des photographes qui se la pètent

Le
le fantôme de frp
Je ne connais aucun amateur de quoi que ce soit qui se la pète autant que
les photographes amateurs.

J'ai lu à plusieurs reprises dans les discussions récente l'expression
"travail (photographique)" pour désigner la production des uns et des
autres. "je suis de près le travail de machin depuis 10 ans". "le travail
d'untel est intéressant".

Quand on veut se distinguer du populo qui fait "des photos", on dit qu'on
fait "de la photo". Quand le besoin de se distinguer est encore plus fort,
on dit qu'on fait un "travail photographique". Ca vous pose là.

Le moindre gugusse qui sait appuyer sur un déclencheur, qui a un sens
esthétique pas trop pourri, et qui décroche un jour une expo quelconque (ce
qui est à la portée du premier venu, vu le nombre d'expositions qui se
font), peut se prendre pour le nouvel HCB et se gargariser de son "travail
photographique".

Aucun évidemment ne vit du "travail" en question, c'est du pur loisir qui
n'engage à rien. Ce serait vulgaire d'en vivre. Leur acte est détaché et
loin de toute contrainte matérielle qui pourrait détruire leur potentiel
créatif. Ils donnent des tirages à leurs amis, qui parfois leur font la
fleur d'en acheter un (et à qui ils font la fleur d'en acheter un le mois
suivant). Ils arrive même que l'ami d'un ami achète pour de vrai un tirage.
Là pendant un instant c'est la transe intégrale, la célébrité, les feux de
la rampe, l'état second. Heureusement ça n'arrive pas trop souvent. Ils
accumulent les tirages qu'ils rangent soigneusement chez eux. Ils font des
scrapbook qu'ils appellent "livres d'artistes", avec imitation d'un vrai
numéro ISBN.

Une chance que leur passion soit tombée sur la photo. Si elle était tombée
sur la musique il leur aurait fallu un long travail (un vrai) de maîtrise
instrumentale. On trouve peu de fumistes parmi les musicos, on se demande
pourquoi. Si elle était tombée sur le patchwork ou le jardinage, on
soupçonne qu'elle aurait été plus difficile à valoriser en société. "travail
patchworkique" ça le fait pas. Et "je suis son travail sur la taille des
buis depuis 10 ans" non plus. Pourtant qu'est-ce que les amateurs de
patchwork ou les jardiniers ont de moins que les photographes amateurs, on
se le demande.

Personne ne se la pète comme les photographes amateurs.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bour-Brown
Le #17956801
le fantôme de frp a écrit
( news: )

Je ne connais aucun amateur de quoi que ce soit qui se la pète autant que
les photographes amateurs.



Alors là, dans mes bras !


Ils arrive même que l'ami d'un ami achète pour de vrai un tirage. Là
pendant un instant c'est la transe intégrale, la célébrité, les feux de la
rampe, l'état second.



Trop excellent, on dirait du moi.


Une chance que leur passion soit tombée sur la photo.



C'est que vu leurs capacités, z'avaient quand même pas trop le choix...
stephan
Le #17956781
On Nov 25, 4:00 pm, "le fantôme de frp"
... des propos d'une acidité à faire fuir une mesure de pH, sans
toutefois faire broncher un cil de la mère Denis, disant : "C'est ben
vrai ça !".

--
Stéphan
Christophe
Le #17956971
On 25 nov, 16:00, "le fantôme de frp"
Je ne connais aucun amateur de quoi que ce soit qui se la pète autant q ue
les photographes amateurs.




Parce que tu ne connais aucun graveur par exemple... :o))

Quand on veut se distinguer du populo qui fait "des photos", on dit qu'on
fait "de la photo". Quand le besoin de se distinguer est encore plus fort ,
on dit qu'on fait un "travail photographique". Ca vous pose là.



Pas du tout, des "IMAGES" et des "SERIES", rien d'autre
:o))))))

font), peut se prendre pour le nouvel HCB



Surtout pas, trop connu!

accumulent les tirages qu'ils rangent soigneusement chez eux.



ouf, c'est pas moi... je ne range rien, et je n'ai aucun tirage
dispo... encore plus snob, la photo a son apogée conceptuelle, que
dans l'idée et le désir...


@+

Christophe, content d'autant de matière a bidonnage! la vie reelle est
trop triste
Christophe
Le #17957181
On 25 nov, 16:18, wrote:
On Nov 25, 4:00 pm, "le fantôme de frp"
... des propos d'une acidité à faire fuir une mesure de pH, sans
toutefois faire broncher un cil de la mère Denis, disant : "C'est ben
vrai ça !".

--
Stéphan



t'inquitete, il y a AUSSI de mauvais musiciens ;o)

Le probleme des photographes pro, c'est que quand il sont trop sur les
usenet ou sur le net en general, c'est qu'ils n'ont pas de boulot...
et quand ils pas de boulot, c'est de la faute des amateurs, qui font
les mariages pour leur potes, qui font les photo pour la plaquette et
le catalogue de la boite, qui scanne les photo des enfants a l'ecole
pour les faire en 10 exemplaires pour la famille, etc... et quand ils
veulent se la jouer Magnum et Vu, genre galerie/expo parce que le
reportage de quartier et le packshot publicitaire ca eut payé mais ca
paye plus, bah y'en a deja sur les rang, et depuis longtemps...
ca aigri, c'est sur...

@+

Christophe
le fantôme de frp
Le #17957171
"Christophe" news:

Parce que tu ne connais aucun graveur par exemple... :o))



c'est exact
Jacques L'helgoualc'h
Le #17957161
Le 25-11-2008, le fantôme de frp a écrit :
Je ne connais aucun amateur de quoi que ce soit qui se la pète autant que
les photographes amateurs.


[...]
Une chance que leur passion soit tombée sur la photo. Si elle était tombée
sur la musique il leur aurait fallu un long travail (un vrai) de maîtrise
instrumentale. On trouve peu de fumistes parmi les musicos, on se demande
pourquoi.



Sans héritage conséquent, il est difficile d'égaler Florence Foster-Jenkins...
--
Jacques L'helgoualc'h
stephan
Le #17957361
On Nov 25, 4:37 pm, Christophe
t'inquitete, il y a AUSSI de mauvais musiciens ;o)



Mais il n'y a aucune inquiétude ;-)

--
Stéphan
le fantôme de frp
Le #17957341
"Christophe" news:

Le probleme des photographes pro, c'est que quand il sont trop sur les
usenet ou sur le net en general, c'est qu'ils n'ont pas de boulot...
et quand ils pas de boulot, c'est de la faute des amateurs, qui font
les mariages pour leur potes, qui font les photo pour la plaquette et
le catalogue de la boite, qui scanne les photo des enfants a l'ecole
pour les faire en 10 exemplaires pour la famille, etc... et quand ils
veulent se la jouer Magnum et Vu, genre galerie/expo parce que le
reportage de quartier et le packshot publicitaire ca eut payé mais ca
paye plus, bah y'en a deja sur les rang, et depuis longtemps...
ca aigri, c'est sur...



Juste pour préciser : je ne suis pas photographe pro. Et je n'en connais
aucun dans mes relations. Mais de ce que tu décris il ressort une chose : le
photographe pro prend le risque de galérer. Lui.
Bour-Brown
Le #17957481
( news: )

"le fantôme de frp"
... des propos d'une acidité à faire fuir une mesure de pH



Bah, pour équilibrer des photographes plutôt basiques ça le fait, donc au
final c'est neutre.

(puisqu'on est dans les fantômes il se trouve que j'ai revu récemment le
très bon Phantom of the Paradise de Brian de Palma, et je me dis qu'il y en
a qui ne sont pas pour me déplaire)
Christophe
Le #17957861
On 25 nov, 16:52, "le fantôme de frp"
"Christophe"
Juste pour préciser : je ne suis pas photographe pro. Et je n'en connai s
aucun dans mes relations. Mais de ce que tu décris il ressort une chose : le
photographe pro prend le risque de galérer. Lui.



Les galeres, tout le monde en connais ou en a connu... le but c'est
d'en sortir de la galere, sinon, c'est qu'on s'entete a persister dans
ses erreurs... ou qu'on ne peut rien faire d'autre...
Et somme toute, il ya des prises de risque bien plus grandes...
@+
Christophe
Publicité
Poster une réponse
Anonyme