Nouvelle campagne médiatique contre les schizophrènes.

Le
ExtrêmeAchillès
Ras le bol !

Les schizophrènes sont bien moins dangereux que 99% de la population
mondiale, tous les psychiatres peuvent le confirmer et monter un fait
divers en généralité est un procédé sordide.

Cela ne date pas d'hier, ce procédé qui consiste à sigmatiser une
ultra minorité connue pour être incapable de pouvoir se défendre dans
le monde des normaux car elle n'est pas dans le même univers mental,
les mêmes référentiels, ni même ne parle parfois la même langue
puisque certains mots ont un autre sens pour cette minorité.

Le Schizophrène Socrate condamné à mort pour masquer la déroute
d'Athènes dans les guerres du Péloponnèse.

Le Schizophrène Jésus condamné à mort pour avoir soigné des gens
gratuitement le jour du sabbat, etc

Encore une fois, pourquoi une telle campagne? Que Veut t'on cacher?
Pourquoi cherche t'on une fois de plus à détourner l'attention des
vrais problèmes, chômage, précarité, injustices fiscales et
judiciaires, etc.etc
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Maxime
Le #21501652
- On 5 avr, 12:41, ExtrêmeAchillès - > Ras le bol !
- >
- > Les schizophrènes sont bien moins dangereux que 99% de la
population
- > mondiale, tous les psychiatres peuvent le confirmer et monter un
fait
- > divers en généralité est un procédé sordide.

?

Moins dangereux que 99% de la population est fallacieux. En proportion
tout autant serait plus juste. En tout cas, dérangeant ; Si ce n’est
la position de faiblesse dans laquelle il se trouvent en tant qu’
»objets » de maladie plus qu’être humains à part entière. Je n ’y vois
pas là un procédé mais un fait social.

- >
- > Cela ne date pas d'hier, ce procédé qui consiste à sigmatiser une
- > ultra minorité connue pour être incapable de pouvoir se défendre
dans
- > le monde des normaux car elle n'est pas dans le même univers
mental,
- > les mêmes référentiels, ni même ne parle parfois la même lan gue
- > puisque certains mots ont un autre sens pour cette minorité.

Peut-être. Cependant, il ne s’agit pas d’une communauté d’intér êts.
Chacun à son prendre langage- même chez les schizos.

- > Le Schizophrène Socrate condamné à mort pour masquer la déroute
- > d'Athènes dans les guerres du Péloponnèse.

Première nouvelle. Socrate était schizo et s’est fait condamner à
cause de la déroute d’Athènes ?

- > Le Schizophrène Jésus condamné à mort pour avoir soigné des g ens
- > gratuitement le jour du sabbat, etc...

Seconde nouvelle. Jésus était schizo et sa mise en croix n’était pa s
motivée par des problème politique (Pilate n’était pas un tendre et de
plus, fin stratège lorsqu’il insistait plusieurs fois sur le terme «
roi des juifs » en regard de la seule royauté convenue, celle de
César )

- > Encore une fois, pourquoi une telle campagne?

Où ça une … « campagne » ?

- > Que Veut t'on cacher?

Rien du tout. Il s’agit plus d’un fait social que d’un désir de
stigmatiser les schizo

- > Pourquoi cherche t'on une fois de plus à détourner l'attention des
- > vrais problèmes, chômage, précarité, injustices fiscales et
- > judiciaires, etc....etc...

Sans doute parce qu’on ne doit pas être branché sur les mêmes ondes
hertziennes.

:-)

Max
Maxime
Le #21501642

...

Peut-être. Cependant, il ne s’agit pas d’une communauté d’int érêts.
Chacun à son PRENDRE langage- même chez les schizos.
...



"Chacun a son PROPRE langage" (et l'échange est permis :-)

Max
Ahmed Ouahi, Architect
Le #21501852
N'empêche, que le strict problème, c'est que ne veuille-t-on rien cacher, ou
à la rigueur n'y puisse-t-on strictement rien cacher, quant aux systèmes se
voulant vouloir diriger ce monde, où commencèrent-ils, d'ores et déjà, à
crier au secours ayant eu peur juste du langage...

Néanmoins, d'où pour en détourner d'avantage, quitte à camoufler aisément ce
qui puisse-t-il, se sentir encore de façon approchée, inventèrent-ils une
contre partie, non moins linguistique, ne serait-ce, que pour se
sauvegarder, de ce qui les entoure dont ont-ils strictement besoins...

Cependant, quoique ne puissent-ils, le monter, étant, d'ores et déjà, ce
qu'on-ils, inventés l'en avait-il, strictement démontré, et entre autres, le
mot de victimisation, ce qui en a-t-il, tendance à complexer une grande
majorité de toute population...

Néanmoins, justement, de façon à ce que cette dernière en soit-elle, dans
son contenu à en être proscrite et considérée juste en tant, que matériau à
en faire des cobayes, leur faisant sentir et croire, que le mal, en
vienne-t-il, juste d'eux, ce qui n'en fasse-t-il, que faire à un gros
pourcentage que marcher, pour un éventuel marché...

Néanmoins, surtout sur les petites gens, quitte à en faire plus de pages
issues en majorité de personnes de certaines données strictement
schizophrènes pour en faire ces pages encore plus schizophrènes y incluant
l'image, grâce aux mass-médias, ne serait-ce, que pour contrecarrer la
tendance, et appuyer la victimisation, et pour se camoufler d'avantage...

D'autant plus, que pour encore camoufler le versant économique, y
rajoutent-ils, le mot de mondialisation, ce qui a tendance, à leur laisser
le champ dans un libre espace à s'échanger le gros pognon entre eux et le
gros du mago, non négociable selon la bureaucratie en cours, pour amplifier
les cours en sous-entendu...

Sanchant toutefois, que les petites gens n'en comprennent-elles, même pas,
de quelle mondialisation en devrait-il s'agir, étant, n'en puissent-elles,
que sentir en être touchées et un contrôle plutôt strictement accentué sur
leurs têtes et sur leurs besoins immédiat, leur lâchant de surcroît encore
le mot crise, pour manipuler les cours, de bourse bien entendu...

Néanmoins, ce qui en est-il, et qui en fasse-t-il, un vrai perméable surtout
à la banque, et surtout ce qui en éloigne-t-il, d'elle, la banque en
l'occurrence, les petites gens, qui ont-elles une chose strictement
dangereuse et absolument maladive de nature, les petites gens en
l'occurrence, et qui n'en est-elle cette dangereuse chose, que se
posent-elles une infinité de question entre lesquelles, sans faillir,
sursaute-t-elle, la réalité, de toute chose et de toute tendance...

--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"ExtrêmeAchillès" viestissä:
Ras le bol !

Les schizophrènes sont bien moins dangereux que 99% de la population
mondiale, tous les psychiatres peuvent le confirmer et monter un fait
divers en généralité est un procédé sordide.

Cela ne date pas d'hier, ce procédé qui consiste à sigmatiser une
ultra minorité connue pour être incapable de pouvoir se défendre dans
le monde des normaux car elle n'est pas dans le même univers mental,
les mêmes référentiels, ni même ne parle parfois la même langue
puisque certains mots ont un autre sens pour cette minorité.

Le Schizophrène Socrate condamné à mort pour masquer la déroute
d'Athènes dans les guerres du Péloponnèse.

Le Schizophrène Jésus condamné à mort pour avoir soigné des gens
gratuitement le jour du sabbat, etc...

Encore une fois, pourquoi une telle campagne? Que Veut t'on cacher?
Pourquoi cherche t'on une fois de plus à détourner l'attention des
vrais problèmes, chômage, précarité, injustices fiscales et
judiciaires, etc....etc...
ExtrêmeAchillès
Le #21502042
D'abord rien n'est plus facile à manipuler qu'un "fait divers" avec un
schizophrène, ce d'autant plus facilement que personne n'entendra ce
qu'il a à dire. Il est de nos jours vite mis sous isolement
psychiatrique et donc il ne reste que les versions officielles, les
versions médiatiques. La "poussette" dans le RER est le genre
d'évènement facilement manipulable...mais bon, mieux vaut ne rien dire
dans une dictature administrative comme la France.

Ensuite, pourquoi de telles campagnes de diversion par rapport aux
vrais problèmes? La burqa, les schizophrènes, ...les médias nous
bassinent pour éviter de masquer le lourd report d'addition. Pour
l'instant on laisse enfler la dette, mais même avec la reprise, il
faudra rembourser et les solutions drastiques comme en Grèce, c'est
pour demain.

Stigmatiser, créer des amalgames...
Il faudrait introduire dans le code pénal le délit de schizophobie, au
même titre que l'homophobie, le racisme, etc...
Ahmed Ouahi, Architect
Le #21502422
Néanmoins, ce qui a tendance, à entraîner vers le fait, que devrait-on au
moins, en premier lieu, en déterminer aux gens, ce qu'en est-il, et qu'en
est-ce-à-dire, tout simplement de la schizophrénie...

Cependant, en est-il, le fait, de voir ou de comprendre autre chose, de ce
qu'en veuillent-ils faire croire et comprendre aux gens, ce qui en
laisse-t-il, cela, strictement le contraire aux gens et absolument le
contraire de leur façons de voir les choses strictement de nature...

D'autant plus, que, car, vois-tu, et en guise d'exempole, en prennes-tu, un
soi-disant livre, que puisses-tu, en passer à tour de rôle à une dizaine de
personnes...

Néanmoins, après quoi, pour toute vérification en la matière, en puisses-tu,
découvrir de surcroît à ta grande surprise, quitte à ne plus s'avoir que
s'en abstenir...

Cependant, que chacun de cette dizaine de personnes l'en avait-il, livre en
l'occurence, touché différemment, étant l'ayant perçu, voire compris,
autrement que les autres, alors pour cela, en puisses-tu en diagnostiquer,
que la dizaine en question en est-elle juste schizophrène...

En effet, ce qui en aurait-il, juste pu te faire sauvegarder ta fonction en
la matière, et qui dit fonction dit argent en perspective...

Néanmoins, d'où en aurait-il, mieux fallu, que c'est toujours les autres,
qui en doivent-ils en souffrir de ce manque, quitte à leur en instaurer une
espèce de diagnostic, malsain que soit-il, étant strictement bureaucratique,
et l'industrie en marche-t-elle, dont le but, voire la cible en est-il,
strictement et absolument l'inconscience collective...

D'autant plus, ce qui n'en a-t-il, strictement rien à avoir avec l'état réel
des choses, ni de l'être, et le tour n'en est-il, que joué, n'est-ce pas
fantastique, pour la grandeur de la politique...

Cependant, sur quoi en puisses-tu te substituer selon ta pratique, qui selon
ta propre peception en doive-t-elle faire marcher la banque, croyant dur
comme fer, que c'en est-il, cela, ce qu'en veuillent-ils, les politiques,
croyant encore que ne sont-ils, que juste des imbéciles...

Néanmoins, peut-être, que c'est vrai, peut-être, que c'est faux, et pourtant
le temps, n'en fasse-t-il, que s'en écouler, sans qu'en ailles-tu, le temps,
ne serait-ce, que de t'en rendre compte, sauf selon la banque et ses comptes
en perspective...

--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"ExtrêmeAchillès" viestissä:
D'abord rien n'est plus facile à manipuler qu'un "fait divers" avec un
schizophrène, ce d'autant plus facilement que personne n'entendra ce
qu'il a à dire. Il est de nos jours vite mis sous isolement
psychiatrique et donc il ne reste que les versions officielles, les
versions médiatiques. La "poussette" dans le RER est le genre
d'évènement facilement manipulable...mais bon, mieux vaut ne rien dire
dans une dictature administrative comme la France.

Ensuite, pourquoi de telles campagnes de diversion par rapport aux
vrais problèmes? La burqa, les schizophrènes, ...les médias nous
bassinent pour éviter de masquer le lourd report d'addition. Pour
l'instant on laisse enfler la dette, mais même avec la reprise, il
faudra rembourser et les solutions drastiques comme en Grèce, c'est
pour demain.

Stigmatiser, créer des amalgames...
Il faudrait introduire dans le code pénal le délit de schizophobie, au
même titre que l'homophobie, le racisme, etc...
ExtrêmeAchillès
Le #21503692
Et puis, il faudrait penser aussi à défendre les schizophrènes. Les
psychiatres ont bien conscience de cela. Il ne faudrait pas que les
hospitalisations d'office puissent servir à des spoliations de
schizophrènes, à des captations de patrimoines ou d'œuvres (les
schizophrènes peuvent être très créatifs). Un schizophrène n'a au cune
raison d'être dangereux, c'est tout le contraire, il ne cherche qu'à
s'isoler pour se protéger des gens "normaux", etc..etc..
Les religions disent de ne pas s'en prendre aux "fous". Ce qui me fait
peur dans cette stigmatisation des schizophrènes, dans cette amalgame
qui ne correspond en rien à la réalité, c'est tout le contraire mêm e,
cette amalgame où par un bourrage médiatique des cranes on veut que
tout le monde dise:
Schizophrène = fou dangereux,
tout cela est profondément malsain. Non seulement c'est totalement
faux, mais en plus c'est le signe d'une société qui va très mal, une
société qui a besoin de se créer des boucs émissaires c'est une
société malade.
Ahmed Ouahi, Architect
Le #21504192
En effet, sauf, que cela, c'est justement le grand malheur des occidentaux,
d'où chacun d'entre se proclame en vouloir en fabriquer à sa manière une
société...

Cependant, sur quoi les autorités ont-ils, sursauter de manière strictement
mafieuse, sous prétexte purement et simplement démesuré, s'auto proclamant
de vouloir aider dans un sens ou dans un autre, où leur mensonges
commença-t-il, à dépasser les bornes, même de façon bureaucratique...

Néanmoins, ce qui n'en avait-il, été sans jamais, que la pharmacologie
industrielle à s'en sursauter sur l'occasion, qui n'en était-elle, pas des
moins fluctueuses, et de façon encore plus mafieuse, et cela, paraît-il,
depuis longtemps, comptant surtout sur la banque et le temps...

Cependant, quant à la question des schizophrènes, cela, n'en existe-t-il,
que dans la tête de certains psychiatres, chimiothérapie en perspective,
étant, soudoyés carrément par une grande majorité de certaines cliniques et
hospitaux...

Étant donné, que les systèmes politiques occidentaux, depuis au moins une
trentaine d'années, commencèrent-ils, à s'aveugler d'avantage et à marcher
sur certaines théories, qui ne les entraînent-elles, nulle part, comme entre
autres, la sociobiologie...

Néanmoins, supportée par la logique floue, d'où programmation en
perspective, ce qui s'en étaient-elles, accrochées à la neuropsychiatrie
pour pouvoir exister, et qui en lâchent-elles leur façon mafieuse d'échec en
la matière à la psychiatrie tout court, pour tous les occidentaux...

Par ailleurs, ce qui n'en fasse, que le tout n'en fasse-t-il, que circuler
en triangulation au sein d'un cercle strictement hermétique, aussi
strictement vicieux, que mafieux, étant les enjeux en sont-ils énormes, d'où
aucun de leur organisme n'en puisse-t-il, lâcher la barre, noyade en
perspective...

Néanmoins, ce qui en arrange-t-il, tout système politique occidental, tant
que cela, ne se retourne-t-il, que sur la destruction de tout genre de
population à commencer essentiellement par les petites gens, celles, qui
ont-ils toujours eu du mal à saisir le jeu et ses enjeux...

--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"ExtrêmeAchillès" viestissä:
Et puis, il faudrait penser aussi à défendre les schizophrènes. Les
psychiatres ont bien conscience de cela. Il ne faudrait pas que les
hospitalisations d'office puissent servir à des spoliations de
schizophrènes, à des captations de patrimoines ou d'ouvres (les
schizophrènes peuvent être très créatifs). Un schizophrène n'a aucune
raison d'être dangereux, c'est tout le contraire, il ne cherche qu'à
s'isoler pour se protéger des gens "normaux", etc..etc..
Les religions disent de ne pas s'en prendre aux "fous". Ce qui me fait
peur dans cette stigmatisation des schizophrènes, dans cette amalgame
qui ne correspond en rien à la réalité, c'est tout le contraire même,
cette amalgame où par un bourrage médiatique des cranes on veut que
tout le monde dise:
Schizophrène = fou dangereux,
tout cela est profondément malsain. Non seulement c'est totalement
faux, mais en plus c'est le signe d'une société qui va très mal, une
société qui a besoin de se créer des boucs émissaires c'est une
société malade.
ExtrêmeAchillès
Le #21506042
Cette "poussette" est pour moi suspecte !!!
D'abord la préméditation n'existe pas du fait de la présence des
caméras de surveillance. L'enquête est suspecte et il faudrait un
Procureur indépendant avec liberté d'investiguer partout, comme le
recommande la Cour Européenne des droits de l'Homme.
IL ETAIT POSSIBLE DE "FABRIQUER" CETTE "POUSSETTE" !!!
Et je ne vais pas expliquer ni pourquoi, ni comment en public, cela
pourrait donner des mauvaises idées.
Il faut s'intéresser à ce qui s'est passé avant, hors caméras...
Et avec le Schizophrène en prison et drogué ce n'est pas lui qui va
dire quoi que ce soit.
Maxime
Le #21506272
On 6 avr, 11:01, ExtrêmeAchillès
Cette "poussette" est pour moi suspecte !!!



:-)))


D'abord la préméditation n'existe pas du fait de la présence des
caméras de surveillance.



OUi :-) En vérité, l'exercice était une performance artistique et
personne ne l'a compris (sauf les forces invisibles)

L'enquête est suspecte et il faudrait un
Procureur indépendant avec liberté d'investiguer partout, comme le
recommande la Cour Européenne des droits de l'Homme.



Avec examen colorectal ?

IL ETAIT POSSIBLE DE "FABRIQUER" CETTE "POUSSETTE" !!!




Et même une barbichette se fabrique (je te tire, tu me tire ...)

Et je ne vais pas expliquer ni pourquoi, ni comment en public, cela
pourrait donner des mauvaises idées.



Ta toute puissance a de ces détours !

:-)

Il faut s'intéresser à ce qui s'est passé avant, hors caméras...




Oui mais ne le fait pas (des fois que tu ai une caméra dans ta
tête :-)

Et avec le Schizophrène en prison et drogué ce n'est pas lui qui va
dire quoi que ce soit.



Ha ?

Il faut donc le faire parler.

Une mise en croix s'impose.

Max
L.Althusser
Le #21506402
ExtrêmeAchillès a écrit :
Et puis, il faudrait penser aussi à défendre les schizophrènes. Les
psychiatres ont bien conscience de cela.




Il ne s'agit pas de les DEFENDRE mais de les SOIGNER.

LA
Publicité
Poster une réponse
Anonyme