Politique de "droite" de Sarko : "Un pôle anti-discriminations" dans chaque tribunal

Le
Réjean Laflamme
Toujours plus de lois liberticides sous Sarko, le bonimenteur, le faux
gaulliste ?

Les magistrats de ces pôles se rendront "sur le terrain" pour
"coordonner" un réseau local de "lutte contre les discriminations", a
annoncé vendredi la ministre de la Justice. Ces pôles seront mis en
œuvre en liaison avec le monde associatif, "qui est le meilleur capteur
de ces phénomènes", a ajouté Rachida Dati.

Devant les magistrats du tribunal de grande instance de Bobigny, la
ministre de la Justice Rachida Dati est revenue vendredi sur ses grands
projets de réforme, mais a aussi annoncé plusieurs nouvelles mesures
destinées à redonner confiance en la justice, dont notamment la création
d'"un pôle anti-discriminations" dans "tous les parquets" de France. Les
magistrats de ces pôles auront pour rôle de se rendre sur le terrain,
"pour coordonner" un "réseau local de lutte contre les discriminations"
en lien avec le monde associatif, "qui est le meilleur capteur de ces
phénomènes", a-t-elle précisé.

Chacun de ces pôles sera composé d'un magistrat du siège et d'un délégué
du procureur. "Je ne veux plus qu'une partie de la population française
pense que la justice n'est pas faite pour elle, qu'elle est même faite
contre elle. Je veux leur dire qu'ils se trompent", a déclaré la
ministre pour justifier son projet de réforme.

http://tf1.lci.fr/infos/france/justice/0,,3474597,00-pole-anti-discriminations-dans-chaque-tribunal-.html
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Cartoon
Le #15397611
Réjean Laflamme a formulé la demande :
Toujours plus de lois liberticides sous Sarko, le bonimenteur, le faux
gaulliste ?

Les magistrats de ces pôles se rendront "sur le terrain" pour "coordonner" un
réseau local de "lutte contre les discriminations", a annoncé vendredi la
ministre de la Justice. Ces pôles seront mis en ½uvre en liaison avec le
monde associatif, "qui est le meilleur capteur de ces phénomènes", a ajouté
Rachida Dati.

Devant les magistrats du tribunal de grande instance de Bobigny, la ministre
de la Justice Rachida Dati est revenue vendredi sur ses grands projets de
réforme, mais a aussi annoncé plusieurs nouvelles mesures destinées à
redonner confiance en la justice, dont notamment la création d'"un pôle
anti-discriminations" dans "tous les parquets" de France. Les magistrats de
ces pôles auront pour rôle de se rendre sur le terrain, "pour coordonner" un
"réseau local de lutte contre les discriminations" en lien avec le monde
associatif, "qui est le meilleur capteur de ces phénomènes", a-t-elle
précisé.

Chacun de ces pôles sera composé d'un magistrat du siège et d'un délégué du
procureur. "Je ne veux plus qu'une partie de la population française pense
que la justice n'est pas faite pour elle, qu'elle est même faite contre elle.
Je veux leur dire qu'ils se trompent", a déclaré la ministre pour justifier
son projet de réforme.

http://tf1.lci.fr/infos/france/justice/0,,3474597,00-pole-anti-discriminations-dans-chaque-tribunal-.html



On aura plus le droit d'égorger des infidèles dans sa cave et des
moutons dans sa baignoire ni de faire des blagues racistes et
discriminer les femmes et les minorités ?

Tout fout le camp...
Dominique G
Le #15396951
Réjean Laflamme a écrit dans
news:gS6fi.14686$!nnrp1.uunet.ca:

Toujours plus de lois liberticides sous Sarko, le bonimenteur, le faux
gaulliste ?



Une soupe, vos gouttes et au lit, moi je dis.

Est ce que je viens critiquer le gouvernement du Québec chez vous, moi ?

--
Dominique G
Cl.Massé
Le #15591131
"Réjean Laflamme" gS6fi.14686$!nnrp1.uunet.ca

Toujours plus de lois liberticides sous Sarko, le bonimenteur, le faux
gaulliste ?

Les magistrats de ces pôles se rendront "sur le terrain" pour
"coordonner" un réseau local de "lutte contre les discriminations", a
annoncé vendredi la ministre de la Justice. Ces pôles seront mis en
œuvre en liaison avec le monde associatif, "qui est le meilleur capteur
de ces phénomènes", a ajouté Rachida Dati.

Devant les magistrats du tribunal de grande instance de Bobigny, la
ministre de la Justice Rachida Dati est revenue vendredi sur ses grands
projets de réforme, mais a aussi annoncé plusieurs nouvelles mesures
destinées à redonner confiance en la justice, dont notamment la création
d'"un pôle anti-discriminations" dans "tous les parquets" de France. Les
magistrats de ces pôles auront pour rôle de se rendre sur le terrain,
"pour coordonner" un "réseau local de lutte contre les discriminations"
en lien avec le monde associatif, "qui est le meilleur capteur de ces
phénomènes", a-t-elle précisé.

Chacun de ces pôles sera composé d'un magistrat du siège et d'un délégué
du procureur. "Je ne veux plus qu'une partie de la population française
pense que la justice n'est pas faite pour elle, qu'elle est même faite
contre elle. Je veux leur dire qu'ils se trompent", a déclaré la
ministre pour justifier son projet de réforme.




http://tf1.lci.fr/infos/france/justice/0,,3474597,00-pole-anti-discriminations-dans-chaque-tribunal-.html

Le problème, c'est que je ne comprends rien du tout à ce projet clair,
précis et concret. Lutter contre les discriminations, c'est bien, même
comment comptent-ils s'y prendre, et quelles discriminations? Est-ce que
les arabes auront aussi le droit de comparaître et d'être condamnés? Est-ce
que c'est la fin des circonstance aggravantes de racisme? La discrimination
à l'embauche et au logement sera-t-elle aussi traitée, ou est-ce pour
détourner l'attention? Avec Sarquo, j'ai vraiment pas confiance, surtout
quand il avance masqué ainsi.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
La France est multiethnique, multiraciale, muliculturelle et
multiconfessionnelle.
Aimez la comme elle est ou quittez la.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme