NRA-HD

Le
PP
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Didier
Le #22663011
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM) dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de l'opérateur
de télécom en question.
Didier.
PP
Le #22665531
Le 10/10/2010 14:19, Didier a écrit :
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM) dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de l'opérateur
de télécom en question.



Est-ce des questions ?

Actuellement il n'y a qu'un seul opérateur de boucle locale : FT, non ?
Les NRA et les sous répartiteurs lui appartiennent !

Qui donc décide de l'équipement d'un de ces sous répartieurs en
technologie NRA-HD ?

Est-ce uniquement FT, ou bien un opérateur, ou bien des clients
pourraient en faire la demande pour ?

Merci
Didier
Le #22666331
PP a écrit :
Le 10/10/2010 14:19, Didier a écrit :
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM) dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de l'opérateur
de télécom en question.



Est-ce des questions ?

Actuellement il n'y a qu'un seul opérateur de boucle locale : FT, non ?
Les NRA et les sous répartiteurs lui appartiennent !

Qui donc décide de l'équipement d'un de ces sous répartieurs en
technologie NRA-HD ?

Est-ce uniquement FT, ou bien un opérateur, ou bien des clients
pourraient en faire la demande pour ?

Merci


Un NRAHD est un nouveau local (physique), implanté sur le parcours de la
boucle locale FT. On n'équipe pas des répartiteurs ou sous-répartiteurs
"en NRAHD". Ces NRAHS sont en général situés près du premier
sous-répartiteur rencontré à partir du NRA.
Un NRAHD est financé par la collectivité locale, qui signe un contrat
avec un opérateur télécom : en gros (je n'ai pas les détails exacts,
toutes mes excuses par avance), la collectivité finance le local
(bâtiment, clim, énergie, ...), et le lien le reliant au réseau de
l'opérateur choisi, qui lui réalise techniquement ce lien. Il paiera en
suite pour son usage, quand il va y implanter un DSLAM.
Didier.
PP
Le #22667481
Le 11/10/2010 13:51, Didier a écrit :
PP a écrit :
Le 10/10/2010 14:19, Didier a écrit :
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM) dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de l'opérateur
de télécom en question.



Est-ce des questions ?

Actuellement il n'y a qu'un seul opérateur de boucle locale : FT, non ?
Les NRA et les sous répartiteurs lui appartiennent !

Qui donc décide de l'équipement d'un de ces sous répartieurs en
technologie NRA-HD ?

Est-ce uniquement FT, ou bien un opérateur, ou bien des clients
pourraient en faire la demande pour ?

Merci


Un NRAHD est un nouveau local (physique), implanté sur le parcours de la
boucle locale FT. On n'équipe pas des répartiteurs ou sous-répartiteurs
"en NRAHD". Ces NRAHS sont en général situés près du premier
sous-répartiteur rencontré à partir du NRA.
Un NRAHD est financé par la collectivité locale, qui signe un contrat
avec un opérateur télécom : en gros (je n'ai pas les détails exacts,
toutes mes excuses par avance), la collectivité finance le local
(bâtiment, clim, énergie, ...), et le lien le reliant au réseau de
l'opérateur choisi, qui lui réalise techniquement ce lien. Il paiera en
suite pour son usage, quand il va y implanter un DSLAM.



Je te remercie pour ta réponse.
Cependant, il faut donc simplement qu'une commune par exemple paye, et
passe commande ?
Qu'elles sont les délais, de réalisation des travaux de FT ?
Didier
Le #22667921
PP a écrit :
Le 11/10/2010 13:51, Didier a écrit :
PP a écrit :
Le 10/10/2010 14:19, Didier a écrit :
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM)
dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de
l'opérateur
de télécom en question.



Est-ce des questions ?

Actuellement il n'y a qu'un seul opérateur de boucle locale : FT, non ?
Les NRA et les sous répartiteurs lui appartiennent !

Qui donc décide de l'équipement d'un de ces sous répartieurs en
technologie NRA-HD ?

Est-ce uniquement FT, ou bien un opérateur, ou bien des clients
pourraient en faire la demande pour ?

Merci


Un NRAHD est un nouveau local (physique), implanté sur le parcours de la
boucle locale FT. On n'équipe pas des répartiteurs ou sous-répartiteurs
"en NRAHD". Ces NRAHS sont en général situés près du premier
sous-répartiteur rencontré à partir du NRA.
Un NRAHD est financé par la collectivité locale, qui signe un contrat
avec un opérateur télécom : en gros (je n'ai pas les détails exacts,
toutes mes excuses par avance), la collectivité finance le local
(bâtiment, clim, énergie, ...), et le lien le reliant au réseau de
l'opérateur choisi, qui lui réalise techniquement ce lien. Il paiera en
suite pour son usage, quand il va y implanter un DSLAM.



Je te remercie pour ta réponse.
Cependant, il faut donc simplement qu'une commune par exemple paye, et
passe commande ?
Qu'elles sont les délais, de réalisation des travaux de FT ?


Je ne sais pas trop; je suppose que la négo est assez longue, le délai
de production du lien haut débit peut être autour d'un mois.
Didier.
PP
Le #22668601
Le 11/10/2010 22:16, Didier a écrit :
PP a écrit :
Le 11/10/2010 13:51, Didier a écrit :
PP a écrit :
Le 10/10/2010 14:19, Didier a écrit :
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM)
dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de
l'opérateur
de télécom en question.



Est-ce des questions ?

Actuellement il n'y a qu'un seul opérateur de boucle locale : FT, non ?
Les NRA et les sous répartiteurs lui appartiennent !

Qui donc décide de l'équipement d'un de ces sous répartieurs en
technologie NRA-HD ?

Est-ce uniquement FT, ou bien un opérateur, ou bien des clients
pourraient en faire la demande pour ?

Merci


Un NRAHD est un nouveau local (physique), implanté sur le parcours de la
boucle locale FT. On n'équipe pas des répartiteurs ou sous-répartiteurs
"en NRAHD". Ces NRAHS sont en général situés près du premier
sous-répartiteur rencontré à partir du NRA.
Un NRAHD est financé par la collectivité locale, qui signe un contrat
avec un opérateur télécom : en gros (je n'ai pas les détails exacts,
toutes mes excuses par avance), la collectivité finance le local
(bâtiment, clim, énergie, ...), et le lien le reliant au réseau de
l'opérateur choisi, qui lui réalise techniquement ce lien. Il paiera en
suite pour son usage, quand il va y implanter un DSLAM.



Je te remercie pour ta réponse.
Cependant, il faut donc simplement qu'une commune par exemple paye, et
passe commande ?
Qu'elles sont les délais, de réalisation des travaux de FT ?


Je ne sais pas trop; je suppose que la négo est assez longue, le délai
de production du lien haut débit peut être autour d'un mois.



De plus, avec un NRA-HD, toutes la partie ADSL s'arrête au NRA-HD, seule
la partie vocale emprunte le chemin habituel.
Donc je suppose, qu'une commune qui déciderait de faire équiper son
sous-Répartiteur en NRA-HD, devrait par soucis de respect de ses abonnés
et administrés, fournir des conditions satisfaisantes pour tous les
opérateurs !

J'ai lancé cette discussion suite à une discussion avec un ami de l'Oise.
En effet, il habite un petit village nommé Chevincourt. Peuplé d'un peu
plus de 800 habitants.
Or cette commune ce trouve à environ 5 km de son NRA !!!
Cet ami synchronise donc comme tout le monde dans sa commune à 500kbits
voire 1Mbits pour les plus chanceux.
Il y a très certainement un sous répartiteur dans la commune, qu'il
"suffirait" d'équiper NRA-HD, pour que les flux ADSL soit directement
recueilli à Chevincourt plutôt qu'à Thourotte avec un affaiblissement
castrateur !

Mais je pourrai aussi parler d'un autre exemple comme Mions en
périphérie de Lyon.
Mions est rattaché au NRA de Saint-Priest à environ 5 km aussi.
Ici Mions, c'est 12500 habitants ! et pourtant par de NRA-HD !

Est-ce si compliqué de faire transformer un sous répartiteur ?
Didier
Le #22668771
PP a écrit :
Le 11/10/2010 22:16, Didier a écrit :
PP a écrit :
Le 11/10/2010 13:51, Didier a écrit :
PP a écrit :
Le 10/10/2010 14:19, Didier a écrit :
PP a écrit :
Bonsoir à tous,

Juste une question ?
Qui décide l'équipement des sous répartiteurs ?
Est-ce uniquement le fait de France-Telecom, ou bien un opérateur,
pourrait demander à équiper un NRA-HD ?

Merci


Parles-tu :
1. de la décision d'installer un NRAHD ? C'est une décision d'une
collectivité locale, qui travaille avec un fournisseur d'accès ou un
opérateur de télécom.
2. de la décision de s'installer (dégroupage ou pose d'un DSLAM)
dans un
NRAHD existant ? C'est un choix du fournisseur d'accès ou de
l'opérateur
de télécom en question.



Est-ce des questions ?

Actuellement il n'y a qu'un seul opérateur de boucle locale : FT,
non ?
Les NRA et les sous répartiteurs lui appartiennent !

Qui donc décide de l'équipement d'un de ces sous répartieurs en
technologie NRA-HD ?

Est-ce uniquement FT, ou bien un opérateur, ou bien des clients
pourraient en faire la demande pour ?

Merci


Un NRAHD est un nouveau local (physique), implanté sur le parcours
de la
boucle locale FT. On n'équipe pas des répartiteurs ou sous-répartiteurs
"en NRAHD". Ces NRAHS sont en général situés près du premier
sous-répartiteur rencontré à partir du NRA.
Un NRAHD est financé par la collectivité locale, qui signe un contrat
avec un opérateur télécom : en gros (je n'ai pas les détails exacts,
toutes mes excuses par avance), la collectivité finance le local
(bâtiment, clim, énergie, ...), et le lien le reliant au réseau de
l'opérateur choisi, qui lui réalise techniquement ce lien. Il paiera en
suite pour son usage, quand il va y implanter un DSLAM.



Je te remercie pour ta réponse.
Cependant, il faut donc simplement qu'une commune par exemple paye, et
passe commande ?
Qu'elles sont les délais, de réalisation des travaux de FT ?


Je ne sais pas trop; je suppose que la négo est assez longue, le délai
de production du lien haut débit peut être autour d'un mois.



De plus, avec un NRA-HD, toutes la partie ADSL s'arrête au NRA-HD, seule
la partie vocale emprunte le chemin habituel.
Donc je suppose, qu'une commune qui déciderait de faire équiper son
sous-Répartiteur en NRA-HD, devrait par soucis de respect de ses abonnés
et administrés, fournir des conditions satisfaisantes pour tous les
opérateurs !

J'ai lancé cette discussion suite à une discussion avec un ami de l'Oise.
En effet, il habite un petit village nommé Chevincourt. Peuplé d'un peu
plus de 800 habitants.
Or cette commune ce trouve à environ 5 km de son NRA !!!
Cet ami synchronise donc comme tout le monde dans sa commune à 500kbits
voire 1Mbits pour les plus chanceux.
Il y a très certainement un sous répartiteur dans la commune, qu'il
"suffirait" d'équiper NRA-HD, pour que les flux ADSL soit directement
recueilli à Chevincourt plutôt qu'à Thourotte avec un affaiblissement
castrateur !

Mais je pourrai aussi parler d'un autre exemple comme Mions en
périphérie de Lyon.
Mions est rattaché au NRA de Saint-Priest à environ 5 km aussi.
Ici Mions, c'est 12500 habitants ! et pourtant par de NRA-HD !

Est-ce si compliqué de faire transformer un sous répartiteur ?


Ce n'est pas simple techniquement, en effet, mais c'est maintenant une
technique éprouvée.
Je pense que le problème doit se situer plutôt au niveau du financement.
Didier.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme