photo sans objet réel

Le
Octave
Keith Cottingham a fait des portraits numériques à partir de moulages,
de dessins, de lui-même et d'autres, après retouche sur logiciel photo.

http://www.kcott.com/art/art_pages/92/92a.html

Le rapport au réel est de plus en plus lointain, avec des
intermédiaires
compliqués, des identitées brouillées parce que multiples.

Mais surtout, les calculs numériques prennent l'apparence de la
photographie faute de mieux. Cette puissance n'aura-t-elle pas un jour
sa propre réalité ? Comme la photo a commencé par copier la peinture
pour ensuite prendre conscience de ses propres qualités.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bour-Brown
Le #3472021
Octave a écrit
( )

Keith Cottingham a fait des portraits numériques à partir de moulages,
de dessins, de lui-même et d'autres, après retouche sur logiciel photo.


Ça s'appelle de l'image de synthèse.


Mais surtout, les calculs numériques prennent l'apparence de la
photographie faute de mieux.


Certainement pas, ce sont des choix.

YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #3471961
Octave a ←crit
( )

Keith Cottingham a fait des portraits num←riques ¢ partir de moulages,
de dessins, de lui-m↑me et d'autres, apr│s retouche sur logiciel photo.


ᅦa s'appelle de l'image de synth│se.


Stricto sensu, l'image de synthèse n'est que calculée...Dans la pratique
un mélange de différentes techniques de synthèse et d'images numérisées
est ce qu'on trouve le plus souvent, par exemple au cinéma avec le
"motion capture" où l'acteur ne sert que de support pour la saisie d'un
mouvement réaliste qui servira à la synthèse d'images.
Ici on est plutôt dans la zone vague « image numérique » de provenance
très mixte. Photo + dessin (main ou tablette ) + synthèse. En soi, pas
de quoi grimper aux arbres, c'est une technique.



Mais surtout, les calculs num←riques prennent l'apparence de la
photographie faute de mieux.


Certainement pas, ce sont des choix.



Ici, oui, ce sont certainement des choix. Une interrogation, une
ambiguïté dans le rapport au « vrai corps ».

Ailleurs...Ben j'ai vu des gens s'extasier sur le réalisme
photographique d'images de synthèse
genre panier de cerises, ma foi sans trop comprendre ce que ça pouvait
bien présenter de plus
comme intérêt qu'une photo de panier de cerises.
Vu le temps de travail, autant prendre une photo et bouffer les cerises
après.

Noëlle Adam.


jean-daniel dodin
Le #3471951
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Ailleurs...Ben j'ai vu des gens s'extasier sur le réalisme
photographique d'images de synthèse
genre panier de cerises, ma foi sans trop comprendre ce que ça pouvait
bien présenter de plus
comme intérêt qu'une photo de panier de cerises.
Vu le temps de travail, autant prendre une photo et bouffer les cerises
après.


aujourd'hui, oui, mais rien ne pourrait être fait sans le travail de
pionniers... on a dit à une époque: "pourquoi faire une photo, on fait
une aquarelle en beaucoup moins de temps"

l'image de synthése absoluement réaliste c'est pour tout à l'heure et
ca va pas mal poser de problèmes, avec l'informatisation générale de
la société... Je reviens de Londres, là-bas les "CCTV" (caméras de
télésurveillance) sont partout. Aujourd'hui, il faut des hommes devant
les moniteurs, mais dans très peu de temps n'importe qui sera
identifiable au "premier coup d'oeil" (ou de caméra) par ordinateur.

c'en est presque rigolo: caméra espion contre image de synthèse, qui
va gagner - de la cuirasse ou de l'obus...

jdd

--
http://www.dodin.net

Bour-Brown
Le #3471931
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit
( 471b3f7f$0$5104$ )

Ici on est plutôt dans la zone vague « image numérique » de provenance
très mixte. Photo + dessin (main ou tablette ) + synthèse.


Oui, c'est vrai.

C'est parce que j'avais trouvé sur le site aussi des architectures
d'intérieur ou des modèles façon Poser, donc j'avais fait un raccourci un
peu simpliste. C'est aussi que je ne comprends pas l'émerveillement
d'Octave, là y a quand même vraiment rien de nouveau...


Ailleurs...Ben j'ai vu des gens s'extasier sur le réalisme photographique
d'images de synthèse genre panier de cerises, ma foi sans trop comprendre
ce que ça pouvait bien présenter de plus comme intérêt qu'une photo de
panier de cerises.


Je pense que le seul plaisir, c'est la quête du photoréalisme...

Au départ de l'image de synthèse, t'as des primitives géométriques et des
sources lumineuses ponctuelles. Le simple fait de pouvoir calculer des
ombres justes, t'es tout heureux. Après tu plaques des textures, wouaou...
Tu passes progressivement à des choses de plus en plus compliquées,
réflexions, lumières spéculaires, ombres douces, brouillard, déformation des
primitives... Au bout de quelques années tu fais un mix de lancer de rayons
(rendu hyper-précis), radiosité (interaction des diffusions), texture
mapping, bump mapping, tu rajoutes du flou, il te faut une bécane
hyper-puissante et les temps de calcul sont monstrueux.

Quand t'arrives enfin à faire quelques cerises dans un panier, tu es super
content, tu rameutes la famille, t'organise une expo, le bonheur absolu !

Vu le temps de travail, autant prendre une photo et bouffer les cerises
après.


Absolument.


[HS]

Euh, ça fait un bon moment qu'ici on obtient des choses bizarres quand tu
postes :
http://cjoint.com/?kvoIDNvEHa

Ton texte est bon, mais dans le sujet et dans les citations, les accents
partent aux fraises...

Octave
Le #3471911
Bour-Brown avait prétendu :


Ça s'appelle de l'image de synthèse.



J'avais vu cette image :

http://www.brown.edu/Research/Equinoxes/journal/Issue%204/eqx4_Guillot_clip_image006.jpg

dans une expo, elle est grandeur nature. On ne voit pas, là, mais tout
est bizarre dans cette image, le regard, la peau, la structure osseuse.
Je ne m'y étais pas arrêté pensant à un simple exercice de synthèse,
moyennement réalisé, en plus!
Je retombe sur lui au début d'un livre : "Sur la photographie
contemporaine" de Marc Tamisier aux éditions L'Harmattan, au début,
avec
une analyse de ce qu'il fait, ainsi que Orlan, Aziz et Cucher.
Je crois donc maintenant que ce qu'il fait va au delà de la simple
imitation.
Je pose donc une question par rapport à ce travail, et pour répondre à
ton intervention plus bas, je ne suis pas encore émerveillé, mais je
pourrais le devenir. Je trouve ça encore sans grand intérêt mais si ça
touche à l'image et à son statut, ça m'intéresse.



Mais surtout, les calculs numériques prennent l'apparence de la
photographie faute de mieux.


Certainement pas, ce sont des choix.


Non, on ne connait pas autre chose, donc on copie la photo.
Mais tu zappes le fait que le numérique va certainement créer sa propre
réalité, même au point de vue de l'image, comme la photo l'a faite. Ce
n'est pas un truc confortable, mais c'est une réalité qui pourrait
apparaître.
Est-ce ridicule ?


YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #3471901

Vu le temps de travail, autant prendre une photo et bouffer les
cerises après.


aujourd'hui, oui, mais rien ne pourrait être fait sans le travail de
pionniers...


Mais ils ne sont pas des pionniers ( ceux-là, je les connais, ils sont
informaticiens ) juste des utilisateurs d'outils.

on a dit à une époque: "pourquoi faire une photo, on fait
une aquarelle en beaucoup moins de temps"

l'image de synthése absoluement réaliste c'est pour tout à l'heure


Je n'ai pas suivi l'état de la recherche, mais je pense que ça a encore
pas mal progressé depuis " The final fantasy ", aux textures et
mouvements de cheveux absolument admirables. L'image de synthèse
statique réaliste existe déjà : pour les mouvements c'est plus dur, il y
a toujours un peu de coup de patte humain. C'est un des domaines où on
passe très vite du stade recherche à l'application dans un film.


c'en est presque rigolo: caméra espion contre image de synthèse, qui va
gagner - de la cuirasse ou de l'obus...


Ben faudrait déjà arriver à projeter une image de synthèse quand on se
promène, se qui n'est pas évident.
Les terroristes apprennent à éviter les caméras et à soudoyer qui il
faut dans les aéroports controlés que les braves gens prennent en
chaussettes et sans bombe de mousse à raser.

Noëlle Adam.


YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #3471891

Quand t'arrives enfin ¢ faire quelques cerises dans un panier, tu es super
content, tu rameutes la famille, t'organise une expo, le bonheur absolu !


J'étais dans un centre de recherche en informatique, où des équipes
travaillent sur l'image de synthèse...Ce qui doit expliquer que je suis
un peu blasée :) . Montrer un résultat de recherche de cette façon je
comprend très bien, mais dans un contexte artistique, j'attend dieu sait
quoi mais dame, autre chose...


Vu le temps de travail, autant prendre une photo et bouffer les cerises
apr│s.


Absolument.


[HS]

Euh, ￧a fait un bon moment qu'ici on obtient des choses bizarres quand tu
postes :
http://cjoint.com/?kvoIDNvEHa

Ton texte est bon, mais dans le sujet et dans les citations, les accents
partent aux fraises...


Je poste en utf-8 avec thunderbird, c'est mon coté militant, certains
serveurs de news en font de la compote.
Mais si tu arrive à lire le corps, ce n'est probablement pas ça...J'ai
essayé 40tude c'est mieux pour les news, mais pas le courrier, et déjà
je n'arrive pas à rattrapper le souk que ma dernière installation de
thunderbird m'a mis dans ledit courrier.
Désolée, je vais repasser en iso-latin pour un temps.

Noëlle Adam.


jean-daniel dodin
Le #3471881
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Désolée, je vais repasser en iso-latin pour un temps.


mieux vaudrait que tout le monde passe en utf8... c'est vraiment le
standard incontournable

jdd

--
http://www.dodin.net

filh
Le #3471851
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Ailleurs...Ben j'ai vu des gens s'extasier sur le réalisme
photographique d'images de synthèse


D'habitude c'est un teapot...

genre panier de cerises, ma foi sans trop comprendre ce que ça pouvait
bien présenter de plus


Ben rien de plus que de s'extasier sur le réalisme d'une photo de
cerises :)

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org

YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #3471841

Non, on ne connait pas autre chose, donc on copie la photo.
Mais tu zappes le fait que le numérique va certainement créer sa propre
réalité, même au point de vue de l'image, comme la photo l'a faite. Ce
n'est pas un truc confortable, mais c'est une réalité qui pourrait
apparaître.


Mais, tu vis dans une grotte isolée à Katmandou ?
Tu m'inquiètes un peu, dans deux mois tu vas découvrir les hologrammes !
Film culte utilisant massivement l'image de synthèse selon l'étard de
l'art de l'époque : Tron, 1982.
Final Fantasy marque une autre étape en 2001.
Regarde donc le making des films, c'est marrant !

On ne peut pas s'assoir sur le mot chaise, ce qui ne l'empêche pas
d'avoir une réalité en tant que mot. Une image est une réalité, les
significations qu'elle peut véhiculer en sont une autre, la ou les
techniques utilisées pour créer des images sont des réalités aussi.

C'est clair que certaines personnes font de la « fausse photo » par pur
manque d'idées, mais ce n'est quand même pas le cas le plus général.
J'ai bien peur que l'interrogation sur la nature de la réalité ( avec
ton image de nana moche sur cjoint ) ne soit qu'un vieux soufflé retombé
hors du four depuis des lustres. Il y a quelques années déjà, mes
gamines me disaient devant une couverture de magazine « la peau, on
dirait de la gomme ! C'est du photo-ketchup ! » .

Il y a 20 ans de ça, je me souviens avoir pris des photos d'écran de
visus de fractales 3D qu'un copain avait programmé, à l'époque ça
prenait toute la nuit à calculer sur les plus grosses bécanes du boulot.

Noëlle Adam.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme