Oeil du photographe janvier 2011

Le
higgs158
Une neige sombre, grise, triste comme l'état de la population française
tombait sur Paris. Le capitaine John G téléphona à son homologue du SVR :
« Bonjour Karmen, je l'ai, mon contact chez les Français vient de me
l'apporter. Rencontrons-nous comme d'habitude, même lieu. »




John G, le chef de la CIA en poste officiel en France, fut très heureux
d'apprendre cette excellente nouvelle à son ami russe.




Le lendemain, Karmen sortit du métro à la station Étoile. De nombreux
touristes frigorifiés visitaient la capitale. Leurs porte-monnaie se
vidaient plus vite que le taux de croissance du PIB en France.




John tenait une discrète mallette en cuir Louis Vuitton. Le marché noir
avait progressé dans le pays de Balzac et de Hugo. Acheter un sac de marque
était très facile à Sarcelles ou ailleurs en banlieue. Les lieux de
bannissement devenaient des zones de non-droit propices à toutes sortes de
trafic.




La rencontre fut facilitée par l'absence de surveillance de la part de la
direction de la sécurité intérieure française : les crédits ne suffisaient
plus pour payer les heures supplémentaire des agents parisiens et l'effet 35
heures n'avait rien apporté de bon pour le travail des fonctionnaires de la
police parisienne.




Karmen ouvrit la luxueuse sacoche lorsqu'il fut dans une chambre de sécurité
de l'ambassade, durcie contre les impulsions électromagnétiques comme les
micros. Il lut sur la couverture : «Le monde de la PHOTO, 164 pages numéros
spécial Optique, janvier 2011.»




Le bon temps revenait. Karmen se souvenait des Français de la Mission
militaire française de liaison auprès du haut commandement soviétique et de
leurs appareils argentiques Nikon, tellement solides que les Mercedes des
espions tricolores pouvaient rouler sur les braves Nikon F2 sans entraver
leur fonctionnement. C'était comme les tests Photargus de l'époque avec
Chenz : du costaud, du solide. On balançait alors les Nikon du 4ème étage
pour vérifier leur exceptionnelle solidité.




Le monde avait changé, sauf Nikon avec sa qualité légendaire. Le D3S était
désormais utilisé par les services spéciaux français. Nihil novi sub sole.



Ps : le nom du correspondant, spécialiste de l'optique est le fameux JMS,
expert en tests optiques, maître des pixels, breveté DXO. On le gardera
secret pour d'évidentes raisons.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
delestaque
Le #22942701
Le 19/12/2010 17:46, higgs158 a écrit :
Une neige sombre, grise, triste comme l'état de la population française
tombait sur Paris.



surtout triste comme toi avec tes romans à la con.

T'es d'où toi pour nous parler des français comme ça et du pib ?
a part tes pubs de merde pour un fabricant de sacs en plastique.
Notre grand sociologue vient de nous parler de la population française.
--
Ricco
Publicité
Poster une réponse
Anonyme