Permis de feu

Le
.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/15/01016-20150615ARTFIG00179-incendie-spectaculaire-a-la-basilique-saint-donatien-de-nantes.php


Nombre de bâtiments anciens en rénovation ont les combles encombrés de
poussières

Comment peut-on autoriser un tel chantier et délivrer un" permis de feu
" aux couvreurs et autres corps de métier sans un nettoyage "industriel"
préalable efficace ?




V
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Colonel Kilgore
Le #26356692
. avait soumis l'idée :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/15/01016-20150615ARTFIG00179-incendie-spectaculaire-a-la-basilique-saint-donatien-de-nantes.php

Nombre de bâtiments anciens en rénovation ont les combles encombrés de
poussières

Comment peut-on autoriser un tel chantier et délivrer un" permis de feu " aux
couvreurs et autres corps de métier sans un nettoyage "industriel" préalable
efficace ?

V



C'est une bonne question ! C'est vrai que dans les hauts des vieux
bâtiments, poussières et fientes de pigeons sont un redoutable
combustible de départ.

Suivant mon expérience, le permis de feu de complaisance est un
tradition bien ancrée dans le bâtiment :

J'en ai vu un, signé au bureau par le responsable technique du maître
d'ouvrage, et envoyé par fax à l'entreprise intervenante. Les noms des
personnels intervenants n'étant pas renseignés. Les moyens
d'interventin (dans un chéneau, à 20 mètres du sol...) pas d'avantage
précisés.
.
Le #26356700
Le 15/06/2015 21:32, Colonel Kilgore a écrit :
. avait soumis l'idée :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/15/01016-20150615ARTFIG00179-incendie-spectaculaire-a-la-basilique-saint-donatien-de-nantes.php




Nombre de bâtiments anciens en rénovation ont les combles encombrés de
poussières



Comment peut-on autoriser un tel chantier et délivrer un" permis de
feu " aux couvreurs et autres corps de métier sans un nettoyage
"industriel" préalable efficace ?



V



C'est une bonne question ! C'est vrai que dans les hauts des vieux
bâtiments, poussières et fientes de pigeons sont un redoutable
combustible de départ.

Suivant mon expérience, le permis de feu de complaisance est un
tradition bien ancrée dans le bâtiment :

J'en ai vu un, signé au bureau par le responsable technique du maître
d'ouvrage, et envoyé par fax à l'entreprise intervenante. Les noms des
personnels intervenants n'étant pas renseignés. Les moyens d'interventin
(dans un chéneau, à 20 mètres du sol...) pas d'avantage précisés.




.../...
Une fois j'ai été en conversation avec la directrice d'un centre
hospitalier à qui j'ai fait part de mes observations quant à l'état
déplorable des qqs équipements électriques situés dans les combles
de l'hotel-dieu correspondant
à cause de l'accumulation de poussière et du risque incendie potentiel
( on se serait cru sur la lune là ou les prises d'air sous toitures
refoulaient la poussière dans les coins )
Les personnels d'entretien n'étant pas équipées en industriel personne
n'intervenait
Ca n'a pas trainé... dans la foulée de la rénovation ils ont oeuvré avec
une grosse unité industrielle de dépoussiérage ( un contenair 40 pieds
tout équipé, les gus en scaphandre et un réseau de gaines )



...
V
Publicité
Poster une réponse
Anonyme