Photographe de scène

Le
voir_le_reply-to
Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur les
états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numérique :
<http://tinyurl.com/l2kqv9b>

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.

--
Gérald
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdanield
Le #25635462
Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur les
états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numérique :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



à par que la carte de presse n'est donnée que si on vit un minimum de
son art, c'est bien vu

jdd
Ghost-Rider
Le #25635512
Le 04/09/2013 20:32, jdanield a écrit :
Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur les
états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numérique :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



à par que la carte de presse n'est donnée que si on vit un minimum de
son art, c'est bien vu



Qu'en pense le Lapin ?
LeLapin
Le #25635502
Le Wed, 04 Sep 2013 20:53:14 +0200
Ghost-Rider
Le 04/09/2013 20:32, jdanield a écrit :
> Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
>> Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89
>> sur les états d'âmes d'un photographe de scène à l 'ère du
>> numérique : >>
>> amusant ou édifiant, c'est comme on veut.
>>
> à par que la carte de presse n'est donnée que si on vit un mi nimum
> de son art, c'est bien vu

Qu'en pense le Lapin ?



Je vais lire le papier avant, mais la Carte de Presse est un truc qui
n'est plus adapté de nos jours. La presque totalité de la lé gislation
et de la réglementation non plus d'ailleurs. La presse est en train de
crever, mais les instances ne font rien... :/
LeLapin
Le #25635862
Le Wed, 4 Sep 2013 19:01:57 +0200
(Gerald) a écrit :

Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur
les états d'âmes d'un photographe de scène à l'è re du numérique :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



Distrayant, peint à la truelle, papier "de riche".

Ç'aurait pu être intéressant s'il avait (s'était ?) pos é *la* bonne
question : qu'est-ce qui t'a amené là, que veux-tu en faire ?
Jean-Pierre Roche
Le #25636172
Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur les
états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numérique :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



Rien de neuf : avec quelques retouches cet article aurait pu
être écrit il y a plusieurs dizaines d'années...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Jean-Pierre Roche
Le #25636162
Le 04/09/2013 23:19, LeLapin a écrit :

Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur
les états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numérique :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



Distrayant, peint à la truelle, papier "de riche".

Ç'aurait pu être intéressant s'il avait (s'était ?) posé *la* bonne
question : qu'est-ce qui t'a amené là, que veux-tu en faire ?



C'est surtout que "photographe de scène" c'est une
spécialité un peu étroite. En particulier si on veut
principalement photographier des groupes musicaux de son goût !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
LeLapin
Le #25636242
Le Thu, 05 Sep 2013 07:48:33 +0200
Jean-Pierre Roche
Le 04/09/2013 23:19, LeLapin a écrit :

>> Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89
>> sur les états d'âmes d'un photographe de scène à l 'ère du
>> numérique : >>
>> amusant ou édifiant, c'est comme on veut.
>
> Distrayant, peint à la truelle, papier "de riche".
>
> Ç'aurait pu être intéressant s'il avait (s'était ?) posé *la* bonne
> question : qu'est-ce qui t'a amené là, que veux-tu en faire ?

C'est surtout que "photographe de scène" c'est une
spécialité un peu étroite. En particulier si on veut
principalement photographier des groupes musicaux de son goût !




Déjà, oui. Beaucoup d'appelés (par la musique), mais peu d' élus. Il n'y
en a pas eu des milliers à pouvoir ne vivre que de ça en France.
birdy
Le #25636692
Le 05/09/2013 07:44, Jean-Pierre Roche a écrit :
Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur les
états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numériqu e :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



Rien de neuf : avec quelques retouches cet article aurait pu être é crit
il y a plusieurs dizaines d'années...




N'exagérons rien. cela n'a pas toujours été comme cette description ,sauf
que parfois, dans un parcours professionnel, on rencontrais de ces marlou s !
je pense à ce confectionneur du Sentier qui, dans les années 50
tentait de me payer moins des photos de mode en soupesant une photo de
Astre en 18X24 me disant, "lé papié de Astre, il est plis lourd qué lé
vôtre, vous mé faites un prix".
Mais il est vrai qu'actuellement la photo rejoint cette réflexion de
Lopez : c"e qui est gratuit n'a pas de valeur". Et donc tout le monde
récupère gratuitement des photos d'amateurs, ou de jeunes mis en
concurrence, tout fiers d'être "correspondants" dans un village.
Pour ce qui est de la carte de presse, j'ai justement interpellé la
vice-présidente de la carte, Dominique Pradalié,ce 24 août sur le s tatut
particulier des correspondants de presse, sans carte, même pas pigistes ,
donc sans protection sociale ni retraite,et traités par-dessus la jambe
par tout le monde et en particulier la PQR.
Je ne réponds même plus aux sollicitations de locales où je conna is
tout le monde, et cherchant un correspondant dans ma ville.
Ghost-Rider
Le #25636642
Le 05/09/2013 12:26, birdy a écrit :
Le 05/09/2013 07:44, Jean-Pierre Roche a écrit :
Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89 sur les
états d'âmes d'un photographe de scène à l'ère du numérique :

amusant ou édifiant, c'est comme on veut.



Rien de neuf : avec quelques retouches cet article aurait pu être écrit
il y a plusieurs dizaines d'années...



N'exagérons rien. cela n'a pas toujours été comme cette description,sauf
que parfois, dans un parcours professionnel, on rencontrais de ces
marlous !



Et je voudrais ajouter mon histoire personnelle pour mettre en garde les
photographes contre les agissements de certains.
Ainsi, cette photo de commande ne m'a jamais été réglée :
http://cjoint.com/13sp/CIfmFbgdvrz_p3076202__medium_.jpg
LeLapin
Le #25636752
Le Thu, 05 Sep 2013 12:26:00 +0200
birdy
Le 05/09/2013 07:44, Jean-Pierre Roche a écrit :
> Le 04/09/2013 19:01, Gerald a écrit :
>> Sous réserves que cela puisse vous inspirer, un article de Rue89
>> sur les états d'âmes d'un photographe de scène à l 'ère du
>> numérique : >>
>> amusant ou édifiant, c'est comme on veut.
>
> Rien de neuf : avec quelques retouches cet article aurait pu être
> écrit il y a plusieurs dizaines d'années...
>
>
N'exagérons rien. cela n'a pas toujours été comme cette
description,sauf que parfois, dans un parcours professionnel, on
rencontrais de ces marlous ! je pense à ce confectionneur du Sentier
qui, dans les années 50 tentait de me payer moins des photos de mode
en soupesant une photo de Astre en 18X24 me disant, "lé papié de
Astre, il est plis lourd qué lé vôtre, vous mé faites un prix".
Mais il est vrai qu'actuellement la photo rejoint cette réflexion
de Lopez : c"e qui est gratuit n'a pas de valeur". Et donc tout le
monde récupère gratuitement des photos d'amateurs, ou de jeunes mis
en concurrence, tout fiers d'être "correspondants" dans un village.
Pour ce qui est de la carte de presse, j'ai justement interpellé la
vice-présidente de la carte, Dominique Pradalié,ce 24 août sur le
statut particulier des correspondants de presse, sans carte, même pas
pigistes, donc sans protection sociale ni retraite,et traités
par-dessus la jambe par tout le monde et en particulier la PQR.
Je ne réponds même plus aux sollicitations de locales où je connais
tout le monde, et cherchant un correspondant dans ma ville.



En plus il faut différencier les statuts de "correspondant". Rien
n'interdit de les traiter comme des pigistes ! En tant que correspondant
région d'un quotidien national, la question ne s'est même pas pos ée :
piges. Mais en PQR c'est possiblement différent.
Et encore ! Quel est le statut d'un correspondant de PQR ancien
journaliste ? Je serais surpris qu'il accepte autre chose que des
piges...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme