Photos tests

Le
tnarol
Salut,

Suite au fil de discussion que j'avais initié sur le thème des
réglages manuels sur mon numérique réflex Canon 400D je vous propose
une série de photos traduisant assez bien les problèmes sur lesquel je
tombe souvent en mode automatique :

- Luminosité insuffisante (la question se posait de savoir si ce
n'était pas mon moniteur qui affichait trop sombre - je ne pense pas
mais je vous laisse me dire).
- Mise au point autofocus un peu aléatoire (que je pourrais changer
certes - sauf en mode tout auto).

http://picasaweb.google.fr/tnarol/Tests

J'attends vos remarques.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
mcog
Le #1838699
Pour moi c'est pas si sombre que cela,
Le pot et la couleur claires des fleurs doivent influencer la cellule...

@+

Olivier


Salut,

Suite au fil de discussion que j'avais initié sur le thème des
réglages manuels sur mon numérique réflex Canon 400D je vous propose
une série de photos traduisant assez bien les problèmes sur lesquel je
tombe souvent en mode automatique :

- Luminosité insuffisante (la question se posait de savoir si ce
n'était pas mon moniteur qui affichait trop sombre - je ne pense pas
mais je vous laisse me dire).
- Mise au point autofocus un peu aléatoire (que je pourrais changer
certes - sauf en mode tout auto).

http://picasaweb.google.fr/tnarol/Tests

J'attends vos remarques.
Francois Jouve
Le #1838698
wrote:
Salut,

Suite au fil de discussion que j'avais initié sur le thème des
réglages manuels sur mon numérique réflex Canon 400D je vous propose
une série de photos traduisant assez bien les problèmes sur lesquel je
tombe souvent en mode automatique :

- Luminosité insuffisante (la question se posait de savoir si ce
n'était pas mon moniteur qui affichait trop sombre - je ne pense pas
mais je vous laisse me dire).
- Mise au point autofocus un peu aléatoire (que je pourrais changer
certes - sauf en mode tout auto).

http://picasaweb.google.fr/tnarol/Tests

J'attends vos remarques.


Hum.
Ya du travail :)
Vous présentez des photos faites au flash intégré,
qui est de faible puissance, et l'objectif de kit
qui a une petite ouverture maxi en position télé.

1/ C'est sombre car le flash n'est pas assez puissant pour
l'ouverture et la sensibilité.

2/ Vous augmentez la sensibilité donc ça va mieux. Pourtant
vous choisissez une ouverture plus faible, ce qui est paradoxal.

3 et 4/ Vous ouvrez 1/2 diaphragme et ça devient bon. De plus
la lumière ambiante est suffisante pour déboucher l'ombre du bourgeon
de gauche. Dans cette image la lumière du flash est à peu près
équilibrée avec la lumière ambiante. C'est par hasard car visiblement
vous ne contrôlez pas trop ce que vous faites.

Quant à l'autofocus, je pense que tout le monde vous a déjà
dit ce qu'il fallait faire: utilisez le seul collimateur central
et *choisssez* la zone de map. Oubliez la map manuelle, peu utilisable
sur ce genre d'appareil.

Je me permet de vous recommander la lecture d'un ouvrage de
technique photographique *de base* :)

--
F.J.

Bermisch
Le #1838688
Salut,

Suite au fil de discussion que j'avais initié sur le thème des
réglages manuels sur mon numérique réflex Canon 400D je vous propose
une série de photos traduisant assez bien les problèmes sur lesquel je
tombe souvent en mode automatique :

- Luminosité insuffisante (la question se posait de savoir si ce
n'était pas mon moniteur qui affichait trop sombre - je ne pense pas
mais je vous laisse me dire).
- Mise au point autofocus un peu aléatoire (que je pourrais changer
certes - sauf en mode tout auto).

http://picasaweb.google.fr/tnarol/Tests

J'attends vos remarques.

Hello,

Le problème est que pour une "composition" dans des conditions même
limite, on peut arriver à une "bonne" image après plusieurs essais, et
donc il faut prendre son temps, penser à trois ou quatre choses en même
temps.

Malheureusement en "live", un mariage dans une église romane par ex, on
n'a pas le temps de faire des essais, et si le bisou de la mariée est
raté, c'est terminé, même avec un 400D avec un zoom IS. Un Pro
utilisera-t-il du numérique?

Je pense que la démocratisation des boîtiers APN (prix, facilité
d'usage..) ne s'est pas accompagnée d'une pédagogie suffisante, sous
prétexte que dans les 10 photos faites sans trop de précaution, il y en
aura bien une bonne. Quand j'ai commencé, au cours du dernier
millénaire, avec un réflex "semi-automatique" (aka entièrement manuel)
et un objectif unique de 50mm, j'étais obligé de penser avant d'appuyer
sur le déclencheur, vu le prix des pelloches et des tirages.

Aujourd'hui, on doit trier après... Ca ne veut pas dire qu'il faut
revenir au bon vieux temps, mais, même en lisant des bouquins très bien
faits, quand on a l'oeuil sur l'oculaire, on peut avoir tout oublié au
moment crucial.

cdt
BM

--
Ne me contactez pas par e-mail mais via la page perso suivante
http://perso.orange.fr/bernard-michaud/formulaire.html
et profitez-en pour la visiter (si vous n'avez rien d'autre à faire).

jean-daniel dodin
Le #1838685
Bermisch wrote:

faits, quand on a l'oeuil sur l'oculaire, on peut avoir tout oublié au
moment crucial.


ou bien oublié un réglage précédent... comme ca vient de m'arrive
(j'ai laissé un +2, du coup reprise en post prod obligatoire,
heureusement c'était juste de la photo souvenir)

jdd

--
http://www.dodin.net

tnarol
Le #1838684
1/ C'est sombre car le flash n'est pas assez puissant pour
l'ouverture et la sensibilité.


Je sais que le flash intégré est trop faible, mais alors y a t-il un
moyen d'indiquer à l'appareil la "contribution lumineuse" qu'il peut
espèrer du flash (tenant compte de sa puissance, de la distance de
l'objet éclairé...) ?

2/ Vous augmentez la sensibilité donc ça va mieux. Pourtant
vous choisissez une ouverture plus faible, ce qui est paradoxal.


Je n'ai pas choisi d'augmenter la sensibilité, je l'ai juste réglée à
800 ISO ce qui me paraissait adapté à des conditions d'intérieur assez
sombre, contrairement à la première où c'est l'appareil qui a choisi
une valeur ISO automatique (probablement 400).
A ce propos j'ai une question sur la valeur ISO : est ce que ce
réglage commande un gain du capteur ou le gain du capteur est constant
et le fait de doubler la valeur ISO va faire en sorte que le rapport
vitesse d'obturation sur ouverture est divisé par 2 ?

3 et 4/ Vous ouvrez 1/2 diaphragme et ça devient bon. De plus
la lumière ambiante est suffisante pour déboucher l'ombre du bourgeon
de gauche. Dans cette image la lumière du flash est à peu près
équilibrée avec la lumière ambiante. C'est par hasard car visibleme nt
vous ne contrôlez pas trop ce que vous faites.


Effectivement c'est à moitié par hasard car j'ai juste cherché à av oir
une luminosité correcte.

Quant à l'autofocus, je pense que tout le monde vous a déjà
dit ce qu'il fallait faire: utilisez le seul collimateur central
et *choisssez* la zone de map. Oubliez la map manuelle, peu utilisable
sur ce genre d'appareil.


Tout à fait, par contre le collimateur central je ne sais pas si ça
correspond au mode "mesure à prédominance centrale". Je vais relire le
mode d'emploi.

jean-daniel dodin
Le #1838683
wrote:

Tout à fait, par contre le collimateur central je ne sais pas si ça
correspond au mode "mesure à prédominance centrale". Je vais relire le
mode d'emploi.


non. Ca correspond au choix du petit rectangle prioritéire pour la
mesure. je crois qu'il fera aussi la mesure de la lumière à cet
endroit (mais je n'en suis pas sur)

jdd



--
http://www.dodin.net

Jean-Pierre Roche
Le #1838682
1/ C'est sombre car le flash n'est pas assez puissant pour
l'ouverture et la sensibilité.


Je sais que le flash intégré est trop faible, mais alors y a t-il un
moyen d'indiquer à l'appareil la "contribution lumineuse" qu'il peut
espèrer du flash (tenant compte de sa puissance, de la distance de
l'objet éclairé...) ?


Euh... C'est plutôt au photographe à le calculer. Du moins
approximativement.

A ce propos j'ai une question sur la valeur ISO : est ce que ce
réglage commande un gain du capteur ou le gain du capteur est constant
et le fait de doubler la valeur ISO va faire en sorte que le rapport
vitesse d'obturation sur ouverture est divisé par 2 ?


Evidemment ! Sinon comment feraient ceux qui, comme moi,
font souvent des photos sans aucune mesure de lumière mais
en jouant avec vitesse, diaphragme et ISO ???

Tout à fait, par contre le collimateur central je ne sais pas si ça
correspond au mode "mesure à prédominance centrale". Je vais relire le
mode d'emploi.


Ca n'a rien à voir ! Les collimateurs sont repérés dans le
viseur, la mise au point se précisément à l'endroit repéré !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/


tnarol
Le #1838680
Je sais que le flash intégré est trop faible, mais alors y a t-il un
moyen d'indiquer à l'appareil la "contribution lumineuse" qu'il peut
espèrer du flash (tenant compte de sa puissance, de la distance de
l'objet éclairé...) ?


Euh... C'est plutôt au photographe à le calculer. Du moins
approximativement.


Je veux bien le calculer mais en l'occurrence c'était du tout auto ou
je ne peux vraiment rien régler...Donc on est bien d'accord qu'il faut
éviter ce mode dès que les conditions commencent à être un peu
difficiles.

A ce propos j'ai une question sur la valeur ISO : est ce que ce
réglage commande un gain du capteur ou le gain du capteur est constant
et le fait de doubler la valeur ISO va faire en sorte que le rapport
vitesse d'obturation sur ouverture est divisé par 2 ?


Evidemment ! Sinon comment feraient ceux qui, comme moi,
font souvent des photos sans aucune mesure de lumière mais
en jouant avec vitesse, diaphragme et ISO ???


Je suppose que le "évidemment" c'est pour dire qu'on règle un gain.
Bizarrement j'avais l'impression qu'il y avait un effet sur la
quantité de lumière sélectionnée (le rapport temps de pose sur
ouverture) - par exemple entre la photo 1 et la photo 2 on est passé
de 400 à 800 ISO, l'ouverture est restée à peu près pareil mais le
temps de pose est doublé. Si c'est un gain qui varie je m'attendrais
plutôt à ce que le rapport reste constant.

Tout à fait, par contre le collimateur central je ne sais pas si ça
correspond au mode "mesure à prédominance centrale". Je vais relire le
mode d'emploi.


Ca n'a rien à voir ! Les collimateurs sont repérés dans le
viseur, la mise au point se précisément à l'endroit repéré !


Effectivement il y a un choix du collimateur, mais d'un autre côté
j'en vois parfois plusieurs s'allumer simultanément au moment de la
mise au point. Je pense que celà depend d'un choix sur le type de
mesure.


Jean-Pierre Roche
Le #1838679

Je veux bien le calculer mais en l'occurrence c'était du tout auto ou
je ne peux vraiment rien régler...Donc on est bien d'accord qu'il faut
éviter ce mode dès que les conditions commencent à être un peu
difficiles.


Un flash ça a une puissance et, dans le cas qui nous occupe,
un nombre guide. Que tu sois en auto ou autre chose c'est
une caractéristique qui ne change pas... On peut donc
toujours la prendre en compte en regardant les paramètres
choisis par l'appareil si on est en auto.

Je suppose que le "évidemment" c'est pour dire qu'on règle un gain.
Bizarrement j'avais l'impression qu'il y avait un effet sur la
quantité de lumière sélectionnée (le rapport temps de pose sur
ouverture) - par exemple entre la photo 1 et la photo 2 on est passé
de 400 à 800 ISO, l'ouverture est restée à peu près pareil mais le
temps de pose est doublé. Si c'est un gain qui varie je m'attendrais
plutôt à ce que le rapport reste constant.


? je ne comprends rien à ton explication... A lumière
constante, si tu es à 1/100 s pour 400 ISO tu seras à 1/200
s pour 800 ISO (à diaphragme constant). C'est aussi simple
que ça.

Effectivement il y a un choix du collimateur, mais d'un autre côté
j'en vois parfois plusieurs s'allumer simultanément au moment de la
mise au point. Je pense que celà depend d'un choix sur le type de
mesure.


Chaque constructeur a ses techniques qui tentent de répondre
à toutes sortes de situations. Faut lire le mode d'emploi
avec attention et faire des essais pour savoir ce qui
correspond à ses besoins... Sinon en choix manuel du
collimateur tout devient plus simple. Mais éventuellement
moins pratique suivant les cas...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

nikojorj_jaimepaslapub
Le #1838678
On 11 oct, 09:50, wrote:
1/ C'est sombre car le flash n'est pas assez puissant pour
l'ouverture et la sensibilité.



A vue de nez aussi...
Enfin il faut bien dissocier les problèmes d'exposition en lumière
ambiante, de ceux d'exposition au flash qui ne passent pas par les
mêmes circuits de l'appareil - et sont plus délicats.
On peut d'ailleurs remarquer qu'entre les tests 3 et 4, les paramètres
vitesse/diaph/ISO sont les mêmes, le fond est exposé pareil, et
pourtant
les fleurs sont un peu plus claires sur la 4 : le flash a donné un
chouille plus.
Ca pourrait avoir à voir avec le débrayage de l'AF, en effet la mesure
eTTL se réfère principalement à la zone autour du capteur AF actif...

Au sujet de la mise au point manuelle, d'ailleurs, on peut remarquer
(même sur une photo réduite comme celle-là) qu'elle est faite derri ère
la fleur de gauche, à peu près sur le bouton floral en bas à gauche,
alors que l'AF est effectivement sur la fleur de gauche.
Quand on dit que ce n'est pas précis!


2/ Vous augmentez la sensibilité donc ça va mieux. Pourtant
vous choisissez une ouverture plus faible, ce qui est paradoxal.



+1 diaph de sensibilité, -2/3 diaph d'ouverture, on y gagne quand même
le 1/3 de diaph qui va déjà un peu mieux... Ca indiquerait
effectivement un flash à sa limite de puissance.


A ce propos j'ai une question sur la valeur ISO : est ce que ce
réglage commande un gain du capteur


Un gain en amoint du convertisseur A/N, oui.

ou le gain du capteur est constant
et le fait de doubler la valeur ISO va faire en sorte que le rapport
vitesse d'obturation sur ouverture est divisé par 2 ?


Non, ça ce n'est qu'une bête sous-exposition!



Quant à l'autofocus, je pense que tout le monde vous a déjà
dit ce qu'il fallait faire: utilisez le seul collimateur central
et *choisssez* la zone de map. Oubliez la map manuelle, peu utilisable
sur ce genre d'appareil.



Ditto et bis repetita...

Tout à fait, par contre le collimateur central je ne sais pas si ça
correspond au mode "mesure à prédominance centrale". Je vais relire le
mode d'emploi.


Noooonnnn, malheureux ;o)!
Même si les calculateurs utilisent parfois l'une pour pondérer
l'autre*, il faut bien distinguer entre la mesure de l'exposition et
la mise au point. Cf. manuel d'utilisation, ça ira mieux après!

(* : en mesure matricielle, et surtout en mesure flash eTTL, le
calculateur d'exposition se base essentiellement sur la zone autour du
collimateur AF actif)


Publicité
Poster une réponse
Anonyme