partitionnement optimal d'un disque de grosse capacité

Le
Az Sam
[Xpost fcs + fcmo, FU2 fcs]

Bonjour,

Je viens d'acquérir un disque 750 Gio. Je souhaites le partitionner de telle
sorte que chaque partition commence en début de plateau afin de leur
attribuer un rôle qui correspondent aux plus gros besoins en débit.

Il s'agit d'un WD Black , 3 plateaux dont 5 faces utiles. (LBA 1465149168)
Je suppose donc que chaque plateaux fait 320 Gio soit 160Gio par face. (si
je calcule bien ca doit même être 174 Go précisément)

Avec quels outils (Windows ou linux peu importe) puis je m'assurer de la
bonne taille précise a définir pour chaque partition pour être sur que le
début de 5 partitions au moins coïncide avec le début d'une face ?

Merci.

--
Cordialement,
Az Sam.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal Hambourg
Le #21482081
Salut,

Az Sam a écrit :

Je viens d'acquérir un disque 750 Gio. Je souhaites le partitionner de telle
sorte que chaque partition commence en début de plateau afin de leur
attribuer un rôle qui correspondent aux plus gros besoins en débit.



Les secteurs consécutifs sont régulièrement distribués entre les faces.
Ordre physique des secteurs logiques :
face 1 piste 1
face 2 piste 1
...
face 1 piste 2
face 2 piste 2
...

On peut le vérifier indirectement avec la mesure du débit séquentiel qui
est monotone (décroissante) du début à la fin du disque. Dans le cas
contraire on observerait des "dents de scie" correspondant à chaque plateau.

Pour faire ce que tu veux il faudrait donc pouvoir définir des volumes
"entrelacés". Exemple en supposant un nombre de secteurs par piste N
constant, ce qui n'est pas le cas :

volume 1 = secteurs 1 à N, 3*N+1 à 4*N...
volume 2 = secteurs N+1 à 2*N, 4*N+1 à 5*N...
volume 3 = secteurs 2*N+1 à 3*N, 5*N+1 à 6*N...

Ce n'est pas possible avec le système de partitions classique, j'ignore
si ça l'est avec des systèmes de gestion de disque plus élaborés du
genre LVM. A priori ce serait probablement faisable avec le device
mapper de Linux qui est la base de LVM2 notamment.

Quand bien même, ce n'est pas forcément une solution optimale en terme
de débit séquentiel. En effet la structure physique du disque est
optimisée pour les transitions entre faces et pistes dans l'ordre
logique naturel. Dans l'exemple ci-dessus, le passage du secteur N au
secteur 3*N+1 lors de la lecture du volume 1 pourrait occasionner un
temps d'accès qui plombe le débit moyen.

Avec quels outils (Windows ou linux peu importe) puis je m'assurer de la
bonne taille précise a définir pour chaque partition pour être sur que le
début de 5 partitions au moins coïncide avec le début d'une face ?



Mets ces partitions en début de disque et les autres derrière. Le débit
séquentiel ne chute pas beaucoup sur la première moitié du disque.
I N F O R A D I O
Le #21482151
Le Fri, 2 Apr 2010 10:42:25 +0200, "Az Sam"

Je viens d'acquérir un disque 750 Gio. Je souhaites le partitionner de telle
sorte que chaque partition commence en début de plateau afin de leur
attribuer un rôle qui correspondent aux plus gros besoins en débit.

Il s'agit d'un WD Black , 3 plateaux dont 5 faces utiles. (LBA 1465149168)
Je suppose donc que chaque plateaux fait 320 Gio soit 160Gio par face. (si
je calcule bien ca doit même être 174 Go précisément)

Avec quels outils (Windows ou linux peu importe) puis je m'assurer de la
bonne taille précise a définir pour chaque partition pour être sur que le
début de 5 partitions au moins coïncide avec le début d'une face ?




Ton raisonnement est erroné.
Les données sont placées cylindre par cylindre et non piste par piste.

La partition la plus rapide sera la première partition
créée sur le disque dur. Ensuite, plus tu crées de partitions
et plus tu perds de la place.

Personnellement, je crée une partition de 100 Go pour le
système et je laisse le reste en une seule partition pour
les données.

Voici à titre d'exemple comment se comporte le débit
de transmission sur un disque de 500 Go et un autre de 1 To :
http://inforadio.free.fr/articles.php?lng=fr&pg4
Ce lien répond également à ta dernière question.

Cordialement,
Ludovic.
jp willm
Le #21486012
Bonsoir,

Az Sam a écrit :

Je viens d'acquérir un disque 750 Gio. Je souhaites le partitionner de
telle sorte que chaque partition commence en début de plateau



Il faut prendre en compte cylindres, têtes et secteurs.

Un peu de lecture s'impose d'abord :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cylindre/T%C3%AAte/Secteur


--
http://perso.orange.fr/willms/index.html
jp willm
Le #21486002
Bonsoir,

Az Sam a écrit :

Je viens d'acquérir un disque 750 Gio. Je souhaites le partitionner


de telle sorte que chaque partition commence en début de plateau

Il faut prendre en compte cylindres, têtes et secteurs.

Un peu de lecture s'impose d'abord :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cylindre/T%C3%AAte/Secteur


--
http://perso.orange.fr/willms/index.html
Az Sam
Le #21489072
"Pascal Hambourg" news:hp4b9b$tv$
Salut,

Les secteurs consécutifs sont régulièrement distribués entre les faces.
Ordre physique des secteurs logiques :
face 1 piste 1
face 2 piste 1
...
face 1 piste 2
face 2 piste 2
...



bah oui, ca m'est revenu après, je ne sais pas ce qui m'a pris là :-((


Quand bien même, ce n'est pas forcément une solution optimale en terme
de débit séquentiel. En effet la structure physique du disque est
optimisée pour les transitions entre faces et pistes dans l'ordre
logique naturel. Dans l'exemple ci-dessus, le passage du secteur N au
secteur 3*N+1 lors de la lecture du volume 1 pourrait occasionner un
temps d'accès qui plombe le débit moyen.




oui les tètes ne sont pas indépendantes, elles se déplacent toutes ensemble,
ca augmenterait fortement les aller-retour.

Depuis 2 jours je planche sur la réorganisation complète de mes disques et
volumes, nouveaux OS sur nouveau matériel, j'ai commencer a perdre la raison
semble t il :-)
Désolé pour cette question stupide mais merci d'y avoir répondu avec
professionnalisme.

--
Cordialement,
Az Sam.
Az Sam
Le #21489062
"jp willm" news:4bb64df1$0$2974$
Bonsoir,


Il faut prendre en compte cylindres, têtes et secteurs.

Un peu de lecture s'impose d'abord :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cylindre/T%C3%AAte/Secteur




Oui absolument, je crois que je suis parti en c***lles là ;-)

Du coup c'est fait, et je dois dire que je suis très content des promesses
de ce disque : silencieux, rapide... (la chauffe je ne sais pas encore)
Par contre finalement je me dis que les grandes tailles c'est quand même pas
très pratique, si je lui colle plein de volumes j'augmente le % de pertes en
cas de défection du disque entier. Même si c'est sauvegardé, il faudra en
remettre plus.
Et si je lui colle peu de volumes, ca laisse beaucoup de vide.
Je crois que j'ai bien fait de ne pas prendre 1To ou +.

--
Cordialement,
Az Sam.
Pascal Hambourg
Le #21489542
Az Sam a écrit :
"Pascal Hambourg"
Quand bien même, ce n'est pas forcément une solution optimale en terme
de débit séquentiel. En effet la structure physique du disque est
optimisée pour les transitions entre faces et pistes dans l'ordre
logique naturel. Dans l'exemple ci-dessus, le passage du secteur N au
secteur 3*N+1 lors de la lecture du volume 1 pourrait occasionner un
temps d'accès qui plombe le débit moyen.



oui les têtes ne sont pas indépendantes, elles se déplacent toutes ensemble,
ca augmenterait fortement les aller-retour.



Ces secteurs sont sur deux pistes adjacentes d'une même face,
l'amplitude du saut est donc limitée. Mais la lecture séquentielle piste
par piste sur une même face occasionne néanmoins plus de sauts de pistes
que la lecture cylindre par cylindre, par un facteur égal au nombre de
têtes. L'autre souci, c'est le positionnement angulaire relatif des
secteurs lorsqu'on change de piste, qui peut introduire une latence le
temps que la rotation du plateau amène le secteur à accéder sous la tête
(au pire un tour quasi-complet, soit ~8 ms à 7200 tours/mn). Il faudrait
ajuster le début de chaque "bande" pour en tenir compte, comme
l'entrelacement fait par le formatage bas niveau sur les disquettes et
disques durs.

Temps d'accès = temps de recherche (seek) + temps de latence (latency)

Temps de recherche = déplacement de la tête, dépend de l'écart radial
entre les pistes.

Temps de latence = défilement des secteurs sous la tête, dépend de
l'écart angulaire entre les secteurs et de la vitesse de rotation.
Pascal Hambourg
Le #21489532
Az Sam a écrit :

Par contre finalement je me dis que les grandes tailles c'est quand même pas
très pratique, si je lui colle plein de volumes j'augmente le % de pertes en
cas de défection du disque entier. Même si c'est sauvegardé, il faudra en
remettre plus.
Et si je lui colle peu de volumes, ca laisse beaucoup de vide.
Je crois que j'ai bien fait de ne pas prendre 1To ou +.



Si tu trouves que ton disque est trop gros, il y a une solution simple :
ne pas utiliser sa capacité jusqu'à la fin. Deux avantages : les données
n'occupent que la partie ayant le meilleur débit séquentiel (l'écart
entre le début et la moitié est de l'ordre de 15-20%), et le temps
d'accès maximum est réduit.

Sans rire, c'est une solution qui a été utilisée.
Emmanuel Florac
Le #21489692
Le Sat, 03 Apr 2010 12:59:46 +0200, Pascal Hambourg a écrit:


Si tu trouves que ton disque est trop gros, il y a une solution simple :
ne pas utiliser sa capacité jusqu'à la fin. Deux avantages : les données
n'occupent que la partie ayant le meilleur débit séquentiel (l'écart
entre le début et la moitié est de l'ordre de 15-20%), et le temps
d'accès maximum est réduit.



Pour ma machine de bureau, j'ai deux 750 Go; deux partitions en miroir
pour le système et les données utilisateurs, deux partitions en raid0 (à
la fin du disque) pour les téléchargements, les mp3. Performance très
satisfaisante au total :)

--
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur
bsch
Le #21490082
Pascal Hambourg nous a raconté (news:hp76s4$128d$)
:

Bonjour / Bonsoir
(rayer la mention inutile)


L'autre souci, c'est le
positionnement angulaire relatif des secteurs lorsqu'on change de
piste, qui peut introduire une latence le temps que la rotation du
plateau amène le secteur à accéder sous la tête (au pire un tour
quasi-complet, soit ~8 ms à 7200 tours/mn). Il faudrait ajuster le
début de chaque "bande" pour en tenir compte, comme
l'entrelacement fait par le formatage bas niveau sur les
disquettes et disques durs.



Est-il toujours possible sur les disques actuels d'ajuster
l'entrelacement (comme au bon vieux temps des MFM ...) ?
A l'époque des XT et 286, ça permettait de gagner nettement ... ou de
perdre tout autant si mal configuré.
Il y a bien longtemps que je n'ai plus vu de progs adaptés, et je me
demande même si c'est possible sur les disques IDE (ou tout au moins
EIDE), avec leur formatage logique et non plus physique.


--
Amicalement

Bernard
Publicité
Poster une réponse
Anonyme