Non seulement l'insurrection est un droit...

Le
ricazerty
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1793).

Article 35:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du
peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des
devoirs."

2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
- mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
- vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

Sans compter les mesures inconstitutionnelles tant pour la
France que pour l'Europe à l'encontre de minorités ethniques,
une campagne présidentielle tachée d'irrégularités, les pratiques
népotiques, le bouclier fiscal contesté même par l'Europe,
etc, etc, etc
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Didier Karcher
Le #22731581
"ricazerty" news:4cc9d158$0$10926$
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1793).

Article 35:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du
peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des
devoirs."

2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
- mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
- vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

Sans compter les mesures inconstitutionnelles tant pour la
France que pour l'Europe à l'encontre de minorités ethniques,
une campagne présidentielle tachée d'irrégularités, les pratiques
népotiques, le bouclier fiscal contesté même par l'Europe,
etc, etc, etc...






OK, vas-y, on te suit !
François Guillet
Le #22731571
"ricazerty" 4cc9d158$0$10926$
...
| 2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
| - mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
| traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
| - vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

mais ni contraires aux lois ni contraires à la constitution, me semble-t-il.
HarmagGedon
Le #22731671
On 28 oct, 21:39, "ricazerty"
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1793).

Article 35:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du
peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des
devoirs."

2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
- mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
- vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

Sans compter les mesures inconstitutionnelles tant pour la
France que pour l'Europe à l'encontre de minorités ethniques,
une campagne présidentielle tachée d'irrégularités, les pratiques
népotiques, le bouclier fiscal contesté même par l'Europe,
etc, etc, etc...



Le problème tient au fait que la justice et les policiers sont
convaincus que leur devoir est de protéger
les élus des électeurs au lieu du contraire...

cela dit, ils existe de nombreuses déclarations des droits de l'homme,
celle qui a été annexée à la Constitution
et celle de 1789, c'est à dire, le brouillon de celle de 1793, si
si...
http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/constitution.asp#declaration
AlainD
Le #22731681
"HarmagGedon"

Le problème tient au fait que la justice et les policiers sont
convaincus que leur devoir est de protéger
les élus des électeurs au lieu du contraire...
=========== Pour l'instant ....
Cl.Massé
Le #22732051
"François Guillet" news:4cc9dea6$0$25488$

"ricazerty" 4cc9d158$0$10926$
...
| 2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
| - mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
| traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
| - vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

mais ni contraires aux lois ni contraires à la constitution, me
semble-t-il.




Il s'agit des Droits de l'Homme et du Citoyen, lesquels peuvent être violés
par les lois et/ou la constitution. Un examen rapide de la Déclaration
révèle que presque tous les articles sont baffoués. La loi elle-même sur
les retraites ne respecte pas par exemple l'interdiction de la
discrimination. On peut y voir une lente dérive, due principalement à la
mondialisation, mais il y a surtout une accélération depuis 2007, en fait
une course de côte car le régime sait qu'il ne dispose que de 5 ans. Il
faut rappeler que la responsabilité de faire respecter les Droits de l'Homme
a été confiée au peuple, aucune organisation ne le fera à sa place, pour la
simple raison qu'elle échappent tous à son contrôle, et surtout qu'elles
s'en fichent puisque pas affectées. Seul le peuple uni peut changer son
destin. C'est l'esprit de l'article 35.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Rachel C.
Le #22732461
"François Guillet" news: 4cc9dea6$0$25488$

"ricazerty" 4cc9d158$0$10926$
...
| 2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
| - mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
| traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
| - vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

mais ni contraires aux lois ni contraires à la constitution, me
semble-t-il.



Alors, pourquoi faire un référendum ?
www.juristprudence.c.la
Le #22732531
Le 28/10/2010 23:09, HarmagGedon a écrit :
Le problème tient au fait que la justice et les policiers sont
convaincus que leur devoir est de protéger
les élus des électeurs au lieu du contraire...



y compris quand des élus font l'objet de condamnations pénales ?
avec invalidation de mandats et suspension des droits civiques ?

ça c'est de la "protection" MDR
ben
Le #22732841
"www.juristprudence.c.la" de groupe de discussion : 4cca76d6$0$29091$
Le 28/10/2010 23:09, HarmagGedon a écrit :
Le problème tient au fait que la justice et les policiers sont
convaincus que leur devoir est de protéger
les élus des électeurs au lieu du contraire...



y compris quand des élus font l'objet de condamnations pénales ?
avec invalidation de mandats et suspension des droits civiques ?

ça c'est de la "protection" MDR



Il semble que la justice soit divisée.
Ou plutôt qu'il y en ait deux. (cf. les animaux malades de la peste)
Il s'ensuit une scandaleuse partialité entre les condamnations de la
délinquance de ces "élites" et les condamnations du vulgum pecus, surtout
s'il est manifestant ou qu'il a affaire à la police.
Pasqua serait-il en taule ?
ben
ricazerty
Le #22732831
"www.juristprudence.c.la"/"Ricazerty"

Le 28/10/2010 23:09, HarmagGedon a écrit :
Le problème tient au fait que la justice et les policiers
sont convaincus que leur devoir est de protéger
les élus des électeurs au lieu du contraire...



y compris quand des élus font l'objet de condamnations pénales ?
avec invalidation de mandats et suspension des droits civiques ?
ça c'est de la "protection" MDR



Les élus ne sont que des pantins mandatés. Il suffit que leur(s)
mandant(s) les lâche(nt) pour quelque raison que ce soit et
c'est la disgrâce assurée. Parmi ces raisons se trouve en
bonne place les rivalités congénitales propres aux crabes
de la haute bourgeoisie, rivalités que l'on retrouve
évidemment au sein de la classe politique.
ricazerty
Le #22732881
"Didier Karcher"/"Ricazerty"

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (1793).

Article 35:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple,
l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du
peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des
devoirs."

2 viols caractérisés imputables à nos élus non représentatifs:
- mépris du résultat du référendum de 2005 concernant le TCE,
traité imposant une constitution clairement rejetée par le peuple,
- vote de la loi sur les retraites rejetée par 70% de la population.

Sans compter les mesures inconstitutionnelles tant pour la
France que pour l'Europe à l'encontre de minorités ethniques,
une campagne présidentielle tachée d'irrégularités, les pratiques
népotiques, le bouclier fiscal contesté même par l'Europe,
etc, etc, etc...



OK, vas-y, on te suit !



J'y suis déjà dans la rue, aux dépôts de carburant, aux ports
etc... mais je ne vous y vois pas. Sans illusions bien sûr !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme