Peut-on lancer une connexion RPV avec un script ?

Le
L'AMI Yves
Bonjour-bonsoir à tous.

Ma question peut sembler bête : pourquoi double-cliquer sur un script,
alors qu'il est strictement équivalent de double-cliquer sur l'icône de la
connexion ?

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement ce
que l'on veut Sauf que, dans ce cas là, on perd la "vraie" passerelle
par défaut, et donc on ne peut plus accéder à Internet en même temps. Vous
me direz que la plupart du temps, on fait soit l'un, soit l'autre Je me
trouve justement dans le cas où l'on veut faire les deux !

J'ai pensé que Google était mon ami et j'ai trouvé que l'on pouvait ne
pas cocher "Utiliser la passerelle par défaut", et même que, si l'on
avait fait ça, pour que ça marche dans le cas où les sous-réseaux n'étaient
pas les mêmes, il fallait ajouter une route pour rejoindre le réseau
distant.

OUFFFF ! Mais là, je coince : l'adresse IP de la carte virtuelle est
attribuée par le serveur DHCP du réseau distant, donc elle change à chaque
fois. Vous voyez le bazar ! Ouvrir une fenêtre DOS, lancer "ipconfig" pour
avoir l'IP de la carte virtuelle. Lancer "route add " cette IP "broadcast
du réseau lointain" ! Personne ne sera jamais capable de reproduire ça
proprement ! Non, décidemment, il faut faire un script.

Mais je n'arrive pas à trouver la commande qu'il faut exécuter dans le
script pour faire la même chose que de double-cliquer sur une connexion RPV
qui est toute prête dans les propriétés du voisinage réseau.

Merci à ceux qui pourront m'aider - et aussi à ceux qui auront eu le
courage de lire jusqu'ici !

AMIcalement
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Claude BELLAMY
Le #21339921
"L'AMI Yves" groupe de discussion : 4b9419ec$0$23878$
[...]
Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement ce
que l'on veut... Sauf que, dans ce cas là, on perd la "vraie" passerelle
par défaut, et donc on ne peut plus accéder à Internet en même temps. Vous
me direz que la plupart du temps, on fait soit l'un, soit l'autre... Je me
trouve justement dans le cas où l'on veut faire les deux !
[...]




Salut Yves!
Je n'ai pas tout saisi ton pb, mais voici je que je crois avoir compris :

Depuis ton ordinateur, tu es connecté :
- soit directement à Internet, via (éventuellement)
un routeur/modem de ton FAI
- soit à un VPN (en RTC ou RNIS p.ex.) à ton employeur
et dans ce cas tu n'accède plus à ton "LAN" personnel,
donc en particulier tu n'as plus accès à Internet.


Et bien cette "antinomie" est parfaitement NORMALE !
C'est le logiciel de VPN qui coupe automatiquement toute liaison directe
entre Internet et ton PC, afin que des "aliens" ne puissent pas
"s'infiltrer" dans ton réseau local professionnel.

Quand je me connectais depuis chez moi au réseau privé d'EDF, via un client
VPN Nortel (avec carte SecureID), c'est ainsi que çà fonctionnait. Dès que
j'étais connecté au LAN d'EDF, mon PC perdait TOUTES les connexions avec mon
LAN personnel (y compris les imprimantes réseau, ce qui était assez fâcheux
!!).

Ce n'était pas un bug, mais volontaire, afin que mon PC ne puisse pas être
une "backdoor" ouverte à tous les malwares qui se seraient dépêchés
d'infester le LAN d'EDF !


Pour disposer d'un accès à Internet dans les deux 2 cas, il te FAUT utiliser
l'accès à Internet offert sur ton lieu de TRAVAIL (s'il existe)!
Cela peut contraindre à définir un proxy-serveur dans la configuration de la
connexion internet de ton PC.

Là aussi c'était la règle dans mon cas professionnel : si je voulais ouvrir
un site sur le NET, je devais indiquer le nom d'un fichier .pac (= "Proxy
automatic configuration") dans la config de IE (ou autre navigateur), puis
m'authentifier sur le proxy-serveur.

Et à la déconnexion, je devais supprimer le nom de ce fichier .pac dans IE


Afin de faciliter ces basculements successifs, j'ai écrit un script VBS :
http://www.bellamyjc.org/fr/vbsdownload.html#setproxy

et pour automatiser cela, j'avais créé 2 raccourcis sur mon bureau
("Internet personnel" & "Internet professionnel")



--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP]
http://www.bellamyjc.org ou http://jc.bellamy.free.fr
Sergio
Le #21340101
L'AMI Yves a écrit :

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement



C'est quoi un "RPV" ?
* Rancho Palos Verdes
* Reactor pressure vessel
* Remotely Piloted Vehicle
* Republican Party of Virginia
?

(dixit Wikipedia anglais)

--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Quartzkyte
Le #21340291
Sergio a écrit :
L'AMI Yves a écrit :

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement



C'est quoi un "RPV" ?
* Rancho Palos Verdes
* Reactor pressure vessel
* Remotely Piloted Vehicle
* Republican Party of Virginia
?

(dixit Wikipedia anglais)



:o) un French VPN, mais j'aime bien Rancho Palos Verdes, si quelqu'un a une p'tite villa là-bas pour mes vacances...

--
Quartzkyte (si c'est compliqué appelez-moi Michel)

Newsgroups win7, IE8 et office2010 créés par Michel Claveau :
news:\ponx.frwin7 - Utilisateur et Passe : v (comme visiteur)

FAQ Outlook de JièL : http://faq-outlook.fr/
7 Extra, mon annuaire Win 7 : http://www.corpfrance.com/7extra/
Jean-Claude BELLAMY
Le #21340371
"Sergio" groupe de discussion : 4b94c2ae$0$14410$
L'AMI Yves a écrit :

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement



C'est quoi un "RPV" ?
* Rancho Palos Verdes
* Reactor pressure vessel
* Remotely Piloted Vehicle
* Republican Party of Virginia
?

(dixit Wikipedia anglais)



"Réseau Privé Virtuel" !
En bon "français" habituel : VPN (Virtual Private Network)

Je ne suis pas un snobinard fana de termes anglophones, mais je ne suis pas
non plus un ayatollah de l'usage exclusif de termes francophones. Et
j'estime qu'à partir du moment où un terme (quelle que soit sa langue) s'est
imposé par l'usage, c'est celui là qu'il faut retenir, c'est une question de
bon sens.
(A part de rares exceptions telles que le couple "logiciel/matériel" au lieu
de "software/hardware")

Et quand les termes sont des acronymes, la traduction est encore plus
délirante, pour ne pas dire stupide, car on ne sait plus de quoi on parle !
Tu auras remarqué que dans ma réponse à Yves j'ai utilisé exclusivement
l'acronyme anglophone "VPN", car c'est celui compris par la majorité des
internautes !
Je me souviens justement d'un article de l'hebdomadaire "01 hebdo" paru il y
a une dizaine d'années qui titrait en grand "Les RPV bla bla bla ...", et
tout comme toi au début je me demandais bien de quoi cela traitait!

Ce n'est qu'en lisant l'article que j'ai compris que c'était bêtement de VPN
dont il était question!


C'est aussi absurde que de vouloir parler de "PE" (Protocole Entre réseaux,
au lieu de "IP" pour "Internet Protocol"), de "PTNR" (Protocole de transfert
de nouvelles dans le réseau au lieu de "NNTP" pour "Network News Transfert
Protocol"), de serveur "PBP" (Protocole de bureau de poste au lieu de "POP"
pour Post Office Protocol) , ...



--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP]
http://www.bellamyjc.org ou http://jc.bellamy.free.fr
Jo Kerr
Le #21340481
Jean-Claude BELLAMY a écrit :

Je me souviens justement d'un article de l'hebdomadaire "01 hebdo" paru il y
a une dizaine d'années qui titrait en grand "Les RPV bla bla bla ...", et
tout comme toi au début je me demandais bien de quoi cela traitait!




Il fut un temps où une revue française (l'Ordinateur individuel ?)
essayait d'imposer MEV (MEmoire Vive(RAM)) et MEM (MEmoire Morte(ROM)).
C'était d'un comique !
Et pourquoi pas MAA (Mémoire à Accès Aléatoire) et MLS (Mémoire à
Lecture Seule) ? :-)

--
In gold we trust (c)
Quartzkyte
Le #21340541
Jean-Claude BELLAMY a écrit :
"Sergio" groupe de discussion : 4b94c2ae$0$14410$
L'AMI Yves a écrit :

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement



C'est quoi un "RPV" ?
* Rancho Palos Verdes
* Reactor pressure vessel
* Remotely Piloted Vehicle
* Republican Party of Virginia
?

(dixit Wikipedia anglais)



"Réseau Privé Virtuel" !
En bon "français" habituel : VPN (Virtual Private Network)

Je ne suis pas un snobinard fana de termes anglophones, mais je ne suis pas
non plus un ayatollah de l'usage exclusif de termes francophones. Et
j'estime qu'à partir du moment où un terme (quelle que soit sa langue) s'est
imposé par l'usage, c'est celui là qu'il faut retenir, c'est une question de
bon sens.
(A part de rares exceptions telles que le couple "logiciel/matériel" au lieu
de "software/hardware")

Et quand les termes sont des acronymes, la traduction est encore plus
délirante, pour ne pas dire stupide, car on ne sait plus de quoi on parle !
Tu auras remarqué que dans ma réponse à Yves j'ai utilisé exclusivement
l'acronyme anglophone "VPN", car c'est celui compris par la majorité des
internautes !
Je me souviens justement d'un article de l'hebdomadaire "01 hebdo" paru il y
a une dizaine d'années qui titrait en grand "Les RPV bla bla bla ...", et
tout comme toi au début je me demandais bien de quoi cela traitait!

Ce n'est qu'en lisant l'article que j'ai compris que c'était bêtement de VPN
dont il était question!


C'est aussi absurde que de vouloir parler de "PE" (Protocole Entre réseaux,
au lieu de "IP" pour "Internet Protocol"), de "PTNR" (Protocole de transfert
de nouvelles dans le réseau au lieu de "NNTP" pour "Network News Transfert
Protocol"), de serveur "PBP" (Protocole de bureau de poste au lieu de "POP"
pour Post Office Protocol) , ...



Soyons fous, osons "LOL". :D

--
Quartzkyte (si c'est compliqué appelez-moi Michel)

Newsgroups win7, IE8 et office2010 créés par Michel Claveau :
news:\ponx.frwin7 - Utilisateur et Passe : v (comme visiteur)

FAQ Outlook de JièL : http://faq-outlook.fr/
7 Extra, mon annuaire Win 7 : http://www.corpfrance.com/7extra/
LeLapin
Le #21341521
Jo Kerr a tapoté du bout de ses petites papattes :

Il fut un temps où une revue française (l'Ordinateur individuel ?)



Pas seulement eux.

essayait
d'imposer MEV (MEmoire Vive(RAM)) et MEM (MEmoire Morte(ROM)). C'était d'un
comique !



Du coup, j'avais pondu un papier pour me moquer, signalant que les
Reprom se diraient désormais Memer ;)

--
LeLapin
Dominique Ottello
Le #21342341
Jo Kerr
Il fut un temps où une revue française (l'Ordinateur individuel ?)
essayait d'imposer MEV (MEmoire Vive(RAM)) et MEM (MEmoire Morte(ROM)).



C'était à l'époque (environ 1984) où une boîte française sortait une
EEPROM Basicois pour remplacer le BASIC de l'Apple ][ par un basic
francisé : IMPRIME, VA, SI, ALORS, LIRE, ECRIRE, etc.

Joyeuse époque des Apple ][, Oric 1, Commodore 64, Dragon 32, Vectrex,
Thomson TO7, HP-41 CV et son bus HP-IL, Atari, Vic, Hector II, SHARP MZ
700, LYNX, ZX Spectrum, TI99/4A, Jupiter Ace, ZX81, Aquarius, DAI,
Spectravidéo SV.318

Époque - un peu de nostalgie - du Festival du Logiciel à la Chartreuse
de Villeneuve-lez-Avignon du 8 au 31 juillet 1983.

Le festival du logiciel 1983 a été organisé par le CIRCA avec le
concours de la revue "L'Ordinateur Individuel" et de la coopérative de
conseils TEN, avec la participation d'Antenne 2 et de RTL, de l'Agence
de l'Informatique, de la Fondation de France, de VIFI Nathan, de
Thomson, de la Compagnie Bull, de la Caisse des Dépôts et Consignation,
du Ministère de la Culture et de l'ASCOM.

J'ai toujours, un peu jauni, punaisé sur le mur de mon bureau, un
diplôme qui m'a été attribué à l'occasion de ce festival et décerné le 3
septembre 1983 pour le "Prix de gestion familiale" pour un logiciel que
j'avais écrit pour la gestion de mon compte chèque sur Apple II
Europlus. Ce programme a continué à vivre, s'est amélioré à la suite des
desiderata des utilisateurs (plus de 120), jusqu'en 1993. Je suis alors
passé sur PC.

Voilà ce que Jean-Louis Soulié, journaliste à la revue "Votre
Ordinateur" écrivait dans le numéro de Janvier-Février 1984, à la suite
d'une interview, sous le titre :

REPORTAGE SIGNES PARTICULIERS : AUTEURS DE LOGICIELS Nous terminons
aujourd'hui notre tour de France des auteurs de logiciels couronnés cet
été à Avignon. Et nous faisons nôtre le propos d'Einstein : « Les fous
de travail sont peut-être tout simplement en train de s'amuser... »

Un bon programme est toujours conçu dans l'amusement

Quittons les rives de la Saône pour celles de la Seine, où sévit
Dominique Ottello, grand partisan du moindre effort. Dès qu'un problème
de vie courante se pose à lui, il réalise un programme pour le résoudre
à sa place. Il a ainsi des quantités de disquettes lui permettant
d'écrire ses lettres officielles, de retrouver une adresse ou un disque
égaré, de gérer son CCP ou, le fin du fin, de mettre la main sur tel
programme dont il a un besoin impératif. Le roi du fichage, c'est lui.
Demandez à Dominique ce que lui coûte son dada et il vous sort une
disquette. « Voyons : je tape ' Apple" et je vous dis ça tout de suite
». Effectivement, je lis 14 475,58 francs depuis le 23 juin 1982. Rapide
calcul pour voir ce que ça fait par mois. Ouh ! la la, pas loin de huit
cents francs. Est-ce bien raisonnable ?
Dominique m'a semblé être un joyeux luron. Il clame à qui veut
l'entendre qu'il n'est de bon programmeur que celui qui sait s'amuser
avec sa machine.
Sur le mur de son bureau figure une citation du président-directeur
général d'IBM : « Un bon programme, c'est 15 % d'amusement avec la
machine, 15 % de rivalité avec la machine, 15 % de synthèse, 15 % de
logique, 15 % d'imagination, 15 % de rêverie, 8 % d'idée lumineuse et
subite, 1,99 % de découragement passager et 0,01 % d'erreur. »
« Vous voyez, s'exclame Dominique, il cite d'abord l'amusement. C'est ça
qu'il faut écrire dans votre article. Le reste est secondaire. » Si je
dois, à l'issue de ce voyagé au pays des créateurs de logiciels, retenir
une formule, ce sera celle-là. Après tout, on nous annonce que nous
sommes en train de quitter la civilisation industrielle pour entrer dans
celle des loisirs. Il semble logique que notre compagnon des années
futures se révèle être un appareil doué de sens ludique.
Nous pourrons ainsi bientôt dire comme Einstein : « Les gens que l'on
considère comme des fous de travail sont peut-être tout simplement en
train de s'amuser. » Jean-Louis Soulié
bob123
Le #21344511
Bonjour,

Pour ce genre de pb, nous faisons tourner le client VPN dans
une machine virtuelle VMware qui n'a que cette fonction.
Comme ça le réseau d'entreprise est accessible
sans perdre l'accès à Internet.

A+


"L'AMI Yves" news: 4b9419ec$0$23878$
Bonjour-bonsoir à tous.

Ma question peut sembler bête : pourquoi double-cliquer sur un script,
alors qu'il est strictement équivalent de double-cliquer sur l'icône de la
connexion ?

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement ce
que l'on veut... Sauf que, dans ce cas là, on perd la "vraie" passerelle
par défaut, et donc on ne peut plus accéder à Internet en même temps. Vous
me direz que la plupart du temps, on fait soit l'un, soit l'autre... Je me
trouve justement dans le cas où l'on veut faire les deux !

J'ai pensé que Google était mon ami... et j'ai trouvé que l'on pouvait ne
pas cocher "Utiliser la passerelle par défaut...", et même que, si l'on
avait fait ça, pour que ça marche dans le cas où les sous-réseaux
n'étaient pas les mêmes, il fallait ajouter une route pour rejoindre le
réseau distant.

OUFFFF ! Mais là, je coince : l'adresse IP de la carte virtuelle est
attribuée par le serveur DHCP du réseau distant, donc elle change à chaque
fois. Vous voyez le bazar ! Ouvrir une fenêtre DOS, lancer "ipconfig" pour
avoir l'IP de la carte virtuelle. Lancer "route add " cette IP "broadcast
du réseau lointain" ! Personne ne sera jamais capable de reproduire ça
proprement ! Non, décidemment, il faut faire un script.

Mais je n'arrive pas à trouver la commande qu'il faut exécuter dans le
script pour faire la même chose que de double-cliquer sur une connexion
RPV qui est toute prête dans les propriétés du voisinage réseau.

Merci à ceux qui pourront m'aider - et aussi à ceux qui auront eu le
courage de lire jusqu'ici !

AMIcalement
L'AMI Yves
Le #21346801
Je reviens après quelques galères de mise au point de RPV - pardon, VPN -
sur Windows 7...
Je ne suis pas encore allé voir ton script, cher JCB, mais à propos,
c'était quoi, le sens de l'acronyme CTV ?

Ah, nostalgie...

Merci de ta réponse, à bientôt.


"Jean-Claude BELLAMY" message de news: 4b94cc7d$0$17861$

"Sergio" groupe de discussion : 4b94c2ae$0$14410$
L'AMI Yves a écrit :

Mais en fait, en poussant un peu, voici ce que j'ai découvert : quand
j'établis la connexion RPV, la passerelle par défaut devient la carte
virtuelle par où passe le RPV. A priori, on se dit que c'est justement



C'est quoi un "RPV" ?
* Rancho Palos Verdes
* Reactor pressure vessel
* Remotely Piloted Vehicle
* Republican Party of Virginia
?

(dixit Wikipedia anglais)



"Réseau Privé Virtuel" !
En bon "français" habituel : VPN (Virtual Private Network)

Je ne suis pas un snobinard fana de termes anglophones, mais je ne suis
pas non plus un ayatollah de l'usage exclusif de termes francophones. Et
j'estime qu'à partir du moment où un terme (quelle que soit sa langue)
s'est imposé par l'usage, c'est celui là qu'il faut retenir, c'est une
question de bon sens.
(A part de rares exceptions telles que le couple "logiciel/matériel" au
lieu de "software/hardware")

Et quand les termes sont des acronymes, la traduction est encore plus
délirante, pour ne pas dire stupide, car on ne sait plus de quoi on parle
!
Tu auras remarqué que dans ma réponse à Yves j'ai utilisé exclusivement
l'acronyme anglophone "VPN", car c'est celui compris par la majorité des
internautes !
Je me souviens justement d'un article de l'hebdomadaire "01 hebdo" paru
il y a une dizaine d'années qui titrait en grand "Les RPV bla bla bla
...", et tout comme toi au début je me demandais bien de quoi cela
traitait!

Ce n'est qu'en lisant l'article que j'ai compris que c'était bêtement de
VPN dont il était question!


C'est aussi absurde que de vouloir parler de "PE" (Protocole Entre
réseaux, au lieu de "IP" pour "Internet Protocol"), de "PTNR" (Protocole
de transfert de nouvelles dans le réseau au lieu de "NNTP" pour "Network
News Transfert Protocol"), de serveur "PBP" (Protocole de bureau de
poste au lieu de "POP" pour Post Office Protocol) , ...



--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP]
http://www.bellamyjc.org ou http://jc.bellamy.free.fr


Publicité
Poster une réponse
Anonyme