perenisation des donnes

Le
Olivier B.
salut,
je cherche quelque volontaires pour lever les loups et les oublis sur:
http://olivier.2a.free.fr/informatique/perenisationdonnes/

tout commentaire bienvenu
merci
--
http://olivier.2a.free.fr/
pas de turlututu. apres l'@robase
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Gaulois
Le #754181

http://olivier.2a.free.fr/informatique/perenisationdonnes/

tout commentaire bienvenu

Clef usb, carte d'appareil photo, j'y fait confiance ? non !


J'ai plus confiance dans des mémoires flash que dans des CD ou DVD.
Je fais des sauvegardes fréquentes dans des clés USB avec syncback
et les mêmes données sont sauvegardées moins fréquement sur un DVD
et encore plus rarement sur une bande.

Olivier B.
Le #753894
On Wed, 25 Jul 2007 08:42:54 +0200, Le Gaulois wrote:


http://olivier.2a.free.fr/informatique/perenisationdonnes/

tout commentaire bienvenu

Clef usb, carte d'appareil photo, j'y fait confiance ? non !


J'ai plus confiance dans des mémoires flash que dans des CD ou DVD.
Je fais des sauvegardes fréquentes dans des clés USB avec syncback
et les mêmes données sont sauvegardées moins fréquement sur un DVD
et encore plus rarement sur une bande.


ok, mais le probleme avec les clef usb/cartes apn c'est que meme si
remis en ligne pour lecture il est possible de tout perdre si le media
est mal retiré contrairement au cd/dvd/bande dont la structure n'est
pas modifiée lors de la lecture, il faut peut etre que j'explique cela
sur la page, merci pour ton commentaire

Pour les utiliser je fais bien plus confiance à une bande sdlt ou lto
par exemple.

merci
A+



--
http://olivier.2a.free.fr/
pas de turlututu. apres l'@robase


Le Gaulois
Le #753893

Clef usb, carte d'appareil photo, j'y fait confiance ? non !


J'ai plus confiance dans des mémoires flash que dans des CD ou DVD.
Je fais des sauvegardes fréquentes dans des clés USB avec syncback
et les mêmes données sont sauvegardées moins fréquement sur un DVD
et encore plus rarement sur une bande.


ok, mais le probleme avec les clef usb/cartes apn c'est que meme si
remis en ligne pour lecture il est possible de tout perdre si le media
est mal retiré contrairement au cd/dvd/bande dont la structure n'est
pas modifiée lors de la lecture, il faut peut etre que j'explique cela
sur la page, merci pour ton commentaire


Je fais bien attention à retirer correctement la clé USB. C'est
sûr que pour le streamer j'aurais du mal à lui voler la cartouche
lorsqu'elle est en cours d'utilisation.

Pour les utiliser je fais bien plus confiance à une bande sdlt ou lto
par exemple.


Les clés USB me permettent de faire des sauvegardes une fois par jour
parfois plusieurs, en quelques dizaines de secondes. Sur bande,
je mets 4 Go en 2h15 avec un streamer SLR5 et 12 Go en 2h20 avec
un streamer SLR24, à cette vitesse là je ne me permets pas de faire
des sauvegardes sur bande plus fréquement que tous les 15 jours.
Entretemps, il vaut mieux avec des sauvegardes moins fiables
sur clés USB et DVD que rien du tout.

Le LTO et le SDLT c'est sûrement très bien, mais je n'ose même pas
pas regarder le tarif.



speedsoft.nospam
Le #753892
"Olivier B."
On Wed, 25 Jul 2007 08:42:54 +0200, Le Gaulois wrote:


http://olivier.2a.free.fr/informatique/perenisationdonnes/

tout commentaire bienvenu

Clef usb, carte d'appareil photo, j'y fait confiance ? non !


J'ai plus confiance dans des mémoires flash que dans des CD ou DVD.
Je fais des sauvegardes fréquentes dans des clés USB avec syncback
et les mêmes données sont sauvegardées moins fréquement sur un DVD
et encore plus rarement sur une bande.


ok, mais le probleme avec les clef usb/cartes apn c'est que meme si
remis en ligne pour lecture il est possible de tout perdre si le media
est mal retiré contrairement au cd/dvd/bande dont la structure n'est
pas modifiée lors de la lecture, il faut peut etre que j'explique cela
sur la page, merci pour ton commentaire

Pour les utiliser je fais bien plus confiance à une bande sdlt ou lto
par exemple.

merci
A+
============= Salut,


J'avais fait un point sur les pb de sécurité et sauvegardes, il y a quelques
années.
Il reste valable à condition de ne pas avoir à gérer des volumes trop
élevés.
Si ça peut te servir....

http://cjoint.com/?hzo3th21iS



Thierry_
Le #764179
Dans ma petite entreprise, (1 serveur, 12 postes) , je fais chaque jour une
sauvegarde des données sur un des postes, différent chaque jour.
Sur un des postes, sauvegarde à 10h30, 13h, 15h30 et 19h., tous les jours.
Tous les soirs, backup des données les plus récentes sur CD RW que j'emporte
hors de l'entreprise.
Et aussi un backup mensuel sur DVD conservé en coffre.

J'avais un système sur bande, cassette DAT, rapidement tombé en panne et pas
réparé. La restauration des données sur bande nécessite une machine capable
de lire les bandes. Gros inconvénient pour les PME aux faibles moyens (un
graveur de bandes est cher, et donc pas disponible sur plusieurs postes)

L'avantage de mes sauvegardes sur CD RW ou DVD, c'est qu'elles sont
immédiatement lisibles et restaurables, sur n'importe quelle machine équipée
de la suite Office.
Le lancement des sauvegardes est auto, déclenchées par un petit fichier .bat
et paramétré dans les tâches planifiées.
Je me crois à l'abri.......

Thierry_


"Olivier B." news:
salut,
je cherche quelque volontaires pour lever les loups et les oublis sur:
http://olivier.2a.free.fr/informatique/perenisationdonnes/

tout commentaire bienvenu
merci
--
http://olivier.2a.free.fr/
pas de turlututu. apres l'@robase


JKB
Le #764178
Le 25-07-2007, à propos de
Re: perenisation des donnes,
Thierry_ écrivait dans fr.comp.stockage :
Dans ma petite entreprise, (1 serveur, 12 postes) , je fais chaque jour une
sauvegarde des données sur un des postes, différent chaque jour.
Sur un des postes, sauvegarde à 10h30, 13h, 15h30 et 19h., tous les jours.
Tous les soirs, backup des données les plus récentes sur CD RW que j'emporte
hors de l'entreprise.
Et aussi un backup mensuel sur DVD conservé en coffre.

J'avais un système sur bande, cassette DAT, rapidement tombé en panne et pas
réparé. La restauration des données sur bande nécessite une machine capable
de lire les bandes. Gros inconvénient pour les PME aux faibles moyens (un
graveur de bandes est cher, et donc pas disponible sur plusieurs postes)


Le DAT n'a jamais ete un truc fiable. La fiabilite, c'est LTO, SLR,
DLT, SDLT. Le reste, c'est pour dire qu'on a une sauvegarde sur
bande, rien d'autre...

Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.

Le Gaulois
Le #764176

J'avais un système sur bande, cassette DAT, rapidement tombé en panne et pas
réparé. La restauration des données sur bande nécessite une machine capable
de lire les bandes. Gros inconvénient pour les PME aux faibles moyens (un
graveur de bandes est cher, et donc pas disponible sur plusieurs postes)


La panne de l'appareils de sauvegarde est effectivement un problème,
j'ai connu ça à l'époque ou j'utilisais un appareil Nomai (disques
amovibles en cartouche). Pratiquement il faut soit un contrat de
maintenance avec une entreprise qui sera capable d'échanger
rapidement l'appareil en panne, soit 2 appareils de sauvegarde
identiques. Évidemment avec les CD ou DVD, pas de problème, on
trouvera toujours un lecteur pour relire les sauvegardes.

Pour ne pas avoir besoin d'un appareil de sauvegarde sur chaque
poste, beaucoup d'entreprises ont adopté la stratégie de ne
sauvegarder que les données situées sur un serveur de fichier. Chaque
utilisateur doit copier les données ayant une quelconque valeur
sur le disque du serveur de fichiers. S'il ne le fait pas et
que sa machine se crache, c'est lui qui est responsable de la perte
de ses données. Une autre stratégie est d'utiliser des appareils
de sauvegarde externes, en SCSI, Firewire ou USB. Pour l'USB
le performances ne sont pas terribles et le taux d'occupation
du processeur est trop élevé. Le firewire est un peu mieux.
Le SCSI n'est plus à la mode, et il faut arrêter le poste pour
brancher ou débrancher l'appareil de sauvegarde.

L'avantage de mes sauvegardes sur CD RW ou DVD, c'est qu'elles
sont immédiatement lisibles et restaurables, sur n'importe
quelle machine équipée de la suite Office.


Il faut MS-Office pour relire des DVD ?

Le lancement des sauvegardes est auto, déclenchées par un petit
fichier .bat et paramétré dans les tâches planifiées.
Je me crois à l'abri.......


Si je n'avais des sauvegardes que sur CD ou DVD, je ne me sentirais
pas à l'abris du tout. La plupart de mes CD-RW sont passés à la
poubelle, il me reste des TDK achetés plus récemment que ce que
d'autres marques. Pour les CD-R, dans certaines marques 95 %
sont devenus illisibles en moins d'un an. On dira, il suffit
d'acheter une bonne marque, mais c'est après coup qu'on sait si
telle marque était une bonne marque ou une mauvaise et en plus
la plupart des marques ne fabriquent pas elle-même mais achètent
à d'autres et revendent sous la leur, donc d'une fois sur l'autre
on n'est pas certain d'avoir la même qualité de CD ou DVD.

JKB
Le #764175
Le 25-07-2007, à propos de
Re: perenisation des donnes,
Le Gaulois écrivait dans fr.comp.stockage :

J'avais un système sur bande, cassette DAT, rapidement tombé en panne et pas
réparé. La restauration des données sur bande nécessite une machine capable
de lire les bandes. Gros inconvénient pour les PME aux faibles moyens (un
graveur de bandes est cher, et donc pas disponible sur plusieurs postes)


La panne de l'appareils de sauvegarde est effectivement un problème,
j'ai connu ça à l'époque ou j'utilisais un appareil Nomai (disques
amovibles en cartouche). Pratiquement il faut soit un contrat de
maintenance avec une entreprise qui sera capable d'échanger
rapidement l'appareil en panne, soit 2 appareils de sauvegarde
identiques. Évidemment avec les CD ou DVD, pas de problème, on
trouvera toujours un lecteur pour relire les sauvegardes.

Pour ne pas avoir besoin d'un appareil de sauvegarde sur chaque
poste, beaucoup d'entreprises ont adopté la stratégie de ne
sauvegarder que les données situées sur un serveur de fichier. Chaque
utilisateur doit copier les données ayant une quelconque valeur
sur le disque du serveur de fichiers. S'il ne le fait pas et
que sa machine se crache, c'est lui qui est responsable de la perte
de ses données. Une autre stratégie est d'utiliser des appareils
de sauvegarde externes, en SCSI, Firewire ou USB. Pour l'USB
le performances ne sont pas terribles et le taux d'occupation
du processeur est trop élevé. Le firewire est un peu mieux.
Le SCSI n'est plus à la mode, et il faut arrêter le poste pour
brancher ou débrancher l'appareil de sauvegarde.


Non. Le SCSI se branche à chaud, il est prévu pour cela. Quand à
dire qu'il n'est plus à la mode, tous les appareils sérieux sont
soit en SCSI soit en FC.

Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.


Geo
Le #763902

Dans ma petite entreprise, (1 serveur, 12 postes) , je fais chaque jour une
sauvegarde des données sur un des postes, différent chaque jour.
Sur un des postes, sauvegarde à 10h30, 13h, 15h30 et 19h., tous les jours.
Tous les soirs, backup des données les plus récentes sur CD RW que j'emporte
hors de l'entreprise.
Et aussi un backup mensuel sur DVD conservé en coffre.

J'avais un système sur bande, cassette DAT, rapidement tombé en panne et pas
réparé. La restauration des données sur bande nécessite une machine capable
de lire les bandes. Gros inconvénient pour les PME aux faibles moyens (un
graveur de bandes est cher, et donc pas disponible sur plusieurs postes)

L'avantage de mes sauvegardes sur CD RW ou DVD, c'est qu'elles sont
immédiatement lisibles et restaurables, sur n'importe quelle machine équipée
de la suite Office.
Le lancement des sauvegardes est auto, déclenchées par un petit fichier .bat
et paramétré dans les tâches planifiées.
Je me crois à l'abri.......


Ce serait mieux de faire les copies en deux exemplaires, vous n'êtes
pas à l'abri d'un support illisible.
Comme ça on garde une copie sur place au cas où et l'autre à
l'extérieur.
Une boite qui perd sa comptabilité dans un incendie ou une inondation
est une boite morte.

--
A+

Eric Masson
Le #763901
JKB
'Lut,

Non. Le SCSI se branche à chaud, il est prévu pour cela. Quand à
dire qu'il n'est plus à la mode, tous les appareils sérieux sont
soit en SCSI soit en FC.


Le sata perce sur les serveurs d'entrée de gamme, mais effectivement,
une config serveur sérieuse reste à base scsi.

--
C> Merci de renommer vos fils et sous-fils, sinon c'est le bordel.
BdB> Tu parles, c'est si je renomme mon fils que ça va être le bordel.
Tu seras une pomme, mon fils
-+- pH in
Publicité
Poster une réponse
Anonyme