parole contre parole

Le
spirou
Concernant l'affaire DSK, est ce que le doute profite à la femme ou à
DSK dans le droit US ?

En effet, il n'est pas difficile de monter cette histoire. Il suffit que
la femme montre des blessures faites par une autre personne, qu'elle se
saupoudre avec des cheveux de DSK (qu'on peut récupérer dans sa chambre
d'hôtel).
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marc-Antoine
Le #23366991
Je répond à spirou qui a écrit :
Concernant l'affaire DSK, est ce que le doute profite à la femme ou à
DSK dans le droit US ?

En effet, il n'est pas difficile de monter cette histoire. Il suffit que
la femme montre des blessures faites par une autre personne, qu'elle se
saupoudre avec des cheveux de DSK (qu'on peut récupérer dans sa chambre
d'hôtel).



S'agissant de délits sexuels, les américains sont beaucoup plus sévères
qu'en Française et on peut les en féliciter.
Par contre ils auront tendance à croire un peu trop facilement, même
sans aucune preuve, sur simples affirmations, une femme qui se dit
victime de tels actes, et là on ne peut que les en blâmer.

Il semblerait même qu'un homme hésiterait à prendre l'ascenseur tout
seul avec une femme (inconnue) :'(

--
Marc-Antoine
Séb.
Le #23367091
Le 16/05/2011 13:04, Marc-Antoine a écrit :
Je répond à spirou qui a écrit :
Concernant l'affaire DSK, est ce que le doute profite à la femme ou à
DSK dans le droit US ?

En effet, il n'est pas difficile de monter cette histoire. Il suffit q ue
la femme montre des blessures faites par une autre personne, qu'elle s e
saupoudre avec des cheveux de DSK (qu'on peut récupérer dans sa chambre
d'hôtel).



S'agissant de délits sexuels, les américains sont beaucoup pl us sévères
qu'en Française et on peut les en féliciter.
Par contre ils auront tendance à croire un peu trop facilement, mà ªme sans
aucune preuve, sur simples affirmations, une femme qui se dit victime d e
tels actes, et là on ne peut que les en blâmer.

Il semblerait même qu'un homme hésiterait à prendre l'as censeur tout seul
avec une femme (inconnue) :'(



ce qui peut amener à une question bête : mais en cas de rapport s consentis,
faut il faire signer un "acte de consentement" au préalable à l a dame ?
Marc-Antoine
Le #23367141
Je répond à "Séb." qui a écrit :
Le 16/05/2011 13:04, Marc-Antoine a écrit :
Je répond à spirou qui a écrit :
Concernant l'affaire DSK, est ce que le doute profite à la femme ou à
DSK dans le droit US ?

En effet, il n'est pas difficile de monter cette histoire. Il suffit que
la femme montre des blessures faites par une autre personne, qu'elle se
saupoudre avec des cheveux de DSK (qu'on peut récupérer dans sa chambre
d'hôtel).



S'agissant de délits sexuels, les américains sont beaucoup plus sévères
qu'en Française et on peut les en féliciter.
Par contre ils auront tendance à croire un peu trop facilement, même sans
aucune preuve, sur simples affirmations, une femme qui se dit victime de
tels actes, et là on ne peut que les en blâmer.

Il semblerait même qu'un homme hésiterait à prendre l'ascenseur tout seul
avec une femme (inconnue) :'(



ce qui peut amener à une question bête : mais en cas de rapports consentis,
faut il faire signer un "acte de consentement" au préalable à la dame ?



Pas dans un ascenseur malheureux, car du coup les 2 protagonistes se
verront foudroyés par la justice. lol

--
Marc-Antoine
Publicité
Poster une réponse
Anonyme