Photo argentique

Le
Yannick Patois
Bonjour,

N'ayant plus de boîtier numérique, et pas trop envie de m'en repayer un
maintenant; j'ai pensé que j'avais sous la main des boîtiers argentiques
que je n'avais jamais vraiment regardé comme des appareil photos (juste
comme un truc encombrant qui venait avec les objectifs que j'achetais
d'occas pour mon numérique).

J'ai donc deux boîtiers: un 3000N et un 500. Je pense que c'est correct,
le 3000N semble plus récent, mais j'ignore leurs différences.
Que me conseillez-vous d'essayer? (d'autant que l'on ne voit ce que ça
donne qu'après avoir pris toute une pellicule et développé l'ensemble!).

Quelle est la méthode la meilleure pour obtenir une sortie numérique à
partir d'une pellicule à prix raisonnable: je ne veux sans doute pas
acheter du matériel mais plus probablement trouver un service de
développement (en ligne sous sur Strasbourg) qui me vends un scan de
qualité correcte en échange de mes pellicules.

Merci de vos suggestions,

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: patois@altespace.org | |
| Wikileaks: J'ai fermé mon compte Paypal et Ebay, et vous? |
| Wikileaks: http://wikileaks.ch |
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #23063611
Le 29/01/2011 11:12, Yannick Patois a écrit :

N'ayant plus de boîtier numérique, et pas trop envie de m'en
repayer un maintenant; j'ai pensé que j'avais sous la main
des boîtiers argentiques que je n'avais jamais vraiment
regardé comme des appareil photos (juste comme un truc
encombrant qui venait avec les objectifs que j'achetais
d'occas pour mon numérique).

J'ai donc deux boîtiers: un 3000N et un 500. Je pense que
c'est correct, le 3000N semble plus récent, mais j'ignore
leurs différences.
Que me conseillez-vous d'essayer? (d'autant que l'on ne voit
ce que ça donne qu'après avoir pris toute une pellicule et
développé l'ensemble!).

Quelle est la méthode la meilleure pour obtenir une sortie
numérique à partir d'une pellicule à prix raisonnable: je ne
veux sans doute pas acheter du matériel mais plus
probablement trouver un service de développement (en ligne
sous sur Strasbourg) qui me vends un scan de qualité
correcte en échange de mes pellicules.



L'intérêt de faire du NB argentique sans aller jusqu'au bout
de la démarche (développement + tirage traditionnel réalisés
soi-même) me semble des plus minces... Car l'intérêt est
justement de maîtriser toutes les étapes du processus, si ce
n'est pas le cas, il disparaît presque entièrement.
Autant faire du NB totalement en numérique si on n'a pas le
matériel, le temps et le courage ! On trouve des boîtiers
numériques d'occasion pour pas cher.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Yannick Patois
Le #23063671
Salut,

Merci de ta réponse.

Le 29/01/2011 11:23, Jean-Pierre Roche a écrit :
Le 29/01/2011 11:12, Yannick Patois a écrit :
N'ayant plus de boîtier numérique, et pas trop envie de m'en
repayer un maintenant; j'ai pensé que j'avais sous la main
des boîtiers argentiques que je n'avais jamais vraiment


L'intérêt de faire du NB argentique sans aller jusqu'au bout de la
démarche (développement + tirage traditionnel réalisés soi-même)



Je n'ai pas dit "NB" dans mon texte...
Si je devais aller par là, je demanderais où trouver un club avec un
labo sur Strasbourg. Mais je crains de ne pas en avoir le temps :(

On trouve des boîtiers numériques d'occasion pour
pas cher.



Oui, je regarder aussi, mais "pas cher" c'est relatif :)

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
| Wikileaks: J'ai fermé mon compte Paypal et Ebay, et vous? |
| Wikileaks: http://wikileaks.ch |
Jean-Pierre Roche
Le #23063661
Le 29/01/2011 11:39, Yannick Patois a écrit :

N'ayant plus de boîtier numérique, et pas trop envie de m'en
repayer un maintenant; j'ai pensé que j'avais sous la main
des boîtiers argentiques que je n'avais jamais vraiment


L'intérêt de faire du NB argentique sans aller jusqu'au
bout de la
démarche (développement + tirage traditionnel réalisés
soi-même)



Je n'ai pas dit "NB" dans mon texte...



Oui j'ai pensé NB car pour la couleur c'est encore pire...
Et l'intérêt amha vraiment nul, du moins en 24X36 et autres
petits formats.

Si je devais aller par là, je demanderais où trouver un club
avec un labo sur Strasbourg. Mais je crains de ne pas en
avoir le temps :(

On trouve des boîtiers numériques d'occasion pour
pas cher.



Oui, je regarder aussi, mais "pas cher" c'est relatif :)



Au bout de quelques films on a payé le prix d'un boîtier
d'occasion... Et pour un résultat vraisemblablement pas
terrible amha.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Yannick Patois
Le #23063761
Le 29/01/2011 11:45, Jean-Pierre Roche a écrit :
Oui j'ai pensé NB car pour la couleur c'est encore pire... Et l'intérêt
amha vraiment nul, du moins en 24X36 et autres petits formats.
Et pour un résultat vraisemblablement pas terrible amha.



Donc, si je comprend bien, pendant des décennies, des millions de
photographes ont utilisés des reflex argentiques vraiment nul pour un
résultat pas terrible...

Et donc l'histoire de la photographie regardable commence au XXIieme
siècle, avant ça, que des trucs vraiment nuls (sauf peut-être en grand
format). Est-ce crédible?

Sinon, tu veux bien vendre ton Reflex numérique d'occasion contre le
prix de quelques développement argentiques?

Bon, plus sérieusement, j'ai peur que tu n'ais un peu raison sur la
qualité, mais sans doute pas sur le prix... Il faut voir: cela ne me
coutera sans doute pas des millions de faire une essaie avec une pellicule.

Merci,

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
| Wikileaks: J'ai fermé mon compte Paypal et Ebay, et vous? |
| Wikileaks: http://wikileaks.ch |
Nicolas de la Ruelle
Le #23063751
Le 29/01/2011 12:06, Yannick Patois a écrit :
Le 29/01/2011 11:45, Jean-Pierre Roche a écrit :
Oui j'ai pensé NB car pour la couleur c'est encore pire... Et l'intérêt
amha vraiment nul, du moins en 24X36 et autres petits formats.
Et pour un résultat vraisemblablement pas terrible amha.



Donc, si je comprend bien, pendant des décennies, des millions de
photographes ont utilisés des reflex argentiques vraiment nul pour un
résultat pas terrible...

Et donc l'histoire de la photographie regardable commence au XXIieme
siècle, avant ça, que des trucs vraiment nuls (sauf peut-être en grand
format). Est-ce crédible?

Sinon, tu veux bien vendre ton Reflex numérique d'occasion contre le
prix de quelques développement argentiques?

Bon, plus sérieusement, j'ai peur que tu n'ais un peu raison sur la
qualité, mais sans doute pas sur le prix... Il faut voir: cela ne me
coutera sans doute pas des millions de faire une essaie avec une pellicule.

Merci,

Yannick




Bonjour, Il peut aussi développer lui-même puis scanner. Je le fais avec
des résultats satisfaisant en me faisant plaisir à manipuler mes
argentiques.
Il est aussi possible de ne faire que le développement en labo, puis
scan à la maison, mais en machine les résultats sont généralement
décevants. Trop de cochonneries sur la pellicule, ca supporte mal le
scan, surtout en C41 Noir et Blanc.
Il est vrai qu'en moyen format, on peut plus facilement rectifier les
imperfections avec PS. (Je ne suis qu'un modeste amateur, qui veut
croire au renouveau de l'argentique).
Nico ..
jean-daniel dodin
Le #23063871
Le 29/01/2011 12:14, Nicolas de la Ruelle a écrit :

Bonjour, Il peut aussi développer lui-même puis scanner.



s'il s'agit de noir et blanc, faire tout soi-même est ideal (un
agrandisseur ne doit plus couter grand chose, le plus difficile étant
d'en trouver un d'occasion :-).

en couleur, c'est déjà plus coton. Je ne sais pas du tout ce qui reste
des filières semi-pro de développement diapo

s'il faut acheter un scanner, où est l'économie?

ce qui est sur, c'est que les meilleurs appareils numériques ont
dépassé sur beaucoup de points les appareils argentiques+film, en tout
cas sur la définition (sur la "latitude de pose", pas sûr)

si j'ai bien compris, tu as déjà les objectifs? un boitier sur ebay
(numérique) ne coute pas bien cher - 8 Mpix sont suffisant et personne
n'en veut plus...

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français:
http://dodin.org/frsv/
Pizzéria Plaisance du touch http://pizzanetti.fr
pehache-youplaboum
Le #23064221
"Yannick Patois" news: 4d43f4b0$0$10129$
Le 29/01/2011 11:45, Jean-Pierre Roche a écrit :
Oui j'ai pensé NB car pour la couleur c'est encore pire... Et
l'intérêt amha vraiment nul, du moins en 24X36 et autres petits
formats. Et pour un résultat vraisemblablement pas terrible amha.



Donc, si je comprend bien, pendant des décennies, des millions de
photographes ont utilisés des reflex argentiques vraiment nul pour un
résultat pas terrible...

Et donc l'histoire de la photographie regardable commence au XXIieme
siècle, avant ça, que des trucs vraiment nuls (sauf peut-être en grand
format). Est-ce crédible?

Sinon, tu veux bien vendre ton Reflex numérique d'occasion contre le
prix de quelques développement argentiques?

Bon, plus sérieusement, j'ai peur que tu n'ais un peu raison sur la
qualité, mais sans doute pas sur le prix... Il faut voir: cela ne me
coutera sans doute pas des millions de faire une essaie avec une
pellicule.



Pour le prix, si tu fais une pellicule tous les 6 mois, tu as sans doute
raison. Sinon...

Quant à la qualité JPR a raison : vu le peu d'argentique que les gens font
encore, il ne reste plus que quelques labos industriels de façonnage pour
faire les développements/scan/tirages. Si tu veux des scans, la prestation
typique c'est un CD avec les négas scannés en 1800x1200 : c'est parfait pour
du 10x15, correct pour du 13x18, mais pas au-delà. Si seul le 10x15
t'intéresse la solution est bonne.

D'un autre côté, pour tirer uniquement en 10x15, un compact numérique
d'occasion avec une petite résolution ne doit pas coûter bien cher (un
reflex numérique d'occasion à 6Mpix non plus, d'ailleurs). A comparer avec
un prix de revient qui doit difficilement pouvoir être inférieur à 15¤ par
pellicule (pellicule+devlpt+scan).

--
pehache
http://pehache.free.fr
Jean-Pierre Roche
Le #23064491
Le 29/01/2011 12:06, Yannick Patois a écrit :

Donc, si je comprend bien, pendant des décennies, des
millions de photographes ont utilisés des reflex argentiques
vraiment nul pour un résultat pas terrible...



Très souvent : oui. Comparé à ce qu'on peut faire
aujourd'hui en numérique. C'est pas l'appareil qui avait
vraiment des défauts, c'est la pellicule. En cherchant sur
le net tu devrais trouver confirmation sans problème...

Et donc l'histoire de la photographie regardable commence au
XXIieme siècle, avant ça, que des trucs vraiment nuls (sauf
peut-être en grand format). Est-ce crédible?



Si tu parles des pros, le problème est légèrement différent
: un labo pro c'était pas le même prix... Et même : quand tu
regardes certaines images de photographes de renom tirés en
grand format, c'est pas vraiment terrible coté définition et
bien d'autres paramètres. Mais souvent les publications
étaient faites dans la presse avec des tailles d'image assez
réduites. Ensuite les gens qui travaillaient au moyen ou
grand format c'était pas forcément pour le plaisir de
trimballer des équipements très lourds et onéreux...

Sinon, tu veux bien vendre ton Reflex numérique d'occasion
contre le prix de quelques développement argentiques?



Bien sûr. Pas le modèle qui vient de sortir mais celui qui a
déjà quelques années mais reste tout à fait correct pour
bien des usages...

Bon, plus sérieusement, j'ai peur que tu n'ais un peu raison
sur la qualité, mais sans doute pas sur le prix... Il faut
voir: cela ne me coutera sans doute pas des millions de
faire une essaie avec une pellicule.



Bien sûr. Tout dépend comment on voit les choses : faire des
essais sans garantie de résultat ou choisir d'emblée une
solution efficace et pouvoir profiter de ses images au cas
où elles auraient un intérêt...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
LG
Le #23064481
"pehache-youplaboum" news:
"Yannick Patois" news: 4d43f4b0$0$10129$
Le 29/01/2011 11:45, Jean-Pierre Roche a écrit :
Oui j'ai pensé NB car pour la couleur c'est encore pire... Et
l'intérêt amha vraiment nul, du moins en 24X36 et autres petits
formats. Et pour un résultat vraisemblablement pas terrible amha.



Donc, si je comprend bien, pendant des décennies, des millions de
photographes ont utilisés des reflex argentiques vraiment nul pour un
résultat pas terrible...

Et donc l'histoire de la photographie regardable commence au XXIieme
siècle, avant ça, que des trucs vraiment nuls (sauf peut-être en
grand
format). Est-ce crédible?

Sinon, tu veux bien vendre ton Reflex numérique d'occasion contre le
prix de quelques développement argentiques?

Bon, plus sérieusement, j'ai peur que tu n'ais un peu raison sur la
qualité, mais sans doute pas sur le prix... Il faut voir: cela ne me
coutera sans doute pas des millions de faire une essaie avec une
pellicule.



Pour le prix, si tu fais une pellicule tous les 6 mois, tu as sans
doute raison. Sinon...

Quant à la qualité JPR a raison : vu le peu d'argentique que les gens
font encore, il ne reste plus que quelques labos industriels de
façonnage pour faire les développements/scan/tirages. Si tu veux des
scans, la prestation typique c'est un CD avec les négas scannés en
1800x1200 : c'est parfait pour du 10x15, correct pour du 13x18, mais
pas au-delà. Si seul le 10x15 t'intéresse la solution est bonne.

D'un autre côté, pour tirer uniquement en 10x15, un compact numérique
d'occasion avec une petite résolution ne doit pas coûter bien cher (un
reflex numérique d'occasion à 6Mpix non plus, d'ailleurs). A comparer
avec un prix de revient qui doit difficilement pouvoir être inférieur
à 15¤ par pellicule (pellicule+devlpt+scan).

--
pehache




Ce genre de réflexion est tout à fait hors sujet.
Le développement argentique ne coûte pas la peau du cul, une dizaine
d'¤.
Quant a la mise sur papier, elle est pareil que pour le numérique, c'est
la même machine.
De plus, tu peux demander le CD avec la numérisation des photos
développées, en cas de tirage papier, certain le font gratuitement,
sinon le service est payant.
Pour les format papier, tu à plusieurs choix possibles :
- le 10/15 le prix des 10/15 numériques (mais possible d'une hausse du
coût si tu demande une correction d'image

- les agrandissement, varable selon format, compter 3¤/5¤ pour un A4

- les contacts, n'est pas égal aux contact sur une feuille comme bien
connu des amateurs N&B, quoique tu peux le demander, mais c'est un
format 7/9 ou approchant suivant les critères du labo.

Le meilleur moyen de savoir est de te renseigner dans un labo sérieux.
Je pense que sur Strasbourg il doit y avoir une école de spécialisée
dans le domaine photos/graphisme.
Donc il doit exister un ou des labo(s) faissant ce genre de travail.
Une petite recherche googl, doit te sortir le renseignement.
Contrairement aux idées préconçues, l'argentique reste un certain
plaisir de recherche photographique que ne donne pas le numérique.
Penser la photo, la construire et attendre le résultat est une méthode
paratiquement inconnue en numérique.
Chaque système, peut donner la satisfaction que l'on recherche, c'est
une affaire de goûts perso.

£g
LG
Le #23064571
"Jean-Pierre Roche" news: ii18sn$1g7e$
Le 29/01/2011 12:06, Yannick Patois a écrit :

Donc, si je comprend bien, pendant des décennies, des
millions de photographes ont utilisés des reflex argentiques
vraiment nul pour un résultat pas terrible...



Très souvent : oui. Comparé à ce qu'on peut faire aujourd'hui en
numérique. C'est pas l'appareil qui avait vraiment des défauts, c'est
la pellicule. En cherchant sur le net tu devrais trouver confirmation
sans problème...



Une bonne péllicule est/était tout de même bien meilleure que le
résultat avec un compact actuel.

Et donc l'histoire de la photographie regardable commence au
XXIieme siècle, avant ça, que des trucs vraiment nuls (sauf
peut-être en grand format). Est-ce crédible?



Si tu parles des pros, le problème est légèrement différent : un labo
pro c'était pas le même prix... Et même : quand tu regardes certaines
images de photographes de renom tirés en grand format, c'est pas
vraiment terrible coté définition et bien d'autres paramètres. Mais
souvent les publications étaient faites dans la presse avec des
tailles d'image assez réduites. Ensuite les gens qui travaillaient au
moyen ou grand format c'était pas forcément pour le plaisir de
trimballer des équipements très lourds et onéreux...



Ces mêmes pros, n'ont certainement pas demandé que l'on fasse des
tirages hors normes de leurs photos.
Sinon ils auraient certainement choisit une autre péllicule.

Sinon, tu veux bien vendre ton Reflex numérique d'occasion
contre le prix de quelques développement argentiques?



Bien sûr. Pas le modèle qui vient de sortir mais celui qui a déjà
quelques années mais reste tout à fait correct pour bien des usages...

Bon, plus sérieusement, j'ai peur que tu n'ais un peu raison
sur la qualité, mais sans doute pas sur le prix... Il faut
voir: cela ne me coutera sans doute pas des millions de
faire une essaie avec une pellicule.



Bien sûr. Tout dépend comment on voit les choses : faire des essais
sans garantie de résultat ou choisir d'emblée une solution efficace et
pouvoir profiter de ses images au cas où elles auraient un intérêt...

Jean-Pierre Roche



La somme des essais, c'est cela que l'ont nomme l'expérience et la
compétences dans un domaine.
Pourquoi décourager le monsieur dans son besoin de s'informer sur un
mode, certe dépasser mais satisfaisant suivant l'attente espérée.

£g

£g
Publicité
Poster une réponse
Anonyme