Pellicules par la poste, transport par avion, rayons-X

Le
Lord K.
Bonjour, je souhaiterais me remettre à l'argentique ; je compte acheter
mes pellicules principalement chez Fotoimpex.de qui semble avoir une
bonne réputation (surtout que leurs propres pellicules m'intéressent).
Par ailleurs, j'aimerais (du moins dans un premier temps, jusqu'à ce que
je me mette au développement moi-même) faire développer mes pellicules
chez eux. J'habite en France et eux sont à Berlin. Donc, je suppose que
quand je commanderai des pellicules, ils voyageront par avion, et
pareillement quand je leur renverrai les pellicules exposées. Y a-t-il un
risque que les procédures de rayons-X dans les aéroports endommagent les
pellicules (non exposées à l'aller, puis exposées au retour) ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pleinair
Le #24802422
Le 22/09/12 11:26, Lord K. a écrit :
Bonjour, je souhaiterais me remettre à l'argentique ; je compte acheter
mes pellicules principalement chez Fotoimpex.de qui semble avoir une
bonne réputation (surtout que leurs propres pellicules m'intéressent).
Par ailleurs, j'aimerais (du moins dans un premier temps, jusqu'à ce que
je me mette au développement moi-même) faire développer mes pellicules
chez eux. J'habite en France et eux sont à Berlin. Donc, je suppose que
quand je commanderai des pellicules, ils voyageront par avion, et
pareillement quand je leur renverrai les pellicules exposées. Y a-t-il un
risque que les procédures de rayons-X dans les aéroports endommagent les
pellicules (non exposées à l'aller, puis exposées au retour) ?



Tant qu'à retourner dans le passé, envoies les par pigeon...

--
François.
thierry SALARD
Le #24802482
Le 22/09/2012 11:26, Lord K. a écrit :
Bonjour, je souhaiterais me remettre à l'argentique ; je compte acheter
mes pellicules principalement chez Fotoimpex.de qui semble avoir une
bonne réputation (surtout que leurs propres pellicules m'intéressent).
Par ailleurs, j'aimerais (du moins dans un premier temps, jusqu'à ce que
je me mette au développement moi-même) faire développer mes pellicules
chez eux. J'habite en France et eux sont à Berlin. Donc, je suppose que
quand je commanderai des pellicules, ils voyageront par avion, et
pareillement quand je leur renverrai les pellicules exposées. Y a-t-il un
risque que les procédures de rayons-X dans les aéroports endommagent les
pellicules (non exposées à l'aller, puis exposées au retour) ?




Il existait à l'époque des sacs en plomb pour protéger les rayons x. En
fret, es-tu sûr que les pellicules vont être soumises à des portiques
rayon X ?
St
Le #24802472
Le samedi 22 septembre 2012 à 09:26 +0000, Lord K. a écrit :

chez eux. J'habite en France et eux sont à Berlin. Donc, je suppose que
quand je commanderai des pellicules, ils voyageront par avion, et
pareillement quand je leur renverrai les pellicules exposées. Y a-t- il un
risque que les procédures de rayons-X dans les aéroports endomm agent les
pellicules (non exposées à l'aller, puis exposées au retou r) ?



J'ai fait plusieurs voyages avec des pellicules jusqu'à l'année d ernière
en passant plusieurs fois lors d'un même voyage dans les portiques que
ce soit dans la soute ou avec moi en cabine sans jamais avoir eu le
moindre problème.

Surtout il faut éviter tout dispositif essayant de protéger des r ayons X
car dans ce cas, il y a, me semble-t-il, augmentation de la puissance
pour passer au travers.

--
Stéphan Peccini
Le blog : Les photos :
Claudio Bonavolta
Le #24802512
Le samedi 22 septembre 2012 11:26:30 UTC+2, Lord K. a écrit :
Bonjour, je souhaiterais me remettre à l'argentique ; je compte acheter
mes pellicules principalement chez Fotoimpex.de qui semble avoir une
bonne réputation (surtout que leurs propres pellicules m'intéressent) .
Par ailleurs, j'aimerais (du moins dans un premier temps, jusqu'à ce qu e
je me mette au développement moi-même) faire développer mes pellicu les
chez eux. J'habite en France et eux sont à Berlin. Donc, je suppose que
quand je commanderai des pellicules, ils voyageront par avion, et
pareillement quand je leur renverrai les pellicules exposées. Y a-t-il un
risque que les procédures de rayons-X dans les aéroports endommagent les
pellicules (non exposées à l'aller, puis exposées au retour) ?



D'abord répondre à la question: Je ne pense pas que le matériel comma ndé en Allemagne te soit envoyé par avion, donc aucun risque.

Ensuite, plusieurs remarques:
J'imagine que si tu t'intéresses plutôt à Fotoimpex et à leurs pell icules, c'est pour les Adox ?
Pas sûr que ce soit le meilleur choix si tu c'est pour (re)démarrer une activité argentique, c'est des films plutôt typés et particuliers.
Je te conseillerai plutôt de rester dans des marques sans surprises (Ilfo rd, Fuji, Kodak) du moins au début.

Si c'est du N/B, faudra envisager *rapidement* de développer toi-même, ça ne présente pratiquement que des avantages, notamment sur le plan qu alitatif.
Pour la couleur, il faut un peu plus de matos et de connaissances que pour le N/B.

Il y a d'autres magasins envisageables (liste non-exhaustive), en France:
http://www.mx2.fr
http://www.materiel-photo-pro.com

en Allemagne:
http://www.nordfoto.de
http://www.phototec.de
Ces deux-là sont probablement liés vu la similitude de leurs sites.
http://www.calumetphoto.de

Ou, si les volumes sont suffisants pour justifier le port et frais de douan e, aux US:
http://www.bhphotovideo.com
http://www.adorama.com
http://www.calumetphoto.com
http://www.freestylephoto.biz
Perso, je commande régulièrement aux US d'où ça vient avec UPS par avion et jamais eu aucun souci.

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
Claudio Bonavolta
Le #24802502
Le samedi 22 septembre 2012 14:30:06 UTC+2, Stephan Peccini a écrit :
Le samedi 22 septembre 2012 à 09:26 +0000, Lord K. a écrit :



> chez eux. J'habite en France et eux sont à Berlin. Donc, je suppose q ue

> quand je commanderai des pellicules, ils voyageront par avion, et

> pareillement quand je leur renverrai les pellicules exposées. Y a-t-i l un

> risque que les procédures de rayons-X dans les aéroports endommagen t les

> pellicules (non exposées à l'aller, puis exposées au retour) ?



J'ai fait plusieurs voyages avec des pellicules jusqu'à l'année derni ère

en passant plusieurs fois lors d'un même voyage dans les portiques que

ce soit dans la soute ou avec moi en cabine sans jamais avoir eu le

moindre problème.



Surtout il faut éviter tout dispositif essayant de protéger des rayon s X

car dans ce cas, il y a, me semble-t-il, augmentation de la puissance

pour passer au travers.



--

Stéphan Peccini

Le blog :
Les photos :


Si c'est pour voyager *avec* les pellicules, il faut les avoir avec soi, le s portiques passagers sont peu puissants et ne posent problème que pour l es films très sensibles.
Tu peux toujours demander au préposé de service un contrôle manuel, p arfois ils le font de bonne grâce.
En fait, tu pourrais l'exiger, mais j'imagine que certains, agacés, pourr aient se laisser aller à ausculter chaque cm de pellicule ...

Par contre, *pas de pellicules en soute*, les machines utilisées sont tr ès puissantes et voilent tout film.

J'imagine que quand B&H photo envoient des films par UPS via leurs avions c argo, ils ne passent pas par ces contrôles.
Ou alors, j'ai toujours eu du sacré bol ... :-)

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
palmerclaude
Le #24816792
Claudio Bonavolta wrote:
Le samedi 22 septembre 2012 11:26:30 UTC+2, Lord K. a écrit :
Bonjour, je souhaiterais me remettre à l'argentique ; je compte
acheter mes pellicules principalement chez Fotoimpex.de qui semble
avoir une bonne réputation (surtout que leurs propres pellicules
m'intéressent). Par ailleurs, j'aimerais (du moins dans un premier
temps, jusqu'à ce que je me mette au développement moi-même) faire
développer mes pellicules chez eux. J'habite en France et eux sont à
Berlin. Donc, je suppose que quand je commanderai des pellicules,
ils voyageront par avion, et pareillement quand je leur renverrai
les pellicules exposées. Y a-t-il un risque que les procédures de
rayons-X dans les aéroports endommagent les pellicules (non exposées
à l'aller, puis exposées au retour) ?



D'abord répondre à la question: Je ne pense pas que le matériel
commandé en Allemagne te soit envoyé par avion, donc aucun risque.

Ensuite, plusieurs remarques:
J'imagine que si tu t'intéresses plutôt à Fotoimpex et à leurs
pellicules, c'est pour les Adox ?
Pas sûr que ce soit le meilleur choix si tu c'est pour (re)démarrer
une activité argentique, c'est des films plutôt typés et
particuliers.
Je te conseillerai plutôt de rester dans des marques sans surprises
(Ilford, Fuji, Kodak) du moins au début.

Si c'est du N/B, faudra envisager *rapidement* de développer
toi-même, ça ne présente pratiquement que des avantages, notamment
sur le plan qualitatif.
Pour la couleur, il faut un peu plus de matos et de connaissances que
pour le N/B.



"Un peu". c'est de l'humour ? systèmes de développement en machine ou en
cuves à une température précise au 1/ 4 de degré et chronomètré à la minute
près..
à la main agitation systématique suivant un cycle donné par le fabricant...
.
Il y a d'autres magasins envisageables (liste non-exhaustive), en
France:
http://www.mx2.fr
http://www.materiel-photo-pro.com

en Allemagne:
http://www.nordfoto.de
http://www.phototec.de
Ces deux-là sont probablement liés vu la similitude de leurs sites.
http://www.calumetphoto.de

Ou, si les volumes sont suffisants pour justifier le port et frais de
douane, aux US:
http://www.bhphotovideo.com
http://www.adorama.com
http://www.calumetphoto.com
http://www.freestylephoto.biz
Perso, je commande régulièrement aux US d'où ça vient avec UPS par
avion et jamais eu aucun souci.

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
Claudio Bonavolta
Le #24818102
Le mercredi 26 septembre 2012 22:56:13 UTC+2, palmerclaude a écrit :

"Un peu". c'est de l'humour ? systèmes de développement en machine ou en
cuves à une température précise au 1/ 4 de degré et chronomètr é à la minute
près..
à la main agitation systématique suivant un cycle donné par le fabr icant...



Même pas ... :-)

Je le fais encore très régulièrement (E-6) et n'importe qui, un tant soit peu soigneux, y arrive sans difficultés.
Je ne conseille pas ça au tout débutant mais le gars qui fait ses N/B p roprement depuis une année, peut s'y atteler vraiment sans difficulté.
Pour les bras cassés, il y a le numérique non ?! :-)

Même si certains l'ont eu fait à la main dans un bain-marie, le plus si mple est une machine genre Jobo CPE/CPA/CPP-2 qui t'assure deux des trois v ariables: température et agitation. Reste plus qu'à contrôler le temp s, variable facile à gérer (et éviter de merder avec les chimies).
Au passage, la tolérance n'est pas de l'ordre de la minute mais de la diz aine de secondes.
Ces processeurs se trouvaient facilement et à très bon prix en occasion il y a quelques années, c'est un peu moins vrai maintenant.

Le process E-6 (dias), comme je le pratique:
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/photo/e6.htm
Si certains sont intéressés par du C-41 (négas, la page est un peu an cienne, il faudra vérifier les chimies disponibles actuellement):
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/photo/c41.htm
Un processeur jobo, CPA-2 dans le cas présent, et son étalonnage:
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/photo/cpa2.htm
L'étalonnage est pareil pour les autres appareils de la gamme.

Pour info, Jobo recommence à produire des processeurs (ils avaient annonc é l'arrêt il y a quelques années) et a annoncé le CPP-3 à la Phot okina:
http://www.jobo.com/JOBO-CPP3.949.0.html
Accessoirement, ça veut aussi dire que leurs cuves restent en production ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
jdd
Le #24818142
Le 27/09/2012 14:29, Claudio Bonavolta a écrit :

Je le fais encore très régulièrement (E-6) et n'importe qui, un tant soit peu soigneux, y arrive sans difficultés.



je n'ai jamais compris comment tu y arrive l'été quand la température
ambiante dépasse celle préconisée pour les bains :-?

jdd


--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français: http://dodin.org/frsv/
http://jddtube.dodin.org/20120616-52-highway_v1115
palmerclaude
Le #24821022
Claudio Bonavolta wrote:
Le mercredi 26 septembre 2012 22:56:13 UTC+2, palmerclaude a écrit :

"Un peu". c'est de l'humour ? systèmes de développement en machine
ou en cuves à une température précise au 1/ 4 de degré et
chronomètré à la minute près..
à la main agitation systématique suivant un cycle donné par le
fabricant...



Même pas ... :-)

Je le fais encore très régulièrement (E-6) et n'importe qui, un tant
soit peu soigneux, y arrive sans difficultés.
Je ne conseille pas ça au tout débutant mais le gars qui fait ses N/B
proprement depuis une année, peut s'y atteler vraiment sans
difficulté.
Pour les bras cassés, il y a le numérique non ?! :-)

Même si certains l'ont eu fait à la main dans un bain-marie, le plus
simple est une machine genre Jobo CPE/CPA/CPP-2 qui t'assure deux des
trois variables: température et agitation. Reste plus qu'à contrôler
le temps, variable facile à gérer (et éviter de merder avec les
chimies).
Au passage, la tolérance n'est pas de l'ordre de la minute mais de la
dizaine de secondes.



Oui, Bon, je le savais... dans le temps : deux diplômes au début de la
couleur à Paris sur Agfa color et Rochester dans les années..50-60
Au début pas de machines,traitement à la cuve de 12 litres à la main,
thermostat de bain-marie bricolé et Madame Palmer, paix à son âme, qui
venait dépanner la nuit pour des urgences et qui en avait marre de basculer
les cadres 8'x10' un à un dans chaque bain toutes les... je ne sais plus. Et
ça a duré 15 ans ! avec quand même le début de l'automatisation début 60...

Ces processeurs se trouvaient facilement et à très bon prix en
occasion il y a quelques années, c'est un peu moins vrai maintenant.

Le process E-6 (dias), comme je le pratique:
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/photo/e6.htm
Si certains sont intéressés par du C-41 (négas, la page est un peu
ancienne, il faudra vérifier les chimies disponibles actuellement):
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/photo/c41.htm
Un processeur jobo, CPA-2 dans le cas présent, et son étalonnage:
http://www.bonavolta.ch/hobby/fr/photo/cpa2.htm
L'étalonnage est pareil pour les autres appareils de la gamme.

Pour info, Jobo recommence à produire des processeurs (ils avaient
annoncé l'arrêt il y a quelques années) et a annoncé le CPP-3 à la
Photokina:
http://www.jobo.com/JOBO-CPP3.949.0.html
Accessoirement, ça veut aussi dire que leurs cuves restent en
production ...

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch



Ceci dit, avec l'industrialisation et le numérique, sans avoir les"bras
cassés", c'est quand même plus facile, sauf que je ne sais pas comment
travaillent les photographes d'aujourd'hui quand on leur demande des
documents couleur haute résolution pour des 4x3
Blad 6x6? Interpolation et passage à 600dpi.. ?
Ou restent-ils en argentique à la chambre ?A vrai dire je ne sais pas
parceque je n'ai pas à m'en soucier..
birdy
Le #24821012
jdd wrote:
Le 27/09/2012 14:29, Claudio Bonavolta a écrit :

Je le fais encore très régulièrement (E-6) et n'importe qui, un tant
soit peu soigneux, y arrive sans difficultés.



je n'ai jamais compris comment tu y arrive l'été quand la température
ambiante dépasse celle préconisée pour les bains :-?

jdd



Il climarise ? et d'ailleurs dans un labo isolé, dépasser les 24° n'arrive
jamais pour autant que je me souvienne, puisque, en général, la machine ou
les cuves au bain marie sont maintenues à température pa rle système de
thermostation qui rajoute de l'eau froide en cas de besoin...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme