Peine principale et complémentaire

Le
Marc-Antoine
Bonjour.

Une amie a des doutes (et du coup me les a transmis) concernant les
suites données à son jugement par le tribunal de police consécutif à un
excès de vitesse.
En effet l'ordonnance du tribunal stipule :
Une amende conventionnellement comme peine principale et une obligation
d'accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière, comme
peine complémentaire.

A la lecture des articles 131-15 et 14 du code pénal il me semblait
qu'elle ne risquait donc pas de retrait de points comme "autre" peine.
Aurais mal interprété ces articles ? car selon ce qui lui aurait dit un
policier et même un juge (il est vrai que c'est un juge pour enfant)
des points lui seraient tout de même retirés, et que cela peut demandé
jusqu'a un an de délais.
Si c'est le cas, cette sanction (retrait de points) n'aurait-elle pas
du être prononcée et stipulée dans l'ordonnance ?

Qu'en pense les spécialiste SVP que je remercie par avance.

--
Marc-Antoine
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marc-Antoine
Le #19792701
Je réponds à "Marc-Antoine" qui a formulé ce qui suit :


Bonjour.

Une amie a des doutes (et du coup me les a transmis) concernant les suites
données à son jugement par le tribunal de police consécutif à un excès de
vitesse.
En effet l'ordonnance du tribunal stipule :
Une amende conventionnellement ..??..


Euh, oups lire contraventionnelle bien sur, ah ces correcteurs
d'hortographe ;-)
nce.

--
Marc-Antoine
Marc-Antoine
Le #19794121
Je réponds à "Marc-Antoine" qui a formulé ce qui suit :


Bonjour.

Une amie a des doutes (et du coup me les a transmis) concernant les suites
données à son jugement par le tribunal de police consécutif à un excès de
vitesse.
En effet l'ordonnance du tribunal stipule :
Une amende *contraventionnelle* (et non pas conventionnellement)
comme peine principale et une obligation
d'accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière, comme peine
complémentaire.

A la lecture des articles 131-15 et 14 du code pénal il me semblait qu'elle
ne risquait donc pas de retrait de points comme "autre" peine.
Aurais mal interprété ces articles ? car selon ce qui lui aurait dit un
policier et même un juge (il est vrai que c'est un juge pour enfant) des
points lui seraient tout de même retirés, et que cela peut demandé jusqu'a un
an de délais.
Si c'est le cas, cette sanction (retrait de points) n'aurait-elle pas du être
prononcée et stipulée dans l'ordonnance ?

Qu'en pense les spécialiste SVP que je remercie par avance.



Ah! les correcteurs d'orthographe... ;-)

--
Marc-Antoine
Publicité
Poster une réponse
Anonyme