Passer mon système sur SSD - des retours, des avis

Le
ORL
Salut à vous,

J'utilise deux machines sur scène pour les concerts, avec des disques
classiques montés dans des grappes RAID 1, et avec des tiroirs.
Malgré tout ça, un disque a enfin lâché ce week end (depuis 2009, et
avec plus de 10000 kilomètres en camion, dans des flight, sans
ménagement, on peut le remercier, quand même !!!).

Je me décide donc à remettre ça à plat, et je pense à acheter du SSD,
sachant que la capacité dont j'ai besoin est assez faible.

Mes questions sont simples :

- est-ce que je gagne réellement en robustesse vis-à-vis de la vie que
je fais mener à mes machines (a priori, je crois que oui, mais
j'aimerais savoir si c'est vraiment le cas) ?
- est-ce que ça se passe bien le SSD sous Debian (à lire les tutoriels,
ça a l'air OK, mais tout retour d'expérience est bievenu) ?
- est-ce que je vais pouvoir faire ça de manière simple, c'est-à-dire
basiquement :
1. construire une grappe RAID avec deux SSD,
2. copier le contenu de l'ancienne grappe RAID (le système) sur
celle du SSD (quelle méthode retenir, d'ailleurs ? dd ? sachant que les
capacités seront forcément différentes)
3. adapter grub pour que ça se passe bien
l'idée étant que le système que j'ai dessus fonctionne nickel, et qu'il
ne faut pas que j'ai à le réinstaller intégralement, sinon, c'est relou.

Voilà, je suis preneur de vos avis et retours avant de me lancer.

A plus tard.

--
ORL
AMMD - Freak & Free Arts Coo[r]p
www.ammd.net - 095 234 72 48

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS listmaster@lists.debian.org
Archive: http://lists.debian.org/52F7434E.80401@ammd.net
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Sylvain L. Sauvage
Le #25980892
Le dimanche 9 février 2014 09:58:54 ORL a écrit :
Salut à vous,



’lut,

[… utilisation itinérante …]

- est-ce que je gagne réellement en robustesse vis-à-vis de la
vie que je fais mener à mes machines (a priori, je crois que
oui, mais j'aimerais savoir si c'est vraiment le cas) ?



Si tu penses à la résistance aux chocs, cela me semble
effectivement un avantage des SSD étant donné qu’il n ’ont pas de
pièce mobile.
La chaleur ne les embête pas trop non plus (pas de dilatation
de pièce mobile…).
Même motif, même punition pour la résistance à de nombreux
démarrages (point faible des disques durs).

- est-ce que ça se passe bien le SSD sous Debian (à lire le s
tutoriels, ça a l'air OK, mais tout retour d'expérience est
bievenu) ?
- est-ce que je vais pouvoir faire ça de manière
simple, c'est-à-dire basiquement :
1. construire une grappe RAID avec deux SSD,



Un SSD, c’est un disque dur, tout simplement. Il y a juste à  
faire attention :
— au formatage pour correctement aligner les partitions (ce qui
est assez facile : pour le début, laisser faire les outils de
partitionnement, ils proposent par défaut de commencer les
partitions au secteur logique 2048 (soit 1 Mio), ce qui doit
être suffisant pour tous les SSD actuels pour bien tomber sur
un secteur physique ; pour la suite, avoir des partitions dont
la taille est bien un multiple de 1 Mio) ;
— à utiliser des systèmes de fichiers récents (e xt4, btrfs…) qui
ont des options spéciales (ssd pour btrfs p.ex.) et qui
supportent discard (qui n’est pas une nécessité, on peut aussi
utiliser l’outil fstrim de temps en temps ou ne rien faire du
tout).

Pour le reste, il n’y a aucune différence de manipulatio n
entre un SSD et un disque à plateau.

(Personnellement, je ne pense pas que l’utilisation de
shmfs/tmpfs/disques en RAM/… soit vraiment utile. À la rig ueur
si l’on a un programme qui écrit constamment de petites
quantités… Un SSD n’est pas une Compact Flash ou u ne clef USB.)

Si tu as des disques trop grands, tu peux aussi laisser une
partie non partitionnée comme réserve de secteurs. Avec un SS D
de qualité correcte, ça ne devrait pas être nécessa ire.
(Ne pas non plus avoir de partition trop pleine (> 80%). Mais,
ça, c’est valide aussi pour les disques à plateau.)

2. copier le contenu de l'ancienne grappe RAID (le
système) sur celle du SSD (quelle méthode retenir, d'ailleu rs
? dd ? sachant que les capacités seront forcément
différentes)



dd est une mauvaise idée.
Tu crées tes partitions, ton RAID et tes FS, puis tu utilises
'cp -ax' pour recopier les fichiers. Pour le cp, le plus simple
est de le faire depuis un système sur clef ou CD, ça évi te que
les FS d’origine (tes vieux disques) ne soient utilisés et donc
que tu copies des états instables.

3. adapter grub pour que ça se passe bien
l'idée étant que le système que j'ai dessus fonctionne nickel,
et qu'il ne faut pas que j'ai à le réinstaller intégra lement,
sinon, c'est relou. […]



Installe le Grub manuellement sur les nouveaux disques.

Il y a plein d’articles faciles à trouver qui expliquent
comment transférer facilement son système (RAID ou pas) sur d e
nouveaux disques. Le fait que les nouveaux disques soient ou non
des SSD ne change rien (à part l’alignement des partitions et
l’option discard).
Il y aussi des pages spécialisées sur le wiki.debian.org :
https://wiki.debian.org/SSD Installation
https://wiki.debian.org/SSDOptimization

--
Sylvain Sauvage

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Gaël
Le #25981792
Yope !

-- au formatage pour correctement aligner les partitions (ce qui
est assez facile : pour le début, laisser faire les outils de
partitionnement, ils proposent par défaut de commencer les
partitions au secteur logique 2048 (soit 1 Mio), ce qui doit
être suffisant pour tous les SSD actuels pour bien tomber sur
un secteur physique ; pour la suite, avoir des partitions dont
la taille est bien un multiple de 1 Mio) ;



Merci pour cette info, je ne savais pas.


-- à utiliser des systèmes de fichiers récents (ext4, btrfs...) qui
ont des options spéciales (ssd pour btrfs p.ex.) et qui
supportent discard (qui n'est pas une nécessité, on peut aussi
utiliser l'outil fstrim de temps en temps ou ne rien faire du
tout).



Là, de ce que j'ai compris, utiliser discard est "dangereux" (pertes
de performances, entraînement une usure plus rapide du disque), il
vaut mieux utiliser fstrim genre une fois par semaine (pour ma part
c'est dans cron.weekly (avec anacron derrière)).

Enfin c'est un peu plus complexe que ça, je crois.

-> Tu peux activer "discard" dans ton /etc/fstab, auquel cas à la
suppression d'un fichier, les opérations disque seront effectuées "à
la volée", avec tous les trucs chiants que ça entraine "mécaniquement "
(devrais-je dire électroniquement ?) sur le SSD.

-> Tu peux lancer fstrim régulièrement pour "nettoyer" les parties
"abandonnées" de ton SSD. Mais pour ça, il faut bien penser à
s'assurer que chaque couche accédant à ton disque accepte de
transmettre le message à la couche d'après... Pas très clair
j'imagine.
En gros fstrim va s'appeler avec "fstrim [point de montage à trimer]",
genre "fstrim /"
Mais en raid, / est possiblement sur plusieurs volumes physiques
séparés, dupliqués, ou je n'sais quoi, du coup, il faut que le truc
qui gère ton RAID sache utiliser trim (=discard, si je ne me trompe
pas)...

Y'a pas mal d'infos qui ont circulé sur la liste ces derniers mois !
En cherchant un peu tu devrais trouver des trucs sympas !



(Personnellement, je ne pense pas que l'utilisation de
shmfs/tmpfs/disques en RAM/... soit vraiment utile. À la rigueur
si l'on a un programme qui écrit constamment de petites
quantités... Un SSD n'est pas une Compact Flash ou une clef USB.)



Je crois qu'un SSD, s'il ne s'abime pas en fonction du nombre
d'allumage, s'abime à force des lectures/écritures, et donc mettre les
répertoires temporaires en RAM n'est pas tant bête ! (pour ma part
j'ai /tmp, /var/lock, /var/run, et ~/.cache, dans lequel est mon cache
d'iceweasel). Avec un peu de rab de RAM je ne peux que conseiller de
faire ça !

Quelques liens sympas :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Solid-state_drive#Comparaison_entre_SSD_et_HD
http://fr.wikipedia.org/wiki/TRIM


Si tu as des disques trop grands, tu peux aussi laisser une
partie non partitionnée comme réserve de secteurs. Avec un SSD
de qualité correcte, ça ne devrait pas être nécessaire.
(Ne pas non plus avoir de partition trop pleine (> 80%). Mais,
ça, c'est valide aussi pour les disques à plateau.)



Ça sert à quoi ?



Ciaop !
Gaël

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Sylvain L. Sauvage
Le #25981982
Le dimanche 9 février 2014 19:13:06 Gaël a écrit :
[…]
> (Personnellement, je ne pense pas que l'utilisation de
> shmfs/tmpfs/disques en RAM/... soit vraiment utile. À la
> rigueur si l'on a un programme qui écrit constamment de
> petites quantités... Un SSD n'est pas une Compact Flash ou
> une clef USB.)
Je crois qu'un SSD, s'il ne s'abime pas en fonction du nombre
d'allumage, s'abime à force des lectures/écritures,



D’écritures seulement (’fin l’impact des lectures est
infinitésimal). C’est bien pour cela que je parlais d†™un
programme particulièrement verbeux.

et donc
mettre les répertoires temporaires en RAM n'est pas tant bê te
!



Je n’ai pas dit que c’était « bête  », seulement que ce n’était
pas forcément utile sur un (bon) SSD : la durée de vie moyenn e
d’un SSD récent et correct (pas une <oups ! j’ai f ailli écrire
le mot qui pourrait faire partir Charles ;o)> à trois sous) est
plus longue que celle d’un disque à plateau pour une mê me
utilisation : pour user toutes les cellules avec une utilisation
« bureau », il faut minimum cinq ans.
Les Compact Flash, cartes SD{RAM,HC} et clefs USB, — les
mémoires de masse de type SD les plus connues jusque là †”,
s’usent beaucoup beaucoup plus vite.

[…]
> Si tu as des disques trop grands, tu peux aussi laisser
> une partie non partitionnée comme réserve de secteurs. Av ec
> un SSD de qualité correcte, ça ne devrait pas être
> nécessaire.
> (Ne pas non plus avoir de partition trop pleine (> 80%).
> Mais, ça, c'est valide aussi pour les disques à plateau.)

Ça sert à quoi ?



Ne pas tout partitionner, c’est laisser des cellules
inutilisées dans le pool du SSD pour qu’il puisse s’ en servir
quand il aura grillé celles qu’il a déjà en rà ©serve (d’où le
fait que ce ne soit pas vraiment nécessaire sur un SSD de
qualité correcte qui 1. a des cellules qui ne s’usent pas si
vite que ça et 2. a déjà de la réserve).
Ne pas avoir des FS utilisés à plus de 80% (entre 70% et 90 %
suivant l’usage) permet aux FS de correctement gérer les
allocations–désallocations de blocs et la fragmentation et donc¹
le TRIM sur les SSD puisqu’il a alors plus de chance de pouvoir
libérer une cellule entière.

¹ un peu, vu que les adresses des blocs sont virtuelles, la
contiguïté des cellules n’a pas d’importance, seule la
contiguïté des blocs dans les cellules importe.

--
Sylvain Sauvage

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Gaël
Le #25982142
D'écritures seulement ('fin l'impact des lectures est
infinitésimal). C'est bien pour cela que je parlais d'un
programme particulièrement verbeux.



Ok.


et donc
mettre les répertoires temporaires en RAM n'est pas tant bête
!



Je n'ai pas dit que c'était << bête >>, seulement que ce n'était
pas forcément utile sur un (bon) SSD : la durée de vie moyenne
d'un SSD récent et correct (pas une <oups ! j'ai failli écrire
le mot qui pourrait faire partir Charles ;o)> à trois sous) est
plus longue que celle d'un disque à plateau pour une même
utilisation : pour user toutes les cellules avec une utilisation
<< bureau >>, il faut minimum cinq ans.
Les Compact Flash, cartes SD{RAM,HC} et clefs USB, -- les
mémoires de masse de type SD les plus connues jusque là --,
s'usent beaucoup beaucoup plus vite.



Très bien, c'est cool d'avoir des infos comme ça, je me posais ces
questions là :)


Ne pas tout partitionner, c'est laisser des cellules
inutilisées dans le pool du SSD pour qu'il puisse s'en servir
quand il aura grillé celles qu'il a déjà en réserve (d'où le
fait que ce ne soit pas vraiment nécessaire sur un SSD de
qualité correcte qui 1. a des cellules qui ne s'usent pas si
vite que ça et 2. a déjà de la réserve).
Ne pas avoir des FS utilisés à plus de 80% (entre 70% et 90%
suivant l'usage) permet aux FS de correctement gérer les
allocations-désallocations de blocs et la fragmentation et donc¹
le TRIM sur les SSD puisqu'il a alors plus de chance de pouvoir
libérer une cellule entière.







Merci pour toutes ces infos Sylvain :)

Gaël

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme