papiers jet d'encre

Le
Eric_O
salon de la photo

J'y étais cet après midi, j'ai regardé ces merveilleux papeirs jet d'encre,
chez Hannemule, Canson et d'autres je me demande qui s'en sert vraiment, ce
sont des papiers artistiques, chez Canson ils m'ont même dit qu'on pouvait
encore intervenir a l'acryliques, gouache ou aquarelle après impression, je
me demande vraiment si ne ce sont pas les mêmes supports que pour le dessin,
J'avais déjà entendu dire ça, que certains utilisaient des papiers
conventionnels pour du jet d'encre, qui a une idée ?

ricco
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jpw
Le #17834841
"Eric_O" news: Tl_Sk.899$%
salon de la photo

J'y étais cet après midi, j'ai regardé ces merveilleux papeirs jet
d'encre, chez Hannemule, Canson et d'autres je me demande qui s'en sert
vraiment, ce sont des papiers artistiques, chez Canson ils m'ont même dit
qu'on pouvait encore intervenir a l'acryliques, gouache ou aquarelle après
impression, je me demande vraiment si ne ce sont pas les mêmes supports
que pour le dessin,
J'avais déjà entendu dire ça, que certains utilisaient des papiers
conventionnels pour du jet d'encre, qui a une idée ?



j'ai vu une expo dans mon photoclub d'un photographe connu (mais pas par
moi )

c'était génial !



jpw
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #17835731
Eric_O a écrit :

J'avais déjà entendu dire ça, que certains utilisaient des papiers
conventionnels pour du jet d'encre, qui a une idée ?

ricco



Hannemulhe est un fabricant connu de papiers d'arts à usage général,
pour le jet d'encre il y a un traitement de surface particulier.
J'ai essayé un coup sur du papier à dessin Canson, pour voir, ce n'était
pas super net et les teintes ternes. Pareil sur des cartes postales 350
gr pour aquarelle ; tristounet.
Ce sont probablement les même papiers que les papiers à dessin comme
support mais pas comme couchage. Pour ce qui est de faire des retouches
au pinceau ce ne sont pas les ratés d'impression qui manquent pour essayer.
En pratique on peut peindre ou dessiner sur plein de super, tant que le
papier ne gondole pas trop.

Noêlle Adam
Charles VASSALLO
Le #17839061
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:
Eric_O a écrit :

J'avais déjà entendu dire ça, que certains utilisaient des papiers
conventionnels pour du jet d'encre, qui a une idée ?






Ce sont probablement les même papiers que les papiers à dessin comme
support mais pas comme couchage. Pour ce qui est de faire des retouches
au pinceau ce ne sont pas les ratés d'impression qui manquent pour essayer.
En pratique on peut peindre ou dessiner sur plein de super, tant que le
papier ne gondole pas trop.



Ce sont les mêmes papiers mais pas les mêmes couchages. J'ai fait des
sorties sur divers papiers pour aquarellistes. Ce n'est pas aussi
désastreux que ce que rapporte Noelle, mais c'est mou et le Dmax en
prend un coup.

Charles
Eric_O
Le #17839251
jpw wrote:

j'ai vu une expo dans mon photoclub d'un photographe connu (mais pas
par moi )

c'était génial !




oui, mais en fait peux tu nous dire ce qu il y avait de génial, des
interventions post ou pré impression, le papier ?
ricco
D Gadenne
Le #17839481
Aujourd'hui les papiers jet d'encre permettent des images visuellement aussi
bonnes que des tirages argentiques Baryté, tant sur le contraste que sur la
D.Max alors qui peut le plus peut le moins !
Alors pourquoi prendre des papiers qui donnent un mauvais résultat ?( Noëlle
à raison)
Sauf bien sur si l'on souhaite une texture qui resemble plus à du dessin ou
à de la peinture qu'à de la photographie ? Mais dans ce cas ce n'est pas
plus simple de se reconvertir en peintre ou en dessinateur ?
--
Denis Gadenne
Qui expose naïvement dans le cadre du Mois de la photo Off

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200810/cijBgBSiIS.pdf
Site http://denis.gadenne.free.fr

"Charles VASSALLO" message de news: 491d4b94$0$868$
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:
Eric_O a écrit :

J'avais déjà entendu dire ça, que certains utilisaient des papiers
conventionnels pour du jet d'encre, qui a une idée ?






Ce sont probablement les même papiers que les papiers à dessin comme
support mais pas comme couchage. Pour ce qui est de faire des retouches
au pinceau ce ne sont pas les ratés d'impression qui manquent pour
essayer.
En pratique on peut peindre ou dessiner sur plein de super, tant que le
papier ne gondole pas trop.



Ce sont les mêmes papiers mais pas les mêmes couchages. J'ai fait des
sorties sur divers papiers pour aquarellistes. Ce n'est pas aussi
désastreux que ce que rapporte Noelle, mais c'est mou et le Dmax en prend
un coup.

Charles


Florent
Le #17839471
D Gadenne a exprimé avec précision :
Aujourd'hui les papiers jet d'encre permettent des images visuellement aussi
bonnes que des tirages argentiques Baryté, tant sur le contraste que sur la
D.Max alors qui peut le plus peut le moins !
Alors pourquoi prendre des papiers qui donnent un mauvais résultat ?( Noëlle
à raison)
Sauf bien sur si l'on souhaite une texture qui resemble plus à du dessin ou
à de la peinture qu'à de la photographie ? Mais dans ce cas ce n'est pas plus
simple de se reconvertir en peintre ou en dessinateur ?



surtout que des papiers photo hyper texturé y'en a des brouettes...
comme l'a dit Eric au début de ce fil d'ailleurs (ça ne lui avait pas
échappé)
Eric_O
Le #17839461
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" <"YoudontNeedThatNeither wrote:
Eric_O a écrit :

J'avais déjà entendu dire ça, que certains utilisaient des papiers
conventionnels pour du jet d'encre, qui a une idée ?

ricco



Hannemulhe est un fabricant connu de papiers d'arts à usage général,
pour le jet d'encre il y a un traitement de surface particulier.
J'ai essayé un coup sur du papier à dessin Canson, pour voir, ce
n'était pas super net et les teintes ternes. Pareil sur des cartes
postales 350 gr pour aquarelle ; tristounet.



moi aussi, sur des trucs qu 'un client voulait utiliser, d'un papetier
francais mais ne ne me rappelle pas, j'avais du saturer l'encrage et ma
foi, heureusement que ce n'était pas un sujet figuratif, c'était comme tu
dis, assez fadasse,

Ce sont probablement les même papiers que les papiers à dessin comme
support mais pas comme couchage. Pour ce qui est de faire des
retouches



moi, on m'a dit qu'il y avait une micro couche de kaolin qui serait micro
poreux et capturerait l'encre, mais je n'ai jamais vraiment pu en savoir
plus sur la technologie, ceci dit il n'y aurait pas beaucoup de chaines de
couchage dans le monde ?

au pinceau ce ne sont pas les ratés d'impression qui manquent pour
essayer. En pratique on peut peindre ou dessiner sur plein de super,
tant que le papier ne gondole pas trop.



Comme tu dis, enfin, chez Canson au salon, ils m'ont dit qu'ils avaient
procédé à des ajouts ou retouches comme on veut, sans pb sur du papier
aquarelle ( Arches et Montval )
Ils m'ont donné un catalogue Canson Infinity, ce qui est très pratique
j'ai vu d'autres produits qui me semblent vraiment très proches, par le
grammage, la texture, la main et , le rendu aussi.
J'aime beaucoup aussi les papiers chamois, j'avais essayé d'imiter ça par
encrage, jamais réussi, c'est trop vif, gueulard, jamais dans la note
et que dire de ces superbes papiers type baryté, ça me laisse pantois de
voir ça.
En plus veinard comme je suis, avantages et inconvénients, j'ai Prophot à
portée de métro !

ricco
Eric_O
Le #17839451
Charles VASSALLO wrote:

Ce sont les mêmes papiers mais pas les mêmes couchages. J'ai fait des
sorties sur divers papiers pour aquarellistes. Ce n'est pas aussi
désastreux que ce que rapporte Noelle, mais c'est mou et le Dmax en
prend un coup.




Parfaitement d'accord, nos expériences se recoupent, j'avais d'ailleurs
abandonné, j'avais entendu dire ça, mais peut être pour des impressions un
peu évanescentes, sinon, Dmax comme tu dis impossibles
et au prix des Ultrachromes , je n'ai pas poursuivi trop longtemps, Noëlle
le disait, les ratés d'impression on en a hélas toujours trop
Enfin , le prix des papiers et des encres on le sait bien, rien à voir avec
le coût réel de commercialisation, même marges commerciales comprises, ça
compense surtout le prix des machines ( pour les encres, bien sûr )
Quant au papier, c'est du papier, et même du papier couché, on fait ça
depuis toujours.
J'avais un grand père imprimeur, j'ai toujours connu ça.

ricco
Jean-Claude Péclard
Le #17839591
Hello, jeudi, Eric_O a écrit :

... je me demande qui s'en sert vraiment, ...



et bien moi, je m'en serts.
Plus en détail, en mat: Archival pour les impressions destinées aux albums,
Rag ou Bridge Withe pour monter en cadre.
En brillant, Epson premium glossy pour album et Baryta pour cadre.
Ce dernier papier m'a fait reprendre goût aux tirages birllants :)

--
Salut,
Jean-Claude
www.maintenant.ch
Eric_O
Le #17840501
D Gadenne wrote:
Aujourd'hui les papiers jet d'encre permettent des images
visuellement aussi bonnes que des tirages argentiques Baryté, tant
sur le contraste que sur la D.Max alors qui peut le plus peut le
moins ! Alors pourquoi prendre des papiers qui donnent un mauvais résultat
?(
Noëlle à raison)
Sauf bien sur si l'on souhaite une texture qui resemble plus à du
dessin ou à de la peinture qu'à de la photographie ? Mais dans ce cas
ce n'est pas plus simple de se reconvertir en peintre ou en
dessinateur ?




Mais bien d'accord avec toi, ce que je voulais dire, c'est le choix dont
nous disposons actuellement, parce que depuis la disparition des papiers
photo comme du Léonard, et quelques curiosités sans intérêt chez Téténal,
( souvent limitées à une gradation ) que nous restait il entre le mat et le
brillant, le lustré ?
Mais donner un mauvais résultat, je ne dirais pas comme toi, j'ai regardé
attentivement des papiers a très grosse texture, avec une impression d'une
très grande précision, ce qui parait assez paradoxal, d'imprimer très fin
sur un papier qui fait de grosses aspérités de surface , mais justement
c'est d'un excellent rendu, et comme je disais sur le stand d'un exposant
( désolé , que je ne retrouve pas ) la consommation d'encre avait dû être
balèze vu la définition d'impression, en bref imprimer fin sur du grossier,
le jet d'encre s'en accommode très bien et le résultat est absolument
bluffant.
On ne peut pas dire que ça donne un mauvais résultat, pas du tout, ça donne
un résultat différent à prendre en compte comme élément de création dans
l'oeuvre en fait, je pense sincèrement que c'est une composante à envisager,
pas comme imitation, ni copie ( comme un canvas ) mais à part entière.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme