Organiser achat groupé : confier arrhes?

Le
Gilles
Bonjour

J'aimerais proposer à un groupe de gens de faire un achat groupé afin
de bénéficier d'une remise. Groupon à l'échelle individuelle.

Le problème, c'est qu'ils ne me connaissent pas et n'ont donc aucune
raison de me faire confiance avec les arrhes qu'ils vont devoir
avancer pour valider leur commande avant d'envoyer une amie négocier
auprès du fournisseur.

Une solution à laquelle j'ai pensé, sans rien connaître au droit,
serait de confier l'argent soit à un notaire/huissier soit à verser
l'argent dans un compte bloqué dans une banque.

Si quelqu'un connaît le sujet, tous conseils et retours d'expérience
bienvenus.

Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #24428871
Hello Gilles !

Gilles
J'aimerais proposer à un groupe de gens de faire un achat groupé afin
de bénéficier d'une remise. Groupon à l'échelle individuelle.
Le problème, c'est qu'ils ne me connaissent pas et n'ont donc aucune
raison de me faire confiance avec les arrhes qu'ils vont devoir
avancer pour valider leur commande avant d'envoyer une amie négocier
auprès du fournisseur.
Une solution à laquelle j'ai pensé, sans rien connaître au droit,
serait de confier l'argent soit à un notaire/huissier soit à verser
l'argent dans un compte bloqué dans une banque.
Si quelqu'un connaît le sujet, tous conseils et retours d'expérience
bienvenus.



Déjà il ne faut pas parler d'arrhes, car cela veut dire que s'il n'est pas possible de livrer l'objet de la commande, vous devrez leur en rembourser le double... :-)
Si ce type d'achat groupé n'a pas lieu entre amis, alors c'est commercial. Ça devient délicat.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
Gilles
Le #24429011
On Wed, 25 Apr 2012 13:40:53 +0200, "Laurent Jumet"
Déjà il ne faut pas parler d'arrhes, car cela veut dire que
s'il n'est pas possible de livrer l'objet de la commande,
vous devrez leur en rembourser le double... :-)



Merci pour l'info. Comme indiqué, je suis un simple citoyen sans
aucune connaissance en droit et j'igore donc le vocabulaire : quel mot
faut-il utiliser pour mon projet?

Si ce type d'achat groupé n'a pas lieu entre amis, alors c'est commercial. Ça devient délicat.



J'ai une entreprise et n'ai donc aucun problème s'il faut faire un
contrat commercial, mais je préfèrerais autant que possible que ça
reste au niveau particulier à particulier.

Quelles solutions existent pour qu'ils avancent 10-20% en toute
confiance, c.a.d. qu'ils soient assurés soient de recevoir leur
produit au prix convenu soit de revoir l'intégralité de l'argent
avancé?

Merci.
Laurent Jumet
Le #24429211
Hello Gilles !

Gilles
Déjà il ne faut pas parler d'arrhes, car cela veut dire que
s'il n'est pas possible de livrer l'objet de la commande,
vous devrez leur en rembourser le double... :-)



Merci pour l'info. Comme indiqué, je suis un simple citoyen sans
aucune connaissance en droit et j'igore donc le vocabulaire : quel mot
faut-il utiliser pour mon projet?



Acompte ou provision.

Quelles solutions existent pour qu'ils avancent 10-20% en toute
confiance, c.a.d. qu'ils soient assurés soient de recevoir leur
produit au prix convenu soit de revoir l'intégralité de l'argent
avancé?



La reconnaissance de dette peut fonctionner; il vous donnent l'argent et vous faites une reconnaissance de dette, et lors de la livraison ils doivent vous rendre la RD + le complément en argent.
On vend de tels carnets dans les papeteries.


--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
Gilles
Le #24429321
Merci pour ces informations.
moisse
Le #24429311
Il se trouve que Laurent Jumet a formulé :
Hello Gilles !

Gilles
Déjà il ne faut pas parler d'arrhes, car cela veut dire que
s'il n'est pas possible de livrer l'objet de la commande,
vous devrez leur en rembourser le double... :-)





Merci pour l'info. Comme indiqué, je suis un simple citoyen sans
aucune connaissance en droit et j'igore donc le vocabulaire : quel mot
faut-il utiliser pour mon projet?



Acompte ou provision.

Quelles solutions existent pour qu'ils avancent 10-20% en toute
confiance, c.a.d. qu'ils soient assurés soient de recevoir leur
produit au prix convenu soit de revoir l'intégralité de l'argent
avancé?



La reconnaissance de dette peut fonctionner; il vous donnent l'argent et
vous faites une reconnaissance de dette, et lors de la livraison ils doivent
vous rendre la RD + le complément en argent. On vend de tels carnets dans
les papeteries.



Cela ne change absolument rien au degré de confiance à mettre en place
pour espérer obtenir des fonds.
Il suffit de demander aux zaïrois, camerounais et autres nigeriens
combien de reconnaissance de dettes ils sont prêts à vous adresser,
avec la contresignature de 20 ministres ou présidents, en échange de
fonds.
:-)
Le problème est donc d'amorcer la pompe, et à part en puisant dans
l'environnement de proximité, je ne vois pas comment faire un appel
public à des fonds.
Séb.
Le #24429291
Le 25/04/2012 16:03, moisse a écrit :
Il se trouve que Laurent Jumet a formulé :
Hello Gilles !

Gilles
Déjà il ne faut pas parler d'arrhes, car cela veut dire qu e
s'il n'est pas possible de livrer l'objet de la commande,
vous devrez leur en rembourser le double... :-)





Merci pour l'info. Comme indiqué, je suis un simple citoyen sans
aucune connaissance en droit et j'igore donc le vocabulaire : quel mo t
faut-il utiliser pour mon projet?



Acompte ou provision.

Quelles solutions existent pour qu'ils avancent 10-20% en toute
confiance, c.a.d. qu'ils soient assurés soient de recevoir leur
produit au prix convenu soit de revoir l'intégralité de l'a rgent
avancé?



La reconnaissance de dette peut fonctionner; il vous donnent l'argent et
vous faites une reconnaissance de dette, et lors de la livraison ils
doivent vous rendre la RD + le complément en argent. On vend de t els
carnets dans les papeteries.



Cela ne change absolument rien au degré de confiance à mettre en place pour
espérer obtenir des fonds.
Il suffit de demander aux zaïrois, camerounais et autres nigeriens combien
de reconnaissance de dettes ils sont prêts à vous adresser, a vec la
contresignature de 20 ministres ou présidents, en échange de fonds.
:-)



ha ha

Le problème est donc d'amorcer la pompe, et à part en puisant dans
l'environnement de proximité, je ne vois pas comment faire un appe l public à
des fonds.





augmenter les impôts ?

--
Séb.
Gilles
Le #24445871
On Wed, 25 Apr 2012 16:03:43 +0200, moisse
Cela ne change absolument rien au degré de confiance à mettre en place
pour espérer obtenir des fonds.



Il n'existe donc a priori pas de solution pour permettre à des gens de
confier un acompte ou provision à un tiers de confiance (huissier,
avocat, banque, etc.) en vu d'un achat groupé?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme