passassion des droits demain

Le
bonjour

est-ce que la cérémonie de changement de président demain midi sera
retransmise ?
est-ce que nicolas sarkozy va faire une élocution tv prochainement ?

merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
doyoudoo
Le #10588891
<davon> a écrit dans le message de news:
4649e4c1$0$13305$

est-ce que la cérémonie de changement de président demain midi sera
retransmise ?



Seuls les proches du défunt sont conviés.

est-ce que nicolas sarkozy va faire une élocution tv prochainement ?



Non, ce n'est pas son genre.
doyoudoo
Le #10588881
<davon> a écrit dans le message de news:
4649e4c1$0$13305$

passassion des droits



"Passation des pouvoirs"
TYB
Le #10588871
doyoudoo a écrit :

<davon> a écrit dans le message de news:
4649e4c1$0$13305$

passassion des droits



"Passation des pouvoirs"



Tant que tu y étais tu aurais pu aller jusqu'au bout... : 'allocution'
TYB
Le #10588861
TYB wrote:
Tant que tu y étais tu aurais pu aller jusqu'au bout... :
'allocution' TYB



lol c'est bon comme du bon pain
Versatile
Le #10588801
Jacques Chirac passera-t-il par la case prison avant d'atterrir quai
Voltaire ?
Ce serait mérité ! Marchés publics parisiens truqués, emplois fictifs, frais
de bouche de plusieurs millions, attribution des hlm parisiens aux copains,
morts que l'on a fait voter dans certains arrondissements parisiens....
Ça va puer au quai voltaire !
John Deuf
Le #10588631
Versatile :

Ce serait mérité ! Marchés publics parisiens truqués, emplois fictifs,
frais de bouche de plusieurs millions, attribution des hlm parisiens
aux copains, morts que l'on a fait voter dans certains arrondissements
parisiens.... Ça va puer au quai voltaire !



Mitterand a été épargné (affaire Urba, Vichy, financement occulte du PS,
etc.) donc je pense que Chirac le sera aussi.

--
John Deuf
Pierre Maurette
Le #10588531
John Deuf, le 16/05/2007 a écrit :
Versatile :

Ce serait mérité ! Marchés publics parisiens truqués, emplois fictifs,
frais de bouche de plusieurs millions, attribution des hlm parisiens
aux copains, morts que l'on a fait voter dans certains arrondissements
parisiens.... Ça va puer au quai voltaire !



Mitterand a été épargné (affaire Urba, Vichy, financement occulte du PS,
etc.) donc je pense que Chirac le sera aussi.



Il me semble qu'on pourrait faire l'économie d'une polémique et d'une
polémique sur la polémique - Sarkosy protège-t-il Chirac, et si oui,
pourquoi ? - que je vois arriver gros comme une Palais de L'Élysée.

Avec la durée de la présidence et de la législature à cinq ans, les
élections entre-temps avec une opposition qui voudra leur donner du
sens, le PS qui veut désigner son candidat à la présidentielle dès cet
été, on va vivre cinq ans de campagne électorale.

J'ai voté pour Mme Royal, même si au soir du second tour j'avais de
tels doutes que j'ai presque été soulagé de ne pas avoir à assumer mon
choix. Mais le scrutin a été clair, et le pays, tout le pays, a
aujourd'hui tout à gagner à laissé le vainqueur gouverner, montrer que
ses idées étaient sincères et si c'est le cas, les appliquer. Sachant
qu'on ne saura rien de façon définitive avant les législatives. Je ne
suis pas devenu sarkomaniaque au point d'exclure actuellement une
certaine démagogie électorale. Mais d'un autre coté, je me fiche de
savoir si Sarkosy veut réussir pour être aimé et satisfaire son égo ou
pour d'autres raisons si son idée de la réussite me convient. Et rien
ne prouve le contraire.

Pour en revenir à la presse et plus ou moins au sujet du forum, c'est à
elle - et au PS - qu'il appartient de ne pas entrer immédiatement dans
la campagne de 2012. De nombreux journalistes et analystes politiques
aiment donner des leçons, regretter les promesses non tenues et la
démagogie des politiques. Mais c'est quand même eux qui orchestrent le
barouf, fouillent les poubelles, chassent et montent en épingle le
moindre mot à la marge du politiquement correct.

Il me semble que la presse politique pourrait instaurer d'elle-même
quelques pratiques de savoir-vivre. Pourquoi pas par exemple décréter
des jours de trêve, pendant lesquelles il serait possible aux
politiques de sortir dans la rue sans être importunés ? Par exemple un
jour dans la semaine, les fêtes les plus familiales, ou simplement
respecter les vacances. Et les trois jours qui suivent le second tour
d'une grosse élection ?

--
Pierre Maurette
Pascal Wijsbroek
Le #10588511
Pierre Maurette avait écrit le 16/05/2007 :

Il me semble que la presse politique pourrait instaurer d'elle-même quelques
pratiques de savoir-vivre. Pourquoi pas par exemple décréter des jours de
trêve, pendant lesquelles il serait possible aux politiques de sortir dans la
rue sans être importunés ? Par exemple un jour dans la semaine, les fêtes les
plus familiales, ou simplement respecter les vacances. Et les trois jours qui
suivent le second tour d'une grosse élection ?



Je suis grosso-modo d'accord avec votre prose, sauf cette dernière
partie.

D'abord parce qu'il est illusoire d'espérer que les vendeurs de
journaux soient prêts à perdre des sous en taisant des faits (quels
qu'ils soient)
Ensuite parce qu'Internet est passé par là et qu'une trêve "papier" ne
signifierait absolument pas une trêve "web". Au contraire.
Enfin, et c'est le corrolaire du deuxième point, parce que le pouvoir
(en particulier celui qui vient de s'installer) cherche à réaliser par
la force ce que vous souhaitez par l'intelligence.

Or, et c'est un travers auquel Sarkozy va devoir s'habituer, si il est
relativement facile de museler des organes de presse ayant pignon sur
rue, ça provoque désormais instantanément un flot de bruit sur le Web.
Flot qu'il est impossible de tarir déjà, et surtout qui passe enfin
chez le grand public internaute.

Effet rebond rigolo : la presse "classique" (et les média tv et radio)
se sentent couvert par cette diffusion alternative, et peuvent en
causer en ne citant pas la source, mais le/les sites Web qui en ont
causé.

Ca n'est pas pour rire que le gouvernement Sarkozy a intégré dans la
mission de Donnedieu de Vabre un volet sur la "validation" de
l'information circulant sur le Web. Mission qu'il n'a certes pas eu le
temps d'appliquer, qui aurait à l'évidence connu le même succès que la
loi DADVSI, mais qui existe quand même. Ce qui est certes déprimant
quant à la maigre connaissance de ce qu'est le Web pour les élus, mais
déprimant surtout pour le peu de cas qu'on peut faire du bon peuple...
Pierre Maurette
Le #10588501
Pascal Wijsbroek, le 16/05/2007 a écrit :
Pierre Maurette avait écrit le 16/05/2007 :

Il me semble que la presse politique pourrait instaurer d'elle-même
quelques pratiques de savoir-vivre. Pourquoi pas par exemple décréter des
jours de trêve, pendant lesquelles il serait possible aux politiques de
sortir dans la rue sans être importunés ? Par exemple un jour dans la
semaine, les fêtes les plus familiales, ou simplement respecter les
vacances. Et les trois jours qui suivent le second tour d'une grosse
élection ?



Je suis grosso-modo d'accord avec votre prose, sauf cette dernière partie.

D'abord parce qu'il est illusoire d'espérer que les vendeurs de journaux
soient prêts à perdre des sous en taisant des faits (quels qu'ils soient)
Ensuite parce qu'Internet est passé par là et qu'une trêve "papier" ne
signifierait absolument pas une trêve "web". Au contraire.
Enfin, et c'est le corrolaire du deuxième point, parce que le pouvoir (en
particulier celui qui vient de s'installer) cherche à réaliser par la force
ce que vous souhaitez par l'intelligence.

Or, et c'est un travers auquel Sarkozy va devoir s'habituer, si il est
relativement facile de museler des organes de presse ayant pignon sur rue, ça
provoque désormais instantanément un flot de bruit sur le Web. Flot qu'il est
impossible de tarir déjà, et surtout qui passe enfin chez le grand public
internaute.

Effet rebond rigolo : la presse "classique" (et les média tv et radio) se
sentent couvert par cette diffusion alternative, et peuvent en causer en ne
citant pas la source, mais le/les sites Web qui en ont causé.

Ca n'est pas pour rire que le gouvernement Sarkozy a intégré dans la mission
de Donnedieu de Vabre un volet sur la "validation" de l'information circulant
sur le Web. Mission qu'il n'a certes pas eu le temps d'appliquer, qui aurait
à l'évidence connu le même succès que la loi DADVSI, mais qui existe quand
même. Ce qui est certes déprimant quant à la maigre connaissance de ce qu'est
le Web pour les élus, mais déprimant surtout pour le peu de cas qu'on peut
faire du bon peuple...



Nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde, peut-être parce que
vous êtes plus ou moins dans le sérail - à moins que je ne confonde ? -
Je ne parle que d'éthique. Quand vous choisissez librement de respecter
une éthique, ceux qui la violent et en tirent avantage ne font que
donner de la valeur à vos choix.

Attention, je ne parle que de laisser vivre les femmes et hommes
publics. Pas d'un silence de la presse. Si on décide de laisser le
dimanche les gens aller tranquillement au zoo ou à la fête foraine avec
leurs famille, on ne s'interdira bien entendu pas de couvrir la Fête de
l'Huma ou tout autre meeting et événement politique.

J'avais été séduit aux bruits de retraite quasiment monacale de
Sarkosy(*). Et puis ça a fait "pshhhhiiitt", j'ai été un peu déçu par
l'épisode Malto-Bolloréen. C'est le seul moment où il pouvait se le
permettre, puisque lui aussi est en campagne pour 2012 à partir
d'aujourd'hui. Les réactions lui ont donné des renseignements, et je
pense même que ça a foutu le PS dans la merde, qui ne pouvait que se
faire chambrer à critiquer au lendemain du second tour. Et puis comme
Ségolène Royal par son attitude destructrice envers les cadres de son
parti, il exprimait son indépendance, et son indifférence - feinte - au
paraître. Tout ça pour dire que j'aurais trouvé intelligent de ne pas
envoyer des photographes en hélicoptères dont le seul but était sans
doute un cliché des mamelles de Cécilia, ou un autre permettant de
comparer les sguèges de Nicolas et de Jacques. Et dans un monastère, il
y aurait eu également des hélicoptères.


(*) C'est une aparté: j'apprécie les politiques économes de leur temps
et soucieux de leur forme. J'aimerais que plus souvent un ministre, en
cas de catastrophe climatique par exemple, dise qu'il est plus utile
dans son bureau transformé en QG qu'à virevolter ostensiblement en
hélicoptère au dessus de ruines. J'avais compris la sortie de Voynet au
sujet de l'Erika, et pourtant elle a fini par s'en excuser, au motif de
la forme à défaut du fond.
Bien entendu, quand la Nation est en deuil, il appartient à la
présidence et au gouvernement de la représenter physiquement auprès par
exemple des familles, mais c'est un autre sujet.

--
Pierre Maurette
La fée Fagot
Le #10588491
<Pierre Maurette> wrote :

Bien entendu, quand la Nation est en deuil, il appartient à la
présidence et au gouvernement de la représenter physiquement auprès par
exemple des familles, mais c'est un autre sujet.



Dont on pourrait discuter ailleurs que sur frtp.

--
FF
Publicité
Poster une réponse
Anonyme