Pourquoi les médecins généralistes ne sont pas autorisés à vacciner contre la grippe A ?

Le
Sylvain
Que de la langue de bois à la télé,

La véritable raison est parce que l'état craint, que l'en glissant un billet
de plus au généraliste, celui ci va faire les deux injections au lieux
d'une, sans le squaléne, ce qui constitu une vaccination plus couteuse, mais
de bien meilleur qualité, qui est d'ailleurs recommandée pour les enfants et
femmes enceintes.


--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
koumac
Le #20674151
"Sylvain" 4b158c67$0$14570$


Que de la langue de bois à la télé,

La véritable raison est parce que l'état craint, que l'en glissant un
billet de plus au généraliste, celui ci va faire les deux injections au
lieux d'une, sans le squaléne, ce qui constitu une vaccination plus
couteuse, mais de bien meilleur qualité, qui est d'ailleurs recommandée
pour les enfants et femmes enceintes.


--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci



Il faudrait que ces médecins soit livrés en vaccin sans adjuvant



Dominique Dupagne
Le #20674141
On 1 déc, 22:36, "Sylvain"
Que de la langue de bois à la télé,

La véritable raison est parce que l'état craint, que l'en glissant un billet
de plus au généraliste, celui ci va faire les deux injections au lieu x
d'une, sans le squaléne, ce qui constitu une vaccination plus couteuse, mais
de bien meilleur qualité, qui est d'ailleurs recommandée pour les enf ants et
femmes enceintes.



Non, la vraie raison est que Bachelot, qui n'est entourée que de
spécialistes, pense que les généralistes sont trop cons pour vacciner
correctement.
Ce qui est bien, c'est que ces centres montrent l'avantage de la
médecine "organisée" sur la médecine libérale : pas d'avantage et u n
gigantesque merdier. Cela dit, les soviétiques l'avaient démontré
depuis longtemps.

--
Dominique Dupagne
http://www.atoute.org
Sylvain
Le #20674771
koumac wrote:


Il faudrait que ces médecins soit livrés en vaccin sans adjuvant



C'est le cas, le vaccin est présenté sous forme de flacon de dix doses, avec
adjuvant séparé, la personne qui vaccine doit elle même mélanger l'adjuvant
avec l'antigéne. Cela est fait comme cela pour pouvoir vacciner certaines
personnes sans adjuvants, comme les ministres, les sarkozy, les
sénateurs......


--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
VP
Le #20674911
Sylvain a écrit :
koumac wrote:


Il faudrait que ces médecins soit livrés en vaccin sans adjuvant



C'est le cas, le vaccin est présenté sous forme de flacon de dix doses,
avec adjuvant séparé, la personne qui vaccine doit elle même mélanger
l'adjuvant avec l'antigéne. Cela est fait comme cela pour pouvoir
vacciner certaines personnes sans adjuvants, comme les ministres, les
sarkozy, les sénateurs......






La souche est différente (en quantité) dans les flacons avec adjuvants
et sans adjuvants...

Comment ferait le généraliste ? il doublerait la dose à injecter, au pif
, pour égaler une injection du produit sans adjuvant ? o_O
VP
Le #20675031
Sylvain a écrit :


Que de la langue de bois à la télé,

La véritable raison est parce que l'état craint, que l'en glissant un
billet de plus au généraliste, celui ci va faire les deux injections au
lieux d'une, sans le squaléne, ce qui constitu une vaccination plus
couteuse, mais de bien meilleur qualité, qui est d'ailleurs recommandée
pour les enfants et femmes enceintes.






Il y a plusieurs raisons à mon avis :

1) Ca coûte cher. (c'est déjà pour ça qu'on est vacciné, le MEDEF
connait bien le coût des arrêts de travail dûs à la grippe saisonnière,
et sarko connait bien le trou de la sécu).

2) Pas assez de vaccin pour fournir toutes les pharmacies si on veut
vacciner 50 millions de personnes.

3) Compte tenu de la rapidité avec laquelle ce vaccin a été mis sur le
marché, l'état veut connaître le plus rapidement possible les cas de
ratage et de réactions négatives au vaccin. Dans la foulé il pourront
cacher un certain nombre de choses...

4) Nous sommes des cobayes, ils ne savent pas encore s'il faudra une
2eme injection. Le meilleur moyen de le savoir est de compter ceux qui
auront la grippe A en ayant été vacciné. Une bonne centralisation des
infos permettra de réagir assez vite.


J'ai naturellement envie de me faire vacciner, mais compte tenu de ce
que je viens d'écrire ils ne risquent pas de me voir dans les files
d'attente...

Selon moi j'ai nettement plus de chance d'être emmerdé avec la pikouze
qu'avec la grippe A.

Le plus dur a été de prendre la décision pour les gosses, je change
d'avis un jour sur deux, et je ne sais toujours pas ce que je dois faire
(pour le moment j'ai refusé).
Bebert-le-Magnifique
Le #20676141
"Sylvain" 4b159a55$0$15931$
koumac wrote:


Il faudrait que ces médecins soit livrés en vaccin sans adjuvant



Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci





L'adjuvant squalène est utilisé depuis 1997, notamment dans le vaccin
anti-grippe saisonnière de marque GRIPGUARD et aussi dans le vaccin CERVARIX
contre le cancer du col chez les adolescentes.

Plus de 40 millions de doses ont été administrées depuis cette date, sans
remontée négative depuis cette date hormis quelques réactions locales par
contre il est beaucoup plus immunogène et nécessite moins de principe
vaccinal actif pour une bonne efficacité.

Alors attitude simple à mon avis :

- Vous êtes à risque : il serait stupide de ne pas vous faire vacciner : le
risque de la grippe est majeur, celui du vaccin très hypothétique.

- Sinon vous faites comme vous faisiez pour la grippe saisonnière :
-- vous avez plus peur du vaccin que de la grippe, vous ne faites rien
-- vous avez plus peur de la grippe que du vaccin, vous vous vaccinez

Comme pour les transports : Pour vous rendre à Berlin ; Train ou avion ?
Votre choix sera le meilleur !

Bébert
Jean
Le #20677591
"Bebert-le-Magnifique" dans le message de news: 4b160de1$0$930$

"Sylvain" 4b159a55$0$15931$




L'adjuvant squalène est utilisé depuis 1997, notamment dans le
vaccin anti-grippe saisonnière de marque GRIPGUARD et aussi dans le
vaccin CERVARIX contre le cancer du col chez les adolescentes.




Oui mais, d'après certaines informations, en quantité 20 à 30 fois
moindre.
Et le mercure ? L'aluminium ??

Jean
edgar
Le #20676521
"Sylvain" 4b158c67$0$14570$


Que de la langue de bois à la télé,

La véritable raison est parce que l'état craint, que l'en glissant un
billet de plus au généraliste, celui ci va faire les deux injections au
lieux d'une, sans le squaléne, ce qui constitu une vaccination plus
couteuse, mais de bien meilleur qualité, qui est d'ailleurs recommandée
pour les enfants et femmes enceintes.




ben non
vu a la tele: la Secu estime que le cout serait trop eleve;
le medecin liberal prend 23 euros par consultation (ici injection)
en centre de vaccination, le salaire horaire des medecins est de 66 euros de
l'heure
si le medecin en centre pique 8 a 10 personnes a l'heure, le cout unitaire
n'est que de 6.60 a 8 euros
et si l'on prend des medecins militaires (comme entendu a la tele), le cout
unitaire tombe a 0 euro
donc en periode de "trou de la secu", raisonnement economique valable

P.S.
Vous estimez bien mal votre medecin !!!!!
patrick.1200RTcazaux
Le #20676691
VP
Selon moi j'ai nettement plus de chance d'être emmerdé avec la pikouze
qu'avec la grippe A.



Enfin un avis autorisé ! Ah, ça fait plaisir de voir un véritable
scientifique parfait connaisseur de la question nous expliquer de quoi
il retourne vraiment.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Popol
Le #20676991
edgar a écrit :
"Sylvain" 4b158c67$0$14570$

Que de la langue de bois à la télé,

La véritable raison est parce que l'état craint, que l'en glissant un
billet de plus au généraliste, celui ci va faire les deux injections au
lieux d'une, sans le squaléne, ce qui constitu une vaccination plus
couteuse, mais de bien meilleur qualité, qui est d'ailleurs recommandée
pour les enfants et femmes enceintes.




ben non
vu a la tele: la Secu estime que le cout serait trop eleve;
le medecin liberal prend 23 euros par consultation (ici injection)
en centre de vaccination, le salaire horaire des medecins est de 66 euros de
l'heure
si le medecin en centre pique 8 a 10 personnes a l'heure, le cout unitaire
n'est que de 6.60 a 8 euros
et si l'on prend des medecins militaires (comme entendu a la tele), le cout
unitaire tombe a 0 euro
donc en periode de "trou de la secu", raisonnement economique valable

P.S.
Vous estimez bien mal votre medecin !!!!!





Bonjour,
Il me semble que le cout ainsi estimé fait quelques impasses.

Chez le généraliste pour 23 € il y a une salle d'attente avec des
chaises, un chauffage, l'éclairage, parfois de la lecture, des toilettes
généralement entretenues ; Il fourni également le coton, le
désinfectant, la compresse et le bout de sparadrap. Parfois même on peut
prendre rendez vous. Sur ces 23 € le généraliste reversera à l'Etat la
part correspondant à ses impôts sur le revenu et à la taxe
professionnelle (sans parler de l'URSSAF, de la cotisation formation
pour la femme de ménage ou des factures Eau, téléphone, EDF ...)

Dans le gymnase, le "vaccineur" n'est pas seul. Il faut donc rajouter au
6,6 ou 8 € d'icelui les couts des personnes qui font l'accueil, des
femmes de ménages, des employés municipaux, du chauffage, de
l'éclairage, voire de la sécurité. Certes ces personnes sont souvent
rétribuées par ailleurs, mais il reste qu'elles ne sont plus disponibles
pour les taches qui leur incombaient.

C'est tout le problème des calculs économiques "valables" : savoir ce
que l'on prend en compte pour le bilan. Mais ça on le voit rarement à la
télé.

Cordialement.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme