Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #18912421
On Mon, 16 Mar 2009 11:09:18 +0100, F1TAY

Un site avec plein de cadran de poste de radio :
http://www.tsf-radio.org/pg.php?p



Outre le côté esthétique, c'est dommage qu'on ait pas une indication
de l'année de fabrication du récepteur, histoire de voir les
apparitions ou les disparitions d'émetteurs.


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Pierre CHABOT
Le #18917341
"Thierry VIGNAUD"
Outre le côté esthétique, c'est dommage qu'on ait pas une indication
de l'année de fabrication du récepteur, histoire de voir les
apparitions ou les disparitions d'émetteurs.



Voici quelques liens qui pourront aider ceux qui veulent "dater"
approximativement ces cadrans:

1926/27 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1931 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1934 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1939 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1947 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1954 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1962 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1976 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1978 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm

Par exemple, on peut dater à 1948/49 le cadran du Radiola RA83A. En effet il
reproduit en gros les attributions du plan de Lucerne (1933), moins les
émetteurs détruits pendant la guerre et pas encore reconstruits. L'année
suivante (1950), c'est le plan de Copenhague qui entrera en vigueur. Ce
cadran est intéressant; on peut y remarquer entre autres:

- la présence de Strasbourg-Brumath en grandes ondes (un émetteur de 20 kW
bricolé par les techniciens de la RDF pour éviter que la fréquence de 182
kHz - 1648 m - soit piquée à la France). Cet émetteur passera en 1950 sur
164 kHz - 1829 m - en application du plan de Copenhague. Il transmettait le
"programme national". Il émettra jusqu'à ce que l'émetteur d'Allouis
reconstruit démarre avec 250 kW en transmettant Paris-Inter en octobre 1952.
- Limoges-Nieul (100 kW), le seul émetteur à grande puissance ayant échappé
aux destructions allemandes sur 648 kHz - 463 m- à la place de Lyon-Tramoyes
détruit. Il avait bénéficié de la "meilleure" fréquence ondes moyennes.
- Clermont Ferrand - Ennezat (20 kw), émetteur tout neuf à l'époque, sur
1321 kHz - 227m. Entre 1948 et 1950, cet émetteur a disposé d'une fréquence
propre. A l'application du plan de Copenhague (1950), il fera partie d'un
réseau synchronisé transmettant le "programme national".

etc... etc...

Pierre.

Pierre CHABOT

Thierry VIGNAUD
Le #18917511
On Mon, 16 Mar 2009 21:05:48 +0100, "Pierre CHABOT" wrote:

"Thierry VIGNAUD"
Outre le côté esthétique, c'est dommage qu'on ait pas une indication
de l'année de fabrication du récepteur, histoire de voir les
apparitions ou les disparitions d'émetteurs.



Voici quelques liens qui pourront aider ceux qui veulent "dater"
approximativement ces cadrans:

1926/27 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1931 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1934 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1939 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1947 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1954 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1962 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1976 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm
1978 http://members.aon.at/wabweb/frames/qrgf.htm



Merci pour les liens

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Pierre CHABOT
Le #18917891
"Denis" a écrit:

9 fois le même lien ! N'y a-t-il pas une erreur ?



Effectivement ! Voilà ce que c'est que faire des copier-coller machinalement
sans même se relire ;-)) Mille excuses.

Rectification: il faut aller sur le lien; ensuite, dans la colonne de gauche
cliquer sur "Frequenzgerangel", puis cliquer sur chaque ligne de couleur
jaune pour trouver successivement les listes de 1926/27, 1931, 1934...
jusqu'à 1978 (application du GE 75).

Pierre CHABOT

Pierre CHABOT
Le #18918121
En complément:

On sera sans doute surpris de relever sur le cadran du Radiola RA83A deux
positions en grandes ondes pour l'Angleterre:

- l'une correspond à la fréquence historique de 200 kHz (aujourd'hui 198)
soit 1500 mètres.
- l'autre aussi est historique dans un sens plus large: elle correspond à
un émetteur de grande puissance sur 160 kHz (1796 m) , d'origine américaine,
situé à Crowborough (East Sussex), qui a fonctionné de 1942 à 1950. Les
services de propagande anglais y ont diffusé pendant la guerre, sous le nom
d'"Aspidistra", des programmes "noirs" en langue allemande *. Puis cet
émetteur a diffusé l' "Européan Service" de la BBC en diverses langues. Il
était entendu confortablement de jour dans les trois quarts de la France.
Il a cessé ses émissions en 1950, le plan de Copenhague n'ayant accordé
qu'une fréquence en grandes ondes au Royaume-Uni.

* Voir à ce sujet http://en.wikipedia.org/wiki/Aspidistra_(transmitter)

Vraiment, ces cadrans cachent toutes sortes de choses intéressantes.

Pierre.

Pierre CHABOT

F1TAY
Le #18918351
Bonjour,
Je pense que tu fait erreur. Apidistra devait être en ondes moyennes.
Seftolm Delmer (orthographe de mémoire) le patron des radio-noires
anglaise en parle dans son livre traduit en français sous le titre
"Opération Radio Noire" (paru dans les années 60 dans la collection
"J'ai lu , leur aventure"). De mémoire cet émetteur de forte puissance
avait la particularité de pouvoir changer de fréquence très rapidement.
Dans une brochure de 1944 "Voici la BBC" dans la liste de ses émetteurs
ne mentionne en ondes longues que 1500 m 200 kc/s.
Par contre je viens de découvrir en consultant divers numéros entre
1941 et 1944 des revues Radio Nationale (la revue de la radio de Vichy)
et Les Ondes (la revue de Radio Paris sous contrôle allemand) qu'aucune
station française ne diffusait en grande alors en grandes ondes. A quoi
servait donc l'émetteur grandes ondes d'Allouis à cette époque ? Au
brouillage de la B.B.C. sur 1500 mètres, à retransmettre la radio
allemande (le Deutschlandsender émettait sur 191 kHz mais semble t'il
depuis la banlieue de Berlin)... mystère...
Daniel

Pierre CHABOT avait prétendu :
En complément:

On sera sans doute surpris de relever sur le cadran du Radiola RA83A deux
positions en grandes ondes pour l'Angleterre:

- l'une correspond à la fréquence historique de 200 kHz (aujourd'hui 198)
soit 1500 mètres.
- l'autre aussi est historique dans un sens plus large: elle correspond à un
émetteur de grande puissance sur 160 kHz (1796 m) , d'origine américaine,
situé à Crowborough (East Sussex), qui a fonctionné de 1942 à 1950. Les
services de propagande anglais y ont diffusé pendant la guerre, sous le nom
d'"Aspidistra", des programmes "noirs" en langue allemande *. Puis cet
émetteur a diffusé l' "Européan Service" de la BBC en diverses langues. Il
était entendu confortablement de jour dans les trois quarts de la France. Il
a cessé ses émissions en 1950, le plan de Copenhague n'ayant accordé qu'une
fréquence en grandes ondes au Royaume-Uni.

* Voir à ce sujet http://en.wikipedia.org/wiki/Aspidistra_(transmitter)

Vraiment, ces cadrans cachent toutes sortes de choses intéressantes.

Pierre.

Pierre CHABOT



F1TAY
Le #18918341
CApidistria était bien sur ondes moyennes. Voir :
http://www.qsl.net/g0crw/Special%20Events/Aspidistra2.htm


F1TAY a utilisé son clavier pour écrire :
Bonjour,
Je pense que tu fait erreur. Apidistra devait être en ondes moyennes. Seftolm
Delmer (orthographe de mémoire) le patron des radio-noires anglaise en parle
dans son livre traduit en français sous le titre "Opération Radio Noire"
(paru dans les années 60 dans la collection "J'ai lu , leur aventure"). De
mémoire cet émetteur de forte puissance avait la particularité de pouvoir
changer de fréquence très rapidement.
Dans une brochure de 1944 "Voici la BBC" dans la liste de ses émetteurs ne
mentionne en ondes longues que 1500 m 200 kc/s.
Par contre je viens de découvrir en consultant divers numéros entre 1941 et
1944 des revues Radio Nationale (la revue de la radio de Vichy) et Les Ondes
(la revue de Radio Paris sous contrôle allemand) qu'aucune station française
ne diffusait en grande alors en grandes ondes. A quoi servait donc l'émetteur
grandes ondes d'Allouis à cette époque ? Au brouillage de la B.B.C. sur 1500
mètres, à retransmettre la radio allemande (le Deutschlandsender émettait sur
191 kHz mais semble t'il depuis la banlieue de Berlin)... mystère...
Daniel

Pierre CHABOT avait prétendu :
En complément:

On sera sans doute surpris de relever sur le cadran du Radiola RA83A deux
positions en grandes ondes pour l'Angleterre:

- l'une correspond à la fréquence historique de 200 kHz (aujourd'hui 198)
soit 1500 mètres.
- l'autre aussi est historique dans un sens plus large: elle correspond à
un émetteur de grande puissance sur 160 kHz (1796 m) , d'origine
américaine, situé à Crowborough (East Sussex), qui a fonctionné de 1942 à
1950. Les services de propagande anglais y ont diffusé pendant la guerre,
sous le nom d'"Aspidistra", des programmes "noirs" en langue allemande *.
Puis cet émetteur a diffusé l' "Européan Service" de la BBC en diverses
langues. Il était entendu confortablement de jour dans les trois quarts de
la France. Il a cessé ses émissions en 1950, le plan de Copenhague n'ayant
accordé qu'une fréquence en grandes ondes au Royaume-Uni.

* Voir à ce sujet http://en.wikipedia.org/wiki/Aspidistra_(transmitter)

Vraiment, ces cadrans cachent toutes sortes de choses intéressantes.

Pierre.

Pierre CHABOT





F1TAY
Le #18918381
Pour des photos du monstre c'est ici :
http://www.seftondelmer.co.uk/aspidistra.htm


F1TAY a émis l'idée suivante :
CApidistria était bien sur ondes moyennes. Voir :
http://www.qsl.net/g0crw/Special%20Events/Aspidistra2.htm


F1TAY a utilisé son clavier pour écrire :
Bonjour,
Je pense que tu fait erreur. Apidistra devait être en ondes moyennes.
Seftolm Delmer (orthographe de mémoire) le patron des radio-noires anglaise
en parle dans son livre traduit en français sous le titre "Opération Radio
Noire" (paru dans les années 60 dans la collection "J'ai lu , leur
aventure"). De mémoire cet émetteur de forte puissance avait la
particularité de pouvoir changer de fréquence très rapidement.
Dans une brochure de 1944 "Voici la BBC" dans la liste de ses émetteurs ne
mentionne en ondes longues que 1500 m 200 kc/s.
Par contre je viens de découvrir en consultant divers numéros entre 1941 et
1944 des revues Radio Nationale (la revue de la radio de Vichy) et Les
Ondes (la revue de Radio Paris sous contrôle allemand) qu'aucune station
française ne diffusait en grande alors en grandes ondes. A quoi servait
donc l'émetteur grandes ondes d'Allouis à cette époque ? Au brouillage de
la B.B.C. sur 1500 mètres, à retransmettre la radio allemande (le
Deutschlandsender émettait sur 191 kHz mais semble t'il depuis la banlieue
de Berlin)... mystère...
Daniel

Pierre CHABOT avait prétendu :
En complément:

On sera sans doute surpris de relever sur le cadran du Radiola RA83A deux
positions en grandes ondes pour l'Angleterre:

- l'une correspond à la fréquence historique de 200 kHz (aujourd'hui 198)
soit 1500 mètres.
- l'autre aussi est historique dans un sens plus large: elle correspond à
un émetteur de grande puissance sur 160 kHz (1796 m) , d'origine
américaine, situé à Crowborough (East Sussex), qui a fonctionné de 1942 à
1950. Les services de propagande anglais y ont diffusé pendant la guerre,
sous le nom d'"Aspidistra", des programmes "noirs" en langue allemande *.
Puis cet émetteur a diffusé l' "Européan Service" de la BBC en diverses
langues. Il était entendu confortablement de jour dans les trois quarts de
la France. Il a cessé ses émissions en 1950, le plan de Copenhague
n'ayant accordé qu'une fréquence en grandes ondes au Royaume-Uni.

* Voir à ce sujet http://en.wikipedia.org/wiki/Aspidistra_(transmitter)

Vraiment, ces cadrans cachent toutes sortes de choses intéressantes.

Pierre.

Pierre CHABOT







F1TAY
Le #18918501
Le WRTH 1947 signale deux émetteurs anglais en ondes longues. Celui sur
1500 mètres diffusant le programme national en anglais et un autre de
150 kW sur 167 kHz à Ottringhain diffusant vers l'europe en français,
allemand, norvégien, polonais, suédois.
Le numéro 9 du 24 décembre 1944 de "Radio 44" (l'hebdomadaire de
programmes de la radio française libérée)donne l'horaire des émissions
en français de la B.B.C. et de la Voix de l'Amérique (cette dernière
étant relayé par la B.B.C.); outre diverses fréquences sur ondes
moyennes et courtes seule en ondes longues est indiqué 1500 mètres.
Numéro 25 du 15 avril 1945 de "Radio 45" B.B.C. et V.O.A. en français
toujours sur 1500 m.
Numéro 39 du 22 juillet nouveaux horaires pour la B.B.C. et la V.O.A.
plus d'ondes longues que des moyennes et courtes.
Numéro 43 du 19 août 1945 toujours pas d'ondes longues
Numéro 63 la B.B.C. en français revient sur les ondes longues mais sur
1200 mètres (ce qui correspond à environ 250 kHz).
Numéro 67 du 6 janvier 1946 (donc dans "Radio 46" !) toujours sur 1200
mètres (ce qui confirme qu'il ne s'agit pas d'une coquille du journal)
Numéro 113 du 22 décembre 1946 avec des tableau des fréquences des
émetteurs sur grandes ondes, moyennes et courtes. En grandes ondes pour
la Grande Bretagne 3 stations une sur 167 Kc (je respecte les unités et
la graphie d'époque) 1796 mètres avec 50 Kw, une sur 200 Kc 1500 mètres
avec 150 Kw et une sur 245 Kc 1224 mètres à Borough-Hill avec semble
t'il 60 Kw. Pour la France, rien. Luxembourg sur 232 Kc 150 Kw et
l'Allemagne sur 153 et 191 Kc; l'U.R.S.S. sur 11 fréquences de 174 à
385 Kc; la Suède sur 3 de 216 à 415,5 Kc; la Norvège sur 3; la Pologne
sur 2 (224 et 295); la Tchécoslovaquie sur 2 (191 et 392) etc...
Daniel


F1TAY a formulé la demande :
Pour des photos du monstre c'est ici :
http://www.seftondelmer.co.uk/aspidistra.htm


F1TAY a émis l'idée suivante :
CApidistria était bien sur ondes moyennes. Voir :
http://www.qsl.net/g0crw/Special%20Events/Aspidistra2.htm


F1TAY a utilisé son clavier pour écrire :
Bonjour,
Je pense que tu fait erreur. Apidistra devait être en ondes moyennes.
Seftolm Delmer (orthographe de mémoire) le patron des radio-noires
anglaise en parle dans son livre traduit en français sous le titre
"Opération Radio Noire" (paru dans les années 60 dans la collection "J'ai
lu , leur aventure"). De mémoire cet émetteur de forte puissance avait la
particularité de pouvoir changer de fréquence très rapidement.
Dans une brochure de 1944 "Voici la BBC" dans la liste de ses émetteurs ne
mentionne en ondes longues que 1500 m 200 kc/s.
Par contre je viens de découvrir en consultant divers numéros entre 1941
et 1944 des revues Radio Nationale (la revue de la radio de Vichy) et Les
Ondes (la revue de Radio Paris sous contrôle allemand) qu'aucune station
française ne diffusait en grande alors en grandes ondes. A quoi servait
donc l'émetteur grandes ondes d'Allouis à cette époque ? Au brouillage de
la B.B.C. sur 1500 mètres, à retransmettre la radio allemande (le
Deutschlandsender émettait sur 191 kHz mais semble t'il depuis la banlieue
de Berlin)... mystère...
Daniel

Pierre CHABOT avait prétendu :
En complément:

On sera sans doute surpris de relever sur le cadran du Radiola RA83A deux
positions en grandes ondes pour l'Angleterre:

- l'une correspond à la fréquence historique de 200 kHz (aujourd'hui
198) soit 1500 mètres.
- l'autre aussi est historique dans un sens plus large: elle correspond
à un émetteur de grande puissance sur 160 kHz (1796 m) , d'origine
américaine, situé à Crowborough (East Sussex), qui a fonctionné de 1942 à
1950. Les services de propagande anglais y ont diffusé pendant la guerre,
sous le nom d'"Aspidistra", des programmes "noirs" en langue allemande *.
Puis cet émetteur a diffusé l' "Européan Service" de la BBC en diverses
langues. Il était entendu confortablement de jour dans les trois quarts
de la France. Il a cessé ses émissions en 1950, le plan de Copenhague
n'ayant accordé qu'une fréquence en grandes ondes au Royaume-Uni.

* Voir à ce sujet http://en.wikipedia.org/wiki/Aspidistra_(transmitter)

Vraiment, ces cadrans cachent toutes sortes de choses intéressantes.

Pierre.

Pierre CHABOT









Publicité
Poster une réponse
Anonyme