Le pape opéré d'une fracture du poignet droit

Le
Pierre Maurette
Entendu au Soir 3: il ne pourra plus se livrer à son loisir favori.
J'ai un doute affreux.
Le Figaro - un incontournable sur la papauté - indique que Sa Sainteté
est droitier (droitière ?). Il (elle ?) doit alors savoir que c'est
bien meilleur de la main gauche

<URL:http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/17/01003-20090717ARTFIG00269-benoit-xvi-hospitalise-pour-une-fracture-du-poignet-.php>

--
Pierre Maurette
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Moupou
Le #19779981
Pierre Maurette a écrit :
Entendu au Soir 3: il ne pourra plus se livrer à son loisir favori. J'ai un
doute affreux.
Le Figaro - un incontournable sur la papauté - indique que Sa Sainteté est
droitier (droitière ?).
Il (elle ?) doit alors savoir que c'est bien meilleur
de la main gauche...



Surtout si ce n'est pas la sienne.
Il s'en passe des choses lorsque l'évêché est fermé de l'intérieur et
qu'il a baissé sa calotte .
Pierre Maurette
Le #19788951
Moupou, le 18/07/2009 a écrit :
Pierre Maurette a écrit :
Entendu au Soir 3: il ne pourra plus se livrer à son loisir favori. J'ai un
doute affreux.
Le Figaro - un incontournable sur la papauté - indique que Sa Sainteté est
droitier (droitière ?).
Il (elle ?) doit alors savoir que c'est bien meilleur de la main gauche...



Surtout si ce n'est pas la sienne.



Ce que je tentais d'évoquer, c'est que quand quelqu'un, droitier, se
tripote de la main gauche, il aurait vaguemement l'impression
qu'effectivement ce n'est pas la sienne.

Il s'en passe des choses lorsque l'évêché est fermé de l'intérieur et
qu'il a baissé sa calotte .



<C'est rigolo>
On peut se moquer des curés et autres prélats. Mais on ne peut leur
reprocher à la fois la branlette et la chute dans le péché de chair...

--
Pierre Maurette
LeLapin
Le #19789291
Pierre Maurette se fendait de cette prose :

Moupou, le 18/07/2009 a écrit :
Pierre Maurette a écrit :
Entendu au Soir 3: il ne pourra plus se livrer à son loisir favori.
J'ai un doute affreux.
Le Figaro - un incontournable sur la papauté - indique que Sa
Sainteté est droitier (droitière ?).
Il (elle ?) doit alors savoir que c'est bien meilleur de la main
gauche...



Surtout si ce n'est pas la sienne.



Ce que je tentais d'évoquer, c'est que quand quelqu'un, droitier, se
tripote de la main gauche, il aurait vaguemement l'impression
qu'effectivement ce n'est pas la sienne.



Votre cerveau ne va donc pas jusqu'à reconnaitre tous vos membres. Vos
habituels raisonnements donnent effectivement l'idée que pas mal de
connexions vous manquent.


Il s'en passe des choses lorsque l'évêché est fermé de l'intérieur et
qu'il a baissé sa calotte .



<C'est rigolo>
On peut se moquer des curés et autres prélats. Mais on ne peut leur
reprocher à la fois la branlette et la chute dans le péché de chair...



L'abbé de la Morandais a bien expliqué à la télé (retour en charte) ce
qu'était le plaisir du pauvre.

--
LeLapin
Pierre Maurette
Le #19789781
LeLapin, le 19/07/2009 a écrit :
Pierre Maurette se fendait de cette prose :

Moupou, le 18/07/2009 a écrit :
Pierre Maurette a écrit :
Entendu au Soir 3: il ne pourra plus se livrer à son loisir favori.
J'ai un doute affreux.
Le Figaro - un incontournable sur la papauté - indique que Sa
Sainteté est droitier (droitière ?).
Il (elle ?) doit alors savoir que c'est bien meilleur de la main
gauche...



Surtout si ce n'est pas la sienne.



Ce que je tentais d'évoquer, c'est que quand quelqu'un, droitier, se
tripote de la main gauche, il aurait vaguemement l'impression
qu'effectivement ce n'est pas la sienne.



Votre cerveau ne va donc pas jusqu'à reconnaitre tous vos membres. Vos
habituels raisonnements donnent effectivement l'idée que pas mal de
connexions vous manquent.


Il s'en passe des choses lorsque l'évêché est fermé de l'intérieur et
qu'il a baissé sa calotte .



<C'est rigolo>
On peut se moquer des curés et autres prélats. Mais on ne peut leur
reprocher à la fois la branlette et la chute dans le péché de chair...



L'abbé de la Morandais a bien expliqué à la télé (retour en charte) ce
qu'était le plaisir du pauvre.



"Le café du pauvre", d'Alphonse Boudard. Sur ma table de chevet et que
je n'ai pas encore pu ternminer.

Cuistre et inculte ...

--
Pierre Maurette
Publicité
Poster une réponse
Anonyme