Portrait : Flash vs lumière continue

Le
Corre
Bonjour,

J'aimerais faire des portraits (de mes enfants) en N&B en imitant le
"style" Harcourt. J'ai beaucoup de mal à faire des éclairages aussi
subtils : par touches de lumière ici et là.

Il semble que les photographes de ce célèbre studio travaillent en
lumière continue. Au hasard de mes nombreuses recherches sur internet,
il semble qu'ils travaillent avec 8 projecteurs Desisti.

Au delà de leur savoir faire, il me semble que travailler en lumière
continue présente l'énorme avantage de voir en "live" le résultat.
Naturellement au prix de la chaleur, de l'éblouissement et surtout du
porte monnaie (les projecteur fresnel sont très chers).

Je dispose de 4 flashs Broncolor Impact et de divers accessoires (BAL,
parapluie, Grille à nid d'abeille en trois tailles 2 tailles de bol et
de volet).

Mon expérience en portrait de studio est très limité et j'aimerais
savoir comment on peut créer un trait de lumière (lumière de découpe) en
contre jour uniquement dans les cheveux du modèle sans éclairer les
épaules. Est-ce qu'un cône associé à une grille fine permettrait de
faire celà ?


Il me semble, peut-être à tort, que cela se fait en lumière continue par
la focalisation du faisceau.

Vaut-il mieux revendre mes flashs et commencer à lorgner du côté des
projecteurs ?

Par avance merci de vos conseils

Cordialement
Olivier Corré
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
René
Le #23917641
"Corre" a écrit dans le message de groupe de discussion :
4eac6a90$0$18821$

Bonjour,

J'aimerais faire des portraits (de mes enfants) en N&B en imitant le
"style" Harcourt. J'ai beaucoup de mal à faire des éclairages aussi
subtils : par touches de lumière ici et là.

Il semble que les photographes de ce célèbre studio travaillent en lumière
continue. Au hasard de mes nombreuses recherches sur internet, il semble
qu'ils travaillent avec 8 projecteurs Desisti.

Au delà de leur savoir faire, il me semble que travailler en lumière
continue présente l'énorme avantage de voir en "live" le résultat.
Naturellement au prix de la chaleur, de l'éblouissement et surtout du
porte monnaie (les projecteur fresnel sont très chers).

Je dispose de 4 flashs Broncolor Impact et de divers accessoires (BAL,
parapluie, Grille à nid d'abeille en trois tailles 2 tailles de bol et de
volet).

Mon expérience en portrait de studio est très limité et j'aimerais savoir
comment on peut créer un trait de lumière (lumière de découpe) en contre
jour uniquement dans les cheveux du modèle sans éclairer les épaules.
Est-ce qu'un cône associé à une grille fine permettrait de faire celà ?



Et pourquoi pas?

Même sur un flash il est possible de monter une lentille pour focaliser si
nécessaire. Avec des sources continues "traditionnelles" il faut prévoir la
consommation électrique lors de l'emploie de ces projecteurs. Un circuit
maison peut être insuffisant.

La vrai problème de l'éclairage est le nombre de sources et d'accessoires
dont on dispose. Si tu désires imiter une photo ayant été faite avec 8
sources tu éprouveras certainement quelques limites avec 4 flashs. Tu
pourrais songer à compléter avec de petits flash cobra (seconde main?) dont
l'intensité est ajustable. Un flash cobra dans un tuyau de carton avec un
nid d'abeille comme source d'appoint? Un flashmètre est aussi fort utile
pour mieux balancer les éclairs réels pas seulement les lampes d'ajustement.

Personnellement je ne vendrais pas mes équipements. Pour un éclairage
continue je me suis partiellement équipé avec les nouvelles sources
fluo-compacts, peu chères. Comme elles émettent très peu de chaleurs il est
aisé de bricoler différents cônes et panneaux pour limiter le champs de
diffusion. Elles consomment peu mais ne sont pas très puissante. Pour le
portrait ... je préfèrerais les flashs.

René
Jean-Claude Ghislain
Le #23917681
"Corre" a écrit :

Il semble que les photographes de ce célèbre studio travaillent en lumière
continue.



Bien que n'étant pas photographe d'un célèbre studio, je travaille néanmoins
dans la branche depuis très, très longtemps. Au boulot, dans le studio du
boulot, je n'ai jamais utilisé que des flash de studio ; à la maison j'avais
(et j'ai toujours) des flash, mais la lumière continue c'est tellement plus
fun et il n'est pas nécessaire d'investir des sommes folles, des bougies,
des lampes poches, l'ampoule de la cuisine... Tout fait farine au moulin :
http://www.grimart.be/divers/Bougies.htm

En ce qui me concerne, je vote lumière continue à la bonne franquette.

--
JCG
Claudio Bonavolta
Le #23923801
On 29 oct, 17:05, Corre
Bonjour,

J'aimerais faire des portraits (de mes enfants) en N&B en imitant le
"style" Harcourt. J'ai beaucoup de mal à faire des éclairages aussi
subtils : par touches de lumière ici et là.

Il semble que les photographes de ce célèbre studio travaillent en
lumière continue. Au hasard de mes nombreuses recherches sur internet,
il semble qu'ils travaillent avec 8 projecteurs Desisti.

Au delà de leur savoir faire, il me semble que travailler en lumière
continue présente l'énorme avantage de voir en "live" le résultat.
Naturellement au prix de la chaleur, de l'éblouissement et surtout du
porte monnaie (les projecteur fresnel sont très  chers).

Je dispose de 4 flashs Broncolor Impact et de divers accessoires (BAL,
parapluie, Grille à nid d'abeille en trois tailles 2 tailles de bol et
de volet).

Mon expérience en portrait de studio est très limité et j'aimerais
savoir comment on peut créer un trait de lumière (lumière de déco upe) en
contre jour uniquement dans les cheveux du modèle sans éclairer les
épaules. Est-ce qu'un cône associé à une grille fine permettrait de
faire celà ?

Il me semble, peut-être à tort, que cela se fait en lumière continu e par
la focalisation du faisceau.

Vaut-il mieux revendre mes flashs et commencer à lorgner du côté de s
projecteurs ?

Par avance merci de vos conseils

Cordialement
Olivier Corré



Je ne sais pas exactement comment travaille Harcourt mais je ne vois
pas pourquoi ce ne pourrait être fait avec du flash.

Les cônes (snoot en anglais) avec une grille fine permettent
effectivement un faisceau très dirigé.

Il y a des "projecteurs" qui se montent sur la tête de flash et qui
permettent de focaliser, grâce à une optique, l'image d'un masque:
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/portraits/particuliers/images/ img003.jpg
Si tu ne mets pas de masque, ça donne un faisceau rond.

Il y a aussi des fresnels qui se montent sur des têtes de flash:
http://minilien.fr/a0mu03
Même en chinois, c'est pas donné ...

Si le faisceau doit être assez grand, tu peux aussi utiliser une
grille fine sur un réflecteur standard ou, encore plus grand, sur un
beauty dish.

Sinon, il y a quelques bouquins sur les portraits "à
l'ancienne" (heureusement pas tous dans un style Harcourt):
http://www.amazon.com/gp/product/0486233529
http://www.amazon.com/gp/product/0486235467
http://www.amazon.com/gp/product/0486240088

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
Claudio Bonavolta
Le #23923771
On 29 oct, 17:05, Corre
Bonjour,

J'aimerais faire des portraits (de mes enfants) en N&B en imitant le
"style" Harcourt. J'ai beaucoup de mal à faire des éclairages aussi
subtils : par touches de lumière ici et là.

Il semble que les photographes de ce célèbre studio travaillent en
lumière continue. Au hasard de mes nombreuses recherches sur internet,
il semble qu'ils travaillent avec 8 projecteurs Desisti.

Au delà de leur savoir faire, il me semble que travailler en lumière
continue présente l'énorme avantage de voir en "live" le résultat.
Naturellement au prix de la chaleur, de l'éblouissement et surtout du
porte monnaie (les projecteur fresnel sont très  chers).

Je dispose de 4 flashs Broncolor Impact et de divers accessoires (BAL,
parapluie, Grille à nid d'abeille en trois tailles 2 tailles de bol et
de volet).

Mon expérience en portrait de studio est très limité et j'aimerais
savoir comment on peut créer un trait de lumière (lumière de déco upe) en
contre jour uniquement dans les cheveux du modèle sans éclairer les
épaules. Est-ce qu'un cône associé à une grille fine permettrait de
faire celà ?

Il me semble, peut-être à tort, que cela se fait en lumière continu e par
la focalisation du faisceau.

Vaut-il mieux revendre mes flashs et commencer à lorgner du côté de s
projecteurs ?

Par avance merci de vos conseils

Cordialement
Olivier Corré



Je ne sais pas exactement comment travaille Harcourt mais je ne vois
pas pourquoi ce ne pourrait être fait avec du flash.

Les cônes (snoot en anglais) avec une grille fine permettent
effectivement un faisceau très dirigé.
Plus la grille est fine, plus la lumière est dirigée.
Ca devrait suffire pour éclairer les cheveux en contre-jour.

Sinon, il y a des "projecteurs" qui se montent sur la tête de flash et
qui permettent de focaliser, grâce à une optique, l'image d'un masque,
par exemple, les yeux ci-dessous (les cheveux étaient éclairés avec u n
snoot):
http://www.bonavolta.ch/pro/images/galleries/portraits/particuliers/images/ img003.jpg
Si tu ne mets pas de masque, ça donne un faisceau rond.

Il y a aussi des fresnels qui se montent sur des têtes de flash:
http://minilien.fr/a0mu03
Même en chinois, c'est pas donné ...

Si le faisceau doit être plus grand, tu peux aussi utiliser une grille
plus ou moins fine sur un réflecteur standard ou, encore plus grand,
sur un beauty dish.

Sinon, il y a quelques bouquins sur les portraits "à
l'ancienne" (heureusement pas tous dans un style Harcourt):
http://www.amazon.com/gp/product/0486233529
http://www.amazon.com/gp/product/0486235467
http://www.amazon.com/gp/product/0486240088

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
Publicité
Poster une réponse
Anonyme