Positionnement enceintes

Le
wr35nn89
Bonjour,

j'ai actuellement dans mon salon une paire d'enceintes JMLab Opal 615,
branchées sur un ampli Onkyo AV TX-SR506.
J'ai aussi dans un coin de la maison un vieil ampli Yamaha avec une
paire de Cabasse Antigua 220 (les premières, que j'avais achetées
lorsqu'elles avaient eu le diapason d'Or).
Je trouve que les Opal manquent de dynamisme, comparées aux Cabasse.

Mon salon est une pièce de 5x6m, avec un plafond à 2,75m. L'ampli est
dans un coin du petit mur (pas en angle), avec les deux enceintes assez
collées au meuble Hi-fi à cause d'une fenêtre dans le milieu du mur.

Je me demande donc si je ne vais pas enlever les Opal, pour les
remplacer par les Antigua. Mais je ne sais pas comment les placer. Je ne
souhaite pas les mettre au sol, car les pieds (hauteur 60cm) que j'ai
actuellement sont assez imposants au sol, et ne me permettront pas de
les espacer suffisamment (à cause de la fenêtre).
Donc, je partirai plutôt vers une fixation au mur en hauteur.
Est-ce que ça pourrait être une bonne idée ? à quelle hauteur je dois
les mettre ? je les mettrai de part et d'autres de la fenêtre.
Je pense fabriquer des petites étagères.

Merci à tous pour vos conseils avisés.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Emmanuel
Le #24156411
wr35nn89 avait écrit le 12/01/2012 :
Bonjour,

j'ai actuellement dans mon salon une paire d'enceintes JMLab Opal 615,
branchées sur un ampli Onkyo AV TX-SR506.
J'ai aussi dans un coin de la maison un vieil ampli Yamaha avec une paire de
Cabasse Antigua 220 (les premières, que j'avais achetées lorsqu'elles avaient
eu le diapason d'Or).
Je trouve que les Opal manquent de dynamisme, comparées aux Cabasse.

Mon salon est une pièce de 5x6m, avec un plafond à 2,75m. L'ampli est dans un
coin du petit mur (pas en angle), avec les deux enceintes assez collées au
meuble Hi-fi à cause d'une fenêtre dans le milieu du mur.

Je me demande donc si je ne vais pas enlever les Opal, pour les remplacer par
les Antigua. Mais je ne sais pas comment les placer. Je ne souhaite pas les
mettre au sol, car les pieds (hauteur 60cm) que j'ai actuellement sont assez
imposants au sol, et ne me permettront pas de les espacer suffisamment (à
cause de la fenêtre).
Donc, je partirai plutôt vers une fixation au mur en hauteur.
Est-ce que ça pourrait être une bonne idée ? à quelle hauteur je dois les
mettre ? je les mettrai de part et d'autres de la fenêtre.
Je pense fabriquer des petites étagères.

Merci à tous pour vos conseils avisés.



De manière générale il ne faut pas coller les enceintes aux murs, ça
augmente en moins bon les graves.
Pour la hauteur, il faut que le medium soit à la hauteur de l'oreille
en position d'écoute

--
Emmanuel
Gerald
Le #24157001
Emmanuel
De manière générale il ne faut pas coller les enceintes aux murs, ça
augmente en moins bon les graves.
Pour la hauteur, il faut que le medium soit à la hauteur de l'oreille
en position d'écoute



Si je comprends bien, notre PO maîtrise déjà bien les choses à ce niveau
(puisqu'il dispose de pieds etc.). Son problème semble spécifique, lié à
l'existence d'une fenêtre gênante, et concerne la séparation stéréo des
enceintes, qui est une énorme bouteille à l'encre.

On a tout dit à ce sujet, d'une tradition d'un positionnement idéal
formant un angle de 90° par rapport à l'auditeur (qui ne tient pas trop
compte des géométries variables des pièces d'écoute), d'enceintes ne
devant pas dépasser les limites de l'écran en écoute surround (ce qui
est très étroit hors salles de cinéma, et encore !) pour des raisons de
cohérence son/image, de séparations plus larges (en écoute SACD ?) avec
enceintes intermédiaires en 7.1 et j'en passe...

J'ai déjà donné ici-même les références du bonus "L'odyssée sonore" du
Don Giovanni de Losey dans l'édition de luxe 3 DVD, qui comporte de très
bonne réflexion de Jean-Louis Ducarme (ingénieur du son haut de gamme) à
la fois sur les problèmes de la séparation stéréo en prise de son (AB ou
XY), avec problèmes de phases induits ou pas, et sur les problèmes
d'écoute et de cohérence son/image liés d'une part à la scénographie de
l'opéra en général et d'autre part à ces choix de mise en scène en plans
cinématographiques. On peut en reparler si besoin.

Pour ne parler ensuite que d'expérience personnelle (donc non
généralisable) liée directement à ce problème, j'ai tendance à penser
qu'on peut parfaitement choisir une séparation stéréo "extensive" sans
dommage excessif. La reconstitution de l'espace central par le cerveau
(incluant en écoute mono) est tout à fait réaliste et sans ambiguïté
jusqu'à des angles très importants.

A contrario, je reste très réservé sur les propositions de plus en plus
courantes de "docks" pour iBidules supposés de qualité hifi et proposant
une stéréo "écartée" à partir d'un dispositif monobloc. Mes oreilles
n'ont jamais vraiment été satisfaites par le son "projeté" vers les
côtés et censé leur revenir avec une sensation de latéralité. Pour les
miennes, la sensation reste alors d'une stéréo médiocre.

hth,
--
Gérald
wr35nn89
Le #24157801
Le 13/01/2012 01:01, Gerald a écrit :
Son problème semble spécifique, lié à
l'existence d'une fenêtre gênante, et concerne la séparation stéréo des
enceintes, qui est une énorme bouteille à l'encre.




C'est exactement ça. La fenêtre m'empêche d'espacer correctement les
enceintes.

On a tout dit à ce sujet, d'une tradition d'un positionnement idéal
formant un angle de 90° par rapport à l'auditeur (qui ne tient pas trop
compte des géométries variables des pièces d'écoute), d'enceintes ne
devant pas dépasser les limites de l'écran en écoute surround (ce qui
est très étroit hors salles de cinéma, et encore !) pour des raisons de
cohérence son/image, de séparations plus larges (en écoute SACD ?) avec
enceintes intermédiaires en 7.1 et j'en passe...



De par les dimensions de la pièce et du positionnement de mon canapé
d'écoute (au moins 3,5 m devant les enceintes), je pourrai largement
mettre une enceinte de chaque côté de la fenêtre.

Pour ne parler ensuite que d'expérience personnelle (donc non
généralisable) liée directement à ce problème, j'ai tendance à penser
qu'on peut parfaitement choisir une séparation stéréo "extensive" sans
dommage excessif. La reconstitution de l'espace central par le cerveau
(incluant en écoute mono) est tout à fait réaliste et sans ambiguïté
jusqu'à des angles très importants.



Ce qui me gène vraiment, c'est la hauteur..... mes pieds sont trop bas
(enfin, je trouve)
Je pensais les mettre à mi-mur et peut-être les incliner ???? un peu
comme on fait avec les moniteurs dans les studios.
Ca se fait ?

Si quelqu'un a déjà pratiqué, je suis preneur d'infos complémentaires.

Merci d'avance.
michel_91
Le #24158001
wr35nn89 avait prétendu :
Le 13/01/2012 01:01, Gerald a écrit :
Son problème semble spécifique, lié à
l'existence d'une fenêtre gênante, et concerne la séparation stéréo des
enceintes, qui est une énorme bouteille à l'encre.




C'est exactement ça. La fenêtre m'empêche d'espacer correctement les
enceintes.

On a tout dit à ce sujet, d'une tradition d'un positionnement idéal
formant un angle de 90° par rapport à l'auditeur (qui ne tient pas trop
compte des géométries variables des pièces d'écoute), d'enceintes ne
devant pas dépasser les limites de l'écran en écoute surround (ce qui
est très étroit hors salles de cinéma, et encore !) pour des raisons de
cohérence son/image, de séparations plus larges (en écoute SACD ?) avec
enceintes intermédiaires en 7.1 et j'en passe...



De par les dimensions de la pièce et du positionnement de mon canapé d'écoute
(au moins 3,5 m devant les enceintes), je pourrai largement mettre une
enceinte de chaque côté de la fenêtre.

Pour ne parler ensuite que d'expérience personnelle (donc non
généralisable) liée directement à ce problème, j'ai tendance à penser
qu'on peut parfaitement choisir une séparation stéréo "extensive" sans
dommage excessif. La reconstitution de l'espace central par le cerveau
(incluant en écoute mono) est tout à fait réaliste et sans ambiguïté
jusqu'à des angles très importants.



Ce qui me gène vraiment, c'est la hauteur..... mes pieds sont trop bas
(enfin, je trouve)
Je pensais les mettre à mi-mur et peut-être les incliner ???? un peu comme on
fait avec les moniteurs dans les studios.
Ca se fait ?

Si quelqu'un a déjà pratiqué, je suis preneur d'infos complémentaires.

Merci d'avance.



C'est un bon début
http://c2i.univ-brest.fr/ftpc2i/productionsCNB/le%20son/liens/ecoute.swf
Simplet
Le #24158111
Le 13/01/2012 12:41, wr35nn89 a écrit :
Le 13/01/2012 01:01, Gerald a écrit :

Ce qui me gène vraiment, c'est la hauteur..... mes pieds sont trop bas
(enfin, je trouve)
Je pensais les mettre à mi-mur et peut-être les incliner



Je ne sais pas si c'est une position très confortable pour cette
affaire; et en plus, ça peut salir les murs, non (à moins d'avoir les
pieds propres...)?


--
On m'a toujours appelé comme ça. Le maître d'école disait: l'avantage
avec les demeurés, c'est qu'ils restent toujours sur place.
Gerald
Le #24158091
wr35nn89
Je pensais les mettre à mi-mur et peut-être les incliner ???? un peu
comme on fait avec les moniteurs dans les studios. [...]

Si quelqu'un a déjà pratiqué, je suis preneur d'infos complémentaires.



Je pratique mais différemment : dans mon bureau/studio j'ai d'une part
une paire d'écoutes de proximité amplifiées posées sur le bureau (des
MSP5 Yamaha) et d'autre part une installation 5.1 à base de 5 NS10M
Yamaha studio fixées au mur (à hauteur d'homme) + caisson de basses
YST-SW-012 Yamaha posé au sol, sur ampli RS-V463 Yamaha.

Qu'en dire qui puisse te servir ?

1/ que je confirme le grand intérêt d'avoir des écoutes à hauteur proche
des oreilles bien entendu. Le son direct arrive bien mieux et domine
nettement le son réverbéré. À la rigueur, s'il fallait choisir entre
au-dessus et au-dessous, je choisirais au-dessus, comme dans la plupart
des cabines de studio, tout simplement parce que l'espace du dessus est
forcément moins encombré par des éléments perturbateurs !

2/ que le problème des fixations ou supports va être déterminant. Et il
sera forcément lié au poids des enceintes. Les NS10M disposaient de
fixations spécifiques BWS10 qui leur convenaient parfaitement. Pour des
enceintes plus lourdes il faut probablement préférer une sorte de
meuble-support ou de console posée au sol. Il faut que cela soit stable
et non résonnant, et dès qu'on est dans l'artisanal et pas prévu pour,
c'est compliqué.

Je laisse à d'autres, peut-être plus proches de ta configuration, le
soin de compléter.

--
Gérald
wr35nn89
Le #24158271
Le 13/01/2012 14:17, Simplet a écrit :
Le 13/01/2012 12:41, wr35nn89 a écrit :
Le 13/01/2012 01:01, Gerald a écrit :

Ce qui me gène vraiment, c'est la hauteur..... mes pieds sont trop bas
(enfin, je trouve)
Je pensais les mettre à mi-mur et peut-être les incliner



Je ne sais pas si c'est une position très confortable pour cette
affaire; et en plus, ça peut salir les murs, non (à moins d'avoir les
pieds propres...)?




:-)
la perche était belle.... rien à dire....
Publicité
Poster une réponse
Anonyme