Un peu d'anticipation

Le
Groufo
Bonjour à tous,

Une petite réflexion que je me faisais ce matin sous la douche :

Les capteurs numériques ne vont pas tellement progresser en résolution.
12 MPixel c'est largement suffisant pour 98% des gens, même des pros. En
revanche les futurs progrès vont concerner la sensibilité. On le voit
déjà avec les nouveaux D3 et 40D et je pense que cette tendance va
s'accentuer dans les prochaines années. On peut s'attendre à avoir
bientôt (5 ans ?) des capteurs très sensibles (sans devoir les refroidir
à l'azote liquide) qui permettront de faire des photos dans des
conditions de lumière très faible.
Ce qui me fait dire que c'est pas très malin d'investir beaucoup
d'argent dans des optiques stabilisées qui dans 4 ou 5 ans ne serviront
plus à rien. Surtout les optiques à focale courte du style 17-80 IS ou
18-55 IS.

G.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
nikojorj_jaimepaslapub
Le #1820445
On Aug 30, 9:44 am, Groufo
Les capteurs numériques ne vont pas tellement progresser en résolutio n.
12 MPixel c'est largement suffisant pour 98% des gens, même des pros.


Pfff... C'est ce qu'on se disait avec le 300d en 2003 et ses 6Mpix...

En revanche les futurs progrès vont concerner la sensibilité.


On peut quand même l'espérer!

Ce qui me fait dire que c'est pas très malin d'investir beaucoup
d'argent dans des optiques stabilisées qui dans 4 ou 5 ans ne serviront
plus à rien.


Ben si : à gagner ENCORE 2-3 diaphs, et à reculer encore l'usage du
flash par exemple.


Allez, la même chose pour moi tavernier.

Charles VASSALLO
Le #1820438
wrote:



En revanche les futurs progrès vont concerner la sensibilité.
Ce qui me fait dire que c'est pas très malin d'investir beaucoup
d'argent dans des optiques stabilisées qui dans 4 ou 5 ans ne serviront
plus à rien.



C'est bin vrai, ça !
Pour moi, ce sera un dos numérique à 1 Mega-ISO couplé à un sténopé
numérique pour boîte à chaussure, de fameuses économies en perpective
sur les objectifs.

Allez, la même chose pour moi tavernier.


non, en plus fort siouplait, l'ambiance faiblit

Charles


Fred
Le #1820429
Groufo wrote:

Ce qui me fait dire que c'est pas très malin d'investir beaucoup
d'argent dans des optiques stabilisées qui dans 4 ou 5 ans ne serviront
plus à rien. Surtout les optiques à focale courte du style 17-80 IS ou
18-55 IS.


Tu penses a Nikon la?

Lens Expected street price in the U.S.
AF-S Nikkor 14-24mm f/2.8G ED US$1799.95
AF-S Nikkor 24-70mm f/2.8G ED US$1699.95
AF-S Nikkor 400mm f/2.8G ED VR US$8799.95
AF-S Nikkor 500mm f/4G ED VR US$7899.95
AF-S Nikkor 600mm f/4G ED VR US$9499.95



(d'apres Rob Galbraith)

--
Frédéric

Stéphan Peccini
Le #1820426
Sur fr.rec.photo.numerique, Groufo s'est exprimé ainsi :

Bonjour à tous,

Une petite réflexion que je me faisais ce matin sous la douche :

Les capteurs numériques ne vont pas tellement progresser en résolution.
12 MPixel c'est largement suffisant pour 98% des gens, même des pros. En
revanche les futurs progrès vont concerner la sensibilité.


Ça me plairait bien : un capteur 1 ISO voire moins pour faire des poses
longues en pleine journée avec une profondeur de champ maîtrisée sans
passer par des filtres qu'il faut combiner pour obtenir la vitesse
convenable que l'on n'arrive pas obtenir obligatoirement.

Je suis aussi intéressé par l'autre côté des ISO, mais pas trop finalement,
car pour mon usage personnel, si je dois monter trop haut dans les ISO,
c'est qu'il n'y a plus de lumière et s'il n'y a plus de lumière, mes sujets
ne sont pas obligatoirement mis en valeur.

--
Stéphan Peccini
Les photos : Les Pyrénées : Le blog :
alainoSPAMlivier
Le #1820425
Stéphan Peccini
Ça me plairait bien : un capteur 1 ISO voire moins pour faire des poses
longues en pleine journée avec une profondeur de champ maîtrisée sans
passer par des filtres qu'il faut combiner pour obtenir la vitesse
convenable que l'on n'arrive pas obtenir obligatoirement.

Je suis aussi intéressé par l'autre côté des ISO, mais pas trop finalement,
car pour mon usage personnel, si je dois monter trop haut dans les ISO,
c'est qu'il n'y a plus de lumière et s'il n'y a plus de lumière, mes sujets
ne sont pas obligatoirement mis en valeur.


Je plussoie. Mais il semble que la mode soit à la photo avec le moins de
lumière possible.

Jean-Pierre Roche
Le #1820424

il semble que la mode soit à la photo avec le moins de
lumière possible.


Un minimum de connaissance de l'histoire de la photo
relativise énormément le qualificatif de "mode" appliqué à
la prise de vue en lumière faible....

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

Jean-Claude Ghislain
Le #1820423

Je suis aussi intéressé par l'autre côté des ISO, mais pas trop
finalement, car pour mon usage personnel, si je dois monter trop haut
dans les ISO, c'est qu'il n'y a plus de lumière et s'il n'y a plus de
lumière, mes sujets ne sont pas obligatoirement mis en valeur.


Quand nos yeux n'y voient plus, ce ne veut pas forcément dire qu'il n'y
a plus de lumière. J'ai expérimenté des poses jusqu'à 60 minutes et sur
le cliché on finit par y voir comme en plein jour, alors que nos yeux
n'y voient que de la nuit (quasi) noire.

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

alainoSPAMlivier
Le #1820422
Jean-Pierre Roche

il semble que la mode soit à la photo avec le moins de
lumière possible.


Un minimum de connaissance de l'histoire de la photo
relativise énormément le qualificatif de "mode" appliqué à
la prise de vue en lumière faible....


Hé oui ! La mode, ça va et ça vient. Et ça n'a rien de péjoratif. C'est
la vie.


alainoSPAMlivier
Le #1820421
Jean-Claude Ghislain
Quand nos yeux n'y voient plus, ce ne veut pas forcément dire qu'il n'y
a plus de lumière.


Nooon ? Sans blaaaague ?

J'ai expérimenté des poses jusqu'à 60 minutes et sur
le cliché on finit par y voir comme en plein jour, alors que nos yeux
n'y voient que de la nuit (quasi) noire.


Tu fais de l'astrophoto ? :->

Jean-Claude Ghislain
Le #1820420

Hé oui ! La mode, ça va et ça vient. Et ça n'a rien de péjoratif.
C'est la vie.


Dans l'histoire de la photo, cette mode est plutôt une constante...

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

Publicité
Poster une réponse
Anonyme