Ouf !

Le
Nestor le pingouin pour la France
http://fr.news.yahoo.com/4/20110302/tts-france-justices-jures-ca02f96.html

« La loi sur les jurés en correctionnelle présentée en avril



Selon le communiqué du conseil des ministres, la présence de jurés
populaires assesseurs en correctionnelle, en première instance comme en
appel, interviendra pour le "jugement des délits qui portent atteinte
quotidiennement à la sécurité et à la tranquillité de la population".

Sont concernés "notamment les violences, les vols avec violence et les
agressions sexuelles" relevant du tribunal correctionnel.

»


Ouf ! On a eu peur que le monopole de trois juges sélectionnés on ne
sait pas comment ni par qui, ni sur quels critères, ni dans quelle
obédience, puisse être remis en cause dans les cas d'injure, de
diffamation, d'incitation à l'haleine fétide ou d'incitation au
bourre-pif, voire d'incitation à la moue dubitative. L'arbitraire des
trois Bario de garde contnuera, c'est rassurant.

--
Les Bario : http://www.youtube.com/watch?všsGiZsFJE0
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Cl.Massé
Le #23171551
"Nestor le pingouin pour la France" écrit dans le message de news:


http://fr.news.yahoo.com/4/20110302/tts-france-justices-jures-ca02f96.html

« La loi sur les jurés en correctionnelle présentée en avril

...

Selon le communiqué du conseil des ministres, la présence de jurés
populaires assesseurs en correctionnelle, en première instance comme en
appel, interviendra pour le "jugement des délits qui portent atteinte
quotidiennement à la sécurité et à la tranquillité de la population".

Sont concernés "notamment les violences, les vols avec violence et les
agressions sexuelles" relevant du tribunal correctionnel.

... »


Ouf ! On a eu peur que le monopole de trois juges sélectionnés on ne sait
pas comment ni par qui, ni sur quels critères, ni dans quelle obédience,
puisse être remis en cause dans les cas d'injure, de diffamation,
d'incitation à l'haleine fétide ou d'incitation au bourre-pif, voire
d'incitation à la moue dubitative. L'arbitraire des trois Bario de garde
contnuera, c'est rassurant.



Remplacé par l'arbitraire de Mme Michu qui déclarera le vagabon coupable,
pour les délits qu'il a forcément commis et qu'on ne sait pas. Bats
tous les jours ta femme en rentrant, si tu ne sais pas pourquoi, elle le
sait.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
lvmduch
Le #23171671
Le 02/03/2011 15:33, Nestor le pingouin pour la France a écrit :

http://fr.news.yahoo.com/4/20110302/tts-france-justices-jures-ca02f96.html

« La loi sur les jurés en correctionnelle présentée en avril

...

Selon le communiqué du conseil des ministres, la présence de jurés
populaires assesseurs en correctionnelle, en première instance comme en
appel, interviendra pour le "jugement des délits qui portent atteinte
quotidiennement à la sécurité et à la tranquillité de la population".

Sont concernés "notamment les violences, les vols avec violence et les
agressions sexuelles" relevant du tribunal correctionnel.

... »


Ouf ! On a eu peur que le monopole de trois juges sélectionnés on ne
sait pas comment ni par qui, ni sur quels critères, ni dans quelle
obédience, puisse être remis en cause dans les cas d'injure, de
diffamation, d'incitation à l'haleine fétide ou d'incitation au
bourre-pif, voire d'incitation à la moue dubitative. L'arbitraire des
trois Bario de garde contnuera, c'est rassurant.




lol, avec environ 600 000 procès en correctionnelle par an en France qui
peuvent durer plusieurs jours, il va les trouver où ses jurés ?
juste 3 jurés, ca fait 1800000 personnes à débaucher :)))
un bon moyen pour que les gens ne s'inscrivent plus sur les listes
électorales.
jr
Le #23171771
Le 02/03/2011 22:02, lvmduch a écrit :

lol, avec environ 600 000 procès en correctionnelle par an en France qui
peuvent durer plusieurs jours, il va les trouver où ses jurés ?



Les nombres sont déjà effarants au réel, inutile d'en rajouter. Les
procès durent au mieux une heure, sauf rarissime exception (là on peut
supposer que ce serait un peu plus long, l'instruction se faisant à
l'audience); et les jurés seraient évidemment mobilisés pour une
session, comme aux assises.

--
jr
Le St Edredon est carré!
Nestor le pingouin pour la France
Le #23171791
Cl.Massé a écrit:

"Nestor le pingouin pour la France" écrit dans le message de news:


http://fr.news.yahoo.com/4/20110302/tts-france-justices-jures-ca02f96.html

« La loi sur les jurés en correctionnelle présentée en avril

...

Selon le communiqué du conseil des ministres, la présence de jurés
populaires assesseurs en correctionnelle, en première instance comme en
appel, interviendra pour le "jugement des délits qui portent atteinte
quotidiennement à la sécurité et à la tranquillité de la population".

Sont concernés "notamment les violences, les vols avec violence et les
agressions sexuelles" relevant du tribunal correctionnel.

... »


Ouf ! On a eu peur que le monopole de trois juges sélectionnés on ne sait
pas comment ni par qui, ni sur quels critères, ni dans quelle obédience,
puisse être remis en cause dans les cas d'injure, de diffamation,
d'incitation à l'haleine fétide ou d'incitation au bourre-pif, voire
d'incitation à la moue dubitative. L'arbitraire des trois Bario de garde
contnuera, c'est rassurant.



Remplacé par l'arbitraire de Mme Michu qui déclarera le vagabon coupable,
pour les délits qu'il a forcément commis et qu'on ne sait pas. Bats
tous les jours ta femme en rentrant, si tu ne sais pas pourquoi, elle le
sait.



Encore un qui aime le peuple... ça se sent. Mais bon, c'est comme ça :
avant 1789, tout pouvoir (dont celui de juger) vient du roi (en présence
du "lit de justice", le magistrat n'existe plus), qui lui-même le tient
de l'étage au-dessus (le ciel) depuis le jour du sacre. Depuis 1789,
tout pouvoir vient d'en-bas ; vous savez : le peuple. Je sais bien que
depuis notamment mai 2005, ceux qui se croient "au dessus" méprisent de
plus en plus le peuple, mais ça leur est difficile de l'avouer tant la
fiction démocratique est encore la religion officielle.
Par ailleurs, peindre le méchant jury de prolos crasseux qui puent et
votent NON au gentil référendum plus sévère que le gentil juge bobo qui
aime le peuple, c'est souvent démenti par les faits : n'importe quel
juge aurait condamné OJ Simpson, qui avait du sang partout sur les
mains, la tête, les jambes ; ses avocats ont soigneusement sélectionné
le jury avec les récusations, lequel a déclaré unanimement "l'accusé est
pas coupab' missieu le pwésident !"

--
Alain Duhamel, dégage !
lexo
Le #23171961
Selon Nestor le pingouin pour la France :

"l'accusé est pas coupab' missieu le pwésident !"



Tsss....

--
Mousse et pampre.
Cl.Massé
Le #23172061
"Nestor le pingouin pour la France" écrit dans le message de news:

Remplacé par l'arbitraire de Mme Michu qui déclarera le vagabon coupable,
pour les délits qu'il a forcément commis et qu'on ne sait pas. Bats
tous les jours ta femme en rentrant, si tu ne sais pas pourquoi, elle le
sait.



Encore un qui aime le peuple...



Ça n'a rien à voir. Je fais allusion à un fait réel. Si c'est la Justice
que veut le peuple, ainsi soit-il, comme ça il n'y aura plus de bronzés,
plus de gros, plus de moches, plus de femmes, plus de musulmans, plus de
bruns, plus de gens intelligents. Le rêve quoi.

ça se sent. Mais bon, c'est comme ça :
avant 1789, tout pouvoir (dont celui de juger) vient du roi (en présence
du "lit de justice", le magistrat n'existe plus), qui lui-même le tient de
l'étage au-dessus (le ciel) depuis le jour du sacre. Depuis 1789, tout
pouvoir vient d'en-bas ; vous savez : le peuple. Je sais bien que depuis
notamment mai 2005, ceux qui se croient "au dessus" méprisent de plus en
plus le peuple, mais ça leur est difficile de l'avouer tant la fiction
démocratique est encore la religion officielle.



C'est faire la confusion entre démocratie et république. Or il me semble
que nous sommes en république, depuis la Première. Donc les juges
représentent le peuple, mais ne sont pas le peuple. La bonne raison à ça,
c'est qu'il faut des compétences, des études, une expérience, qu'une
personne prise au hazard a très peu de chance d'avoir. C'est un métier,
pourquoi n'aurait-on pas aussi des ingénieurs populaires à l'EDF, des
professeurs populaires dans les écoles, des facteurs populaires à la poste,
des préfets populaires, des gendarmes populaires?

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
jr
Le #23172231
Le 03/03/2011 00:27, Cl.Massé a écrit :

C'est faire la confusion entre démocratie et république. Or il me semble
que nous sommes en république, depuis la Première. Donc les juges
représentent le peuple,



Par quel miracle? Ils ne sont pas élus, se sanctionnent entre eux, et
contrôlent l'ENM. Ils pourraient tout aussi bien juger au nom du peuple
togolais.

--
jr
Le St Edredon est carré!
lvmduch
Le #23172481
Le 02/03/2011 22:21, jr a écrit :
Le 02/03/2011 22:02, lvmduch a écrit :

lol, avec environ 600 000 procès en correctionnelle par an en France qui
peuvent durer plusieurs jours, il va les trouver où ses jurés ?



Les nombres sont déjà effarants au réel, inutile d'en rajouter. Les
procès durent au mieux une heure, sauf rarissime exception (là on peut
supposer que ce serait un peu plus long, l'instruction se faisant à
l'audience); et les jurés seraient évidemment mobilisés pour une
session, comme aux assises.




pourtant ce sont les bons chiffres... pour 2008 on été déjà a 584500
décisions pour les tribunaux correctionnels.



http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF05326
Nestor le pingouin pour la France
Le #23172521
Cl.Massé a écrit:

"Nestor le pingouin pour la France" écrit dans le message de news:

Remplacé par l'arbitraire de Mme Michu qui déclarera le vagabon coupable,
pour les délits qu'il a forcément commis et qu'on ne sait pas. Bats
tous les jours ta femme en rentrant, si tu ne sais pas pourquoi, elle le
sait.



Encore un qui aime le peuple...



Ça n'a rien à voir. Je fais allusion à un fait réel. Si c'est la Justice
que veut le peuple, ainsi soit-il, comme ça il n'y aura plus de bronzés,
plus de gros, plus de moches, plus de femmes, plus de musulmans, plus de
bruns, plus de gens intelligents. Le rêve quoi.



Pourquoi ? Vous faites l'hypothèse que les catégories que vous citez
sont plus criminogènes ? Argumentez.

ça se sent. Mais bon, c'est comme ça :
avant 1789, tout pouvoir (dont celui de juger) vient du roi (en présence
du "lit de justice", le magistrat n'existe plus), qui lui-même le tient de
l'étage au-dessus (le ciel) depuis le jour du sacre. Depuis 1789, tout
pouvoir vient d'en-bas ; vous savez : le peuple. Je sais bien que depuis
notamment mai 2005, ceux qui se croient "au dessus" méprisent de plus en
plus le peuple, mais ça leur est difficile de l'avouer tant la fiction
démocratique est encore la religion officielle.



C'est faire la confusion entre démocratie et république. Or il me semble
que nous sommes en république, depuis la Première. Donc les juges



étaient élus dans les constitutions de 1791, 1793, 1795.

représentent le peuple, mais ne sont pas le peuple. La bonne raison à ça,



Ils ne représentent rien quand rien ne les autorise à représenter : soit
l'élection, soit un contrôle étroit par les élus au suffrage universel.

c'est qu'il faut des compétences, des études, une expérience, qu'une
personne prise au hazard a très peu de chance d'avoir. C'est un métier,



Bon, déjà, sur la "compétence", on rit, on se bidonne. Le "plus grand
juriste de France", le président du conseil constitutionnel, JL Debré,
n'a pas le bac. Comme tant d'autres zozos ayant fait du droit, il a
passé la "capa" pour faire du droit sans avoir le bac, et apparemment
son statut de lycéen médiocre ne l'a pas empêché d'enfiler tous les
diplômes de droit jusqu'à doctorat ou agrégation (j'ai la flemme d'aller
voir sur wiki). On a aussi un président tout court qui a redoublé sa
sixième, eu son bac B sans mention au rattrapage (le compétence lycéenne
moyenne habituelle de l'étudiant en droit) et a fait du droit jusqu'à un
truc genre maîtrise ou DEA. On a une dilettante qui tricote et fait des
mots-fléchés au Conseil de Paris (voir le "petit journal" de Fabien
Barthès) qui a été magistrate avant d'être ministre des magistrats en
entrant sur dossier et même pas sur concours à l'ENM, dossier dans
lequel était mentionné l'Institut supérieur des affaires, où elle a
négligé d'avoir le diplôme. Et puis tout le monde sait bien que le
malfrat envoyé à l'ombre pour trois ans ou plus qui s'ennuie derrière
les barreaux fait toujours la même chose : il prépare une licence en droit.

pourquoi n'aurait-on pas aussi des ingénieurs populaires à l'EDF, des



Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes, d'abord. :)
Ensuite, bien qu'on ait régulièrement accusé les méchants X-mines (qui
ont fait des études très sérieuses, eux) d'être de vilains technocrates
souhaitant imposer leurs choix techniques aux ministres et aux députés,
c'est toujours en fin de compte l'assemblée qui vote les lois qui
encadrent la politique énergétique, si demain une assemblée voulait
interdire le nucléaire, le conseil des mines les traiterait tous de
pauvres cons, mais ce serait la volonté des élus. Et par ailleurs aucun
ingénieur n'a jamais envoyé un type en taule.

professeurs populaires dans les écoles



Pareil : les profs, même normaliens et agrégés, ne déterminent pas les
programmes : c'est le ministre qui signe, et si l'assemblée n'est pas
contente, elle peut toujours censurer le gouvernement.

des facteurs populaires à la poste,



Depuis quand faut-il une compétence pour distribuer les lettres ? Z'avez
vu le baby-face du NPA ?

des préfets populaires, des gendarmes populaires?



Un préfet et un gendarme, ça obéit au ministre avec le petit doigt sur la
couture du pantalon.


--
Alain Duhamel, dégage !
Nestor le pingouin pour la France
Le #23172511
jr a écrit:

Le 03/03/2011 00:27, Cl.Massé a écrit :

C'est faire la confusion entre démocratie et république. Or il me semble
que nous sommes en république, depuis la Première. Donc les juges
représentent le peuple,



Par quel miracle? Ils ne sont pas élus, se sanctionnent entre eux, et
contrôlent l'ENM. Ils pourraient tout aussi bien juger au nom du peuple
togolais.



du *sympathique* peuple togolais.

--
Alain Duhamel, dégage !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme