Non imprimables et bascules de couleurs

Le
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Je suis en train d'essayer la technique De Charles Vassallo pour
récuperer le masque des couleurs non imprimables.
D'accord, je part d'une image à problèmes, mais elle a déja été imprimée
de façon assez satisfaisante pour moi il y a quelques années, j'ai le
tirage sous le nez et le papier, du Omega, n'a pas bougé d'un iota.
(Depuis, j'ai changé de machine et de drivers)
Dès la première conversion dans le profil du papier en mode relatif,
c'est hallucinant, pratiquement plus rien ne ressort du noir.
Reconversion en mode relatif en adobeRVB, ça se voile mais c'est normal.

Et là où ça se corse, c'est au moment de faire la différence avec
l'image originale, ce n'est pas une faible différence, tout est en
couleurs bien visibles et pas qu'un peu.
J'ai refait trois fois ma manipulation pour me convaincre que je n'avais
pas loupé une étape.

Mon profil de préviou est pratiquement supportable lui : le problème,
c'est que le tirage ne correspond pas du tout au préviou, ce dont je
m'arrangerais.

Ce que le préviou me montre : des zones sombres deviennent étouffées par
le noir et transormées en aplats : plus de modelé dedans et peu de
diffusion sur les bords. Ca, je peux vivre avec ou plutôt essayer de
régler le problème avec des masques, puisque le préviou est fiable ici.

Ce que le préviou ne me montre pas : un bleu pur saturé devient bleu
vert avec la même intensité. Encore plus curieux, un vert foncé pas trop
saturé devient émeraude saturé.
Et ce ne sont pas de petites différences que seul un œil rodé peut voir
: c'est énorme. Une bascule pure et dure.
Et encore, que le profil fasse des choix de remplacement mal venus pour
les couleurs non imprimables, je peux comprendre, mais qu'il ne les
montre pas non.
Dans le genre je nage

La bonne idée serait sans doute de faire des réglages pointus ( débits
d'encre peut-être ) pour cet papier et cette version de pilote, pour
tirer le maximum de la machine, et de faire faire de nouveaux profils
ensuite, mais je n'ai pas trop idée du processus des réglages optimaux,
à part celui d'épaisseur.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Charles VASSALLO
Le #7079201
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Dès la première conversion dans le profil du papier en mode relatif,
c'est hallucinant, pratiquement plus rien ne ressort du noir.
Reconversion en mode relatif en adobeRVB, ça se voile mais c'est normal.
[....]
Et encore, que le profil fasse des choix de remplacement mal venus pour
les couleurs non imprimables, je peux comprendre, mais qu'il ne les
montre pas non.
Dans le genre je nage...



C'était en Noëlle en direct de la traversée en apnée du marécage des
couleurs non imprimables !

J'invite Noëlle à poursuivre en privé, mais pour tous ceux qui seraient
tentés par ce genre d'aventure :

(i) il est évident qu'il faut disposer d'un profil à peu près fiable en
preview et notamment sur ce qui arrive aux couleurs non imprimables.
J'ai constaté de grosses faiblesses là-dessus sur certains profils, mais
je n'ai jamais approfondi. J'imagine qu'un test utile serait de tenter
d'imprimer la charte de Granger pour Adobe98.

(ii) les couleurs à problème étant non imprimables, il n'est évidemment
pas possible de les faire sortir sur le papier. Et si on n'est pas
content de ce que l'imprimante a fait spontanément, il faut bien
bidouiller, trouver des arrangements de substitution. Ce ne sera pas
l'image de départ, mais comme celle-ci ne veut pas sortir, on cherche un
palliatif, une image de consolation. L'intérêt du masque des couleurs
non imprimables et du profil fiable est que précisément, on va pouvoir
prévoir ce qui va se passer. Enfin, à peu près...

Charles
Publicité
Poster une réponse
Anonyme