Le numérique, la photo de nuit et toute cette sorte de chose.

Le
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Vous avez bien le droit de penser que c'est un troll moribond, même pas,
un zombitroll, mais non.
Constat : faire des photos de nuit en numérique, c'est superpratique, le
gâchis ne compte pas et surtout, comme on a le résultat tout de suite on
peut adapter son temps d'expo au rendu voulu.
On pourrait aussi monter les isos mais bon, histoire d'avoir moins de
bruit et tant qu'a utiliser un pied, on reste en bas.
Constat numéro 2 : comme c'est du raw, ajuster l'exposition ensuite est
un plaisir. Magique, on voit apparaître des détails étonnants.
Pour l'ambiance c'est top.
Constat 3 : là où ça pèche, c'est que l'aspect n'est pas doux, riche et
mystérieux comme une diapo sombre, les couleurs foncées ne sont pas
jolies ni nuancées, et il y a un grain coloré qui les ternit. Même à
sensibilité basse.
Il faudrait réussir à filtrer le grain qui est de taille pixel sans ôter
les étoiles qui sont à peine plus grandes
Je peux certes faire les essais en numérique et reporter le résultat sur
un boitier argentique à coté, mais comme ce genre de photo on ne "voit"
très bien que la carte déchargée, ça devient très lourd à gérer, les
ratages étant à refaire à la prochaine pleine lune si le temps est dégagé.
Donc, voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?

Noëlle Adam
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Dominique
Le #23653011
Le 14/08/2011 11:53, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Vous avez bien le droit de penser que c'est un troll moribond, même pas,
un zombitroll, mais non.




Non, la photo de nuit est très intéressante à faire.

Donc, voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?




Je m'y suis essayé dans le Cantal en utilisant la lumière artificielle
de l'éclairage public :

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj201108/cijTXysyA7.jpg (3/10e et
1600 ASA)

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj201108/cijg0E2K02.jpg (1/5e et
1600 ASA)

Mon pauvre EOS 300D avait bien du mal à ne pas trop bruiter. Mais avec
le recul, je pense avoir fait l'erreur de trop le pousser. Je m'en suis
rendu compte en rentrant chez moi. Les photos sont trop bruités et le
mal est fait.

Mon expérience est la suivante :

- limiter la sensibilité aux capacités du boîtier
- augmenter la rapidité de prise de vue afin de conserver une ambiance
vraiment nocturne, quitte à perdre un peu dans les nuances de couleurs.

J'ai fait des photos, que je ne retrouve pas ici, d'épaves de bateaux de
nuit. J'ai photographié (100 ASA) les coques de l'avant vers l'arrière
en réduisant de 2/3 la puissance de mon flash. Seuls les 2-3 premiers
mètres sont correctement éclairés puis l'arrière disparaît doucement
dans la nuit.

Bon courage,

--
Dominique
Courriel : dominique point sextant ate orange en France
Esto quod es
£g
Le #23653101
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" le message de news: j285vj$d75$
Vous avez bien le droit de penser que c'est un troll moribond, même
pas, un zombitroll, mais non.
Constat : faire des photos de nuit en numérique, c'est superpratique,
le gâchis ne compte pas et surtout, comme on a le résultat tout de
suite on peut adapter son temps d'expo au rendu voulu.
On pourrait aussi monter les isos mais bon, histoire d'avoir moins de
bruit et tant qu'a utiliser un pied, on reste en bas.
Constat numéro 2 : comme c'est du raw, ajuster l'exposition ensuite
est un plaisir. Magique, on voit apparaître des détails étonnants.
Pour l'ambiance c'est top.
Constat 3 : là où ça pèche, c'est que l'aspect n'est pas doux, riche
et mystérieux comme une diapo sombre, les couleurs foncées ne sont pas
jolies ni nuancées, et il y a un grain coloré qui les ternit. Même à
sensibilité basse.
Il faudrait réussir à filtrer le grain qui est de taille pixel sans
ôter les étoiles qui sont à peine plus grandes...
Je peux certes faire les essais en numérique et reporter le résultat
sur un boitier argentique à coté, mais comme ce genre de photo on ne
"voit" très bien que la carte déchargée, ça devient très lourd à
gérer, les ratages étant à refaire à la prochaine pleine lune si le
temps est dégagé.
Donc, voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?

Noëlle Adam



Délicat à répondre, chacun a son truc.

Voilà le mien:
Je suppose que tu possède une cellule à main?
Penser à mettre les iso, de la pellicule utilisée, à cette cellule! (Ca
c'est l'expérience du vécu, c'est trop con comme oubli)

Mesure le la lumière ambiante (le volume qui sera sur la pellicule) en
plusieurs endroits. Moyenne de celle-ci, si trop d'écart (4 stops) entre
la plus haute et la plus basse, laisser tomber les extrêmes.
Mesure réfléchie sur les partie sombre sur lesquelles tu désire du
détail.
Ajuster l'appareil en ouverture sur la moyenne de la lumière ambiante.
Ajuster la vitesse sur la lumière réfléchie.
Avancer la pellicule, mise au point sur le premier tiers de la scène.
Armer, dernières vérifications, shooter.
Inverser les réglages ouverture/vitesse, par rapport aux résultats
obtenu évidement.
Armer, last control, Shoot.
Va sans dire que le bidule est sur un pied ferme et avec un déclencheur
souple, si moyen format.
En cas de 24/36, fermer l'opercule de la fenêtre de visée, et
temporisation de 3 secondes, si pas de temporisation retour au
déclencheur souple.

Courir au labo et développer. Reste plus qu'à s'extasier.

Et j'ais pas écris sexe d'acier ni sexe Dassié.

£g
Stephane Legras-Decussy
Le #23653151
Le 14/08/2011 11:53, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?




débruiter avec le pinceau débruiteur là où il faut, au
lieu de bourriner un traitement par lots.


PS: calque débruité dessous, calque bruité dessus, le pinceau
est la gomme.
Octave
Le #23653271
Le 14/08/2011 11:53, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

N'y a-t-il pas un réglage dans ton menu permettant une diminution du
bruit dans le cas de prises très lentes ? Il me semble que quelque chose
dans le genre existe sur le D200 (je n'ai pas vérifié) et sans doute sur
le tien.

Je viens de faire un essai rapide, il me semble que je n'ai pas de grain
dégueulasse à 100iso en faisant une photo de 5 secondes.

J'ai essayé en sous exposant à -3, puis -5, je pensais que ce serait une
solution, mais non, c'est mauvais. Là, il y a du grain numérique.


--
www.octav.fr
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23653951
Le 14/08/11 14:10, Dominique a écrit :

Je m'y suis essayé dans le Cantal en utilisant la lumière artificielle
de l'éclairage public :



J'ai fait l'essai chez moi en utilisant la lumière naturelle de la lune,
sur pied : sensibilité basse, pose longue.


http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj201108/cijTXysyA7.jpg (3/10e et
1600 ASA)

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj201108/cijg0E2K02.jpg (1/5e et
1600 ASA)

Mon pauvre EOS 300D avait bien du mal à ne pas trop bruiter. Mais avec
le recul, je pense avoir fait l'erreur de trop le pousser. Je m'en suis
rendu compte en rentrant chez moi. Les photos sont trop bruités et le
mal est fait.

Mon expérience est la suivante :

- limiter la sensibilité aux capacités du boîtier


Là, pas de souci : mais en fait je constate qu'un boitier qui se
débrouille merveilleusement même en sensibilités élévés, perd beaucoup
sur les poses longues.
J'ai fait les photos à 400 isos, ce qui pour un D700 est que dalle...
J'ai l'impression que le rendu des teintes sombres est le point où un
appareil numérique montre sa faiblesse.

- augmenter la rapidité de prise de vue afin de conserver une ambiance
vraiment nocturne, quitte à perdre un peu dans les nuances de couleurs.


La question que je pose c'est justement, comment avoir des couleurs
sombres agréables...Je trouve que sur des poses longues, un appareil qui
ne bruite pratiquement pas même en hautes sensibilités n'est pas du tout
à la hauteur d'une diapo.
Une idée loufoque m'a même traversé l'esprit, c'est de faire de la
surimpression sur pied pour voir si ça annulait le bruit (c'est par
superposition qu'on ôte le bruit en photo astro). Ça n'arrangera pas les
teintes, mais ça serait plus lisse.

J'ai fait des photos, que je ne retrouve pas ici, d'épaves de bateaux de
nuit. J'ai photographié (100 ASA) les coques de l'avant vers l'arrière
en réduisant de 2/3 la puissance de mon flash. Seuls les 2-3 premiers
mètres sont correctement éclairés puis l'arrière disparaît doucement
dans la nuit.


Oui, non, je ne photographie pas au flash, et encore moins la lune :)
Juste, j'aime bien l'éclairage lunaire, l'ambiance sombre et les objets
qui ont un air inhabituel.

Merci de ton retour d' experience en tous cas.

Noëlle Adam
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23654001
Le 14/08/11 14:52, �g a écrit :

Donc, voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?

Noëlle Adam



Délicat à répondre, chacun a son truc.

Voilà le mien:
Je suppose que tu possède une cellule à main?


Oui, mais alors l'état de la pile !


Courir au labo et développer. Reste plus qu'à s'extasier.



Donc, la réponse est en bref, pour les photos de nuit l'argentique est
préférable...
C'était un peu mon impression, mais peut-être qu'il y a encore un truc à
comprendre du coté numérique en poses longues.

Noëlle Adam
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23654021
Le 14/08/11 16:34, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 14/08/2011 11:53, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?




débruiter avec le pinceau débruiteur là où il faut, au
lieu de bourriner un traitement par lots.


PS: calque débruité dessous, calque bruité dessus, le pinceau
est la gomme.


Je n'ai jamais débruité avec PS (je ne sais même pas où ça se trouve),
j'utilise un curseur dans capture NX.
Je vais regarder si c'est possible de faire ce débruitage à travers un
masque.
Merci pour la piste

Noëlle Adam
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23654051
Le 14/08/11 17:57, Octave a écrit :
Le 14/08/2011 11:53, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

N'y a-t-il pas un réglage dans ton menu permettant une diminution du
bruit dans le cas de prises très lentes ? Il me semble que quelque chose
dans le genre existe sur le D200 (je n'ai pas vérifié) et sans doute sur
le tien.


Je vais regarder ; j'ai désactivé le traitement du bruit sur le boitier
pour le faire avec NX, en effet le traitement prend du temps ce qu'on ne
souhaite pas en général mais pour des poses lentes sur pied, ce n'est
pas un souci.
Mais je ne crois pas qu'il y aie un traitement spécifique pose lente.

Je viens de faire un essai rapide, il me semble que je n'ai pas de grain
dégueulasse à 100iso en faisant une photo de 5 secondes.


Degueulasse non, mais entre quelque chose de dégueulasse et quelque
chose de beau il y de la place pour des choses...

J'ai essayé en sous exposant à -3, puis -5, je pensais que ce serait une
solution, mais non, c'est mauvais. Là, il y a du grain numérique.



Et voilà, c'est bien ce que j'observe : quand je sous-expose, il y a du
bruit numérique à des sensibilités où normalement, l'appareil n'en
produit pas.
Et, bien sûr, je sous-expose les scènes sombres.
Je me demande si je ne devrais pas exposer "nominal" et assombrir le
tout ensuite, même si ça paraît loufoque.
La logique du capteur m'échappe un peu.

Noëlle Adam
Ghost-Rider
Le #23654041
Le 14/08/2011 11:53, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Donc, voilà : comment avoir des photos de nuits en numérique dont les
couleurs sombres soient riches, agréables et non bruitées ?



Pas vraiment facile.
Noir, c'est noir, il n'y a plus d'espoir.
http://cjoint.com/11au/AHoxykDRVDA.htm
D90 1/6 f5.3 400 iso
A partir d'un RAW de 8 MO

--
Ghost Rider
Octave
Le #23654031
Le 14/08/2011 23:18, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Et voilà, c'est bien ce que j'observe : quand je sous-expose, il y a du
bruit numérique à des sensibilités où normalement, l'appareil n'en
produit pas.
Et, bien sûr, je sous-expose les scènes sombres.
Je me demande si je ne devrais pas exposer "nominal" et assombrir le
tout ensuite, même si ça paraît loufoque.




Oui, c'est à essayer.




--
www.octav.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme