Panoramique... il faut du courage et de l'obstination..

Le
palmerclaude
Bonjour.
J'avais laissé quelques temps cette problématique de côté, et m'y suis
recollé ce matin.
Première manoeuvre : relire tout Frich
2 / monter un 20 D sur la rotule panoramique, choisir une optique et une
focale pour vérifier son point nodal avec la double méthode Frich :
L'optique utilisée est un Tamron 17-50 à 17mm, l'appareil en vertical,
sachant qu'il serait préférable de passer au-delà de 20mm pour éviter une
courbure de champ spécifique à ce modèle de Tamron
avec une perte de netteté sur les bords à pleine ouverture, et une assez
forte distorsion en barillet corrigible ultérieurement par PS ou DxO..
3/
Calcul à vue angulaire sur l'emplacement du diaph avec un papier et un
feutre à hauteur d'oeil au ras de la feuille de papier positionnée à
mi-hauteur de l'objectif.. Cela donne une approximation . Marquer la bague
de l'objectif au point de convergence des deux droites avec un crayon gras
blanc.
(Si incompréhensible, voir la description détaillée sur le site d'Arnaud
Frich).

3/ Positionner l'appareil et son optique pour que le point blanc repérant la
pupille de l'optique soit au centre de l'axe de rotation de l'appareil monté
sur sa rotule panoramique.

4/ positionner l'appareil sur tous les axes bien horizontal avec 2 niveaux
d'eau l'un sur l'axe de rotation de la rotule, l'autre sur la griffe flash
de l'appareil. En rotation les deux doivent concorder sur 360° et ce n'est
pas de la tarte

5/ Régler la distance moyenne des extrêmes des sujets en hyperfocale en MAP
puis débrayer la MAP.

6/ vérifier en automatique et en spot les éclairages les plus forts et les
plus faibles; calculer un réglage de vitesse et de diaph. moyens et passer
en manuel pour ne pas avoir de variation à chaque prise de vue.

7/ Faire les prises de vue (ici 6 vues avec un recouvrement moyen de 50% par
image.
Une fois les photos prises les vérifier en les visualisant et en corrigeant
des zones trop claires ou trop sombres si possible et nécessaire.

Choix du logiciel :
Je n'en ai pas acheté, et j'ai choisi de tester avec les versions démo
fournies
- par Canon (Photostitch)
- avec Autostitch
- et Procpano qui semble le meilleur selon Frich.
Ce dernier logiciel est inutilisable et donne un message d'erreur dont je
n'ai pas détecté la provenance.
." '3292528641' n'est pas une valeur entière correcte".
Sur les deux premiers logiciels, et bien que les précautions prises
devraient donner une image avec des recouvrements et des densités égales,
Photostitch se plante comme d 'habitude avec des écarts de raccords, faibles
mais réels et pas toujours retouchables.
Autostitch en version démo est quasiment incompréhensible pour le réglage
des paramètres sans le mode d'emploi, mais donne automatiquement une
excellent image du premier coup et s'affiche automatiquement dans PS.

http://cjoint.com/?mBrHXOdzdk

Coquetterie monomaniaque, je me suis cru obligé de calculer ma présence en
plusieurs endroits de la photo (au centre des images) sauf la première, pour
ne pas tomber sur un raccord..
Il faut noter que j'ai posé sur ma chaise devant le bureau à droite, mais
que cette 6e prise de vue a été systématiquement rejetée au montage par
Autostitch. Les concepteurs ont,
- soit programmé sur dénonciation de Ricco pour que je ne puisse pas être
plus de deux fois sur un même panoramique :-((
- ou il y a un réglage de taille, de nombre de px ou de poids de l'image
finale qui est à paramétrer, ou une limitation à 5 photos de la version de
démo. Je ne sais pas.
Et le chat en plus ne voulait pas poser et me laissait à peine le temps
d'opérer avant de quitter la table:-))
pc

Merci de ne pas se focaliser (si l'on peut dire) sur les détails, mais de
débattre sur les principes et la méthode
merci
pc
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 16
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephan Peccini
Le #20840561
Le 27/12/2009 17:51, palmerclaude a écrit :

J'avais laissé quelques temps cette problématique de côté, et m'y suis
recollé ce matin.



Pffffiou, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir un panorama.
Personnellement, je fais beaucoup plus simple.

Tout manuel, même l'exposition sans cellule et 6 photos, sans trépied :
http://peccini.fr/tempo/pano_quizz.jpg

Tout manuel mais avec cellule et 4 photos sans trépied après pas mal
d'efforts physiques :
http://www.peccini.fr/Pyrenees_2009/photos/13-02_05.jpg

Tout assemblé avec hugin et mise en place des points de contrôle à la
main. Toutes les optimisations ont été ensuite faites par hugin. Pour
optimiser, on peut aussi calibrer son objectif pour les déformations
avec hugin une fois pour toute.

--
Stéphan Peccini
Les photos : Les Pyrénées : Le blog :
Jean-Yves
Le #20840761
palmerclaude a écrit :

Merci de ne pas se focaliser (si l'on peut dire) sur les détails,
mais de débattre sur les principes et la méthode...



Je ne sais pas si c'est un détail, mais pourquoi, avec tant de
précautions (2 niveaux à bulle) les verticales ne le sont-elles pas ?
Ghost-Rider
Le #20840751
Stephan Peccini a écrit :

Pffffiou, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir un panorama.
Personnellement, je fais beaucoup plus simple.

Tout manuel, même l'exposition sans cellule et 6 photos, sans trépied :
http://peccini.fr/tempo/pano_quizz.jpg

Tout manuel mais avec cellule et 4 photos sans trépied après pas mal
d'efforts physiques :
http://www.peccini.fr/Pyrenees_2009/photos/13-02_05.jpg

Tout assemblé avec hugin et mise en place des points de contrôle à la
main. Toutes les optimisations ont été ensuite faites par hugin. Pour
optimiser, on peut aussi calibrer son objectif pour les déformations
avec hugin une fois pour toute.




C'est joli derrière chez toi.
Tu as raison, on peut faire des panoramas superbes à main nue, comme ça :
http://www.cijoint.fr/cj200912/cijhaSrnGf.jpg

Mais quand le sujet est rapproché, bernique, il faut pivoter sur le
point nodal.
Sans ça, imagine la trombine de Claude s'il se trouve sur une zone mal
superposée.

--
Ghost Rider

"Aimez-vous les uns les autres".
Jésus-Christ
Delestaque
Le #20840981
Stephan Peccini wrote:
Le 27/12/2009 17:51, palmerclaude a écrit :

J'avais laissé quelques temps cette problématique de côté, et m'y
suis recollé ce matin.



Pffffiou, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir un panorama.
Personnellement, je fais beaucoup plus simple.

Tout manuel, même l'exposition sans cellule et 6 photos, sans trépied
: http://peccini.fr/tempo/pano_quizz.jpg

Tout manuel mais avec cellule et 4 photos sans trépied après pas mal
d'efforts physiques :
http://www.peccini.fr/Pyrenees_2009/photos/13-02_05.jpg

Tout assemblé avec hugin et mise en place des points de contrôle à la
main. Toutes les optimisations ont été ensuite faites par hugin. Pour
optimiser, on peut aussi calibrer son objectif pour les déformations
avec hugin une fois pour toute.



Il est à noter qu'il n'y a pas de zone sombre ni claire, je trouve ça
parfait dans le genre du panoramique paysage, bon chez moi je vois ça un peu
saturé, mais bon, des écrans et des affichages...on connait.
Sinon, bon, on dirait que l'informatique a battu plate couture la théorie.
Ca ne m'étonne pas par ailleurs.

--
G.Ricco
Delestaque
Le #20840971
Ghost-Rider wrote:
Stephan Peccini a écrit :

Pffffiou, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir un panorama.
Personnellement, je fais beaucoup plus simple.

Tout manuel, même l'exposition sans cellule et 6 photos, sans
trépied : http://peccini.fr/tempo/pano_quizz.jpg

Tout manuel mais avec cellule et 4 photos sans trépied après pas mal
d'efforts physiques :
http://www.peccini.fr/Pyrenees_2009/photos/13-02_05.jpg

Tout assemblé avec hugin et mise en place des points de contrôle à la
main. Toutes les optimisations ont été ensuite faites par hugin. Pour
optimiser, on peut aussi calibrer son objectif pour les déformations
avec hugin une fois pour toute.




C'est joli derrière chez toi.
Tu as raison, on peut faire des panoramas superbes à main nue, comme
ça : http://www.cijoint.fr/cj200912/cijhaSrnGf.jpg



joli aussi, mieux que LeFolh d'ailleurs, bien mieux
Quant à faire du pano en macro...

Mais quand le sujet est rapproché, bernique, il faut pivoter sur le
point nodal.
Sans ça, imagine la trombine de Claude s'il se trouve sur une zone mal
superposée.



--
G.Ricco
palmerclaude
Le #20841231
"Jean-Yves" 4b379c9e$0$31945$
palmerclaude a écrit :

Merci de ne pas se focaliser (si l'on peut dire) sur les détails,
mais de débattre sur les principes et la méthode...



Je ne sais pas si c'est un détail, mais pourquoi, avec tant de précautions
(2 niveaux à bulle) les verticales ne le sont-elles pas ?



Parce que quand on utilise une plateforme rotative (genre laser, ce qui
est mon cas), la rotule panoramique est surajoutée, et l'appareil peut
basculer dans tous les sens. On est donc contraint de monter un niveau sur
la griffe pour s'assurer qu'après tous les déplacements de la rotule
panoramique et en rotation, tout est d'équerre..
Maintenant pour répondre aux échantillons ci-dessus, je sais bien qu'on
peut faire des panoramiques à main levée de paysages. Avec le G9 on a un
logiciel incorporé qui montre les photos précédentes pour faire les
raccords, et qu'il suffit , non de tourner l'appareil mais de se déplacer
soi-même sans rotation sur place pour faire de spanos acceptables. Reste
que, dans le cas de premiers plans et de plans successifs comme le fait
remarquer GR, on a des surprises pas agréables de raccords ratés si on
travaille sans pied et sans utilisation du plan nodal.
pc
palmerclaude
Le #20841221
"palmerclaude" 4b37a74e$0$914$

"Jean-Yves" 4b379c9e$0$31945$
palmerclaude a écrit :

Merci de ne pas se focaliser (si l'on peut dire) sur les détails,
mais de débattre sur les principes et la méthode...



Je ne sais pas si c'est un détail, mais pourquoi, avec tant de
précautions (2 niveaux à bulle) les verticales ne le sont-elles pas ?



Parce que quand on utilise une plateforme rotative (genre laser, ce qui
est mon cas), la rotule panoramique est surajoutée, et l'appareil peut
basculer dans tous les sens. On est donc contraint de monter un niveau sur
la griffe pour s'assurer qu'après tous les déplacements de la rotule
panoramique et en rotation, tout est d'équerre..
Maintenant pour répondre aux échantillons ci-dessus, je sais bien qu'on
peut faire des panoramiques à main levée de paysages. Avec le G9 on a un
logiciel incorporé qui montre les photos précédentes pour faire les
raccords, et qu'il suffit , non de tourner l'appareil mais de se déplacer
soi-même sans rotation sur place pour faire de spanos acceptables. Reste
que, dans le cas de premiers plans et de plans successifs comme le fait
remarquer GR, on a des surprises pas agréables de raccords ratés si on
travaille sans pied et sans utilisation du plan nodal.
pc


Et oubliais les effets de coussinet qui raccordent mal avec des focales
courtes..
pc
jpw
Le #20841371
"palmerclaude"

Merci de ne pas se focaliser (si l'on peut dire) sur les détails, mais de
débattre sur les principes et la méthode...
merci



bravo sincère !

je vais pas m'étendre ce soir car mon serveur est planté depuis cet après
midi
et je n'arrive pas à le déplanter

Moi aussi comme stephane je fais mes pano à mail levée mais comme lui
de loin ce qui est plus facile

le faire dans un endroit clos est une autre paire de manches
et tu y es bien arrivé : bravo

jpw
Delestaque
Le #20841361
jpw wrote:
"palmerclaude"

Merci de ne pas se focaliser (si l'on peut dire) sur les détails,
mais de débattre sur les principes et la méthode...
merci



bravo sincère !

je vais pas m'étendre ce soir car mon serveur est planté depuis cet
après midi
et je n'arrive pas à le déplanter

Moi aussi comme stephane je fais mes pano à mail levée mais comme lui
de loin ce qui est plus facile

le faire dans un endroit clos est une autre paire de manches
et tu y es bien arrivé : bravo



D'accord, mais pourquoi faire simple alors qu'on peut faire compliqué ?
je trouve ces fonctions pano extraordinaires.
En revanche, sans me soucier du plan nodal quand il m'arrive de faire un
panoramique, je choisis en revanche une focale moyenne équivalent à une
sorte de 50 mm, avec un recouvrement suffisant pour ne pas raccorder sur les
bords de l'image, et souvent appareil en vue verticale, les panos manquent
souvent de hauteur à mon goût.
Tout en souvenir de la photo aérienne militaire cartographique, là, on est
sur un gigantesque panoramique en fait.
--
G.Ricco
Bindarret
Le #20841451
Le 27/12/09 18:43, Ghost-Rider a écrit :
Stephan Peccini a écrit :

Pffffiou, qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir un panorama.
Personnellement, je fais beaucoup plus simple.

Tout manuel, même l'exposition sans cellule et 6 photos, sans trépied :
http://peccini.fr/tempo/pano_quizz.jpg

Tout manuel mais avec cellule et 4 photos sans trépied après pas mal
d'efforts physiques :
http://www.peccini.fr/Pyrenees_2009/photos/13-02_05.jpg

Tout assemblé avec hugin et mise en place des points de contrôle à la
main. Toutes les optimisations ont été ensuite faites par hugin. Pour
optimiser, on peut aussi calibrer son objectif pour les déformations
avec hugin une fois pour toute.




C'est joli derrière chez toi.
Tu as raison, on peut faire des panoramas superbes à main nue, comme ça :
http://www.cijoint.fr/cj200912/cijhaSrnGf.jpg

Mais quand le sujet est rapproché, bernique, il faut pivoter sur le
point nodal.
Sans ça, imagine la trombine de Claude s'il se trouve sur une zone mal
superposée.




D'assez près, avec trois photos à main levée

http://www.cijoint.fr/cj200912/cij1KhOGxQ.jpg

de plus loin, 9 photos à main levée

http://www.cijoint.fr/cj200912/cijoIrRmbb.jpg

le tout assemblé avec Panorama Maker


--
Bindarret

Une mauvaise photo qui rappelle vos traits vaut mieux qu'un beau paysage
qui ne vous ressemble pas.
[Pierre Dac]
Publicité
Poster une réponse
Anonyme