plainte pour dérangement nocturne ?

Le
jc01l
Bonsoir,
je souhaiterai faire appel à vos lumières sur un problème :
j'habite dans un passage privé à paris en RdC. Il se trouve qu'il
existe une résidence estudiantine dans ce passage parmi d'autres
immeubles. Or il se trouve que depuis quelques semaines, des visiteurs
sortant de la résidence étudiante et empruntant le passage par erreur
viennent tambouriner à ma porte en pleine nuit à toutes les heures
pensant peut être que je suis le gardien et donc que je suis
susceptible de leur ouvrir la porte du passage (qui est fermée à clé
la nuit) donnant sur la rue. J'ajoute qu'il s'agit en permanence
d'homme et de femme très imbibés d'alcool à la limite de l'ivrognerie
(d'où leur manque de lucidité sans doute).
L'immeuble étudiant possède son propre gardien qui ne ferme jamais les
porte d'accès sur le passage car ce sont des accès de secours la nuit
semble t il.

Que peut on faire dans ce cas précis ? qui est responsable des
nuisances ? Le règlement du passage ne sera pas disponible avant
plusieurs mois (en cours de rédaction chez l'administrateur
judiciaire), il règne donc un flou pas très artistique. Il a été
convenu d'un commun accord avec le gérant bailleur que le passage
continue à être fermé à clé la nuit. Le gardien de l'immeuble des
étudiants possède les clés d'ouverture du passage sur la rue, le
bailleur peut donc en réaliser des doubles pour ses locataires s'il le
souhaite mais ne le fait pas (à 60 euros la clé à multiplier par 150
étudiants). Cela ne réglerait pas totalement le problème car les
personnes indélicates ne sont jamais les étudiants résidents mais
leurs sympathiques amis (alcoolisés) se perdant dans les méandres du
bâtiment et ensuite dans le passage.
pendant ce temps là je continue de subir, puis je déposer une plainte
et si oui contre qui ?
En espérant avoir été clair dans ma description, je vous souhaite une
bonne nuit.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Mulan
Le #18866941
Votre cas n'est pas simple ! C'est tout le problème de ce que j'appelle du
"harcèlement collectif": les nuisances sont très importantes, pourtant il
est difficile de porter plainte contre quelqu'un en particulier. A votre
place, je m'adresserais au syndic de la résidence étudiante pour lui
demander de placarder un avis comme quoi votre porte n'est pas celle du
concierge, à la mairie pour tenter de solutionner le problème, et à
www.bruit.fr qui pourra peut-être vous aider. Et dans l'immédiat en
attendant, un mot sur votre propre porte: "ceci N'EST PAS la loge du
concierge". Même bourrés, certains devraient parvenir à le lire :-)
Deltaplan
Le #18867281
Mulan a écrit :
Et dans l'immédiat en
attendant, un mot sur votre propre porte: "ceci N'EST PAS la loge du
concierge". Même bourrés, certains devraient parvenir à le lire :-)



Je dirais même mieux tant qu'à faire, mettre un panneau "la loge du
gardien est..." (à gauche au fond du couloir, au fond de la cour, etc...)
ricazerty
Le #18867591
"Deltaplan"/"Ricazerty"

Et dans l'immédiat en attendant, un mot sur votre propre
porte: "ceci N'EST PAS la loge du concierge".
Même bourrés, certains devraient parvenir à le lire :-)





Je dirais même mieux tant qu'à faire, mettre un panneau
"la loge du gardien est..." (à gauche au fond du couloir,
au fond de la cour, etc...)



Tant qu'à faire les choses, autant les bien faire !
Munissez-vous de bombes de peinture fluo et tracez
un fléchage au sol le plus explicite possible, avec ligne
continue si nécessaire et promesse de boisson à l'arrivée...
micol
Le #18877941
On Mon, 9 Mar 2009 17:25:14 -0700 (PDT), wrote:

Procurez vous le N° de téléphone du directeur de la résidence et
appelez le immédiatement chaque fois qu'on tambourine à votre porte.

Je suis sûr qu'il saura faire le nécessaire pour que ça cesse.
koumac
Le #18879161
"micol"
On Mon, 9 Mar 2009 17:25:14 -0700 (PDT), wrote:

Procurez vous le N° de téléphone du directeur de la résidence et
appelez le immédiatement chaque fois qu'on tambourine à votre porte.

Je suis sûr qu'il saura faire le nécessaire pour que ça cesse.



oui il changerat de numéro de téléphonne ou il le mettra sur silence.



ixion martin - GdBx
Le #18905791
a écrit :

Que peut on faire dans ce cas précis ?



En dehors du cadre légal, un saut d'eau très froide dans la tronche...
Et laisser faire le bouche à oreille ;).


--
Ixion, Sérieux, Wikipédia
djeel
Le #18906391
ixion martin - GdBx a écrit :

...En dehors du cadre légal,...



Sur un forum de droit...


--
Djeel
micol
Le #18922521
On Sun, 15 Mar 2009 11:57:04 +0100, ixion martin - GdBx

a écrit :

Que peut on faire dans ce cas précis ?



En dehors du cadre légal, un saut d'eau très froide dans la tronche...
Et laisser faire le bouche à oreille ;).




et si tu as une fenêtre au-dessus de la porte d'entrée, il y a aussi
la solution de la marmite d'huile bouillante très utilisée à une
certaine époque.
ixion martin - GdBx
Le #18957281
djeel a écrit :
ixion martin - GdBx a écrit :

...En dehors du cadre légal,...



Sur un forum de droit...



Oui, bon, vous n'avez aucun humour ? :)

--
Ixion, Sérieux, Wikipédia
ixion martin - GdBx
Le #18957271
micol a écrit :
On Sun, 15 Mar 2009 11:57:04 +0100, ixion martin - GdBx

a écrit :

Que peut on faire dans ce cas précis ?


En dehors du cadre légal, un saut d'eau très froide dans la tronche...
Et laisser faire le bouche à oreille ;).




et si tu as une fenêtre au-dessus de la porte d'entrée, il y a aussi
la solution de la marmite d'huile bouillante très utilisée à une
certaine époque.



On se comprend ;).
Mais j'ai cru comprendre que monsieur habitait au rez-de-chaussée.

--
Ixion, Sérieux, Wikipédia
Publicité
Poster une réponse
Anonyme