Pas de Pâques pour les FreeRoquets

Le
david
Affreux, atroce, répugnant, outrageant. lol

"Après sa condamnation, en octobre 2006, pour recel d'abus de bien
sociaux dans une affaire liée à des faits de proxénétisme, Xavier Niel,
le fondateur du groupe Iliad, maison-mère du fournisseur d'accès à
Internet Free, est de nouveau visé par la justice.

Une information judiciaire confiée, en octobre 2006, au juge parisien
Thomas Cassuto, a été ouverte contre X à la suite d'une plainte avec
constitution de partie civile pour "recel d'escroquerie, abus de
pouvoir, complicité et recel de ces délits".


Les plaignants, dont le fils de l'associé historique de M. Niel, étaient
des actionnaires minoritaires du groupe Iliad jusqu'en mars 2002. Ils
reprochent aux dirigeants du groupe de leur avoir fait vendre leurs
actions au plus bas prix, lors d'une opération de réduction du capital.
Et en ne les informant pas du projet d'introduction en Bourse d'Iliad -
janvier 2004 - et des perspectives économiques favorables du fournisseur
d'accès à Internet Free."

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-888850@51-847380,0.html
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Reclus
Le #1228435
| Affreux, atroce, répugnant, outrageant.... lol


Ah, oui ! Je suis scandalisé que des individus à la moralité improbable
aient tenté de faire pression sur Monsieur NIEL...

On aura tout vu, ma bonne dame !

Le plus savoureux, que tu ne rapportes pas, c'est ça : "Interrogés par le
juge, les commissaires aux comptes de l'entreprise ont indiqué ne pas avoir
remis de rapport sur la réduction de capital mais seulement une attestation
sur la viabilité de l'opération."
Reclus
Le #1230903
| www.lemonde.fr/web/article/0,,,0.html

En marge de l'article que tu signales, on trouve une très intéressante
information concernant NOOS-NUMERICABLE qui s'est vu débouté à la suite
d'une assignation en diffamation d'un élu lorrain qui avait repris les
expressions "Miséricable" et "Numérifric".

"...le tribunal a reconnu, pour le reste, le bénéfice de la bonne foi au
directeur de la publication du Chardon."
Carpe Diem
Le #1230902
Affreux, atroce, répugnant, outrageant.... lol

"Après sa condamnation, en octobre 2006, pour recel d'abus de bien
sociaux dans une affaire liée à des faits de proxénétisme, Xavier Niel,
le fondateur du groupe Iliad, maison-mère du fournisseur d'accès à
Internet Free, est de nouveau visé par la justice.

Une information judiciaire confiée, en octobre 2006, au juge parisien
Thomas Cassuto, a été ouverte contre X... à la suite d'une plainte avec
constitution de partie civile pour "recel d'escroquerie, abus de
pouvoir, complicité et recel de ces délits".


Les plaignants, dont le fils de l'associé historique de M. Niel, étaient
des actionnaires minoritaires du groupe Iliad jusqu'en mars 2002. Ils
reprochent aux dirigeants du groupe de leur avoir fait vendre leurs
actions au plus bas prix, lors d'une opération de réduction du capital.
Et en ne les informant pas du projet d'introduction en Bourse d'Iliad -
janvier 2004 - et des perspectives économiques favorables du fournisseur
d'accès à Internet Free."

http://www.lemonde.fr/web/article/0,,,0.html


Si déjà vous citez une partie de l'article, citez le entier et pas
uniquement la partie qui vous arrange :

"Dans l'entourage de M. Niel, on affirme que les avocats des plaignants
ont déjà tenté par deux fois de s'arranger à l'amiable et que ces
procédures peuvent s'apparenter à une forme de pression.

"Nous avons fait réaliser un audit qui démontre une absence de risque
pour Iliad. Nos commissaires aux comptes ne nous ont pas demandé de
faire de provisions", ont assuré les dirigeants d'Iliad lors de la
présentation des comptes le 15 mars. De plus, le 15 mai 2002, Xavier
Niel avait lui-même vendu à Iliad 16,27 % de capital aux mêmes
conditions que les plaignants. "

Reclus
Le #1230900
[snip]


Carpe Diem en donneur de leçon, j'ai failli m'étrangler de rire !

Pas toi, mon pote, avec les casseroles que tu as au c... ! :o)))
david
Le #1230899
| www.lemonde.fr/web/article/0,,,0.html

En marge de l'article que tu signales, on trouve une très intéressante
information concernant NOOS-NUMERICABLE qui s'est vu débouté à la suite
d'une assignation en diffamation d'un élu lorrain qui avait repris les
expressions "Miséricable" et "Numérifric".

"...le tribunal a reconnu, pour le reste, le bénéfice de la bonne foi au
directeur de la publication du Chardon."


Note que Noos-Numericable n'a pas cité au pénal, et donc risque
simplement une procédure abusive, contrairement à d'autres qui risquent
la dénonciation calomnieuse en retour de bâton. Le choix de la procédure
en diffamation, pénal ou civil, a son importance.

david
Le #1230898

Si déjà vous citez une partie de l'article, citez le entier et pas
uniquement la partie qui vous arrange :


C'est un extrait menteur de FreeRoquet à la solde de son maître... Et
d'ailleurs la suite que tu cites ne concerne pas l'information
judiciaire qui est désormais entre les mains d'un juge d'instruction.
Négocier avec un juge d'instruction?

Publicité
Poster une réponse
Anonyme