Quelle poussière ?? Ouvrir un reflex Pentax ?

Le
Markorki
Bon, ici comme sur le forum Pentax-one, des tas de gens *savent* que la
poussière, surtout en forêt humide, ça n'existe pas, et que cette
poussière qui n'existe pas s'élimine facilement en croyant très fort que
puisqu'on a secoué le capteur , yen a plus.

Dans mon K200d, qui date de fin 2008 ou début 2009 (vasavoir Charles),
la poussière absente (enfin, son fantome, ghost en sauvage, en japonais,
je ne sais pas) me pose de gros problèmes. Quand il y en a sur le
capteur, ya ka secouer le binzz (le capteur, qui se secoue déjà à chaque
mise sous tension, si je veux, et je veux), et elle se décroche du
capteur pour se déposer où ? une zone "adhésive" dixit la doc, qui
doit saturer, puisqu'après un nettoyage (y compris avec aspirateur ou
soufflette style poire à lavements, j'ai essayé *longuement* les deux, y
compris après emploi d'un ioniseur qui fut allume-gaz dans une vie
antérieure ) les poussières disparaissent un certain temps, et
reviennent peu après (je les reconnais, il y a par exemple une
"brindille" (minuscule grament de graminée ?) cassée qui peut me lacher
quelques jours, et revient peu après, dans la même zone , mi hauteur au
tiers en partant de la gauche).

Ceci n'est pas un problème de fermeture de diaph: les pétouilles sont
quelque temps invisibles même à 19 ou 22, et quand elles reviennent, on
les voit de peu à f8 à très beaucoup à partir de f13. Bref, j'ai
l'impression que la "zone adhésive" saturée est assez à l'abri quand le
miroir est relevé pour que l'aspiration ou la soufflette ne gènent pas
les pétouilles collectées.

Alors, j'envisage d'ouvrir mon bô boitier pour voir si un **vrai**
nettoyage est possible, à moins bien sûr que Pentax fournisse ce
service, ce qui m'étonnerait. Quelqu'un a déjà ouvert sans dégat un
reflex numérique Pentax ?

Sinon, j'attends avec impatience que les viseurs électroniques soient
*parfaits* et qu'un "hybride" à capteur APS-C (et tant qu'à faire à
écran orientable) me donne les mêmes perfs que mon reflex, l'accès
direct au capteur et à la chambre en plus, car j'ai pu constater (saines
lectures de dpreview ou Steve's digital camera en plus de visites à la
FNOUC juste pour toucher ;-) que sur la plupart de ces bêtes, on peut
mettre le doigt sur la source du problème: le capteur.


--
Chomsky (Noam) est un (fieffé) con
Je ne dis pas ça que pour la NSA que je shitandfucke-démasses
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Solanar
Le #25947792
Markorki nous informe :
Bon, ici comme sur le forum Pentax-one, des tas de gens *savent* que la
poussière, surtout en forêt humide, ça n'existe pas, et que cette poussière
qui n'existe pas s'élimine facilement en croyant très fort que puisqu'on a
secoué le capteur , yen a plus.

Dans mon K200d, qui date de fin 2008 ou début 2009 (vasavoir Charles), la
poussière absente (enfin, son fantome, ghost en sauvage, en japonais, je ne
sais pas) me pose de gros problèmes. Quand il y en a sur le capteur, ya ka
secouer le binzz (le capteur, qui se secoue déjà à chaque mise sous tension,
si je veux, et je veux), et elle se décroche du capteur pour se déposer... où
? une zone "adhésive" dixit la doc, qui doit saturer, puisqu'après un
nettoyage (y compris avec aspirateur ou soufflette style poire à lavements,
j'ai essayé *longuement* les deux, y compris après emploi d'un ioniseur qui
fut allume-gaz dans une vie antérieure ) les poussières disparaissent... un
certain temps, et reviennent peu après (je les reconnais, il y a par exemple
une "brindille" (minuscule grament de graminée ?) cassée qui peut me lacher
quelques jours, et revient peu après, dans la même zone , mi hauteur au tiers
en partant de la gauche).

Ceci n'est pas un problème de fermeture de diaph: les pétouilles sont quelque
temps invisibles même à 19 ou 22, et quand elles reviennent, on les voit de
peu à f8 à très beaucoup à partir de f13. Bref, j'ai l'impression que la
"zone adhésive" saturée est assez à l'abri quand le miroir est relevé pour
que l'aspiration ou la soufflette ne gènent pas les pétouilles collectées.

Alors, j'envisage d'ouvrir mon bô boitier pour voir si un **vrai** nettoyage
est possible, à moins bien sûr que Pentax fournisse ce service, ce qui
m'étonnerait. Quelqu'un a déjà ouvert sans dégat un reflex numérique Pentax ?

Sinon, j'attends avec impatience que les viseurs électroniques soient
*parfaits* et qu'un "hybride" à capteur APS-C (et tant qu'à faire à écran
orientable) me donne les mêmes perfs que mon reflex, l'accès direct au
capteur et à la chambre en plus, car j'ai pu constater (saines lectures de
dpreview ou Steve's digital camera en plus de visites à la FNOUC juste pour
toucher ;-) que sur la plupart de ces bêtes, on peut mettre le doigt sur la
source du problème: le capteur.



J'ai 3 pentax et quelques fois je trouve des pétouilles. En particulier
quan d j'utilise des zomm tres variables qui s'averent etre des pompes
redoutables
J'ai acheté un kit de nettoyage tampon+papier et ca marche tres bien
C'est assez delicat a faire, mais pas trop puisqu'un gars de mon âge
(72) arrive à faire ca tres bien en 10 mn. Il suffit de bloquer
l'appareil miroir levé et obturateur ouvert (y'a un reglage pour ca)


Le systeme de nettoyage par vibration de chacun des pentax en supprime
certaines, mais pas toujours toutes

--


Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
Markorki
Le #25948102
Solanar a écrit :

J'ai 3 pentax et quelques fois je trouve des pétouilles. En particulier
quan d j'utilise des zomm tres variables qui s'averent etre des pompes
redoutables



Les fuites d'air dues au zooming, qand on change 100 fois d'optique par
jour (dont très peu de zooms, d'ailleurs), ça me parait un argument un
peu déplacé, une monture femelle K sans objectif, ça fait une sacrée
fuite ;-)

J'ai acheté un kit de nettoyage tampon+papier et ca marche tres bien
C'est assez delicat a faire, mais pas trop puisqu'un gars de mon âge
(72) arrive à faire ca tres bien en 10 mn. Il suffit de bloquer
l'appareil miroir levé et obturateur ouvert (y'a un reglage pour ca)




Oui, je sais tout ça, et tenir le miroir en haut pour ça vide un jeu de
piles (même au lithium) en quelques minutes, pas de chance si le
controle par "recherche de poussières" indique qu'il en reste à chaque
vérif . Je soupçonne que 10mn d'ouverture pour nettoyage vaille en conso
plus d'un millier de prises de vue (pas toutes au flash, je suis bon
prince ;-)
Or je ne pars pas au bout du monde avec 20kg de piles.

Le systeme de nettoyage par vibration de chacun des pentax en supprime
certaines, mais pas toujours toutes




Je vois que tu me prends pour un rigolo ;-) , j'ai l'habitude, mais je
sais très bien nettoyer quand ça colle, ce qui est très rare : j'ai des
pads anti-rayures, de l'alcool isoprylique (je connais des gens en salle
blanche, ça aide), et le coup de main, merci (faut pas noyer, et passer
le moins de fois possible).

Ce n'est pas un pb de savoir faire, juste de retour de poussières
non-collantes supposées virées. Je fais de la macro en forêt tropicale,
et je change des dizaines de fois d'optique par jour (et en macro, j'ai
une focale fixe, mais souvent besoin de bagues ou doubleur
... et c'est bien un problème d'accumulation, les premières années, tout
allait bien, un nettoyage durait.

Non, non je cherche un retour à un état *propre/neuf* du boitier, à
opérer soit par moi, soit par un pro. Le dernier réparateur indépendant
(et super-compétent) de Grenoble a fermé boutique il y a quelques années.

--
Chomsky (Noam) est un (fieffé) con...
Je ne dis pas ça que pour la NSA que je shitandfucke-démasses
Ghost-Raider
Le #25948282
Le 22/01/2014 03:14, Markorki a écrit :
Solanar a écrit :

J'ai 3 pentax et quelques fois je trouve des pétouilles. En particulier
quan d j'utilise des zomm tres variables qui s'averent etre des pompes
redoutables



Les fuites d'air dues au zooming, qand on change 100 fois d'optique par
jour (dont très peu de zooms, d'ailleurs), ça me parait un argument un
peu déplacé, une monture femelle K sans objectif, ça fait une sacrée
fuite ;-)



Il y a quelque temps, j'ai accusé mon 18-300 d'être une pompe à
poussières, mais je me trompais en fait. Après un nettoyage, les
poussière disparaissent pour un bon moment.

J'ai acheté un kit de nettoyage tampon+papier et ca marche tres bien
C'est assez delicat a faire, mais pas trop puisqu'un gars de mon âge
(72) arrive à faire ca tres bien en 10 mn. Il suffit de bloquer
l'appareil miroir levé et obturateur ouvert (y'a un reglage pour ca)



Oui, je sais tout ça, et tenir le miroir en haut pour ça vide un jeu de
piles (même au lithium) en quelques minutes, pas de chance si le
controle par "recherche de poussières" indique qu'il en reste à chaque
vérif . Je soupçonne que 10mn d'ouverture pour nettoyage vaille en conso
plus d'un millier de prises de vue (pas toutes au flash, je suis bon
prince ;-)
Or je ne pars pas au bout du monde avec 20kg de piles.



10 mn ? Si j'ai bien préparé mon kit APS-C : une goutte d'alcool sur le
bâtonnet posé sur un support, déclenchement, un aller, un retour, je
fais ça en moins d'une minute.

Le systeme de nettoyage par vibration de chacun des pentax en supprime
certaines, mais pas toujours toutes





Savoir si c'est efficace, ce système... Je n'en ai pas trop l'impression.

Je vois que tu me prends pour un rigolo ;-) , j'ai l'habitude, mais je
sais très bien nettoyer quand ça colle, ce qui est très rare : j'ai des
pads anti-rayures, de l'alcool isoprylique (je connais des gens en salle
blanche, ça aide), et le coup de main, merci (faut pas noyer, et passer
le moins de fois possible).



Un simple aller-retour avec une pression *très* contrôlée, la main calée
pour éviter la tremblote.

Ce n'est pas un pb de savoir faire, juste de retour de poussières
non-collantes supposées virées.



C'est ça qui est étonnant.

Je fais de la macro en forêt tropicale,
et je change des dizaines de fois d'optique par jour (et en macro, j'ai
une focale fixe, mais souvent besoin de bagues ou doubleur



Je ne critique pas tes choix mais avec mon 18-300 que je ne démonte
jamais, quoi que je fasse, même en macro, je n'ai pas de problème.

... et c'est bien un problème d'accumulation, les premières années, tout
allait bien, un nettoyage durait.



Bizarre.

Non, non je cherche un retour à un état *propre/neuf* du boitier, à
opérer soit par moi, soit par un pro. Le dernier réparateur indépendant
(et super-compétent) de Grenoble a fermé boutique il y a quelques années.



Et le SAV Pentax ?
Markorki
Le #25948422
Ghost-Raider a écrit :

10 mn ? Si j'ai bien préparé mon kit APS-C : une goutte d'alcool sur le
bâtonnet posé sur un support, déclenchement, un aller, un retour, je
fais ça en moins d'une minute.



oui, sauf que pour des *poussières*, pétouilles non collantes, c'est
aspiration ou soufflette, et là, il faut s'y reprendre à n fois...
chacune de moins d'une minute, c'est vrai...

Le systeme de nettoyage par vibration de chacun des pentax en supprime
certaines, mais pas toujours toutes





Savoir si c'est efficace, ce système... Je n'en ai pas trop l'impression.



Pour ce qui ne colle pas, ça marche très bien, jusqu'à redéposition.
Tous ces systèmes (y compris les ultra-sons chez Olympus sont vantés
comme efficaces, personne ne dit clairement ce que devient la pétouille
éjectée. Pentax parle de "zone adhésive", pas de ce qu'il faut faire aès
saturation.

Je vois que tu me prends pour un rigolo ;-) , j'ai l'habitude, mais je
sais très bien nettoyer quand ça colle, ce qui est très rare : j'ai des
pads anti-rayures, de l'alcool isoprylique (je connais des gens en salle
blanche, ça aide), et le coup de main, merci (faut pas noyer, et passer
le moins de fois possible).



Un simple aller-retour avec une pression *très* contrôlée, la main calée
pour éviter la tremblote.



voilà, le pb c'est la tremblote, mais c'est gérable.

Ce n'est pas un pb de savoir faire, juste de retour de poussières
non-collantes supposées virées.



C'est ça qui est étonnant.



Ben non, si tu secoues tes tapis dans une pièce fermée, et que tu n'as
pas de fée pour faire disparaitre la poussière, où crois-tu qu'elle va
(la poussière, pas la fée, puisqu'il yenapa) ??

Je fais de la macro en forêt tropicale,
et je change des dizaines de fois d'optique par jour (et en macro, j'ai
une focale fixe, mais souvent besoin de bagues ou doubleur



Je ne critique pas tes choix mais avec mon 18-300 que je ne démonte
jamais, quoi que je fasse, même en macro, je n'ai pas de problème.

... et c'est bien un problème d'accumulation, les premières années, tout
allait bien, un nettoyage durait.



Bizarre.

Non, non je cherche un retour à un état *propre/neuf* du boitier, à
opérer soit par moi, soit par un pro. Le dernier réparateur indépendant
(et super-compétent) de Grenoble a fermé boutique il y a quelques années.



Et le SAV Pentax ?



Je ne crois pas qu'il y en ait près de chez moi. Envoi en banlieue Nord
probablement indispensable (Argenteuil je crois, j'y suis allé une année
parce que j'avais à faire dans le coin pour raison familiale, ça m'a
couté 2h et une indispo de moins d'une semaine avant retour colissimo en
demandant gentiment un traitement rapide) .

--
Chomsky (Noam) est un (fieffé) con...
Je ne dis pas ça que pour la NSA que je shitandfucke-démasses
Ghost-Raider
Le #25948552
Le 22/01/2014 11:11, Markorki a écrit :
Ghost-Raider a écrit :

oui, sauf que pour des *poussières*, pétouilles non collantes, c'est
aspiration ou soufflette, et là, il faut s'y reprendre à n fois...
chacune de moins d'une minute, c'est vrai...



J'ai une poire Lenspen à valve. C'est à peu près inefficace. Ça ne
déplace pas grand-chose. Le jet n'a pas une puissance suffisante et
n'est pas suffisamment ponctuel. Autant souffler avec une paille.

Et le SAV Pentax ?



Je ne crois pas qu'il y en ait près de chez moi. Envoi en banlieue Nord
probablement indispensable (Argenteuil je crois, j'y suis allé une année
parce que j'avais à faire dans le coin pour raison familiale, ça m'a
couté 2h et une indispo de moins d'une semaine avant retour colissimo en
demandant gentiment un traitement rapide) .



La première fois que j'ai voulu nettoyer mon capteur, j'ai utilisé une
bombe à air sec TnB. C'est de la cochonnerie. Le gaz propulseur a salopé
mon capteur. La boutique Nikon m'a nettoyé ça très bien.
Madame Bérange
Le #25948592
"Markorki"
Ghost-Raider a écrit :


Ben non, si tu secoues tes tapis dans une pièce fermée, et que tu n'as pas de fée pour faire disparaitre la poussière,
où crois-tu qu'elle va (la poussière, pas la fée, puisqu'il yenapa) ??



Yenapa, ça m'étonnerait !

http://www.youtube.com/watch?v=FwrCspxm-IQ
l.ggvg2249
Le #25948782
Le mardi 21 janvier 2014 19:51:39 UTC+1, Markorki a écrit :
Bon, ici comme sur le forum Pentax-one, des tas de gens *savent* que la

poussiᅵre, surtout en forᅵt humide, ᅵa n'existe p as, et que cette

poussiᅵre qui n'existe pas s'ᅵlimine facilement en croyan t trᅵs fort que

puisqu'on a secouᅵ le capteur , yen a plus.





Ben si et tu as payé pour le savoir.

Essaye avec un plumeau (petit morceau évidement),
tu vois, ces < trucs en plume > genre plume d'autruche,
c'est un matériau chargé ce qui aspire littéralement la poussière, tu commence avec le miroir en place, pour être certain que cette zone est propre avant d'aller que plus loin.
Tu fais ça discrètement, parce que si Madame voit son plumeau scalpé, elle risque de t"arracher la tête.
Madame Bérange
Le #25948812
"Ghost-Raider"
Le 22/01/2014 03:14, Markorki a écrit :
Solanar a écrit :



10 mn ? Si j'ai bien préparé mon kit APS-C : une goutte d'alcool sur le bâtonnet posé sur un support, déclenchement,
un aller, un retour, je fais ça en moins d'une minute.



ça c'est dans les livres, dans la vraie vie, il ne faudra pas s'étonner d'utiliser 2 ou 3
spatules pour enlever toutes les poussières.
l.ggvg2249
Le #25948842
Le mercredi 22 janvier 2014 13:48:27 UTC+1, Madame Bérange a écrit :
"Ghost-Raider"
> Le 22/01/2014 03:14, Markorki a écrit :

>> Solanar a écrit :

>

> 10 mn ? Si j'ai bien préparé mon kit APS-C : une goutte d'alcool su r le bâtonnet posé sur un support, déclenchement,

> un aller, un retour, je fais ça en moins d'une minute.



ça c'est dans les livres, dans la vraie vie, il ne faudra pas s'étonn er d'utiliser 2 ou 3

spatules pour enlever toutes les poussières.



Le Monsieur a bien expliqué que ce n'est pas la poussière sur le capteu r qui pose problème, mais bien celle qui traîne autour et dans le fond, c'est elle qui revient et qui est difficile à éliminer.
Madame Bérange
Le #25948882
Le mercredi 22 janvier 2014 13:48:27 UTC+1, Madame Bérange a écrit :
"Ghost-Raider"
> Le 22/01/2014 03:14, Markorki a écrit :

>> Solanar a écrit :

>

> 10 mn ? Si j'ai bien préparé mon kit APS-C : une goutte d'alcool sur le bâtonnet posé sur un support, déclenchement,

> un aller, un retour, je fais ça en moins d'une minute.



ça c'est dans les livres, dans la vraie vie, il ne faudra pas s'étonner d'utiliser 2 ou 3

spatules pour enlever toutes les poussières.

Le Monsieur a bien expliqué que ce n'est pas la poussière sur le capteur qui pose problème, mais bien celle qui traîne
autour et dans le fond, c'est elle qui revient et qui est difficile à éliminer.



Tout le monde s'en tape de la poussière autour, l'emmerdante c'est celle qui
se dépose sur le capteur, vous êtes belge ou quoi ?
Vous seriez bien du genre à passer l'aspirateur de la cave au grenier avant de changer d'objo, vous !
Pour la poussière dans la chambre, on l'aspire ou on la souffle epicétou, le b.a. ba du nettoyage
c'est de nettoyer d'abord la chambre du reflex et ensuite le capteur.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme