La peine de sûreté et la grâce médicale

Le
Goret Neuneu
Bonsoir,

"Arrêtée avec ses compagnons Jean-Marc Rouillan, Nathalie Ménigon et
Georges Cipriani le 21 février 1987 dans une ferme à Vitry-aux-Loges
(Loiret), [Joëlle Aubron] est condamnée en 1989 et 1994 à la réclusion
criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de dix-huit ans.
Elle est incarcérée à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) puis
transférée avec Nathalie Ménigon à la prison de Bapaume (Pas-de-Calais)
en octobre 1999.

Après avoir été opérée d'un cancer du cerveau, elle a été libérée le 16
juin 2004 et sa peine suspendue par la loi du 4 mars 2002 relative aux
droits des malades, tout comme Maurice Papon précédemment."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jo%C3%ABlle_Aubron

Si je compte bien 1987 (arrestation) + 18 (peine de sûreté) = 2005. OR
elle a été libérée en 2004. Est-ce à dire que la peine de sûreté peut
être interrompue en cas de grâce médicale ?

--
G2N
Usenet est souverain contre l'hypertrophie crânienne.
En revanche, la justice ne saurait panser les blessures d'amour-propre.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Gontran De Lamambrolle
Le #15513411
Fils de pute à écrit :

Si je compte bien 1987 (arrestation) + 18 (peine de sûreté) = 2005. OR elle a
été libérée en 2004. Est-ce à dire que la peine de sûreté peut être
interrompue en cas de grâce médicale ?



Eventuellement en cas de mort aussi.



--
Posted via a free Usenet account from http://www.teranews.com
noeudgourmand
Le #15513381
Goret Neuneu
Si je compte bien 1987 (arrestation) + 18 (peine de sûreté) = 2005. OR
elle a été libérée en 2004. Est-ce à dire que la peine de sûreté peut
être interrompue en cas de grâce médicale ?



Le petit Jésus il a dit qu'il faut pardonner à tout le monde. Ton curé
ne te l'a pas dit Vincent Claquebite ?

--
Noeud Gourmand
Publicité
Poster une réponse
Anonyme