Pourquoi tant haine et de falsifications contre le PT ?

Le
wen.kroy
Mais pourquoi tant haine et de falsifications contre le PT ?
Pour information :
*********************************************************************************
Pourquoi, le Parti des travailleurs a été fondé :
Qui a vu l'émission de Canal +, toute dégoulinante de haine à
l'égard du Parti des travailleurs (1), s'est posé la question :
Pourquoi ?
A quoi les auteurs de ce tissu de mensonges répondent eux-mêmes
dans leur présentation en début d'émission : " Ces gens-là ont quand
même une influence énorme (), quand ils lancent un mot d'ordre ou
un slogan, c'est suivi. Donc, çà peut embarrasser un gouvernement. "
Cette explication politique ne saurait justifier les falsifications et
contre-vérités déchaînées contre le Parti des travailleurs (2).
Mais c'est un fait : chaque fois qu'un gouvernement, quel qu'il soit,
prétend, pour appliquer les directives de l'Union européenne, remettre
en cause les droits et garanties arrachés par les travailleurs, le Parti
des travailleurs agit pour aider à la réalisation de l'unité la plus large
pour mettre en échec ces contre-réformes. C'est même pour cela que
le Parti des travailleurs a été fondé : défendre en toutes circonstances
la classe ouvrière, ses organisations, ses institutions, ses conquêtes,
ses droits.
Cette " émission" de Canal + est diffusée au moment où le ministre
Douste-Blazy reçoit les organisations syndicales pour mettre en place
la "nouvelle gouvernance " de l'assurance maladie. " Il est venu le temps
de considérer que les partenaires sociaux, la mutualité et les assurances
complémentaires, les professionnels de santé soient responsables du
système ", a déclaré le ministre, précisant : " L'idée est d'avoir une
instance représentative de l'union de chacun de ces acteurs. " Et tout
cela afin que, l'État fixant l'enveloppe globale des dépenses d'assurance
maladie, cette " union " puisse " négocier le meilleur moyen de réaliser
ces objectifs ".
objectif de la " gouvernance " apparaît ici clairement : démanteler la
Sécurité sociale telle qu'elle a été conquise en 1945. Imaginons un
instant que " l'union " préconisée par Douste-Blazy se mette en place.
Elle comprendrait, d'un côté, des représentants des salariés, dont l'intérêt
est que tous les soins nécessaires soient dispensés et couverts par
l'assurance maladie financée par le salaire différé. Mais cette " union"
comprendrait aussi, d'un autre côté, les assureurs privés, dont l'objectif
est que l'assurance maladie devienne une source de profit, dans un
système où chacun cotise individuellement et est remboursé dans les
limites des sommes disponibles, une fois défalqué le profit pour les
compagnies d'assurances privées à but lucratif.
Pour cela, les assureurs privés doivent briser le monopole de la Sécu.
Ces deux logiques sont contradictoires. Laquelle l'emportera ? Dans
une " gouvernance " cadrée par les " objectifs de dépense de santé "
décidés par le gouvernement, en application des critères de Maastricht,
la réponse coule de source : la " gouvernance " ne peut conduire qu'au
démantèlement de la Sécurité sociale de 1945 et à la privatisation-
destruction de 1'assurance maladie.
Alors, c'est vrai : nous, au Parti des travailleurs, nous voulons contribuer
à " embarrasser " quiconque veut détruire la Sécurité sociale de 1945 !
Le conseil national du Parti des travailleurs (3) a lancé une grande
campagne - objectif : 100 000 signatures - pour que les 113,7 milliards
d'euros d'exonérations patronales soient restitués à la Sécurité sociale.
Et ainsi, il n'y aura non seulement plus de " déficit ", mais il y aura même
un excédent pour l'assurance maladie (4).
L'objectif de cette campagne ? Aider au rassemblement le plus large
des travailleurs et de leurs organisations, sur le terrain de l'indépendance
de classe, pour dire: la Sécu, elle est à nous, on s'est battu pour la gagner
et on se bat maintenant pour la défendre et la reconquérir telle qu'elle a
été constituée.
Lecteurs, membres ou non du Parti des travailleurs, nous faisons appel
à vous : que chacun se saisisse de cette pétition et contribue ainsi au
mouvement le plus large qui rétablira les droits menacés de la population
laborieuse.

(1) Lire dans ce journal, pages 2 et 3, 8 et 9.
(2) Lire la lettre adressée au président du directoire de Canal + en page 8.
(3) En même temps qu'il a décidé de présenter des listes aux élections
européennes contre l'Union européenne et son prétendu Parlement, contre l
e projet de " Constitution " et pour l'abrogation du traité de Maastricht.
(4) M. Douste-Blazy annonce 14 milliards d'euros de déficit. Mais pourquoi
ne dit- il pas - et personne ne le dit - qu'il y a plus de 20 milliards d'euros
d'exonérations patronales en 2004 ? (Lire pages 5 el 6).
Daniel Gluckstein

****************************************************************************
On voit donc ici que le combat pour la rupture immédiate avec
L’UE (Union Européenne) est indissociable de la défense de
notre Sécu et de notre Santé !
La reconstruction d’un POI (Parti Ouvrier Indépendant) est
plus que jamais nécessaire vu la collaboration de classes
préconisée par tous les partis traditionnels qui se sont
définitivement vendu à un Capitalisme qui est (chaque
jour le prouve) de plus en plus en banqueroute.
Ce Capitalisme « passera jamais la main », il faut donc
l’éradiquer comme l’infâme classe exploiteuse qu’il est et
préparer avec le POI (Parti Ouvrier Indépendant) et tous
les citoyens honnête, la convocation d’une Assemblée
Nationale Constituante du peuple, pour le peuple et par
le peuple.
Et ceci vaut autant pour le peuple Français que pour
les 27 pays d’Europe, c’est la condition 1° pour l’organisation
des « États-Unis Socialistes d’Europe » qui ne peut se faire
que par des peuples et des nations libres !
Pour nous 2008 c'est le combat pour exiger :
Référendum pour dire NON, RUPTURE AVEC L’UE !
Salutations socialistes, internationalistes, républicaines et
démocratiques :
wen
wen.kroy@wanadoo.fr
PS : On peut s'abonner au journal du PT, pour 6 mois,
au prix de 30,50 euros,
ou pour un an moyennant 61 euros, en
écrivant à :
Service abonnements Informations Ouvrières,
87 rue du Faubourg St Denis,
75010 Paris.
(Libellez votre chèque à l'ordre de "Informations Ouvrières").
PS (bis) : La révolution est inévitable et, si « l'émancipation
des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes »
(cf. Marx), « la révolution sans un parti ouvrier révolutionnaire
des travailleurs elle est condamnée à être écrasée" (Engels et
Marx tirant le bilan de la "Commune de Paris" en 1871).
Ce troisième post-scriptum n'engage que les membres du PT
(ou autres) qui font cette analyse : Le PT comporte, en effet,
4 courants et ses membres sont librement organisés (ou non)
dans un de ses 4 courants :
-Courant Anarcho-Syndicaliste,
-Courant communiste,
-Courant socialiste,
-Courant communiste internationaliste (trotskyste).

Le site du Parti des Travailleurs :
http://www.parti-des-travailleurs.org/
Le site de l'EIT :
http://www.eit-ilc.org/fr/index.php
PS (ter) : Je rappeler que j'ai offert 15 000 $ à quiconque pourrait démontrer
la plus petite accusation de malversation contre le marxisme, contre Trotsky
et contre le Parti des Travailleurs (depuis 8 ans déjà !) et que personne n'a
pu trouver une quelconque malhonnête au cours de ces 8 dernières années.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JPM
Le #15855721
150 ans de retard...........................
vocatus
Le #15855611
"wen.kroy" 47a06948$0$839$
..../... C'est même pour cela que
le Parti des travailleurs a été fondé : défendre en toutes circonstances
la classe ouvrière, ses organisations, ses institutions, ses conquêtes,
ses droits.



RE : parce qu'il n'y a que dans cette "classse" que l'on peut-être qualifié
de
" travailleur " ?

c'est quoi la question de droit ?

.

V

.
Koumac
Le #15855361
"JPM" a écrit dans le message de news:
47a0f144$0$21150$
150 ans de retard...........................



au moins .
patrick.1200RTcazaux
Le #15855271
"JPM" wrote:

150 ans de retard



de retard sur quoi ?
--
Tardigradus
Publicité
Poster une réponse
Anonyme