[un peu HS] Où planquer des fichiers audio

Le
Bernard Meylan
Bonsoir à tous,

tout est dans le titre: à la suite du précédent fil -enregistrement de
petits concerts en mp3- je cherche à rendre ceux-ci disponibles aux
interprètes, Un peu comme pour les photos chez Picasa, existe t-il un
site acceptant des fichiers audio que des personnes pourraient
télécharger en ayant reçu une adresse envoyée par le site lui-même?

Bernard
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Achim Bombota
Le #22552781
Le 08/09/2010 22:50, Bernard Meylan a écrit :
Bonsoir à tous,

tout est dans le titre: à la suite du précédent fil -enregistrement de
petits concerts en mp3- je cherche à rendre ceux-ci disponibles aux
interprètes, Un peu comme pour les photos chez Picasa, existe t-il un
site acceptant des fichiers audio que des personnes pourraient
télécharger en ayant reçu une adresse envoyée par le site lui-même?

Bernard



megaupload ?

http://www.megaupload.com/?cúq
Gerardel
Le #22553391
Bernard Meylan a écrit :
Bonsoir à tous,

tout est dans le titre: à la suite du précédent fil -enregistrement de petits
concerts en mp3- je cherche à rendre ceux-ci disponibles aux interprètes, Un
peu comme pour les photos chez Picasa, existe t-il un site acceptant des
fichiers audio que des personnes pourraient télécharger en ayant reçu une
adresse envoyée par le site lui-même?



Bonjour Bernard,

J'utilise Archive-Host :

http://www.archive-host.com

Stockage 150 Mo gratuit

Payant (mais pas cher) pour plus d'espace :

http://www.archive-host.com/offre-p-paiement.php

--

G.D
http://tinyurl.com/chansons-gd
Alain Naigeon
Le #22554321
"Rene Gagnaux"
On Thu, 09 Sep 2010 09:08:42 +0200, Gerardel


Stockage 150 Mo gratuit



"Mo"? Curieuse dénomination,



Cela s'appelle du Français :-)

c'est la même chose que MB?



Oui, il paraît que les anglophones disent ainsi :-o
(parce qu'ils parlent étranger, comme disait Coluche)

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
http://fr.youtube.com/user/AlainNaigeon
Olivier Miakinen
Le #22554311
Le 09/09/2010 15:04, Alain Naigeon répondait à René Gagnaux :

Stockage 150 Mo gratuit



"Mo"? Curieuse dénomination,



Cela s'appelle du français :-)



Oui, ça se lit « mégaoctet ». Il existe aussi l'unité Mio qui se lit
« mébioctet » et qui vaut un peu moins qu'un Mo (dévaluation oblige).

c'est la même chose que MB?



Oui, il paraît que les anglophones disent ainsi :-o
(parce qu'ils parlent étranger, comme disait Coluche)



Exactement. MB se lit « megabyte », et de même il existe le MiB qui se
lit « mebibyte ».
Trinine
Le #22555381
Le Wed, 08 Sep 2010 22:50:10 +0200, Bernard Meylan a écrit :

je cherche à rendre ceux-ci disponibles aux interprètes, Un peu comme
pour les photos chez Picasa, existe t-il un site acceptant des fichiers
audio que des personnes pourraient télécharger en ayant reçu une adresse
envoyée par le site lui-même?



Salut,
Si c'est réservé à quelques destinataires, tu peux même te passer
d'intermédiaire si tu le souhaites.
Un torrent sans tracker envoyé par mail aux destinataires et zou !
Ben oui, quoi, le P2P, ça peut être très utile et légal !

T.
Gerald
Le #22555501
Bernard Meylan
interprètes, Un peu comme pour les photos chez Picasa, existe t-il un
site acceptant des fichiers audio que des personnes pourraient
télécharger en ayant reçu une adresse envoyée par le site lui-même?



Signalons aussi la possibilité de créer un site internet (ou un ftp)
dédié accessible par mot de passe. Par défaut ça se négocie avec son
hébergeur et ce n'est pas forcément simple ni gratuit (je trouve ça très
pratique pour ce qui me concerne, lié à mon nom de domaine), mais c'est
aussi une fonctionnalité associée à l'abonnement MobileMe d'Apple (le
site web accessible par mot de passe).

Naturellement, si ce n'est que pour faire cela, ça peut sembler cher (ou
pas d'ailleurs, tout dépend du besoin qu'on en a), mais c'est juste pour
indiquer que cela existe. Au pire l'essai gratuit de 60 jours permet de
se faire une idée concrète du rapport prix/besoin et, ponctuellement,
l'essai peut même suffire ! :
Cette solution est "web" et naturellement multi-plateforme.

Enfin, sous Mac OS X, ne pas négliger la possibilité de gérer son FTP ou
son HTTP en *local* (sur son propre mac) directement via le système,
voire de le gérer très finement à l'aide d'un logiciel libre comme
PureFTPd Manager, qui permet de créer et contrôler des comptes FTP
"virtuels". Je pense que ça existe aussi sous Linux ou Windows mais je
n'ai pas les références (en fait il s'agit d'une interface graphique
pour la gestion de PureFTPd qui est multi-plateforme)

hth,

--
Gérald
Wykaaa
Le #22556511
Olivier Miakinen a écrit :
Le 09/09/2010 15:04, Alain Naigeon répondait à René Gagnaux :
Stockage 150 Mo gratuit


"Mo"? Curieuse dénomination,


Cela s'appelle du français :-)



Oui, ça se lit « mégaoctet ». Il existe aussi l'unité Mio qui se lit
« mébioctet » et qui vaut un peu moins qu'un Mo (dévaluation oblige).

c'est la même chose que MB?


Oui, il paraît que les anglophones disent ainsi :-o
(parce qu'ils parlent étranger, comme disait Coluche)



Exactement. MB se lit « megabyte », et de même il existe le MiB qui se
lit « mebibyte ».



Non, j'énergique protestement ;-)

MB et Mo ne sont pas la même chose parce qu'un byte n'est pas forcément
un octet.
J'ai connu une machine (le DPS8 de Honeywell) qui avait des mots
mémoires de 36 bits et donc les bytes faisaient 9 bits (donc pas un
octet mais... un peu plus).
Il existe des machines avec des bytes de 6 ou 7 bits (généralement des
automates industriels.

Par ailleurs la distinction entre byte et octet est utilisée dans
certains textes techniques. Ainsi la description formelle d’un langage
de programmation utilisera volontairement le mot byte si le langage ne
nécessite pas qu’un byte ait une taille d’un octet. C’est par exemple le
cas du langage C, où un byte peut contenir plus de huit bits.
Bernard Meylan
Le #22557321
Le 09. 09. 10 09:08, Gerardel a écrit :

J'utilise Archive-Host :

http://www.archive-host.com




Merci Gérard, je tente le coup.

Bernard
Olivier Miakinen
Le #22557331
Le 09/09/2010 23:51, Wykaaa a écrit :

Non, j'énergique protestement ;-)

MB et Mo ne sont pas la même chose parce qu'un byte n'est pas forcément
un octet.
J'ai connu une machine (le DPS8 de Honeywell) qui avait des mots
mémoires de 36 bits et donc les bytes faisaient 9 bits (donc pas un
octet mais... un peu plus).
Il existe des machines avec des bytes de 6 ou 7 bits (généralement des
automates industriels.



Dans l'absolu tu as raison : tant qu'on n'a pas précisé le contexte, un
byte n'est pas forcément un octet ; d'ailleurs moi aussi j'ai connu de
ces machines qui existaient déjà avant l'avènement du Web (donc avant
les années 1990).

Mais dans le contexte présent (stockage de données sur le Web), il
n'y a aucune ambiguïté possible et un megabyte correspond bien à un
mégaoctet.

Par ailleurs la distinction entre byte et octet est utilisée dans
certains textes techniques. Ainsi la description formelle d’un langage
de programmation utilisera volontairement le mot byte si le langage ne
nécessite pas qu’un byte ait une taille d’un octet. C’est par exemple le
cas du langage C, où un byte peut contenir plus de huit bits.



Idem : contexte différent.

Cordialement,
--
Olivier Miakinen
Olivier Miakinen
Le #22557681
Le 10/09/2010 14:59, Wykaaa m'a répondu :

Tu sais, j'ai connu le CDC 3600 (Control Data) de Jussieu (sous la
rotonde) en 1970 (!)



J'avais 6 ans. ;-)

pour lequel j'ai écrit mon premier programme
(crible d'Eratosthène) en Algol 60. Il avait des mots mémoire de 48 bits.
Il existait aussi un CDC 6600 qui avait des mots mémoire de 60 bits avec
un Fortran qui permettait de faire des calculs en quadruple précision.
Ce modèle était, à l'époque, utilisé par l'armée américaine. De 64 à 69,
il fut considéré comme l'ordinateur le plus rapide au monde.



Ces ordinateurs, s'ils fonctionnaient encore aujourd'hui, et s'ils
étaient reliés à Internet pour servir de serveurs web, seraient obligés
pour leurs échanges de se plier à la norme commune (mots de 8 bits et
codes ASCII et UTF-8), malgré leurs mots mémoire de 48 et 60 bits.

Je propose maintenant de cesser ici cet échange plein de nostalgie, ou
d'aller le continuer dans un groupe plus approprié (f.c.ordinosaures par
exemple). Par défaut, je place le suivi en privé.

Cordialement,
--
Olivier Miakinen
Publicité
Poster une réponse
Anonyme