais c'est pas de sa faute" et qui tente de sauver les meubles. Les
choix qu'ils ont fait sont assez discutables, y compris ce dernier
revirement vers Windows.

Et on peut se désintéresser de Nokia parce qu'ils ont choisi la
"mauvaise voie" tout en comprenant qu'ils tentent de sauver leurs
meubles (qui ne sont plus les nôtres) comme ils peuvent, mais quelqu'un
d'autre a déjà répondu à ça :) .
pehache
Le #24698672
Le 11/08/12 23:58, Yliur a écrit :

Je pense qu'on n'est donc pas juste à "Nokia qui est pris à la gorge
mais c'est pas de sa faute" et qui tente de sauver les meubles. Les
choix qu'ils ont fait sont assez discutables, y compris ce dernier
revirement vers Windows.




Qu'ils aient des erreurs stratégiques c'est fort possible, mais ça ne
change rien au fait qu'ils sont pris à la gorge dorénavant.

Et de toutes façons il ne faut pas rêver : face à la puissance de feu
d'Apple et de Google, maintenir des OS mobiles alternatifs était presque
voué d'avance à l'échec.
leeed
Le #24698692
Le 11-08-2012, pehache
Le 11/08/12 23:58, Yliur a écrit :

Je pense qu'on n'est donc pas juste à "Nokia qui est pris à la gorge
mais c'est pas de sa faute" et qui tente de sauver les meubles. Les
choix qu'ils ont fait sont assez discutables, y compris ce dernier
revirement vers Windows.




Qu'ils aient des erreurs stratégiques c'est fort possible, mais ça ne
change rien au fait qu'ils sont pris à la gorge dorénavant.




La plus importante ayant été Windows Phone…

Et de toutes façons il ne faut pas rêver : face à la puissance de feu
d'Apple et de Google, maintenir des OS mobiles alternatifs était presque
voué d'avance à l'échec.



Tiens, tu vas gueuler à la vente liée et à l'anticoncurrence?
leeed
Le #24698682
Le 11-08-2012, pehache
Le 11/08/12 16:50, visiteur a écrit :

Ils tentent de sauver les meubles pour survivre. Tu leur reproches ?



En sachant qu'Android fonctionnait, il suffisait de faire Lumia avec
Android dessus plutôt que Windows Phone (qui était déjà connu pour ne
pas avoir eu de succès). Ça aurait peut-être été un peu plus efficace
pour sauver les meubles, non ?



Ca, difficile de savoir.

Faire un smartphone android de plus, au milieu de centaines d'autres
smartphones android, ça n'aurait pas forcément attiré l'attention. Alors
qu'avec Windows Phone ils peuvent espérer se démarquer (même si à mon
avis c'est mal parti).




Pas étonnant, les "gens" se coltinant déjà du Windows à la maison, ils
n'ont pas envie de se le coltiner en plus sur leur téléphone…
Yliur
Le #24698732
Le Sun, 12 Aug 2012 01:21:09 +0200
pehache
Le 11/08/12 23:58, Yliur a écrit :
>
> Je pense qu'on n'est donc pas juste à "Nokia qui est pris à la gorge
> mais c'est pas de sa faute" et qui tente de sauver les meubles. Les
> choix qu'ils ont fait sont assez discutables, y compris ce dernier
> revirement vers Windows.
>

Qu'ils aient des erreurs stratégiques c'est fort possible, mais ça ne
change rien au fait qu'ils sont pris à la gorge dorénavant.

Et de toutes façons il ne faut pas rêver : face à la puissance de feu
d'Apple et de Google, maintenir des OS mobiles alternatifs était
presque voué d'avance à l'échec.



Mouais... il me semble plutôt que ceux qui ont réussi sont ceux qui ont
bien compris qu'il fallait des applis pour leur plate-forme (un des
avantages actuels de Windows sur les ordinateurs de bureau d'ailleurs).

On ne peut pas nier les capacités de Google et d'Apple (à commencer par
leur image de marque, mais Nokia était (est) un nom connu dans le
secteur), mais quand en face on a un truc à base de Linux (donc pas
tout à écrire à partir de zéro, ce qui est aussi le cas de Google), une
entreprise qui a du matériel et n'a pas à négocier avec de nombreux
constructeurs pour déployer son système (ce qui n'est pas le cas de
Google) et qu'on a des entreprises comme Nokia et Intel sur le
développement du système, ça ne me paraît pas joué d'avance.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme