Plus il y a de vélos, moins il y a d’accidents!

Le
Bidulette
http://carfree.fr/index.php/2015/10/15/plus-il-y-a-de-velos-moins-il-y-a-daccidents/


Plus il y a de vélos, et moins il y a d’accidents, c’est une évidence
pour beaucoup de cyclistes, mais c’est encore mieux quand c’est
l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui
le dit.

Ce graphique est en effet tiré d’un rapport très officiel de l’OCDE
intitulé « Cycling, Health and Safety » (Vélo, santé et sécurité) publié
en 2013. Il met en relation pour plusieurs pays la pratique du vélo en
nombre de km faits à vélo par habitant et le nombre de cyclistes tués
par milliard de km faits à vélo.

Sans surprise, plus il y a de gens se déplaçant à vélo dans un pays, et
moins il y a de cyclistes tués. Les Pays-Bas, avec une moyenne de 864 km
à vélo par an et par habitant, apparaissent comme le pays le plus sûr
pour les cyclistes (10,7 cyclistes tués par milliard de km faits à
vélo). A l’inverse, les États-Unis ont une moyenne de seulement 47 km
faits à vélo par an et par habitant et ont le taux de cyclistes tués le
plus important (44 cyclistes tués par milliard de km faits à vélo).

La corrélation entre pratique du vélo et sécurité des cyclistes semble
ainsi quasi parfaite. Dans le détail, seule la Corée du Sud apparaît
comme une « anomalie ». Elle montre un nombre de cyclistes tués
important malgré une pratique du vélo plus importante que des pays comme
la France ou le Royaume-Uni. Dans le rapport de l’OCDE, cette « anomalie
» est expliquée: il s’agit d’un pays qui a connu la plus forte
progression de la pratique du vélo ces dernières années (+9,5% entre
2000 et 2009). Or, les experts de l’OCDE expliquent qu’il faut un
certain temps pour que les comportements des automobilistes évoluent
pour tenir compte de l’évolution du nombre de cyclistes dans la
circulation; l’effet n’est pas forcément immédiat.

La conclusion logique de tout cela, c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant
la pratique du vélo. Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité et une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes. Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo, comme le casque vélo obligatoire…
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Cl.Massé
Le #26372375
Plus y'a de vélos plus y'a de roues, mais plus y'a de roues moins y'a de vélos.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Ascadix
Le #26372395
Bidulette a pensé très fort :

[...]

Plus il y a de vélos, et moins il y a d’accidents,



C'est une connerie de présenter ça commme une relation de cause à
effet.

[bla bla]

La conclusion logique de tout cela,



[...]
gné gné gné .. ya rien dans le [bla-bla] qui permet d'utiliser
l'expression "conclusion logique", car rien dans [ bla bla] ne cite un
qq aménagement, au contraire même, le [bla bla] parle de "comportements
des automobilistes" , ce qui est nettement différent de parler de la
qualité des aménagements.

c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant la
pratique du vélo.



ça surprend de voir une phrase censée juste qq lignes aprés une belle
paire d'anneries.

Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité



Houlà ... une 2° phrase intelligente, t'as trouvé un filon ?
C'est pas habituel dans tes proses.

une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes.



Beep...
Plouf ...

Le finlon est épuisé, retour à la normale.

vas-y, explique en quoi une incitation financiére améliorera la
sécurité ...

Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo, comme le casque vélo obligatoire…



Mouaip ...

Certe, contre des voitures, il à peu d'effet.

Mais en considérant le cycliste juste entouré de son engin et de
l'espace ou il circule, en attendant d'avoir des pistes cyclable large
de 10 à 15 m, sans aucun franchissment, ni aucun obstacle contondant à
proximté, (même pas d'autes vélos) la casque reste un EPI recommandé.

--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Assurancetourix
Le #26372421
Bidulette a écrit :

La conclusion logique de tout cela, c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant
la pratique du vélo. Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité et une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes. Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo,...




Il est amusant de remplacer le mot cycliste par automobiliste, cyclable par
routier, et vélo par automobile. :)
Frantz
Le #26372433
Le Fri, 16 Oct 2015 09:28:34 +0200, Assurancetourix a écrit :

Bidulette a écrit :

La conclusion logique de tout cela, c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant
la pratique du vélo. Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité et une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes. Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo,...




Il est amusant de remplacer le mot cycliste par automobiliste, cyclable
par routier, et vélo par automobile. :)



Sauf que la politique favorisant l'utilisation de la voiture a déjà été
appliquée, au siècle dernier. Apprendre de ses erreurs, c'est un signe
d'intelligence. Les perpétuer...

http://rue89.nouvelobs.com/2015/10/14/balade-images-paris-annees-70-
paradis-lautomobile-261657

--
Frantz
.
Le #26372427
Le 15/10/2015 21:49, Bidulette a écrit :



bla, bla , bla d'experts le cul dan sleurs fauteuils

La conclusion logique de tout cela, c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant
la pratique du vélo. Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité et une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes. Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo, comme le casque vélo obligatoire…



.../...


Pour des cyclistes dignes de ce nom et passés par une école de cyclisme
pour les jeunes, oui ça pourrait le faire

En ville on assiste au défilement d' un ramassis de personnels urbains
souvent fast and furious vis à vis de la signalisation
** peu soucieux de leurs comportements réciproques et des effets induits **
chevauchant vélos et bicyclettes ( ce n'est pas le même engin..)
incapables d'éviter la chute si un VL ou un " collègue" frotte un chouia
et dans des tenues parfois incompatibles avec la pratique sécuritaire
du vélo


Ya pas plus dangereux que de rouler en nombre dans le ou les couloirs
d'une piste cyclable


Sur la route ya moins de tués en vélo en général qu'en VL
par contre
** le nombre de blessés aux membres supérieurs est relativement
important ***
et un blessé coute plus cher à la collectivité

Quand le soleil cogne un max escalader la cote de Bonsecours ou de
Neufchatel pour se rendre au boulot
vous permet de partager odeurs et sueurs avec vos collègues
à l'arrivée ..
ou pire le savoureux mélange de tous les déodorants d'aisselles
et autres patchoulis à vocation sportive en phase de décomposition
Ca tue l'ambiance du café de la première heure et donne envie de gerber

Interdiction de fumer dans les bureaux ...
mais les parkas vélo qui ont fixé la pollution embaument et ruissellent
doucement toute la journée sur le perroquet commun

et la première planche à dessin près de la porte en profite à chaque
ouverture :-(((





Encore une idée sotcialaud , le vélo de masse



Bon, la question de droit est ?



V
patrick.K1600GTLcazaux
Le #26372432
Bidulette
Plus il y a de vélos, et moins il y a d'accidents

Sans surprise, plus il y a de gens se déplaçant à vélo dans un pays, et
moins il y a de cyclistes tués.



As-tu conscience que ces deux phrases ne sont pas équivalentes ?

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Bidulette
Le #26372446
Le 16/10/2015 10:04, . a écrit :
Le 15/10/2015 21:49, Bidulette a écrit :



bla, bla , bla d'experts le cul dan sleurs fauteuils

La conclusion logique de tout cela, c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant
la pratique du vélo. Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité et une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes. Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo, comme le casque vélo
obligatoire…



.../...


Pour des cyclistes dignes de ce nom et passés par une école de cyclisme
pour les jeunes, oui ça pourrait le faire

En ville on assiste au défilement d' un ramassis de personnels urbains
souvent fast and furious vis à vis de la signalisation




** peu soucieux de leurs comportements réciproques et des effets
induits **
chevauchant vélos et bicyclettes ( ce n'est pas le même engin..)
incapables d'éviter la chute si un VL ou un " collègue" frotte un chouia
et dans des tenues parfois incompatibles avec la pratique sécuritaire
du vélo


Ya pas plus dangereux que de rouler en nombre dans le ou les couloirs
d'une piste cyclable



Source?



Sur la route ya moins de tués en vélo en général qu'en VL




(snip autres conneries)

Les faits sont exactements inverses à vos fadaises.

Source OCDE, le rapport évoqué dans l'article, ça pèse quand même
largement plus que vos assertions gratuites.
Bidulette
Le #26372445
Le 16/10/2015 10:09, Tardigradus a écrit :
Bidulette
Plus il y a de vélos, et moins il y a d'accidents

Sans surprise, plus il y a de gens se déplaçant à vélo dans un pays, et
moins il y a de cyclistes tués.



As-tu conscience que ces deux phrases ne sont pas équivalentes ?




Ce qui compte est qu'elles soient exactes. Ce qui est bien le cas.

Car le problème au niveau sécurité reste toujours bien la voiture, qui
est la cause première de la plupart des accidents.

On n'a jamais vu un vélo écraser un automobiliste, quand l'inverse est
quasi systématique.
Bidulette
Le #26372444
Le 16/10/2015 10:09, Tardigradus a écrit :
Bidulette
Plus il y a de vélos, et moins il y a d'accidents

Sans surprise, plus il y a de gens se déplaçant à vélo dans un pays, et
moins il y a de cyclistes tués.



As-tu conscience que ces deux phrases ne sont pas équivalentes ?




Ce qui compte est qu'elles soient exactes. Ce qui est bien le cas.

Car le problème au niveau sécurité reste toujours bien la voiture, qui
est la cause première de la plupart des accidents.

On n'a jamais vu un vélo écraser un automobiliste, quand à l'inverse,
une automobile qui écrase ou renverse un cycliste, est quasi systématique.
Arthur
Le #26372459
Le 15/10/2015 21:49, Bidulette a écrit :



http://carfree.fr/index.php/2015/10/15/plus-il-y-a-de-velos-moins-il-y-a-daccidents/



Plus il y a de vélos, et moins il y a d’accidents, c’est une évidence
pour beaucoup de cyclistes, mais c’est encore mieux quand c’est
l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui
le dit.

Ce graphique est en effet tiré d’un rapport très officiel de l’OCDE
intitulé « Cycling, Health and Safety » (Vélo, santé et sécurité) publié
en 2013. Il met en relation pour plusieurs pays la pratique du vélo en
nombre de km faits à vélo par habitant et le nombre de cyclistes tués
par milliard de km faits à vélo.

Sans surprise, plus il y a de gens se déplaçant à vélo dans un pays, et
moins il y a de cyclistes tués. Les Pays-Bas, avec une moyenne de 864 km
à vélo par an et par habitant, apparaissent comme le pays le plus sûr
pour les cyclistes (10,7 cyclistes tués par milliard de km faits à
vélo). A l’inverse, les États-Unis ont une moyenne de seulement 47 km
faits à vélo par an et par habitant et ont le taux de cyclistes tués le
plus important (44 cyclistes tués par milliard de km faits à vélo).

La corrélation entre pratique du vélo et sécurité des cyclistes semble
ainsi quasi parfaite. Dans le détail, seule la Corée du Sud apparaît
comme une « anomalie ». Elle montre un nombre de cyclistes tués
important malgré une pratique du vélo plus importante que des pays comme
la France ou le Royaume-Uni. Dans le rapport de l’OCDE, cette « anomalie
» est expliquée: il s’agit d’un pays qui a connu la plus forte
progression de la pratique du vélo ces dernières années (+9,5% entre
2000 et 2009). Or, les experts de l’OCDE expliquent qu’il faut un
certain temps pour que les comportements des automobilistes évoluent
pour tenir compte de l’évolution du nombre de cyclistes dans la
circulation; l’effet n’est pas forcément immédiat.

La conclusion logique de tout cela, c’est que le principal levier pour
améliorer la sécurité des cyclistes tient dans une politique favorisant
la pratique du vélo. Dit autrement, ce sont avant tout des aménagements
cyclables de qualité et une incitation financière à l’usage du vélo qui
amélioreront la sécurité des cyclistes. Et surtout pas des mesures
contraignantes pour la pratique du vélo, comme le casque vélo obligatoire…



Et la question de droit est ...?

--
Arthur
Publicité
Poster une réponse
Anonyme