partition électronique

Le
bma-f7gb
Bonjour,

Je pratique seul le piano et,pour ne pas rompre un laps de temps le
morceau lu et joué en fin de pages, je n'ai personne pour me tourner
ma partition et je n'ai ni le courage d'apprendre par coeur un morceau
en entier.

Existe-t-il alors des pupitres électroniques ou autres gadgets du
genre sur lequel on met la partition (ou des feuilles de partition
rangées 1 à 1) permettant de tourner automatiquement les pages de la
partition sans l'utilisation des mains(qui jouent et qui sont prises)
au moment où je le souhaite pour ne pas interrompre le morceau de
musique?

merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
michelmanu
Le #13222341
a écrit :

Je pratique seul le piano et,pour ne pas rompre un laps de temps le
morceau lu et joué en fin de pages, je n'ai personne pour me tourner
ma partition et je n'ai ni le courage d'apprendre par coeur un morceau
en entier.



Se rendre en Arabie Séoudite, et acheter un esclave.
Manu (oui, bon, je sais, j'ai dû abuser un peu de la tisane.)
Alain Naigeon
Le #13222331
"michelmanu" news: 481de2a6$0$876$
a écrit :

Je pratique seul le piano et,pour ne pas rompre un laps de temps le
morceau lu et joué en fin de pages, je n'ai personne pour me tourner
ma partition et je n'ai ni le courage d'apprendre par coeur un morceau
en entier.





Oui, ça je comprends, ça m'a toujours estomaqué ces types qui savent
par coeur 20 mn de musique polyphonique !!
Pose un portable sur ton piano, tu mets un logiciel en mode de vue
"piano roll", tu ajustes le tempo à ton goût, tu coupes le son, et voilà ;-)

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
Gerald
Le #13222321
Alain Naigeon
Oui, ça je comprends, ça m'a toujours estomaqué ces types qui savent
par coeur 20 mn de musique polyphonique !!
Pose un portable sur ton piano, tu mets un logiciel en mode de vue
"piano roll", tu ajustes le tempo à ton goût, tu coupes le son, et voilà ;-)



mmmm.... le piano roll est quand même à la partition ce que le hamburger
est à la gastronomie, non ? ;-)

1/ J'aurais tendance à sortir pour ce cas, des logiciels dédiés à la
musique pour m'orienter vers les logiciels de *présentation*, car c'est
un peu de cela qu'il s'agit : présenter à l'écran un affichage de
*pages* successives ("diapositives" scannées) dont le passage de l'une à
l'autre dépend d'une télécommande. Sous Mac OS X, le logiciel dédié est
Keynote, sous Windows c'est PowerPoint, Impress fait partie de la suite
OpenOffice (libre) et est multi-plateforme (incluant Linux).
Indépendamment de la temporisation automatique, je suis sûr qu'il y a
moyen de trouver une "pédale" USB qui simule le clic de souris (ou une
vieille souris pas chère à finir en "pédale"...) pour le déclenchement,
mais on peut imaginer plein d'autres solutions attachées à différentes
parties du corps... :-)

2/ Pour faire vraiment "propre" et s'il n'existe pas de pédale dédiée
USB ou si la commande au pied n'est pas satisfaisante et/ou si le
recyclage d'une souris n'est pas considéré comme satisfaisant, on peut
se tourner vers les ensembles de capteurs de Interface-Z ou d'Eobody
qui, avec leur module central associé, peuvent créer n'importe quel
ordre dans l'ordinateur provenant de n'importe quel type d'action
(mouvement, thermique, pression, radar, infrarouge...)

3/ Et pour faire vraiment "très propre" et même carrément "classieux",
on peut rappeler que l'outil "follow" de Max/MSP (ou de Pure Data), dit
outil "suiveur de partition" permet, très précisément, de *reconnaître*
une suite de note jouée sur un clavier MIDI (ou tout autre instrument ou
évènements issus d'un convertisseur pitch-to-MIDI) et de déclencher une
action spécifique à cette occasion. Il serait donc très simple et
immensément puissant et adapté de mémoriser les six dernières notes de
la mélodie d'une page (par exemple) pour provoquer automatiquement
l'affichage de la page suivante. On rappelle que le suiveur tolère les
fausses notes dans une plage de décision qui est paramétrable. Et on en
profite pour confirmer que Max/MSP vient tout juste de passer en version
5 après trois ans de développement !
On rappelle aussi que Pure Data est la version "libre" et gratuite de
Max, totalement multiplateforme et crée et soutenue par l'auteur initial
de Max, Miller Puckette. Son interface est toutefois beaucoup plus
spartiate (si c'est possible) que celle de la version commerciale de
Zicarelli chez Cycling '74, et il faut nettement plus (si c'est
possible) mettre les mains dans le cambouis.
ATTENTION : cette solution est une vraie solution, mais sa mise en
oeuvre n'est pas "toute faite", il faut se la créer à partir d'outils
essentiellement mathématiques. La séquence de notes à reconnaître est à
saisir sous forme d'une suite de numéros de notes MIDI. La machine peut
tolérer deux fausses notes de suite : si les notes qui suivent sont
juste elle continuera à incrémenter les "évènements" liés à la partition
(la tourne des pages dans ce cas trivial), mais il reste à la charge de
l'auteur du programme de savoir si cette suite de notes est pertinente
ou pas, et susceptible ou pas d'être jouée dans un autre ordre (cas des
accords etc.) et susceptible ou pas d'être confondue avec une autre...
On peut être ainsi amené soit à limiter la tessiture concernée, soit à
prévoir des "parties" disjointes qui s'enchaînent (ce qui ne permet pas
aussi facilement de revenir à une page précédente, sauf à créer des
"boutons" ad hoc appellant chaque page), soit à prévoir des combinaisons
d'évènements MIDI non directement liés à la partition mais mettant en
jeu les pédales ou toute autre action imaginable en MIDI.

hth,
--
Gérald
Gerald
Le #13145341
Gerald
mmmm.... le piano roll est quand même à la partition ce que le hamburger
est à la gastronomie, non ? ;-)



Je m'aperçois que j'ai embrayé sur Alain dans l'idée d'un affichage sur
écran d'ordi (ou sur cadre photo LCD, pourquoi pas ?), alors qu'il était
question de tourner des pages papier...

J'ajoute donc une solution, fort peu respectueuse de l'environnement :
une imprimante qui dégueulerait sa page fraîchement imprimée sur le
pupitre :-) (à partir des solutions précédentes).

Mais j'ajoute une question : dans tous ces cas, quid de la SACEM et du
droit d'utiliser de telles partitions autrement que dans un cadre
strictement privé ? :-))

--
Gérald
Bernard Meylan
Le #13145331
a écrit :
Bonjour,

Je pratique seul le piano et,pour ne pas rompre un laps de temps le
morceau lu et joué en fin de pages, je n'ai personne pour me tourner
ma partition et je n'ai ni le courage d'apprendre par coeur un morceau
en entier.



L'organiste que je suis abonde dans ton sens, et pourtant il n'y a pour
l'instant pas d'autre solution... ou la photocopie de la partoche
(interdite bien sûr, mais... des milliers de musicos sont donc dans la
plus complète illégalité...) suivie de sa réduction et le collage sur du
carton (chacun a son truc).

Existe-t-il alors des pupitres électroniques ou autres gadgets du
genre sur lequel on met la partition (ou des feuilles de partition
rangées 1 à 1) permettant de tourner automatiquement les pages de la
partition sans l'utilisation des mains(qui jouent et qui sont prises)
au moment où je le souhaite pour ne pas interrompre le morceau de
musique?



Anne, ma soeur Anne ne vois-tu rien venir?

Je ne vois que les notes qui poudroient et mes mains qui merdoient sur
le clavier (trou de mémoire, of course!)

Vite, l'écran super-plat (style cadre de photo numérique) et la
e-partition avec des tournes de pages "intelligentes" (reconnaissance de
la musique sans forcément devoir jouer un instrument MIDI).

Tu rêves Bernard, tu rêves...


Bernard
Alain Naigeon
Le #13145321
"Gerald" 1igfqcn.19r56h919fd73mN%
Alain Naigeon
Oui, ça je comprends, ça m'a toujours estomaqué ces types qui savent
par coeur 20 mn de musique polyphonique !!
Pose un portable sur ton piano, tu mets un logiciel en mode de vue
"piano roll", tu ajustes le tempo à ton goût, tu coupes le son, et voilà
;-)



mmmm.... le piano roll est quand même à la partition ce que le hamburger
est à la gastronomie, non ? ;-)



Là je crois que tu te mélanges les pinceaux, entre le support et le but
poursuivi.
Il s'agit de lire en continu sans contraintes. Le support classique ne peut
le faire
qu'en coupant le discours en pages (sauf à imprimer sur un rouleau de PQ,
avec
un esclave qui le translate :-) )
L'éditeur de partitions fait ça tout seul et plutôt pas mal, non ?
Evidemment ma proposition frisait la boutade à cause de l'encombrement et
de la qualité encore modeste des écrans par rapport au papier, mais les
choses
évoluent rapidement.
Mine de rien, j'ai fait des stages avec des extraits d'opéras, tu as des
retours
en arrière de plusieurs pages, des trucs à sauter la première fois parce que
ton
instrument ne joue pas, etc, le casse-tête -> ça fait des années que je rêve
d'un pupitre programmable qui afficherait la musique !

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
Gerald
Le #13145311
Bernard Meylan
(reconnaissance de
la musique sans forcément devoir jouer un instrument MIDI).



Note bien que pour ce qui concerne les instruments à clavier tout au
moins, on peut désormais "MIDIfier" n'importe quoi sans nuire le moins
du monde à l'instrument.

Le coût de l'opération, par contre, va du raisonnable pour un Mini-MOOG,
au très coûteux pour la "personnalisation" d'un orgue liturgique et au
carrément indécent pour le Moog Piano Bar d'ailleurs plus commercialisé.

--
Gérald
Gerald
Le #13145301
Alain Naigeon
L'éditeur de partitions fait ça tout seul et plutôt pas mal, non ?



On s'est mal compris :

- tu parlais de l'affichage en "continu" de portées musicales dans un
éditeur de partitions, contenant les signes d'expression, les liaisons,
etc. Il ne s'agit pas "stricto sensu" d'un affichage "piano-roll", et
par rapport à un scan ou à un affichage MIDI, cette solution présente
l'inconvénient de devoir re-saisir toute la partition (sauf à faire la
preuve que des solutions de type OmER fonctionnent bien).

- pour moi "piano roll" se traduit par "ruban de piano mécanique" ou
"ruban perforé" et évoque un des modes d'affichage couramment utilisé
par les *séquenceurs*, où les durées des notes sont représentées par des
"trous" (barres noires) plus ou moins longs. Je ne dis pas que ça ne
soit pas lisible avec un peu d'entraînement, mais il y manquerait
cruellement toute l'interprétation ! :-)

--
Gérald
Bernard Meylan
Le #13145291
Alain Naigeon a écrit :

ça fait des années que je rêve
d'un pupitre programmable qui afficherait la musique !




À qui le dis-tu...

Quand je pense à la terreur (si, si! pour ma pomme en tous cas) que
représente les "Litanies" de Jehan Alain... Impossible de tout faire:
tourne des pages, changement de registres (en général programmés, mais
bon, il faut les changer en une fraction de seconde avec un des
pieds...), et les doigts au bon endroit sur les 3 claviers (4 si on
tient compte de ce que le compositeur avait en tête...). Alors oui: vite
un pupitre programmable avec prise USB, on télécharge les e-Litanies (
;-) ) chez l'éditeur, on les introduit dans le pupitre dernier cri,
celui-ci a un mini micro qui "reconnaît" la musique et fait défiler la
musique en temps voulu...
Quand à la remarque de Gérald sur la MIDIfication des orgues d'église
(les vrais, hein! pas les éléctroniques), c'est juste: certainement
*très* onéreux et de plus, les facteurs sont à l'heure actuelle trop
soucieux de tradition (dans le bon sens du terme) et de sa redécouverte
pour oser introduire cette évolution. Ça représente pas mal
d'électronique (donc: fils, contacts et tutti quanti), donc encore pas
mal de risques de pannes.

Bernard
Alain Naigeon
Le #13145281
"Gerald" 1iggb0d.m54f9qhncsjkN%
Alain Naigeon
L'éditeur de partitions fait ça tout seul et plutôt pas mal, non ?



On s'est mal compris :

- tu parlais de l'affichage en "continu" de portées musicales dans un
éditeur de partitions, contenant les signes d'expression, les liaisons,
etc. Il ne s'agit pas "stricto sensu" d'un affichage "piano-roll",



Ok, j'avais des doutes sur piano-roll, je ne sais pas vraiment comment
appeler ces vues continues.
D'ailleurs, en plus des inconvénients que tu citais, chez moi ("Encore")
cette vue omet aussi les clés dès qu'on a défilé sur plus d'une page :-(
Mais je reste convaincu qu'il reste à inventer un pupitre électronique
*programmable* , et à partir de ce moment là il est clair qu'on verra
des partitions publiées directement pour l'engin (sur CD ou PCMCIA
ou clé USB ou autre gadget du futur ?)

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
Publicité
Poster une réponse
Anonyme