obtenir réparation à la suite d'une transfusion du sang

Le
MichellePadovani
Bonjour,

Je vous remercie de m'apporter dans la mesure de vos connaissances une aide
pour mon amie.
Je dois vous dire que cela a eu lieu sur l'île de Margarita j'ignore
totalement sous quelle loi cela peut être traitée.

Donc, mon amie a été blessée dans un accident de la circulation. Elle a
été contaminée par le SIDA à la suite d'une transfusion du sang dans un
hôpital.



Question : peut elle obtenir réparation des autorités ?

Si elle prend un avocat sur place, peut elle aussi prendre un deuxième
avocat en France ?



Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Colonel Kilgore
Le #24636901
MichellePadovani avait écrit le 13/07/2012 :

Je dois vous dire que cela a eu lieu sur l'île de Margarita j'ignore
totalement sous quelle loi cela peut être traitée.



Un spécialiste en droit Vénézuelien est demandé !

Caroline ? :o)
MichellePadovani
Le #24637101
"Colonel Kilgore" jtpgos$5ep$
MichellePadovani avait écrit le 13/07/2012 :

Je dois vous dire que cela a eu lieu sur l'île de Margarita j'ignore
totalement sous quelle loi cela peut être traitée.



Un spécialiste en droit Vénézuelien est demandé !

Caroline ? :o)





Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.
djeel
Le #24637251
Le 13/07/2012 19:22, MichellePadovani a écrit :

Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.



Comment veux-tu qu'on réponde à une pareille question !
J'imagine que quel que soit le pays il faut d'abord prouver que la maladie
est bien la conséquence de la transfusion, ce qui n'est peut-être pas si
évident.
Après ? Prendre conseil auprès d'une association ? Puis sûrement d'un
avocat, d'abord en France...


--
Djeel
Zulu
Le #24637321
El 13/07/2012 19:22, MichellePadovani escribió:
"Colonel Kilgore" jtpgos$5ep$
MichellePadovani avait écrit le 13/07/2012 :

Je dois vous dire que cela a eu lieu sur l'île de Margarita j'ignore
totalement sous quelle loi cela peut être traitée.



Un spécialiste en droit Vénézuelien est demandé !

Caroline ? :o)



Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.




C'est pas désespéré mais ça risque d'être long en tout cas.
Ici le récit d'un bébé contaminé dans un hôpital au Vénézuela lors d'une transfusion
sanguine en 2001. La famille ne s'engagea à fond dans une procédure légale qu'en
2004. Après 7 ans de lutte, cette famille a finalement obtenu gain de cause lorsque
la justice condamna à parts égales le Ministère de la Santé Publique (MSP),
L'institut de Cardiologie Infantile (ICI) et l'Hôpital Italien de Mondonado (lieu où
officiait l'ICI en 2001), .
Mais il peut y avoir appel selon l'avocat de la famille, Me Pedro Montano.

http://www.taringa.net/posts/offtopic/10995193/Bebe-con-HIV-por-transfucion-de-sangre.html

Mon avis d'expat: contactez l'ambassade française à Caracas pour des conseils sur les
avocats à choisir et les procédures légales.
http://www.ambafrance-ve.org/
MichellePadovani
Le #24637371
"djeel" 500063d2$0$2365$
Le 13/07/2012 19:22, MichellePadovani a écrit :

Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas
votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.



Comment veux-tu qu'on réponde à une pareille question !
J'imagine que quel que soit le pays il faut d'abord prouver que la maladie
est bien la conséquence de la transfusion, ce qui n'est peut-être pas si
évident.
Après ? Prendre conseil auprès d'une association ? Puis sûrement d'un
avocat, d'abord en France...


--
Djeel




Je comprends mais son employeur ne peut pas être tenu comme responsable ? Ou
le conducteur de la voiture qui lui est rentrée dedans ? Je pose simplement
les questions qu'elle se pose, d'autant qu'elle est encore là-bas et si elle
doit faire une démarche ce sera bien plus facile.
Merci pour elle d'avoir répondu sincèrement et amicalement.
Michelle.

MichellePadovani
Le #24637401
"Zulu" jtprbv$8m5$
El 13/07/2012 19:22, MichellePadovani escribió:
"Colonel Kilgore" news:
jtpgos$5ep$
MichellePadovani avait écrit le 13/07/2012 :

Je dois vous dire que cela a eu lieu sur l'île de Margarita j'ignore
totalement sous quelle loi cela peut être traitée.



Un spécialiste en droit Vénézuelien est demandé !

Caroline ? :o)





Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas
votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.




C'est pas désespéré mais ça risque d'être long en tout cas.
Ici le récit d'un bébé contaminé dans un hôpital au Vénézuela lors d'une
transfusion sanguine en 2001. La famille ne s'engagea à fond dans une
procédure légale qu'en 2004. Après 7 ans de lutte, cette famille a
finalement obtenu gain de cause lorsque la justice condamna à parts égales
le Ministère de la Santé Publique (MSP), L'institut de Cardiologie
Infantile (ICI) et l'Hôpital Italien de Mondonado (lieu où officiait l'ICI
en 2001), .
Mais il peut y avoir appel selon l'avocat de la famille, Me Pedro Montano.

http://www.taringa.net/posts/offtopic/10995193/Bebe-con-HIV-por-transfucion-de-sangre.html

Mon avis d'expat: contactez l'ambassade française à Caracas pour des
conseils sur les avocats à choisir et les procédures légales.
http://www.ambafrance-ve.org/




Franchement je vous remercie vivement pour vos conseils je vais lui
téléphoner.
Encore merci pour elle.
Colonel Kilgore
Le #24637471
MichellePadovani a utilisé son clavier pour écrire :
"Colonel Kilgore" jtpgos$5ep$
MichellePadovani avait écrit le 13/07/2012 :

Je dois vous dire que cela a eu lieu sur l'île de Margarita j'ignore
totalement sous quelle loi cela peut être traitée.



Un spécialiste en droit Vénézuelien est demandé !

Caroline ? :o)



Il est inutile DE répondre par la moquerie.



C'est pafaitement utile, vu la cible :
Si elle était venue, on aurait bien ri.
Elle n'est pas venue, c'est du temps gagné.


D'autant que ce n'est pas votre habitude.



Tu me connais mal...



Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.



Et c'est quoi le rapport ?

Sinon, ma première phrase :
"Un spécialiste en droit Vénézuelien est demandé"
me semble une réponse de fond, appropriée.
Qui viendra abreuver de conseils généraux issus du droit français,
sera à écarter.
moisse
Le #24637651
MichellePadovani a présenté l'énoncé suivant :
"djeel" 500063d2$0$2365$
Le 13/07/2012 19:22, MichellePadovani a écrit :

Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas
votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.



Comment veux-tu qu'on réponde à une pareille question !
J'imagine que quel que soit le pays il faut d'abord prouver que la maladie
est bien la conséquence de la transfusion, ce qui n'est peut-être pas si
évident.
Après ? Prendre conseil auprès d'une association ? Puis sûrement d'un
avocat, d'abord en France...


-- Djeel




Je comprends mais son employeur ne peut pas être tenu comme responsable ?



Il peut s'agir d'un accident du travail.
Il convient donc d'en faire la déclaration à la CPAM dont dépend
l'assurée.


Ou
le conducteur de la voiture qui lui est rentrée dedans ?


Impossible de savoir.
Ainsi en Thaïlande la responsabilité est toujours celle de l'étranger,
c'est à lui de prendre en charge toutes les responsabilités et
conséquences d'un accident quelques sopient les circonstances.
(dixit personnel d'Air France que j'ai bien connu)
Je pose simplement
les questions qu'elle se pose, d'autant qu'elle est encore là-bas et si elle
doit faire une démarche ce sera bien plus facile.



En fait il faut s'adresser au consulat de France local pour la prise en
charge du dossier.
Le consulat saura s'il exsite des avocats inscrits aussi bien au
barreau français que son équivalent local.
Merci pour elle d'avoir répondu sincèrement et amicalement.
Michelle.

.
Le #24640201
"MichellePadovani" news: 500073a5$0$6198$

"djeel" 500063d2$0$2365$
Le 13/07/2012 19:22, MichellePadovani a écrit :

Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas
votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers
en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.



Comment veux-tu qu'on réponde à une pareille question !
J'imagine que quel que soit le pays il faut d'abord prouver que la
maladie est bien la conséquence de la transfusion, ce qui n'est peut-être
pas si évident.
Après ? Prendre conseil auprès d'une association ? Puis sûrement d'un
avocat, d'abord en France...


--
Djeel




Je comprends mais son employeur ne peut pas être tenu comme responsable ?
Ou le conducteur de la voiture qui lui est rentrée dedans ? Je pose
simplement les questions qu'elle se pose, d'autant qu'elle est encore
là-bas et si elle doit faire une démarche ce sera bien plus facile.
Merci pour elle d'avoir répondu sincèrement et amicalement.
Michelle.







Prenez conseil auprès de notre actuel ministre des affaires étrangères
C'était un spécialiste en la matière
Vous aurez l'avis
- medical
- le support consulaire pour la déclaration


V


MichellePadovani
Le #24640321
"." 5002a072$0$2025$

"MichellePadovani" news: 500073a5$0$6198$

"djeel" 500063d2$0$2365$
Le 13/07/2012 19:22, MichellePadovani a écrit :

Il est inutile DE répondre par la moquerie. D'autant que ce n'est pas
votre
habitude. Sachez que mon amie travail pour un constructeur de voiliers
en
France et accompagne le skippeur pour la livraison du voilier.



Comment veux-tu qu'on réponde à une pareille question !
J'imagine que quel que soit le pays il faut d'abord prouver que la
maladie est bien la conséquence de la transfusion, ce qui n'est
peut-être pas si évident.
Après ? Prendre conseil auprès d'une association ? Puis sûrement d'un
avocat, d'abord en France...


--
Djeel




Je comprends mais son employeur ne peut pas être tenu comme responsable ?
Ou le conducteur de la voiture qui lui est rentrée dedans ? Je pose
simplement les questions qu'elle se pose, d'autant qu'elle est encore
là-bas et si elle doit faire une démarche ce sera bien plus facile.
Merci pour elle d'avoir répondu sincèrement et amicalement.
Michelle.







Prenez conseil auprès de notre actuel ministre des affaires étrangères
C'était un spécialiste en la matière
Vous aurez l'avis
- medical
- le support consulaire pour la déclaration




Merci, je vais le dire à ses parents qui vivent à côté de chez moi en Corse.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme