Photographic intelligence et disparition argentique

Le
photonicien75
hotographic intelligence




Le traité Open skies offre une bonne approche de ce domaine.




La disparition de certains films chez kodak par exemple devrait entraîner un
vrai casse-tête juridico-diplomatique aux experts chargés de faire appliquer
ce traité.




Quand un film sert à faire respecter un traité c'est difficile de le
remplacer surtout avec le numérique qui offre des capteurs totalement
différents (et un capteur numérique ne défile pas comme un film dans la
caméra).

Avec Canon qui fait des capteurs 120 mégapixels et des capteurs sensible à
0,3 lux, on fait comment pour remplacer un bon vieux film agréé ?










http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/FD001316.pdf

Dans le cas des caméras optiques sur support film et vidéo, la résolution
autorisée ne peut être inférieure

à 30 cm.







http://www.osce.org/documents/doclib/1992/03/13764_fr.pdf




capteurs agréés

"Résolution-sol", la distance minimum au sol entre deux objets situés à
proximité l'un

de l'autre, qui peuvent être distingués en tant qu'objets séparés.




caméras optiques panoramiques et à prise de vues image par image




dans le cas de caméras optiques panoramiques et à prise de vues image par

image, pellicule photographique noir et blanc;




Le format agréé selon lequel ces données seront enregistrées et échangées
sur d'autres supports

d'enregistrement fait l'objet d'une décision prise dans le cadre de la
Commission consultative pour

le régime "Ciel ouvert" pendant la période d'application provisoire du
présent Traité.




Chacun des rouleaux de pellicule photographique et cassettes ou bobines de
bande

magnétique ayant servi à recueillir les données fournies par un capteur au
cours d'un vol

d'observation est placé dans un conteneur et scellé en présence des Etats
Parties aussitôt que

possible après avoir été retiré du capteur.




Dans le cas où les données recueillies par des caméras optiques jumelées
doivent être

échangées, les caméras, les pellicules et le traitement des pellicules
doivent être d'un type

identique.

2. Etant entendu que les informations recueillies par une caméra optique
unique peuvent

faire l'objet d'échanges, les Etats Parties examinent dans le cadre de la
Commission consultative

pour le régime "Ciel ouvert", pendant la période d'application provisoire du
présent Traité, la

question de l'attribution de la responsabilité du développement du négatif
original soit à la Partie

observatrice soit à l'Etat Partie qui fournit l'avion d'observation. L'Etat
Partie qui développe le

négatif original est responsable de la qualité du traitement de ce négatif
original et de la

réalisation des épreuves ou négatifs reproduits. Dans le cas où les Etats
Parties conviennent que

la pellicule utilisée au cours du vol d'observation effectué sur un avion
d'observation fourni par la

Partie observée doit être traitée par la Partie observatrice, la Partie
observée n'assume aucune

responsabilité quant à la qualité du traitement du négatif original.




L'Etat Partie qui développe le négatif original est tenu d'accepter que deux

représentants officiels, au plus, de l'autre Etat Partie contrôlent, au
laboratoire, chaque opération,

y compris l'ouverture du chargeur ou du conteneur, ainsi que chaque étape du
stockage, du

développement et de la manipulation du négatif original, conformément aux
dispositions de la

Section II de l'Annexe K au présent Traité. L'Etat Partie qui contrôle le
développement des

pellicules a le droit de désigner ces représentants officiels parmi ses
ressortissants présents sur le

territoire où se situe le laboratoire prévu par l'autre Etat Partie, sous
réserve qu'ils figurent sur

la liste du personnel désigné conformément aux dispositions de la Section I
de l'Article XIII du

présent Traité. L'Etat Partie qui développe les pellicules assiste les
représentants officiels de

l'autre Etat Partie dans leurs fonctions visées au présent paragraphe dans
toute la mesure possible.




Une fois un vol d'observation achevé, la Partie qui doit développer le
négatif original

joint une bande d'essai sensitométrique à 21 graduations du même type que la
pellicule utilisée au

cours du vol d'observation ou impressionne une échelle de référence optique
à 21 graduations sur

le début et la fin de bande de chaque rouleau de négatif original utilisé au
cours du vol

d'observation. Après le développement du négatif original et la réalisation
de négatifs ou

d'épreuves reproduits, les Etats Parties évaluent la qualité d'image des
bandes d'essai

sensitométrique à 21 graduations ou les images de l'échelle de référence
optique à 21 graduations

au regard des caractéristiques fournies pour ce type de négatif original ou
de négatif ou épreuve

reproduit, conformément aux dispositions de la Section I de l'Annexe K au
présent Traité.




Les cibles d'étalonnage servant à déterminer la résolution-sol des caméras
optiques se

composent d'une série de groupes de barres noires et blanches en alternance.
Chaque groupe de

barres se compose d'au moins deux barres noires séparées par une barre
blanche. La largeur des

barres noires et blanches à l'intérieur d'un même groupe reste constante. La
largeur des barres

appartenant aux groupes de barres d'une cible d'étalonnage change par étapes
en nombre

suffisamment grand pour permettre une mesure précise de la résolution-sol.
La longueur des

barres reste constante à l'intérieur de chaque groupe. Le rapport de
contraste des barres noires par

rapport aux barres blanches est le même dans toute la cible et il est de 5
pour 1 au moins (ce qui

équivaut à une modulation de 0,66).




En vue de déterminer les caractéristiques sensitométriques de la matière
dont sont

faites les pellicules pour prises de vues aériennes conformément à ses
méthodes nationales

propres, chaque Etat Partie a le droit d'obtenir, sur demande, des
échantillons vierges de tous les

types de pellicule photographique qui seront utilisés en tant que supports
d'enregistrement des

données, les produits chimiques servant au traitement de ces pellicules et
des indications sur le

développement et la duplication desdites pellicules photographiques. Ces
échantillons et

indications sont fournis 30 jours au plus tard après la réception d'une
telle demande.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
capfree
Le #22901371
Le 08/12/2010 22:29, photonicien75 a écrit :
hotographic intelligence

Le traité Open skies offre une bonne approche de ce domaine.

La disparition de certains films chez kodak par exemple devrait entraîner un
vrai casse-tête juridico-diplomatique aux experts chargés de faire appliquer
ce traité.

Quand un film sert à faire respecter un traité c'est difficile de le
remplacer surtout avec le numérique qui offre des capteurs totalement
différents (et un capteur numérique ne défile pas comme un film dans la
caméra).

Avec Canon qui fait des capteurs 120 mégapixels et des capteurs sensible à
0,3 lux, on fait comment pour remplacer un bon vieux film agréé ?

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/FD001316.pdf

Dans le cas des caméras optiques sur support film et vidéo, la résolution
autorisée ne peut être inférieure

à 30 cm.




et vidéo

· !?


--
capfree
PiLS
Le #22999081
vous avez écrit:

Quand un film sert à faire respecter un traité c'est difficile de le
remplacer surtout avec le numérique qui offre des capteurs totalement
différents (et un capteur numérique ne défile pas comme un film dans la
caméra).

Avec Canon qui fait des capteurs 120 mégapixels et des capteurs sensible à
0,3 lux, on fait comment pour remplacer un bon vieux film agréé ?

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/FD001316.pdf

Dans le cas des caméras optiques sur support film et vidéo, la résolution
autorisée ne peut être inférieure
à 30 cm.



Et pouquoi ça serait différent pour le numérique? La résolution est
généralement limitée par l'optique, pas par le medium.

Quand au traitement des données, le numérique est infiniment plus
simple puisqu'on peut tout simplement cloner les données brutes
d'origine (au moment même de l'acquisition si besoin), et/ou les
conserver indéfiniment, pour "re-développement" ultérieur, ce qui
n'est évidemment pas possible avec le film.

Pour l'étalonage, étant donné que le changement de support ne
modifie pas les lois de la physique, aucun changement.

Vraiment, je ne vois pas le problème.

--
PiLS
Ofnuts
Le #22999381
On 01/07/2011 06:23 PM, PiLS wrote:
vous avez écrit:

Quand un film sert à faire respecter un traité c'est difficile de le
remplacer surtout avec le numérique qui offre des capteurs totalement
différents (et un capteur numérique ne défile pas comme un film dans la
caméra).

Avec Canon qui fait des capteurs 120 mégapixels et des capteurs sensible à
0,3 lux, on fait comment pour remplacer un bon vieux film agréé ?

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/FD001316.pdf

Dans le cas des caméras optiques sur support film et vidéo, la résolution
autorisée ne peut être inférieure
à 30 cm.



Et pouquoi ça serait différent pour le numérique? La résolution est
généralement limitée par l'optique, pas par le medium.

Quand au traitement des données, le numérique est infiniment plus
simple puisqu'on peut tout simplement cloner les données brutes
d'origine (au moment même de l'acquisition si besoin), et/ou les
conserver indéfiniment, pour "re-développement" ultérieur, ce qui
n'est évidemment pas possible avec le film.

Pour l'étalonage, étant donné que le changement de support ne
modifie pas les lois de la physique, aucun changement.

Vraiment, je ne vois pas le problème.




Il n'y en a pas. C'est juste que photonicien (pour reprendre son dernier
pseudo) nous lâche de temps en temps un post péremptoire où il raconte
un peu n'importe quoi sans que qui que ce soit ait rien demandé.
Peut-être croit-il éduquer la communauté (je n'arrive pas à me
convaincre qu'il trolle par méchanceté). Les bons jours (pour lui) on
l'ignore...

--
Bertrand
delestaque
Le #22999671
Le 07/01/2011 19:36, Ofnuts a écrit :


Il n'y en a pas. C'est juste que photonicien (pour reprendre son dernier
pseudo) nous lâche de temps en temps un post péremptoire où il raconte
un peu n'importe quoi sans que qui que ce soit ait rien demandé.
Peut-être croit-il éduquer la communauté (je n'arrive pas à me
convaincre qu'il trolle par méchanceté). Les bons jours (pour lui) on
l'ignore...




C'est parfaitement résumé, on ne sait pas pourquoi, brusquement il
apparait et nous balance ses trucs dans la poire, on ne sait pas, peut
ê^tre croit il contrbuer à l'éducation des masses, je finis par me
demander s'il sait lui même qu'on est dur sa liste de diffusion.
Vu qu'il ne réagit pas.
et puis, le troll en fait, c'est pas méchant, c'est juste un peu inutile.
je me demande parfois si ceux là ne sont pas des solitaires de la vie
qui n'ont pas parlé à quelqu'un depuis plusieurs jours, ils
" clavardent " comme disent les québécois, si par ailleurs ça peut les
aider, pourquoi pas.
Mais je dois me tromper puisque, du haut de sa superbe il ne répond pas,
c'est ce qui me fait me poser la question, sait il lui-même qu'il poste
ici, n'est il pas relayé par un autre site ?
--
Ricco
Stephane Legras-Decussy
Le #23000141
Le 07/01/2011 21:26, delestaque a écrit :

C'est parfaitement résumé, on ne sait pas pourquoi, brusquement il
apparait et nous balance ses trucs dans la poire, on ne sait pas, peut
ê^tre croit il contrbuer à l'éducation des masses,



j'ai connu un mec sur un autre forum qui faisait ça
pour archiver sa propre documentation.

après il se servait de google pour fouiller sa doc.

véridique !
delestaque
Le #23000461
Le 08/01/2011 01:14, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 07/01/2011 21:26, delestaque a écrit :

C'est parfaitement résumé, on ne sait pas pourquoi, brusquement il
apparait et nous balance ses trucs dans la poire, on ne sait pas, peut
ê^tre croit il contrbuer à l'éducation des masses,



j'ai connu un mec sur un autre forum qui faisait ça
pour archiver sa propre documentation.

après il se servait de google pour fouiller sa doc.

véridique !



Ah, excellent, j'avoue !

--
Ricco
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23000451
Le 08/01/11 01:14, Stephane Legras-Decussy a écrit :

j'ai connu un mec sur un autre forum qui faisait ça
pour archiver sa propre documentation.

après il se servait de google pour fouiller sa doc.

véridique !



Dans un sens ce n'est pas si idiot, vu la redondance de réplication des
forums sauvegardés...Ils ne le sont pas tous.
Vu sur fr.test des drafts d'articles de mathématiques. Mais les matheux
sont spéciaux, c'est démontré.

Noëlle Adam
Ofnuts
Le #23000501
On 01/08/2011 10:21 AM, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Vu sur fr.test des drafts d'articles de mathématiques. Mais les matheux
sont spéciaux, c'est démontré.



Ceux qui s'intéressent au contenu de fr.test aussi :-)

--
Bertrand
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23001591
Le 08/01/11 10:47, Ofnuts a écrit :
On 01/08/2011 10:21 AM, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Vu sur fr.test des drafts d'articles de mathématiques. Mais les matheux
sont spéciaux, c'est démontré.



Ceux qui s'intéressent au contenu de fr.test aussi :-)



Complétement ;) ! J'ai même retrouvé un copain perdu de vue qui a vu mon
nom. Et pourtant un test -ignore ça ne reste pas longtemp en ligne !

Noëlle Adam
Ofnuts
Le #23001681
On 01/08/2011 05:48 PM, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:
Le 08/01/11 10:47, Ofnuts a écrit :
On 01/08/2011 10:21 AM, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:

Vu sur fr.test des drafts d'articles de mathématiques. Mais les matheux
sont spéciaux, c'est démontré.



Ceux qui s'intéressent au contenu de fr.test aussi :-)



Complétement ;) ! J'ai même retrouvé un copain perdu de vue qui a vu mon
nom. Et pourtant un test -ignore ça ne reste pas longtemp en ligne !



Moi c'est avec un spam... c'était son adresse qui était mise en émetteur...


--
Bertrand
Publicité
Poster une réponse
Anonyme