Pierre Baudier à Soulac

Le
J.P. et D. Dubarry
http://www.pierrebaudier.com/

www.sudouest.com/gironde/actualite/medoc/article/686773/mil/5022343.html

SOULAC-SUR-MER.

Pierre Baudier, artiste photographe atypique
Pierre Baudier fut l'un des artistes invités en mai dernier au musée d'Art
et d'Archéologie dans le cadre de l'exposition de photos de l'association
culturelle de Lacanau « Oser l'audace, l'audace d'oser ». Il revient à
Soulac jusqu'au 27 septembre où une exposition entière lui est consacrée.

Artiste photographe atypique, ses oeuvres bouleversent complètement la
conception classique de son art. Xavier Pintat a fait son éloge lors du
vernissage, laissant ensuite la parole à son adjoint à la culture Henri-Paul
Arnaud (photographe professionnel et organisateur de l'évènement) pour
exposer la technique de digigraphie utilisée.

La digigraphie

« La digigraphie repose sur une technologie d'imprimante professionnelle
utilisant les encres ultrachrome à base de pigments et de minéraux naturels
enrobés de résine. [] Ces encres offrent une parfaite stabilité à la
lumière et une excellente résistance au temps, dépassant le siècle » nous
explique-t-on. Chaque tirage est limité à une oeuvre unique (3 maximum) sur
papier d'art ou toile, accompagnée d'un certificat et classée comme oeuvre
d'art avec cotation officielle.

Les photos de Pierre Baudier se contemplent comme des tableaux abstraits
imprégnés pour la plupart des tonalités et des lumières de son Algérie
natale.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Delestaque
Le #19985741
J.P. et D. Dubarry wrote:
http://www.pierrebaudier.com/

www.sudouest.com/gironde/actualite/medoc/article/686773/mil/5022343.html

SOULAC-SUR-MER.

Pierre Baudier, artiste photographe atypique
Pierre Baudier fut l'un des artistes invités en mai dernier au musée
d'Art et d'Archéologie dans le cadre de l'exposition de photos de
l'association culturelle de Lacanau « Oser l'audace, l'audace d'oser
». Il revient à Soulac jusqu'au 27 septembre où une exposition
entière lui est consacrée.
Artiste photographe atypique, ses oeuvres bouleversent complètement la
conception classique de son art. Xavier Pintat a fait son éloge lors
du vernissage, laissant ensuite la parole à son adjoint à la culture
Henri-Paul Arnaud (photographe professionnel et organisateur de
l'évènement) pour exposer la technique de digigraphie utilisée.

La digigraphie

« La digigraphie repose sur une technologie d'imprimante
professionnelle utilisant les encres ultrachrome à base de pigments
et de minéraux naturels enrobés de résine. [...] Ces encres offrent
une parfaite stabilité à la lumière et une excellente résistance au
temps, dépassant le siècle » nous explique-t-on. Chaque tirage est
limité à une oeuvre unique (3 maximum) sur papier d'art ou toile,
accompagnée d'un certificat et classée comme oeuvre d'art avec
cotation officielle.
Les photos de Pierre Baudier se contemplent comme des tableaux
abstraits imprégnés pour la plupart des tonalités et des lumières de
son Algérie natale.



En tou cas, moi j'aime tot ce qu'il fait, figuratif ou abstrait, merci pour
le lien
En revanche pour la " digigraphie " ce n'est jamais qu'un emboutissoir à
froid, le texte d'ailleurs est repris sur le site Epson expliquant la
Digigraphie, une tentative pour valoriser le produit, je veux dire le
procédé.
Quant à la durée dans le temps, ça semble bien tenir, mais dans la réalité,
pas en simulation labo, on a peu de recul.
J'ai constaté des résultats étonnants sur des trucs que j'avais tiré, mais
comment être sûrs ?
Enfin, je souhaite aux acquéreurs que ça tienne vraiment longtemps.
Je ne sais d'ailleurs pas ce qu'il est advenu de l'essor de ce "label "?

--
G.Ricco
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #19985921
J.P. et D. Dubarry a écrit :

La digigraphie

« La digigraphie repose sur une technologie d'imprimante professionnelle
utilisant les encres ultrachrome à base de pigments et de minéraux
naturels enrobés de résine. [...] Ces encres offrent une parfaite
stabilité à la lumière et une excellente résistance au temps, dépassant
le siècle » nous explique-t-on. Chaque tirage est limité à une oeuvre
unique (3 maximum) sur papier d'art ou toile, accompagnée d'un
certificat et classée comme oeuvre d'art avec cotation officielle.



J'fais pareil à la maison avec mes petites mains, sauf que j'appelle ça
impression jet d'encre. Avis aux amateurs, je peux même faire le
certificat tout pareil. Sauf que pour que je me fende le cœur à faire
sur de la toile, va valoir me motiver vraiment en s'agitant du chéquier.
C'est laid, mais c'est laid...Alors qu'il y a de si beaux papiers d'art
justement.

Noëlle Adam ( digigraphe du jour)
Bour-Brown
Le #19986701
J.P. et D. Dubarry a écrit
( news:4a93b0b4$0$412$ )

exposition de photos de l'association culturelle de Lacanau « Oser
l'audace, l'audace d'oser ».



Un produit culturel parfaitement calibré, tu parles d'une audace.


Artiste photographe atypique, ses oeuvres bouleversent complètement la
conception classique de son art.



Tiens, encore un.


« La digigraphie repose sur une technologie d'imprimante professionnelle



Donc ce n'est pas là que réside l'originalité.


Chaque tirage est limité à une oeuvre unique (3 maximum) sur papier d'art
ou toile, accompagnée d'un certificat et classée comme oeuvre d'art avec
cotation officielle.



Là non plus, il n'y a pas plus conventionnel que cette conception-là.

Bon, on va le dire clairement, ce genre d'accroche racoleuse est
complètement débile, d'autant que les photographies elles-même n'ont rien de
boulversant mais un côté plutôt plaisant :
http://pierrebaudier.decenturl.com/rencontres-ephemeres
http://pierrebaudier.decenturl.com/coeur-de-roc

par exemple.
Delestaque
Le #19986831
Bour-Brown wrote:
J.P. et D. Dubarry a écrit
( news:4a93b0b4$0$412$ )

exposition de photos de l'association culturelle de Lacanau « Oser
l'audace, l'audace d'oser ».



Un produit culturel parfaitement calibré, tu parles d'une audace.


Artiste photographe atypique, ses oeuvres bouleversent complètement
la conception classique de son art.



Tiens, encore un.



oui, j'ai noté aussi l'artiste photographe, mais je crois que c'est une
spécialité locale.


« La digigraphie repose sur une technologie d'imprimante
professionnelle



Donc ce n'est pas là que réside l'originalité.


Chaque tirage est limité à une oeuvre unique (3 maximum) sur papier
d'art ou toile, accompagnée d'un certificat et classée comme oeuvre
d'art avec cotation officielle.



Là non plus, il n'y a pas plus conventionnel que cette conception-là.

Bon, on va le dire clairement, ce genre d'accroche racoleuse est
complètement débile, d'autant que les photographies elles-même n'ont
rien de boulversant mais un côté plutôt plaisant :
http://pierrebaudier.decenturl.com/rencontres-ephemeres
http://pierrebaudier.decenturl.com/coeur-de-roc

par exemple.



--
G.Ricco
Charles VASSALLO
Le #19986981
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle wrote:
La digigraphie





J'fais pareil à la maison avec mes petites mains, sauf que j'appelle ça
impression jet d'encre. Avis aux amateurs, je peux même faire le
certificat tout pareil. Sauf que pour que je me fende le cœur à faire
sur de la toile, va valoir me motiver vraiment en s'agitant du chéquier.
C'est laid, mais c'est laid...Alors qu'il y a de si beaux papiers d'art
justement.



A mon avis, ce n'est pas laid du tout. Ça ressemble à un papier à très
grosse texture, sauf que c'est une texture de toile, pas de torchon.
Epson en propose deux types, un mat et un brillant, mais d'autres
fournisseurs sont aussi sur les rangs que je n'ai pas tasté.

Ça peut alors se mettre dehors par tous les temps (c'est pour ça que mon
club s'y est mis), mais ça ne dure pas des siècles dans ces conditions.
Entre six mois et un an, beaucoup moins s'il grêle...

charles
Delestaque
Le #19987331
Charles VASSALLO wrote:
.

A mon avis, ce n'est pas laid du tout. Ça ressemble à un papier à très
grosse texture, sauf que c'est une texture de toile, pas de torchon.
Epson en propose deux types, un mat et un brillant, mais d'autres
fournisseurs sont aussi sur les rangs que je n'ai pas tasté.



Je ne connais pas le brillant ?
tu parles du canvas ou autre chose?
J'en ai eu, et je n'en ai jamais fait un seul tirage, tous les gens auxquels
je l'ai montré ont bien regardé , on dit que c'était intéressant, mais le
rouleau a pratiquement servi à faire des échantillons :=)
le support un peu crème est vraiment très spécial.

Ça peut alors se mettre dehors par tous les temps (c'est pour ça que
mon club s'y est mis), mais ça ne dure pas des siècles dans ces
conditions. Entre six mois et un an, beaucoup moins s'il grêle...



Mais je crois que toi tu parles plutôt du type " bannière " , encore autre
chose et de toutes façons le procédé ne garantit pas pour une longue
exposition à extérieur, là, j'étais en compétition avec des spécialistes qui
avaient des machines à solvants genre Rolland, infiniment meilleur marché,
et quand je venais parler de qualité , de fidélité, le prix avait vite fait
de l'emporter sur toute autre considération
D'ailleurs cette machine a plutôt précipité ma chute qu'autre chose, la
marge était très faible, les ratés coûtaient cher.
En sous-traitance ce truc bien que superbe ne passait pas.
Et tous les papiers des superbes surfaces, personne n'en commandait jamais,
mais c'était le début, peut être que la demande a évolué.
--
G.Ricco
Charles VASSALLO
Le #19988351
Delestaque wrote:

...sauf que c'est une texture de toile, pas de torchon.
Epson en propose deux types, un mat et un brillant, mais d'autres
fournisseurs sont aussi sur les rangs que je n'ai pas tasté.



Je ne connais pas le brillant ?
tu parles du canvas ou autre chose?
J'en ai eu, et je n'en ai jamais fait un seul tirage, tous les gens auxquels
je l'ai montré ont bien regardé , on dit que c'était intéressant, mais le
rouleau a pratiquement servi à faire des échantillons :=)



Oui, Epson Canvas. Le brillant a un Dmax plus grand comme il se doit,
mais il a des reflets plus forts. Nous nous en sommes servis pour une
exposition très rustique en plein air qui a tenu plusieurs mois :
http://cjoint.com/data/izseejiCrW.htm
Ça change des expos classiques. Nos tirages faisaient 40x60, mais on
peut faire plus grand... si on a les moyens.

charles
Publicité
Poster une réponse
Anonyme