Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gerald
Le #1896628
Roooooot wrote:

http://www.opengroup.org/openbrand/register/brand3555.htm


Mauvaise syntaxe dans le titre : il faut écrire Mac OS X (concernant la
version 10.5 référencée, alias Leopard). Pour autant que je sache, OSX
est un autre Unix mais pas de Apple.

Sinon, si ton étonnement est réel, c'est que tu as raté quelques
épisodes depuis 7 ans (et même antérieurement concernant Darwin !). Mac
OS X est un Unix BSD (à la différence de Linux) qui a été immédiatement
accueilli dans la communauté Unix dès le jour de sa première sortie en
version béta ! Je ne dis pas qu'il n'y ait pas ici ou là de légers
grincements de dents sur certains aspects "propriétaires" d'Apple, mais
il semble bien qu'à chaque fois que le problème s'est posé il ait été
résolu convenablement et à l'amiable.

Sinon, pour les last news concernant l'Unix de Leopard :

Puis-je me permettre un léger troll sans agressivité ? Depuis la sortie
de Mac OS X, on a vu beaucoup d'unixiens barbus débarquer sous ce
système comme s'ils étaient chez eux (et ils le sont effectivement). Il
n'en a pas été de même des Linuxiens. Il pourrait pourtant y avoir des
tentations : en mode terminal il y a plus que du cousinage et en GUI les
interfaces Linux les plus évoluées présentent des similarités plus que
troublantes, dépassant même l'original ! Le matériel est fiable,
ergonomique et pas hors de prix (pour de la marque, à caractéristiques
équivalentes, surtout pour les portables), et ce choix présente pas mal
d'avantages pour ce qui est du caractère immédiatement opérationnel des
périphériques.

Je comprends tout à fait qu'on puisse avoir des besoins précis auxquels
Linux répond parfaitement, qu'on puisse avoir ses habitudes, qu'on
puisse aussi défendre une démarche un peu militante louable, mais je
reste étonné qu'une partie de ceux qui avaient choisi jadis Linux pour
de simples raisons pratiques (stabilité, coût, absence de virus...) ne
se soient pas tournés un peu vers cette alternative (d'autant que la
coexistence est possible !).

Je pose cette question car je reste à la recherche (en venant ici) de
solutions Linux qui ne seraient pas accessibles sous Mac OS X et qui
pourraient justifier que je persiste, dans l'autre sens, dans une
démarche multi-plateforme (pour l'instant simplement exploratoire).

--
Gérald

Fabien LE LEZ
Le #1896627
On Thu, 2 Aug 2007 06:33:23 +0200, (Gerald):

Je comprends tout à fait qu'on puisse avoir des besoins précis auxquels
Linux répond parfaitement, qu'on puisse avoir ses habitudes,


Linux et Mac OS X, ce n'est tout de même pas exactement la même chose.
De même, le clavier n'est pas le même.

Ce ne sont certes pas des différences insurmontables, mais il faut
tout de même que l'effort se justifie.

Si tu as déjà des Mac et des PC, alors oui, le fait que Mac OS X soit
proche de Linux est un avantage. J'ai été bien content de pouvoir
faire tourner rsync et ssh sur un Mac sans me poser de questions.

Si tu décides d'avoir uniquement des portables, choisir uniquement
Apple peut être une bonne solution. Après tout, j'achète tous mes
portables chez Asus depuis un petit bout de temps, et j'en suis
satisfait.

Venons-en aux PC de bureau. Après avoir été systématiquement déçu, je
me suis juré de ne plus acheter de configurations "toutes faites". On
se retrouve toujours avec au moins un composant qui n'est pas idéal.
(Ou alors, il faut y mettre un prix largement supérieur a celui qu'on
aurait payé si on avait configuré la machine soi-même).
Du coup, je mets Apple dans le même panier.


Enfin bref, en résumé : les cas où on peut se permettre d'avoir un
seul constructeur pour toutes ses machines ne sont pas si courants que
ça ; et dans les autres cas, il faut gérer deux OS différents (même
s'ils sont proches), ce qui ne se justifie que s'il y a un avantage à
en retirer.

Le fait que Mac OS X soit aussi bien que Linux ne justifie pas un
changement. Il faut que le nouvel OS soit nettement mieux que l'ancien
pour que l'effort d'en changer soit justifiable.

Arol
Le #1896625
Le Thu, 02 Aug 2007 06:33:23 +0200, Gerald a écrit:

Je pose cette question car je reste à la recherche (en venant ici) de
solutions Linux qui ne seraient pas accessibles sous Mac OS X et qui
pourraient justifier que je persiste, dans l'autre sens, dans une
démarche multi-plateforme (pour l'instant simplement exploratoire).


C'est mal barré parce que Apple a sorti 2 très gros coups marketing.
Le 1er est celui de passer sur bsd, ce qui a permis de récupérer une
communauté plus large que celle des adorateurs du mac tout court.
Le 2nd c'est de laisser tomber les cpu ibm/motorola pour passer à du intel
x86, ce qui permet de faire tourner sur une même machine 99.9% des OS
existants et tout ça en natif sans bricolage.
Avec ces 2 coups, apple a consolidé le marché des OS et celui des cpu.
C'est du très grand art qui paiera à terme.

Concrètement, le gars qui veut acheter un portable haut de gamme à 1500
euros, il aura le choix par exemple d'un asus ou il pourra faire tourner
windows/linux/etc... et un mac ou il pourra faire tourner en plus de
l'asus, mac os X.
Par conséquent, pour un prix semblable, pourquoi éviter d'avoir l'option
mac os X ?

Pour moi c'est tout vu, avec un budget de portable à 1500 euros, le mac
s'impose de fait.

Fabien LE LEZ
Le #1896623
On 02 Aug 2007 09:08:45 GMT, Arol :
Concrètement, le gars qui veut acheter un portable haut de gamme à 1500
euros, il aura le choix par exemple d'un asus ou il pourra faire tourner
windows/linux/etc... et un mac ou il pourra faire tourner en plus de
l'asus, mac os X.


Ch'tite question technique : est-ce que les portables Apple sont
fournis avec Windows ?
Si ce n'est pas le cas, il faut l'acheter en plus, ce qui augmente le
coût du portable.
Ou bien, le pirater, mais du coup, ça marche dans les deux sens,
puisqu'on peut aussi installer Mac OS X sur un PC.

(Par ailleurs, la grande force d'Asus, c'est de me fournir, pour 1500
EUR, *deux* portables avec tout ce dont j'ai besoin...)


Question subsidiaire : les portables constituent-ils réellement
l'avenir de la micro-informatique ?
J'ai tendance à avoir autour de moi des PC utilisés toute la journée,
à un endroit fixe, et dans ce cas, le PC de bureau reste largement
supérieur. Outre bien sûr les commerciaux itinérants, utilisateurs
historiques des portables, il me semble qu'ils intéressent surtout des
particuliers qui utilisent peu leur PC, et n'ont pas envie qu'il
prenne trop de place.

Nina Popravka
Le #1896622
On 02 Aug 2007 09:08:45 GMT, Arol
Le 2nd c'est de laisser tomber les cpu ibm/motorola pour passer à du intel
x86, ce qui permet de faire tourner sur une même machine 99.9% des OS
existants et tout ça en natif sans bricolage.


Je doute fortement que 99,9% des OS existants tournent sur une machine
EFI en natif sans bricolage.
:-)
--
Nina

Erwan David
Le #1896621
Nina Popravka
On 02 Aug 2007 09:08:45 GMT, Arol
Le 2nd c'est de laisser tomber les cpu ibm/motorola pour passer à du intel
x86, ce qui permet de faire tourner sur une même machine 99.9% des OS
existants et tout ça en natif sans bricolage.


Je doute fortement que 99,9% des OS existants tournent sur une machine
EFI en natif sans bricolage.
:-)


Par exemple VxWorks, RTos, OSSEC, Symbian, JavacardOS, Multos, etc...

Ceux là faudra vraiment BEAUCOUP bricoler...

--
Erwan


Gerald
Le #1896616
Fabien LE LEZ
Ch'tite question technique : est-ce que les portables Apple sont
fournis avec Windows ?


Non, tu as raison, mais avec le MacBook à 1249 ¤ TTC port compris,
l'achat de la licence Windows XP home ne m'a pas amené à des hauteurs
pharaoniques... (et je n'ai même pas essayé de biaiser en achetant
l'OEM). Je ne dis pas que Vista... mais n'est-il pas un peu cher ? (pour
ce que c'est ?)

Noter l'existence des produits reconditionnés Apple avec souvent de très
bonnes affaires (qui ne restent en ligne que peu de temps). Le lien
direct peut être utile :
<http://store.apple.com/Apple/WebObjects/francestore.woa/wo/StoreReentry
.wo?familyÎrtified>. Là, le portable peut devenir parfois très
compétitif (surtout port compris et garanti).

Ou bien, le pirater, mais du coup, ça marche dans les deux sens,
puisqu'on peut aussi installer Mac OS X sur un PC.


Pas de manière stable et opérationnelle, résistant aux mises à jour et
gérant tous les périphériques (pour autant que je sache).

Question subsidiaire : les portables constituent-ils réellement
l'avenir de la micro-informatique ?


j'aurais tendance à dire comme toi : non... mais !
En première approximation, il faudrait limiter le conseil d'achat de
portables à ceux qui peuvent (doivent) travailler sur batterie une
partie significative de leur temps. Sinon un "transportable" peut être
une solution alternative crédible, et en particulier le MacMINI dans le
domaine que je connais (avec un écran dispo à destination).

Mais en deuxième approximation il y a des tas de cas où le portable a
des avantages spécifiques. En particulier dans l'éducation, à la fois
pour permettre la mobilité d'une classe à l'autre et pour permettre une
mise en sécurité, plus facile à réaliser dans une armoire forte que dans
une pièce où on aura toujours un maillon faible (vasistas, aération,
serrure insuffisante...). L'argument peut aussi s'appliquer aux
particuliers d'ailleurs...

N'est-ce pas un peu le même débat qu'à l'émergence de l'interface
graphique, bouffeuse de ressources, ralentissant la machine, tellement
improductive mais tellement nécessaire finalement ?

--
Gérald

Fabien LE LEZ
Le #1896613
On Thu, 2 Aug 2007 15:48:10 +0200, Gerald :

Question subsidiaire : les portables constituent-ils réellement
l'avenir de la micro-informatique ?


j'aurais tendance à dire comme toi : non...


Tu m'as mal lu, je n'ai absolument pas répondu à la question. Parce
que je n'en sais rien.

En première approximation, il faudrait limiter le conseil d'achat de
portables à ceux qui peuvent (doivent) travailler sur batterie une
partie significative de leur temps.


Le portable, surtout chez les particuliers, est avant tout pratique
car facile à ranger, et installable rapidement n'importe où. La
batterie n'est qu'un avantage supplémentaire, dont on pourrait se
passer.
L'écran n'est pas très bon, mais maintenant les écrans de PC de bureau
sont devenus presque aussi mauvais.
Un clavier externe est utile, et ne prend guère de place.


Nina Popravka
Le #1896612
On Thu, 02 Aug 2007 11:23:53 +0200, Fabien LE LEZ

Question subsidiaire : les portables constituent-ils réellement
l'avenir de la micro-informatique ?


En ce qui me concerne, carrément oui, puisque ça me permet de dire des
conneries sur Usenet confortablement vautrée sur le canapé devant la
télé :-)
--
Nina

Nicolas George
Le #1896609
Eric Dorino wrote in message
qui implique la vérification de la
conformité à un certain nombre de standard sur les commandes, le C, l'API
C, etc...


Et surtout l'arrondi des approximations par quelques gros billets.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme