Numéro surtaxé = cotisation augmentée artificiellement ?

Le
alfa
Bonjour,

J'ai souscrit il y a plus de 10 ans un contrat chez "zéro tracas" qui est
devenu "mille tracas" au gré de leur incompétence de leur accueil glacial.
Pourquoi j'y suis restée, parce que pendant longtemps j'oubliais la date
d'échéance et ensuite ils m'ont quand même servi à quelque chose. Un numéro
de contact avait été fourni.

Lorsque j'ai souscrit le contrat, les numéros surtaxés n'existaient pas. Le
numéro à contacter a changé au fil des années, et depuis quelques mois il
est devenu surtaxé.

Je considère que cela augmente d'autant plus ma cotisation. Le cabinet
incompétent qui m'a vendu le contrat me soutient que le numéro en 0810
actuel n'est pas surtaxé, mais de toutes manières ils ne sont là que pour
encaisser leur commission d'intermédiaires et se fichent totalement du
reste. Bien entendu que ce numéro l'est mais c'était le cadet de leurs
soucis de vérifier.

J'envisage de leur envoyer un LAR pour cette cause et aussi d'autres raisons
comme le fait que lorsqu'on (= l'assureur) s'engage à vous rappeler sur un
numéro de portable et qu'on ne le fait pas "parce que je n'ai pas réussi à
vous joindre", là il y a manquement de service (on prend un numéro qui n'est
pas rappelable certainement parce qu'ils ne veulent pas payer pour rappeler
un portable, mais ils le prennent quand même et on n'est informé de rien)
alors que j'indique explicitement qu'il y a urgence, mais j'ai l'impression
que mon mécontentement a du inciter les opérateurs à une petite vengeance de
laxisme supplémentaire. Et ce n'est qu'un épisode parmi d'autres.

Je voudrais leur réclamer le remboursement de tous les appels que j'ai
passés - je n'avais pas tellement le choix, ou alors c'était me passer
totalement du "service - est-ce possible ? Ce serait une mise en demeure: 1)
de me rembourser 2) de me fournir un numéro de contact réellement non
surtaxé. L'idéal serait de pouvoir m'en servir comme motif de rupture de
contrat. Quelle est ma marge de manoeuvre ? Quel est le tribunal à contacter
en cas de litige ? Je suis une bille en droit et j'ai une montagne d'autres
soucis en cours. Je ne peux pas demander conseil à ma protection juridique,
puisque c'est eux !

Merci pour vos réponses.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Morokon
Le #24069641
alfa () a exprimé avec précision :
Bonjour,

J'ai souscrit il y a plus de 10 ans un contrat chez "zéro tracas" qui
est devenu "mille tracas" au gré de leur incompétence de leur accueil
glacial. Pourquoi j'y suis restée, parce que pendant longtemps
j'oubliais la date d'échéance et ensuite ils m'ont quand même servi à
quelque chose. Un numéro de contact avait été fourni.

Lorsque j'ai souscrit le contrat, les numéros surtaxés n'existaient
pas. Le numéro à contacter a changé au fil des années, et depuis
quelques mois il est devenu surtaxé.

Je considère que cela augmente d'autant plus ma cotisation. Le cabinet
incompétent qui m'a vendu le contrat me soutient que le numéro en 0810
actuel n'est pas surtaxé, mais de toutes manières ils ne sont là que
pour encaisser leur commission d'intermédiaires et se fichent
totalement du reste. Bien entendu que ce numéro l'est mais c'était le
cadet de leurs soucis de vérifier.

J'envisage de leur envoyer un LAR pour cette cause et aussi d'autres
raisons comme le fait que lorsqu'on (= l'assureur) s'engage à vous
rappeler sur un numéro de portable et qu'on ne le fait pas "parce que
je n'ai pas réussi à vous joindre", là il y a manquement de service (on
prend un numéro qui n'est pas rappelable certainement parce qu'ils ne
veulent pas payer pour rappeler un portable, mais ils le prennent quand
même et on n'est informé de rien) alors que j'indique explicitement
qu'il y a urgence, mais j'ai l'impression que mon mécontentement a du
inciter les opérateurs à une petite vengeance de laxisme
supplémentaire. Et ce n'est qu'un épisode parmi d'autres.

Je voudrais leur réclamer le remboursement de tous les appels que j'ai
passés - je n'avais pas tellement le choix, ou alors c'était me passer
totalement du "service - est-ce possible ? Ce serait une mise en
demeure: 1) de me rembourser 2) de me fournir un numéro de contact
réellement non surtaxé. L'idéal serait de pouvoir m'en servir comme
motif de rupture de contrat. Quelle est ma marge de manoeuvre ? Quel
est le tribunal à contacter en cas de litige ? Je suis une bille en
droit et j'ai une montagne d'autres soucis en cours. Je ne peux pas
demander conseil à ma protection juridique, puisque... c'est eux !

Merci pour vos réponses.



Concernant les appels surtaxés, vous pouvez vous référer à la loi de
modernisation de l’économie, dite "LME", mais celle-ci ne s'applique
pas dans tous les cas. Un petit éclairage ici :
http://www.orange-business.com/fr/entreprise/une/a-la-une/actus-promos/loi-chatel/
patrick.1200RTcazaux
Le #24069671
alfa
Bien entendu que ce numéro l'est



Les numéros en 0810 sont taxés au coût d'un appel local. Tu te plains
en fait qu'il ne soit pas gratuit ?

Je voudrais leur réclamer le remboursement de tous les appels que j'ai
passés



Tu devrais aussi leur réclamer le remboursement des timbres de tes
courriers.
--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
alfa
Le #24069811
Bien entendu que ce numéro l'est

Les numéros en 0810 sont taxés au coût d'un appel local. Tu te plains
en fait qu'il ne soit pas gratuit ?



"Après le bip, cet appel vous sera facturé 7,8 cts + 2,8 cts par minute + le
prix depuis un portable". Je n'entends jamais cela quand j'appelle un vrai
numéro local. D'autres questions ?


Je voudrais leur réclamer le remboursement de tous les appels que j'ai
passés

Tu devrais aussi leur réclamer le remboursement des timbres de tes
courriers.



C'est une idée. Si on pouvait aussi recevoir un remboursement pour la
connerie, je serais riche.
alfa
Le #24069791
Concernant les appels surtaxés, vous pouvez vous référer à la loi de
modernisation de l’économie, dite "LME", mais celle-ci ne s'applique pas
dans tous les cas. Un petit éclairage ici :
http://www.orange-business.com/fr/entreprise/une/a-la-une/actus-promos/loi-chatel/



Merci, mais j'en fais quoi ? Cette loi établit de quelle manière les
consommateurs ont le droit de se faire plumer davantage qu'autrefois, mais
elle ne parle pas de la transition avant-après pour un vieux contrat... Je
suis certaine que ce numéro surtaxé qu'ils ont mis en place est autorisé,
mais mon contrat ne le précisait pas et si cela avait existé je ne l'aurais
pas signé. Si on dit que c'est normal, c'est la porte ouverte à des numéros
encore plus chers. Or le prix ne m'a jamais été précisé à la signature, et
pour cause ! Je serais presque tentée de parler de vente forcée (juste pour
faire enrager notre autre contributeur).
patrick.1200RTcazaux
Le #24069951
alfa
"Après le bip, cet appel vous sera facturé 7,8 cts + 2,8 cts par minute + le
prix depuis un portable". Je n'entends jamais cela quand j'appelle un vrai
numéro local. D'autres questions ?



Ces communications sont forcément payées par quelqu'un, d'une part sur
le plan strictement technique (établissement et maintien de la liaison
téléphonique) et d'autre part sur le temps que passe un salarié à
répondre à la personne qui appelle. Soit c'est toi qui paies, soit c'est
l'entreprise. Et si c'est elle, elle en répercutera le coût dans le
montant des cotisations. Là, au moins, c'est transparent, et le coût est
uniquement supporté par celui qui appelle, et pas par l'ensemble des
assurés.

Les boîtes qui veulent vraiment faire du bénef là dessus utilisent
plutôt les numéros en 0892. Les 0810 ne coûtent réellement pas plus cher
qu'une communication locale, c'est du moins ainsi que France-Télécom les
tarifie, sous le nom de Numéro Azur.

D'autre solutions existent : je connais une mutuelle d'assurance qui a
un numéro surtaxé pour les non-adhérents et un numéro gratuit pour les
sociétaires.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
JCL
Le #24070541
Tardigradus avait soumis l'idée :

Les numéros en 0810 sont taxés au coût d'un appel local. Tu te plains
en fait qu'il ne soit pas gratuit ?



Les 0810 sont surtaxés. En plus, ils peuvent être considérés comme
numéros spéciaux depuis un mobile, ce qui n'est pas le cas avec un
numéro géographique, ce qui peut poser un problème à notre
interlocuteur

Un lien:

http://www.idelio.net/menu/telephonie/les-numeros-azur-service-clients-p226.html

--
Jean-Claude
La photo numérique pour débutants et futur débutants
http://jcl.new.fr/
Solo
Le #24070531
Le 14/12/2011 18:07, Tardigradus a écrit :
Les 0810 ne coûtent réellement pas plus cher
qu'une communication locale, c'est du moins ainsi que France-Télécom les
tarifie, sous le nom de Numéro Azur.



Sur ma facture de téléphone les communications locales ou nationales
apparaissent avec un coût de 0 euros. Normal, elles rentrent dans mon
forfait illimité. Ce n'est pas le cas des 0810. Il est donc faux de dire
que ces numéros ne coutent pas plus cher qu'une communication locale.
D'ailleurs l'Arcep les classe bien dans les numéros surtaxés et demande
l'abandon de la notion de « prix d’un appel local »:

http://www.arcep.fr/index.php?id…71&tx_gsactualite_pi1[uid]37&tx_gsactualite_pi1[annee]=&tx_gsactualite_pi1[theme]=&tx_gsactualite_pi1[motscle]=&tx_gsactualite_pi1[backID]&&cHashde3acb86
Serge
Le #24070701
"Solo" 4ee8ef4c$0$8400$
Le 14/12/2011 18:07, Tardigradus a écrit :
Les 0810 ne coûtent réellement pas plus cher
qu'une communication locale, c'est du moins ainsi que France-Télécom
les
tarifie, sous le nom de Numéro Azur.



Sur ma facture de téléphone les communications locales ou nationales
apparaissent avec un coût de 0 euros. Normal, elles rentrent dans mon
forfait illimité. Ce n'est pas le cas des 0810. Il est donc faux de
dire que ces numéros ne coutent pas plus cher qu'une communication
locale.
D'ailleurs l'Arcep les classe bien dans les numéros surtaxés et
demande l'abandon de la notion de « prix d’un appel local »:

http://www.arcep.fr/index.php?id…71&tx_gsactualite_pi1[uid]37&tx_gsactualite_pi1[annee]=&tx_gsactualite_pi1[theme]=&tx_gsactualite_pi1[motscle]=&tx_gsactualite_pi1[backID]&&cHashde3acb86



Bonjour,

A noter que à partir d'une ligne fixe de F.T., si vous avez souscrit le
forfait national, ces N° sont taxés en plus, comme les N° à 4 chiffres
"au prix d'une communication locale !"

Le 3646 de la sécu en est un exemple !

Serge
xenufrance
Le #24070931
Globalement, je n'ai pas la compétence ni les docs pour en parler, mais
voilà ce que je pense de ce type de dossiers:

Il faut en finir des escroqueries, des pubs mensongères, des abus envers les
cleints, abus destinés exclusivement même pas à payer le personnel auquel
nous ressemblons, mais à payer d'énormes actionnaires gras et malhonnètes
qui vivent sur le dos du peuple qui bossent.

C'est pire qu'en 1789, car à 'époque, oles gens avaient encore une
admiration mal placée pour les dominants, qui étaient parfois plutôt sympas,
tandis qu'aujourd'hui, les dominants sont quasiment sans exception des gens
sans coeur ni cervelle, on les leur a remplacés par des ordinateurs mal
programmés qui **leur** préparent des lendemains qui ne chanteront pas. Je
ne prèche pas leur mort, ni de les coller en taule, mais seulement de les
mettre à l'usine?

400 heures par mois, pour changer de leurs 400 heures de petits calculs
mensuels.

Bref; une seule solution, la Révolution.


"alfa" 4ee8c960$0$589$
Bonjour,

J'ai souscrit il y a plus de 10 ans un contrat chez "zéro tracas" qui est
devenu "mille tracas" au gré de leur incompétence de leur accueil glacial.
Pourquoi j'y suis restée, parce que pendant longtemps j'oubliais la date
d'échéance et ensuite ils m'ont quand même servi à quelque chose. Un
numéro de contact avait été fourni.

Lorsque j'ai souscrit le contrat, les numéros surtaxés n'existaient pas.
Le numéro à contacter a changé au fil des années, et depuis quelques mois
il est devenu surtaxé.

Je considère que cela augmente d'autant plus ma cotisation. Le cabinet
incompétent qui m'a vendu le contrat me soutient que le numéro en 0810
actuel n'est pas surtaxé, mais de toutes manières ils ne sont là que pour
encaisser leur commission d'intermédiaires et se fichent totalement du
reste. Bien entendu que ce numéro l'est mais c'était le cadet de leurs
soucis de vérifier.

J'envisage de leur envoyer un LAR pour cette cause et aussi d'autres
raisons comme le fait que lorsqu'on (= l'assureur) s'engage à vous
rappeler sur un numéro de portable et qu'on ne le fait pas "parce que je
n'ai pas réussi à vous joindre", là il y a manquement de service (on prend
un numéro qui n'est pas rappelable certainement parce qu'ils ne veulent
pas payer pour rappeler un portable, mais ils le prennent quand même et on
n'est informé de rien) alors que j'indique explicitement qu'il y a
urgence, mais j'ai l'impression que mon mécontentement a du inciter les
opérateurs à une petite vengeance de laxisme supplémentaire. Et ce n'est
qu'un épisode parmi d'autres.

Je voudrais leur réclamer le remboursement de tous les appels que j'ai
passés - je n'avais pas tellement le choix, ou alors c'était me passer
totalement du "service - est-ce possible ? Ce serait une mise en demeure:
1) de me rembourser 2) de me fournir un numéro de contact réellement non
surtaxé. L'idéal serait de pouvoir m'en servir comme motif de rupture de
contrat. Quelle est ma marge de manoeuvre ? Quel est le tribunal à
contacter en cas de litige ? Je suis une bille en droit et j'ai une
montagne d'autres soucis en cours. Je ne peux pas demander conseil à ma
protection juridique, puisque... c'est eux !

Merci pour vos réponses.
Xavier
Le #24071351
Désolé je n'ai pas non plus la réponse à votre question de fond mais, si
par hasard vous souhaitez manifester votre hostilité envers le
développement de pratiques excessives mettant en oeuvre les numéros
surtaxés, alors je vous signale une pétition qui y est dédiée ici :
http://www.petitionsurtaxe.org/


"alfa" 4ee8c960$0$589$
Bonjour,

J'ai souscrit il y a plus de 10 ans un contrat chez "zéro tracas" qui
est devenu "mille tracas" au gré de leur incompétence de leur accueil
glacial. Pourquoi j'y suis restée, parce que pendant longtemps
j'oubliais la date d'échéance et ensuite ils m'ont quand même servi à
quelque chose. Un numéro de contact avait été fourni.

Lorsque j'ai souscrit le contrat, les numéros surtaxés n'existaient
pas. Le numéro à contacter a changé au fil des années, et depuis
quelques mois il est devenu surtaxé.

Je considère que cela augmente d'autant plus ma cotisation. Le cabinet
incompétent qui m'a vendu le contrat me soutient que le numéro en 0810
actuel n'est pas surtaxé, mais de toutes manières ils ne sont là que
pour encaisser leur commission d'intermédiaires et se fichent
totalement du reste. Bien entendu que ce numéro l'est mais c'était le
cadet de leurs soucis de vérifier.

J'envisage de leur envoyer un LAR pour cette cause et aussi d'autres
raisons comme le fait que lorsqu'on (= l'assureur) s'engage à vous
rappeler sur un numéro de portable et qu'on ne le fait pas "parce que
je n'ai pas réussi à vous joindre", là il y a manquement de service
(on prend un numéro qui n'est pas rappelable certainement parce qu'ils
ne veulent pas payer pour rappeler un portable, mais ils le prennent
quand même et on n'est informé de rien) alors que j'indique
explicitement qu'il y a urgence, mais j'ai l'impression que mon
mécontentement a du inciter les opérateurs à une petite vengeance de
laxisme supplémentaire. Et ce n'est qu'un épisode parmi d'autres.

Je voudrais leur réclamer le remboursement de tous les appels que j'ai
passés - je n'avais pas tellement le choix, ou alors c'était me passer
totalement du "service - est-ce possible ? Ce serait une mise en
demeure: 1) de me rembourser 2) de me fournir un numéro de contact
réellement non surtaxé. L'idéal serait de pouvoir m'en servir comme
motif de rupture de contrat. Quelle est ma marge de manoeuvre ? Quel
est le tribunal à contacter en cas de litige ? Je suis une bille en
droit et j'ai une montagne d'autres soucis en cours. Je ne peux pas
demander conseil à ma protection juridique, puisque... c'est eux !

Merci pour vos réponses.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme