Nom de partition apres clonage

Le
Herve
Bonjour,

Deux partitions sur mon disque :
- P1 : partition de démarrage habituelle,
- P2 : partition de secours, me permettant de revenir en arrière au
cas où une mise à jour système se passe mal.
Avant toute mise à jour système justement, je clone P1 vers P2 avec
Carbon Copy Cloner, puis mets P1 à jour.
La dernière fois que je l'ai fait, ça s'est bien passé comme
d'habitude, sauf que quand je démarre avec la touche Option pour
sélectionner la partition de démarrage, les deux partitions proposées
s'appellent toutes les deux P1. Pourtant dans le Finder, dans
Utilitaire de disque, et dans le Terminal (ls /Volumes) j'ai bien P1
et P2.

Merci d'avance pour vos lumières,

Hervé
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
romer
Le #19362051
Herve
Deux partitions sur mon disque :
- P1 : partition de démarrage habituelle,
- P2 : partition de secours, me permettant de revenir en arrière au
cas où une mise à jour système se passe mal.
Avant toute mise à jour système justement, je clone P1 vers P2 avec
Carbon Copy Cloner, puis mets P1 à jour.
La dernière fois que je l'ai fait, ça s'est bien passé comme
d'habitude, sauf que quand je démarre avec la touche Option pour
sélectionner la partition de démarrage, les deux partitions proposées
s'appellent toutes les deux P1.



Si tu clones P1 sur P2 sans en changer le nom, il est clair que P2
s'appelle alors P1. Tu as donc 2 X P1.

Pourtant dans le Finder, dans
Utilitaire de disque, et dans le Terminal (ls /Volumes) j'ai bien P1
et P2.



Ce serait plutôt cela qui est étrange ! Les démarrages s'effectuent-il
avec 2 systèmes diffèrents ou pas ?
--
A+

Romer
Cemoi
Le #19365051
On 18 mai, 19:04, (Bernd) wrote:
Si tu clones P1 sur P2 sans en changer le nom, il est clair que P2
s'appelle alors P1. Tu as donc 2 X P1.



Non, en principe CCC ne propose pas de changer le nom de la partition
cible, d'ailleurs cette bizarrerie ne m'est jamais arrivée, sur aucune
de mes machines.

Les démarrages s'effectuent-il avec 2 systèmes diffèrents ou pas ?



Oui, si je démarre sur le P1 de gauche (le vrai), le Finder et
Utilitaire de disque me confirment que j'ai bien démarré sur P1, et
que l'autre partition est bien /Volumes/P2.
Et si je démarre sur le P1 de droite (en fait P2) tout me confirme que
P2 est bien ma partition de démarrage. La seule anomalie est la
présentation des partitions sur l'écran de choix après Option-
démarrage.

Hervé
Le Moustique
Le #19365241
Cemoi a écrit :

Et si je démarre sur le P1 de droite (en fait P2) tout me confirme que
P2 est bien ma partition de démarrage. La seule anomalie est la
présentation des partitions sur l'écran de choix après Option-
démarrage.



J'ai eu le même gag avec CCC. Non seulement le nom de volume avait
changé (pour prendre celui du volume source), mais aussi l'icône : je
les avais "personnalisées" différemment, justement pour les reconnaître
facilement. Mais à ce qu'il m'en souvient, c'était avec une ancienne
version de CCC, je ne crois pas que ça en fasse autant avec la nouvelle.


--
/)
-:oo= Guillaume
)
Je nettoyais mon clavier, et le coup est parti tout seul.
Patrick Stadelmann
Le #19365341
In article Le Moustique
J'ai eu le même gag avec CCC. Non seulement le nom de volume avait
changé (pour prendre celui du volume source), mais aussi l'icône : je
les avais "personnalisées" différemment, justement pour les reconnaître
facilement. Mais à ce qu'il m'en souvient, c'était avec une ancienne
version de CCC, je ne crois pas que ça en fasse autant avec la nouvelle.



CCC peut faire un clonage bloc à bloc de toute la partition, là ça va
changer son nom (sauf si CCC remet le nom d'origine après coup). Il peut
aussi effectuer une copie au niveau fichier, dans ce cas le le nom ne
sera pas affecté.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Philippe Di Valentin
Le #19365321
Le Moustique a écrit :

J'ai eu le même gag avec CCC. Non seulement le nom de volume avait
changé (pour prendre celui du volume source), mais aussi l'icône : je
les avais "personnalisées" différemment, justement pour les reconna ître
facilement. Mais à ce qu'il m'en souvient, c'était avec une ancienn e
version de CCC, je ne crois pas que ça en fasse autant avec la nouvel le.



Icones des partitions personnalisées également;après le clonage
les deux partitions ont la même icone mais gardent leur nom
d'origine;ceci avec les versions successives;j'ai donc seulement
l'icone de la cible à reconfigurer.
Cemoi
Le #19365311
On 19 mai, 09:19, Patrick Stadelmann wrote:
CCC peut faire un clonage bloc à bloc de toute la partition, là ça va
changer son nom (sauf si CCC remet le nom d'origine après coup).



C'est ce qui a du se passer. À un moment dans la fenêtre d'info de
CCC, il dit qu'il va essayer un clonage bloc à bloc et que s'il n'y
arrive pas, il fera au niveau fichier.
Donc il a du "remettre le nom d'origine" partout sauf à un endroit (là
où le système lit le nom des partitions au tout début du processus de
démarrage). C'est écrit où, ça ?

Hervé
Chris
Le #19371201
> CCC peut faire un clonage bloc à bloc de toute la partition, là ça va
changer son nom (sauf si CCC remet le nom d'origine après coup).



Oui, j'ai vu ça récemment (et à plusieurs reprises avec CCC 3.2.1) sur
un Mac Pro sous Mac OS X Server 10.4.11 suite à un plantage matériel
d'un disque de données (qui a lâché) et logiciel (impossibilité de
rebooter sans erreurs sur le disque système).

J'avais, deux semaines auparavant, cloné le disque système sur un disque
externe FireWire. CCC avait effectué une copie logique vers le disque
externe et n'avait donc pas modifié le nom de volume que je lui avais
attribué lors d'un formatage précédent avec Utilitaire de disque.

Après moult manipulations pour remettre le serveur en production dans
des délais assez courts (hardware test, reboot sur le clone,
restauration à partir de la sauvegarde des données sur le disque système
formaté pour un usage data provisoire en attendant la livraison d'un
disque neuf, etc), j'ai procédé avec CCC à une copie physique (entre les
disques data) qui a effectivement attribué au nom de la cible celui de
la source.

Le Finder affiche alors les volumes montés avec le même nom (Data, par
exemple). Cependant, si on lance dans Terminal la commande suivante :

df -k

les deux volumes sont bien listés mais un des deux voit son nom
incrémenté par un suffixe :

/Volumes/Data
/Volumes/Data-1

Pour éviter des modifications hasardeuses sur le nom d'un volume avec le
Finder (bien que je n'aie pas de retour d'expérience positive ou
négative là-dessus), j'ai plutôt recours à Utilitaire de disque en ligne
de commande car l'interface graphique ne propose pas (à ma connaissance)
la fonction permettant de renommer un volume. Utilitaire de disque étant
un GUI qui s'appuie sur diverses commandes shell, dont diskutil, on peut
appliquer la syntaxe suivante dans Terminal :

diskutil rename /Volumes/ancienNom nouveauNom

à cet exemple :

diskutil rename /Volumes/Data2 Data

Le volume Data2 est désormais renommé Data.

J'ai eu recours plusieurs fois à cette commande depuis Mac OS X 10.2.x
et cela s'est toujours révélé efficace et rapide (sans s'inquiéter de
savoir si des fichiers sont présents ou non sur le volume concerné).

Cela permet de faire une seule manipulation au lieu d'avoir à modifier
de nombreux liens sur les logiciels de production du serveur.

De plus, autrefois (avec Mac OS 9, par ex.), le réflexe aurait été de
reformater le disque juste pour renommer le volume.

Par ailleurs, une autre commande sait également renommer un volume, il
s'agit de disktool.

Cordialement,
Chris
laurent.pertois
Le #19378571
Chris
Par ailleurs, une autre commande sait également renommer un volume, il
s'agit de disktool.



Deprecated qu'ils disent, diskutil est à préférer largement.

--
Politically Correct Unix - UTILITIES
The "touch" command has been removed from the standard distribution due
to its inappropriate use by high-level managers.
Chris
Le #19378831
Laurent Pertois a écrit :
Chris
Par ailleurs, une autre commande sait également renommer un volume, il
s'agit de disktool.



Deprecated qu'ils disent, diskutil est à préférer largement.




Effectivement, je suis sous Leopard et j'ignorais qu'il y avait une man
page pour cet utilitaire. Il me semble que la man page était inexistante
sous les anciennes versions de Mac OS X, non ?
laurent.pertois
Le #19378921
Chris
Effectivement, je suis sous Leopard et j'ignorais qu'il y avait une man
page pour cet utilitaire. Il me semble que la man page était inexistante
sous les anciennes versions de Mac OS X, non ?



Je n'ai pas ça sous la main mais je suis quasiment certain que c'était
déjà annoncé déprécié en 10.4 et il y avait une page man en 10.3,
toujours de mémoire, j'avoue (mais là, je ne me souviens plus si c'était
déjà déprécié).

--
Politically Correct Unix - UTILITIES
The "touch" command has been removed from the standard distribution due
to its inappropriate use by high-level managers.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme