Partitionnement Lion

Le
JP
Bonjour,

J'ai voulu essayer Lion, installation dans une partition neuve du disque,
j'ai eu droit a la création en plus de deux partition système non prévues.
Résultat boot camp ne fonctionne plus la partition boot camp n'étant plus
signalée dans la mbr protective.

Bref je vais bien essayer de bidouiller pour avoir le nombre de partitions
que je veuille et boot camp fonctionnel, c'est mon problème.

Par contre, voulant tout remettre d'origine, je veux effacer les partions
crées
par lion a partir de mon léopard d'origine mais impossible, me disant que
la version n'est pas suffisante pour faire la manip. Il est bien évident que
l'on ne peut pas non plus faire cela de Lion non plus, pas essayé mais je ne
pense pas qu'il veuille se faire harakiri.

Donc une solution ? Autre que de tout virer, bien sur. Je vais essayer un
gparted mais pas sur que la machine démarre dessus.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Patrick Stadelmann
Le #24257161
In article "JP"
J'ai voulu essayer Lion, installation dans une partition neuve du disque,
j'ai eu droit a la création en plus de deux partition système non prévues.



Normalement seule une partition est ajoutée, "Recovery HD", ce qui ne
doit pas perturber Boot Camp. Si le partitionement du disque est non
standard, il y a une alerte et cette partition n'est pas crée.

http://support.apple.com/kb/HT4649?viewlocale=fr_FR

Donc une solution ? Autre que de tout virer, bien sur. Je vais essayer un
gparted mais pas sur que la machine démarre dessus.



"diskutil" permet d'effacer la partition "Recovery HD".

Patrick
--
Patrick Stadelmann
JP
Le #24257331
Merci pour la reponse, mais ce n'est pas que la partition de reparation
seulement que je voulais oter mais aussi la partiton Lion ( et d'autres )
pour me retrouver qu'avec une seule partition permettant de reactiver boot
camp en auto via leopard. Le disk util de Leopard ne voulant pas comme
indiqué precedement et celui de lion n'etant pas utilisable sur lui meme

En gros sur la machine je me retrouvai avec une partition hfs Leopard, une
Lion, Un recovery, une libre pour lionserver,une fat pour les echange et une
dernier ntfs pour windows.

Je me suis debrouillé avec Gparted, qui m'a d'ailleurs trouvé une espace non
alloué de quelques dizaine de mega entre les partitions leopard et lion,
rigolo car en decorticant les tables GPT elle n'apparait pas ......... mais
je suspecte un truc un peu boiteux avec la mbr .

Donc bien revenu a ma position de depart, on va resortir l'editeur disque et
essayer de decortiquer le fonctionnement de tout cela.
JP
Le #24258211
Tout compte fait, je pense deviner une astuce mais mon éditeur ne veut
(wxHex edit) ne veut pas modifier le secteur du disque, idée d'un autre
logiciel ?

Merci
JP
Le #24263601
Bon, résultats de mes essais si cela peut en intéresser un.

Logiciel utilisé ibored et logué en root ( l'accès au disque système n'étant
pas utilisé avec un compte utilisateur )


Donc, pour ceux ayant utilisé un boot camp sur une machine standard et ne
voulant pas tout réinstaller, petite méthode un peu shadockienne de modifier
le système.

Boot camp au départ ne veut s'installer que sur des systèmes ne disposant
que d'un partition OsX et va créer une partition en fin de disque pour l'os
hôte ( souvent un Windows ). Une modification ultérieure de la partition OsX
est possible dans la limite de 3 partitions ( 4 avec celle de démarrage EFI
cachée ). Donc par ex dans le cas d'une machine de test ayant un Léopard, un
Lion, un Lion server, une partition de données commune et un windows cela
nous fait un total de 8 ou 9 partitions.

La OsX déclare forfait et déclare dans le MBR une seule partition de
protection couvrant l'intégralité du disque, plus de démarrage possible d'un
système autre que OsX. En gros le principe du démarrage est le suivant :

-Chargement du bios EFI
-Chargement dans la partition EFI de tout ce qui va bien et attente de la
touche alt au boing
-Tant que l'on part sur un système OsX tout va bien on reste a lire nos
tables de partition GPT et on active la partition choisie, Leopard, Lion,
Server, Moise .....
-Mais si l'on choisit bootcamp cela va provoquer la lecture du Mbr du disque
et comme précédemment je disais qu'il était vide, caca

Donc il faut recréer le MBR avec les partitions qui vont bien, avec en un,
celle EFI ( type EE commençant a 01 et de longueur 64027h ), de recalculer
avec la table GPT les valeurs des partitions que l'on veut garder dans la
limite de 3 avec en dernier obligatoirement évidement celle boot camp et son
flag d'amorçage monté. Le secteur de départ est directement lisible dans la
table GPT, la longueur il faut la calculer ( fin-départ+1). Cela parait
plus difficile que ce l'est en réalité. Une erreur n'aura pas grosse
incidence, coté OsX, et n'aura d'impact que sur les système bootcamp
Bien sur les partitions non déclarées seront considérées comme de l'espace
disponible par l'os boot camp et leur contenu inaccessible.

Un peu de doc pour finir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/GUID_Partition_Table
http://fr.wikipedia.org/wiki/Master_boot_record


Comme je le disais au départ c'est une méthode a la mano, ni simple, ni
conviviale mais qui permet de se sauver. Refit marchera plus simplement
mais rendra quasiment obligatoire la réinstallation du Windows ou du linux
Publicité
Poster une réponse
Anonyme