Obtenir le meilleur son possible lors des tournages

Le
Jean
"jean-daniel dodin" <jdd@dodin.org> a écrit dans le message de news:
4b7e747c$0$12207$426a74cc@news.free.fr
>
> dis-nous déjà comment tu travaille :-)
>
Bien voilà,

Le scénario : histoire d'un village qui a la chance d'en avoir une ;-)
Recherches en archives pour trouver des documents depuis 650 (Thierry
3 ) à 1944 (date limite que nous avons fixée)
Moyen de communiquer cette histoire : la vidéo.
Un premier essai en 2007 : de 650 à 1815. Projection publique pour le
patrimoine ; la foule demande la suite ;-)
2008 l'histoire du XXè siècle. La foule en veut encore.
(La mairie fait presser 3000 DVD vite épuisés)

2009 2010 le 19è siècle; tournage en cours.

L'équipe actuelle à base de retraités.
3 caméramen, 4 accessoiristes (taillables et corvéables), 5 ou 6
couturières, des figurants.

Le matériel :
3 caméscopes HD 1000, HC 9 et HC 7
1 micro atr 55, 1 liaison HF, 1 Zoom H2.
3 mandarines 600w et 1 Fresnel 1000w, 3 réflecteurs.

Fabrication maison : Protection anti-vent micro, perche, Dollie de 4
mètres.
+ les accessoires de décors (cuves en bois, panneaux vert, costumes,
etc)

Aide supplémentaire mais indispensable : Municipalité (véhicules,
camion grue et subventions)

Méthode de tournage :
HD 1000 et HC 9 filment prennent la scène sous 2 angles différents ce
qui permet au montage des raccord sans plan de coupe. HC 7, baptisée
voltigeur, prend des gros plans. Les 3 cam sur pieds évidemment.
La HD 1000 utilise le micro d'origine mais désolidarisé de la cam. HC
9 est souvent sur le HF.

Les problèmes de son :
Souffle de la HF, résonance des locaux, très peu le vent grâce aux
protections.

Montage sous première élément 4 (l'interface du 7 ne me plait pas)
Audacity si nécessaire ; dvdate pour trier les rushes.

Je pense avoir dit l'essentiel. Si cela peut initier un fil mais
je vais être assez pris la semaine prochaine, tournage oblige !


--
Jean

http://cghfm.org/video/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane Legras-Decussy
Le #21230471
"Jean" 4b7e8afe$0$15821$
Les problèmes de son :
Souffle de la HF, résonance des locaux, très peu le vent grâce aux
protections.



woahou..c'est vraiment du luxe avec tout ce matériel,
bon nombre de doc sont tourné en mono-caméra...


pour moi le mieux pour capter
la voix c'est le micro-cravate... c'est fait pour...
c'est peu sensible aux frottement et ça ne capte que
la voix...

c'est vrai que c'est le son qui pose toujours problème,
ya qu'a voir (enfin entendre) la quantité des long métrages
français actuels avec un son pourri et des dialogues inintelligibles...

à l'inverse, les sitcoms, pourtant beaucoup
moins prestigieuses, ont un son excellent...

ça m'a toujours fait rigoler qu'hélène et les garçon ait
un son bien meilleur que le dernier Polar à la mode
avec Depardieu...
jean-daniel dodin
Le #21230581
Le 19/02/2010 15:00, Stephane Legras-Decussy a écrit :

c'est vrai que c'est le son qui pose toujours problème,
ya qu'a voir (enfin entendre) la quantité des long métrages
français actuels avec un son pourri et des dialogues inintelligibles...

à l'inverse, les sitcoms, pourtant beaucoup
moins prestigieuses, ont un son excellent...

ça m'a toujours fait rigoler qu'hélène et les garçon ait
un son bien meilleur que le dernier Polar à la mode
avec Depardieu...



elle sont peu tourné en extérieur :-)

mais c'est vrai que le son des films français est souvent pourri,
alors que les films US ont un son excellent

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Jean
Le #21231521
"Stephane Legras-Decussy" le message de news: 4b7e999c$0$20724$
"Jean" 4b7e8afe$0$15821$

woahou..c'est vraiment du luxe avec tout ce matériel,


C'est l'avantage d'un club augmenté de matériel personnel ;-)

bon nombre de doc sont tourné en mono-caméra...


Sur ! mais manoeuvré par de pros qui n'ont pas besoin de venir sur des
groupes tels celui_ci.


--
Jean

http://cghfm.org/video/
Gerard Del
Le #21231621
Jean a écrit :

dis-nous déjà comment tu travaille :-)





Bien voilà,



L'équipe actuelle à base de retraités.
3 caméramen, 4 accessoiristes (taillables et corvéables), 5 ou 6 couturières,
des figurants.



Et pas de sondier ?
Ou peut-être est-ce toi même qui assumes cette fonction essentielle ?

Je pense avoir dit l'essentiel. Si cela peut initier un fil ... mais je vais
être assez pris la semaine prochaine, tournage oblige !



Alors s'il est encore temps, quelques conseils d'un ex-ingénieur du son
cinéma, conseils d'ordre général qui t'épargneront peut-âtre certains
remords au moment du montage :

En plus du son direct enregistré sur les caméras, il est important de
"couvrir" chaque séquence tournée avec des éléments sonores
indispensables :

- Ambiances des lieux de tournage, en longueur suffisante pour ne pas
avoir à "boucler" (l'idéal étant une ambiance un peu plus longue que la
séquence).

- "Silence plateau" (très utile) au moins une minute par décor, à
renouveler éventuellement au cours de la journée si le tournage
s'attarde, car le silence évolue. Ambiances et silences seront très
appréciés au montage et au mixage en cas de trou à boucher ou de
reprise délicate entre deux textes.
Attention : pour être vraiment "raccord", un silence plateau doit se
faire en présence de toute l'équipe et des comédiens. Si on attend que
tout le monde soit parti, le silence n'est plus raccord du tout.
C'est difficile à obtenir sur un plateau, mais si on l'explique bien ça
passe. L'autorité nécessaire pour obtenir le silence fait partie des
compétences qu'un ingénieur du son acquiert avec l'expérience ; un
grand coup de gueule règle souvent le problème et vaut à celui qui le
pousse le respect dû au vrai pro, respect que la discrétion habituelle
d'un sondier ne lui confère pas par défaut ;) (c'est l'expérience qui
vous parle...)

- Les sons seuls : plutôt que de les rechercher en phonothèque au
moment du montage, autant refaire en son seul sur place certains bruits
significatifs du tournage (ex. fermeture porte, démarrage voiture,
etc...)

- le cas échéant reprendre en sons seuls des répliques des dialogues
qui auraient manqué de présence en direct, ou pour lesquelles on aurait
un doute qualitatif.

Le Zoom H2 est un bon outil pour ces prises de son (j'en ai un, et
quand je pense au poids des Nagra que j'ai pu trimballer dans ma
carrière...!)

Bon courage, bon tournage !

--

G.D
http://tinyurl.com/chansons-gd
Jean
Le #21231841
"Gerard Del" message de news:
Jean a écrit :

dis-nous déjà comment tu travaille :-)








Et pas de sondier ?
Ou peut-être est-ce toi même qui assumes cette fonction essentielle
?


Hélas non ! personne de compétent.

- Ambiances des lieux de tournage, en longueur suffisante pour ne
pas avoir à "boucler" (l'idéal étant une ambiance un peu plus longue
que la séquence).



Je laisse toujours 1 minute entre "moteur" et "action"

- Les sons seuls : plutôt que de les rechercher en phonothèque au
moment du montage, autant refaire en son seul sur place certains
bruits significatifs du tournage (ex. fermeture porte, démarrage
voiture, etc...)


J'ai plutôt le problème inverse. Trop de bruits ou bruits trop fort.
Par exemple : bruit de sabots ou de battoir par rapport aux voix dans
un lavoir.


- le cas échéant reprendre en sons seuls des répliques des dialogues
qui auraient manqué de présence en direct, ou pour lesquelles on
aurait un doute qualitatif.


Difficile avec des acteurs amateurs incapables de dire 2 fois le même
texte à la même vitesse ou de refaire 2 fois le même déplacement.
Pas possible non plus de trop répéter avant le plan. J'ai accès à une
église pour une journée je dois tout tourner pendant ce temps même si
cela représente 10 ou 12 minutes (les pro tournent 2 à 4 minutes par
jour)
Il nous faudrait une chaîne son indépendante, le son des cams ne
servant qu'à la synchro. Mais nous ne sommes que des amateurs, nous
devons faire avec ce que nous avons ce qui n'empêche pas de chercher à
s'améliorer et de demander des conseils et des astuces.

Merci de ta réponse, il y a matière à réflexion.

Cordialement


--
Jean
http://cghfm.org/video/
jean-daniel dodin
Le #21232561
Le 19/02/2010 18:00, Gerard Del a écrit :

Et pas de sondier ?



tiens, je ne connaissais pas ce mot. pourquoi pas "preneur de son"? Il
me fait plus penser à "sonde" qu'à "son"


jdd


--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://new.dodin.org/frsv/
http://valerie.dodin.org
Stephane Legras-Decussy
Le #21233401
"jean-daniel dodin" 4b7e9d65$0$10331$
elle sont peu tourné en extérieur :-)



pas forcément... un truc bien naze comme
"les vacances de l'amour" d'AB production,
c'est tourné quasi qu'en exterieur et techniquement
c'est impeccable... !
Gerard Del
Le #21233471
jean-daniel dodin a écrit :

Et pas de sondier ?





tiens, je ne connaissais pas ce mot. pourquoi pas "preneur de son"? Il
me fait plus penser à "sonde" qu'à "son"



C'est un terme d'argot de métier (TV et cinéma).

http://www.sondier.com/

http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/sondier

"preneur de son" concerne plutôt la radio.
Dans le milieu du cinéma où on est attaché à certaines prérogatives, on
préfère Ingénieur du son ou mieux son titre officiel : Chef-opérateur
du son, fonction faisant l'objet d'un statut lié à l'attribution d'une
carte professionnelle du CNC.

--
GD
Stephane Legras-Decussy
Le #21233461
"Jean" 4b7ecac4$0$17878$
Difficile avec des acteurs amateurs incapables de dire 2 fois le même
texte à la même vitesse ou de refaire 2 fois le même déplacement.
Pas possible non plus de trop répéter avant le plan. J'ai accès à une
église pour une journée je dois tout tourner pendant ce temps même si
cela représente 10 ou 12 minutes (les pro tournent 2 à 4 minutes par
jour)



en fait ça dépend si on fait une fiction
ou un documentaire...

les (excellents) conseils donnés sont pour une fiction
qui est bien plus facile car on dirige tout, on décide de tout...

en docu, on ne peut pas demander un silence
plateau... et l'interviewé n'est pas un acteur... faut
faire avec la situation présente...

perso quand je fais de la fiction c'est du velour...
par contre le film de vacances avec femme et enfant, c'est
la galère...
Jean
Le #21234331
"Stephane Legras-Decussy" le message de news: 4b7f0778$0$692$
"Jean" 4b7ecac4$0$17878$


les (excellents) conseils


Bien d'accord.




les (excellents) conseils donnés sont pour une fiction
qui est bien plus facile car on dirige tout, on décide de tout...


Pas tout à fait lorsqu'on dirige une reconstitution historique.
Pour l'église, le scénario est un rapport de visite d'un archidiacre
en 1766, trouvé au archives diocésaines. Donc obligation de le
respecter à la lettre.

Un exemple :
Passage d'un camion à l'extérieur de l'église, sinon parfait.
On refait : l'acteur dit "couvent" au lieu "d'hospice". Personne ne
remarque.
On montage on tente de piquer le mot dans la 1er séquence et le coller
dans la seconde.
Hélas, gros plan sur le visage, les lèvres ne suivent pas.
On tente de couper son+image, la tête sautille au raccord.
Reste à essayer un plan de coupe non prévu d'où la justification de 2
cam annexes.

La cause de l'erreur :
Personne s'occupant exclusivement du son.
Les caméra ont bien un casque mais l'une ne pense qu'à son cadrage et
au zoom sur le visage, l'autre, en contre-champ, surveille les
mouvements des autres acteurs dont des enfants, veille à ce qu'un
acteur de son premier plan ne masque pas l'acteur principal au second
plan pour elle.
Le responsable c'est moi.
Mais je dois aussi piloter le jeu des acteurs (10 dans ce plan dont 4
enfants de 7-8 ans), Surveiller les ombres portées, éviter d'entrer
moi-même dans le champ d'un des 3 cam (gag qui s'est produit).
Beaucoup trop pour remarquer l'erreur sur 1 mot.
Il faudrait prendre pour règle de tourner au moins 2 fois un plan jugé
"Bon". Mais c'était le premier plan de la journée et l'église devait
être libérée le soir même.

Mais on s'éloigne de l'atténuation du souffle d'un HF (Ah passion !)

Cordialement


--
Jean
http://cghfm.org
http://cghfm.org/guerre/
http://cghfm.org/video/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme