pénal et civil

Le
MichelB
Bonjour,

J'avais appris, il y a bien longtemps maintenant, que "le pénal tient le civil en l'état".
Il me semble avoir lu il y a quelques temps sur ce groupe que cette règle n'est plus vraie.
Si c'est exact quel est le dispositif qui modifie de façon si essentielle notre droit?
Et dans ce cas des procès à la "O. J. Simpson" où le verdict pénal est pratiquement contre-dit par
le procès civil seraient-il possible en France?
--
Cordialement

MichelB
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Moisse
Le #15984471
Dans le message 48077622$0$20753$, MichelB
Bonjour,

J'avais appris, il y a bien longtemps maintenant, que "le pénal tient
le civil en l'état". Il me semble avoir lu il y a quelques temps sur
ce groupe que cette
règle n'est plus vraie. Si c'est exact quel est le dispositif qui
modifie de façon si
essentielle notre droit? Et dans ce cas des procès à la "O. J.
Simpson" où le verdict pénal
est pratiquement contre-dit par le procès civil seraient-il possible
en France?



Voir article 4 du code de procédure pénale modifié par la loi du 5 mars
2007.


--
MichelB
Le #15984421
Moisse a écrit :
Dans le message 48077622$0$20753$, MichelB
Bonjour,

J'avais appris, il y a bien longtemps maintenant, que "le pénal tient
le civil en l'état". Il me semble avoir lu il y a quelques temps sur
ce groupe que cette
règle n'est plus vraie. Si c'est exact quel est le dispositif qui
modifie de façon si
essentielle notre droit? Et dans ce cas des procès à la "O. J.
Simpson" où le verdict pénal
est pratiquement contre-dit par le procès civil seraient-il possible
en France?



Voir article 4 du code de procédure pénale modifié par la loi du 5 mars
2007.


--?
Moisse
Nospam : sans doute




merci, vu, lu, et accessoirement compris les raisons de cette évolution.
Je crois que dans un premier temps c'était limité aux fautes non intentionnelles et que la rédaction
actuelle ne fait plus état de cette limitation.

Donc en France le juge civil pourra condamner alors même que les moyens d'investigation de
l'instruction démontrent ultérieurement que l'individu en cause n'a aucune part de responsabilité
dans les faits reprochés? C'est çà? j'ai bien compris?

--
Cordialement

MichelB
Moisse
Le #15984171
Dans le message 480781f0$0$28814$, MichelB
Moisse a écrit :
Dans le message 48077622$0$20753$, MichelB
Bonjour,

J'avais appris, il y a bien longtemps maintenant, que "le pénal
tient le civil en l'état". Il me semble avoir lu il y a quelques
temps sur ce groupe que cette
règle n'est plus vraie. Si c'est exact quel est le dispositif qui
modifie de façon si
essentielle notre droit? Et dans ce cas des procès à la "O. J.
Simpson" où le verdict pénal
est pratiquement contre-dit par le procès civil seraient-il possible
en France?



Voir article 4 du code de procédure pénale modifié par la loi du 5
mars 2007.


--?
Moisse
Nospam : sans doute




merci, vu, lu, et accessoirement compris les raisons de cette
évolution. Je crois que dans un premier temps c'était limité aux
fautes non
intentionnelles et que la rédaction actuelle ne fait plus état de
cette limitation.
Donc en France le juge civil pourra condamner alors même que les
moyens d'investigation de l'instruction démontrent ultérieurement que
l'individu en cause n'a aucune part de responsabilité dans les faits
reprochés? C'est çà? j'ai bien compris?



Oui, mais reste que la voie d'appel est en général possible, et qu'on
peut espérer que la computation des délais de justice harmonise les
situations.
On peut aussi penser qu'une demande de surseoir à statuer puisse être
accueillie.
On assistait auparavant à de véritables dénis de justice par exemple en
matière prudhommale, il suffisait à l'employeur de porter plainte pour
vol de documents contre le salarié demandeur, pour renvoyer aux calendes
grecques la décision du CPH.
Et ainsi donner des moyens de pression contre le salarié pour obtenir un
désistement - genre transaction - ou le décourager d'empiler les
factures de son défenseur.

--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme